Comment Sarkozy a récupéré le massacre de Toulouse

Mardi devait être une journée de recueillement, de douleur partagée. Elle le fut. Mais la suspension de la campagne électorale prétendument demandée par le candidat sortant fut de courte durée.
« Face à la tragédie nationale que nous vivons, je suspends ma participation à la campagne présidentielle au moins jusqu'à mercredi.»
Cette déclaration était un tweet de Nicolas Sarkozy. L'équipe de campagne nous avait prévenu. Quand il était signé NS, cela signifiait qu'il était de Nicolas Sarkozy lui-même.

Celui-là était signé NS.

Sarkozy se suspend, ou bien ?
Jean-Luc Mélenchon a exigé le droit à continuer à faire campagne. Il avait bien raison. Ne pouvait-on pas parler de retraites, salaires, précarité ou finances ? François Bayrou, dès lundi soir, s'est exprimé sur la violence du pays. Il avait bien raison. Ne pouvait-on pas parler de l'augmentation de l'insécurité ? François Hollande avait annulé un gros meeting et sa participation au « fun-washing » du Grand Journal de Canal+. C'était indispensable. Ne pouvait-on pas montrer de la simple émotion, une légitime solidarité avec toutes les communautés ?

Nicolas Sarkozy, lui, avait choisi de suspendre sa campagne. C'était son droit. Mardi, ses proches ont même laissé entendre qu'il prolongerait son interruption de campagne tant que le tueur ne serait pas arrêté. On croyait rêver. Certains ont cru, à tort, qu'il s'imposait deux ou trois jours de recueillement solidaire et presque solitaire. Il n'en fut rien. Bien au contraire.

Nicolas Sarkozy voulait simplement que l'on s'abstienne de parler de son bilan et de son projet. Et il pu se montrer matin, midi et soir sur toutes les antennes, toutes les radios, devant tous les photographes. L'homme qui clamait l'indispensable retenue ne se l'appliquait pas, bien au contraire.

Il y eut d'abord cette annonce, à Toulouse, lundi après-midi depuis les lieux du drame, qu'une minute de silence serait imposée à 11 heures du matin dans tous les établissements scolaires de France en hommage aux victimes. Pourquoi pas ? Mais ce n'était pas tout. Nous ne savions pas que le Monarque avait décidé d'emmener des caméras jusque dans la classe qu'il visiterait, le lendemain, à l'heure dite.

La video, bien sûr, fut postée sur Elysee.fr. C'était la première du jour.  Sarkozy, sur le perron d'une école traumatisée, c'était normal. Dont acte.

Il y eut ensuite cette intervention depuis l'Elysée. Sarkozy était ému, il avait rencontré des proches des victimes du matin. Sarkozy sait être émouvant quand il est ému. Mais il perd alors systématiquement le contrôle de ses actes.

La video, bien sûr, fut postée sur Elysee.fr. C'était la seconde du jour. En avions-nous besoin ? Arno Klarsfeld, l'un des protégés de Nicolas Sarkozy depuis 2007, confia à la journaliste Nadège Puljak (AFP) « c'est la 1e fois depuis le Moyen Age qu'on tue des enfants juifs sur le sol français ». Il avait oublié que des soldats avaient aussi tué ces derniers jours.

Il y eut enfin la cérémonie religieuse de lundi soir dans une synagogue à Paris. Le candidat sortant était arrivé le dernier, et mais partit le premier. Là, c'était honteux. Les videos furent nombreuses, partout dans les médias.

Mardi matin, Sarkozy envoya Alain Juppé accompagner les cercueils des 4 tués de Toulouse jusqu'en Israël où ils seront inhumés.

Il fallait qu'il parle.
Nicolas Sarkozy se rendit dans un collège parisien du 4ème arrondissement. Il se faisait donc filmé pendant la minute de silence exigée. Dans la cour, les images étaient encore dgne. Dans une classe, Sarkozy dérapa devant des élèves. Les caméras étaient encore évidemment là:  « ça s’est passé à Toulouse, dans une école confessionnelle, avec des enfants de famille juive, mais ça aurait pu se passer ici. Il y aurait pu avoir le même assassin. Ces enfants sont exactement comme vous. La victime n’y est pour rien (…). Ces enfants avaient trois ans, six ans et huit ans, et l'assassin s'est acharné sur une petite fille, il faut réfléchir à ça Nicolas Sarkozy savait-il qu'on ne parle pas comme cela, sans prévenir et sans filet, à des enfants ?

La video, bien sûr, fut postée sur Elysee.fr. C'était la troisième depuis 24 heures.  

Puis, dans une classe de troisième, il y avait encore des caméras pour l'entendre dialoguer « à l'improviste » avec les élèves.  La conversation fut tout aussi improbable. Un échange devant des journalistes et des caméras, encore une fois. Une convivialité indécente que Nicolas Sarkozy utilisait pour son seul profit électoral. Il donnait des leçons de police et de morale. Aux enfants présents, il livra ses maximes de vie, évidemment télévisées. Il ne pouvait se contenter d'un hommage simple et discret. Il fallait qu'il parle.
« Il faut qu'on soit très prudent tant qu'on ne l'a pas arrêté, il y a beaucoup de personnes qui sont à ses basques, on ne lui laissera pas une chance. Mais la République, ce n'est pas la vengeance, il faut qu'on l'arrête. Les grands criminels sont seuls, c'est un travail très difficile.

Ce qui me frappe beaucoup, c'est la froideur avec laquelle il exécute, il n'y a pas de colère, il y a de la violence froide.

En rentrant, je me suis dis : 'Qu'est-ce-que je vais leur dire à ces pauvres gens'. Parfois, il n'y a rien à dire, il y a à partager. La civilisation ne garantit pas de la barbarie de certains hommes. Y a-t-il forcément une réponse rationnelle à un déchaînement de cette nature barbare ? Malheureusement, tout ne s'explique pas. »
Dans l'après-midi de mardi, Nicolas Sarkozy s'est également rendu à l'aéroport de Roissy. Il était suivi par sa troupe médiatique. Il s'est recueilli devant les 4 cercueils, 3 enfants et un adulte tués la veille à Toulouse. C'était la France forte en action. A nouveau, il ne put s'empêcher de partager son émotion. Il se savait en campagne. En sortant de la salle de recueillement, il y avait un double micro et des spots opportunément installés pour qu'il puisse partager son émotion.

« Nous avons été impressionnés par le courage de cette mère de famille, qui reste avec sa fille et qui a vu, sous ses yeux (...), son mari et ses deux enfants, dans une flaque de sang. Que voulez-vous dire ? Ce grand-père qui a perdu dans la même minute son fils et ses deux petits-fils... Le directeur de l'école qui a vu à bout portant sa fille de 8 ans prendre une balle dans la tête... Qui peut accepter cela ? Personne

La video, bien sûr, fut postée sur Elysee.fr. C'était la quatrième du jour.

Mercredi, Nicolas Sarkozy ne pourra pas récupérer les funérailles des militaires tués par l'assassin dit de Toulouse. La quasi-totalité des candidats à la présidentielle ont annoncé leur présence.

Si cet homme-là, qui se prétend enfin président à quelque 32 jours d'un scrutin de renouvellement, avait eu quelque décence après l'ignoble, il serait fendu d'un bel hommage solennel puis d'un grand silence.

Un immense silence. Ou il aurait pu inviter tous les autres candidats à un hommage commun à la mémoire des victimes, enfants et adultes, civils et militaires.

Mais Nicolas Sarkozy faisait campagne. Nous pouvions donc tout lâcher. Un journaliste, Christophe Barbier, s'interrogea donc sur Europe 1 dans l'émission Des Clics et Des Claques. Il énuméra toutes les hypothèses qui pourraient bousculer cette campagne.

Autant de questions que nous pouvions poser au président sortant: qu'avait-il fait pour lutter contre l'insécurité depuis 2002 ? Le débat sur l'identité national de novembre 2009 avait-il servi à quelque chose ? Voulait-il relancer la polémique sur la viande halal ou casher ? Pourquoi avait-il décidé de renforcer le contingent français en Afghanistan alors qu'il avait promit le contraire ?

Mercredi dans la nuit, la police avait identifié et localisé l'auteur présumé des massacres. Nous étions soulagés, mais le Sarkoshow allait reprendre de plus belle.


69 commentaires:

  1. et hollande qui a fait strictement la meme chose que sarko ??? il ne recupere rien ?? HOllande hier sur BFM tv, RMC info , photographié aussi dans une classe ???

    fils de pute

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Fils de pute", en voilà un argumentaire intelligent !
      Mais Machin il le fait, en voilà une analyse fouillée.
      Bonjour le niveau.

      Supprimer
    2. boudeficelle21 mars 2012 07:45

      oui c est sur que ce genre de commentaire n apporte rien sinon la haine encore et toujours
      à l heure ou des familles sont en deuil un peu de retenue serait bienvenue tant au niveau des politiques que des allumés en tous genres
      un peu d humanité ,de compassion , c est si difficile à comprendre???

      Supprimer
    3. à l'Anonyme du 20 Mars à 10h07 :

      vous êtes le résultat haineux, attendu et désiré par sarkozy. Votre post agressif est la preuve de la toxicité du candidat sarkozy.

      Supprimer
    4. Fils de pute c'est votre pseudo?

      Supprimer
    5. Et toi,tu t'es vu espèce de blaireau.
      Si tu creves, j espère que ça sera long et douloureux espèce d'ordure.

      Supprimer
    6. ah la lah qu'est ce que j'ai rigolé à la lecture du mec qui répond "fils de pute"..
      L'argument massue effectivement
      j'adore internet des univers, des cultures, des générations qui entrent en collision.
      heureusement que des censeurs débiles ne sont pas là , ici en tout cas, pour interdire cette vie là derrière les claviers

      Supprimer
    7. Sinon ce que je voulais dire "sérieusement c'est qu'en regardant leprésident, sur le vidéos je me suis dit qu'il était en train d'exploser en vol. Il est chargé a bloc, bourré de tic, super nerveux, je pense qu'il est dingue depuis un moment mais un président même dingue c'est le président alors on encaisse et ils baissent tous la tête à l'Elysée. Vous avez vu les têtes de soumis et la pauvre tronche de Luc Chatel sur les vidéos?
      Sa femme a fait une sorti un jour en disant qu'elle avait peur pour lu, elle était très sérieuse et parlait de sa santé physique et mentalei; Personne n'a relevé, ni vraiment creusé, en fait elle a fait une énorme gaffe parce que je crois que c'était moment de vérité:
      il va super mal notre président; Souhaitons lui, et sincèrement, d'aller en maison de repos et de se remettre de la dépression et de la grosse descente (du pouvoir et de tous les dopants qui lui ont permis de fonctionner à ce rythme de malade durant tout ce temps) qu'il va se taper après les éléctions. Qu'il va perdre, bien sûr
      Merci pour ce blog que je ne connaissais pas

      Supprimer
  2. Sarkozy dirige les opérations du Raid, à sa tête, carrément. Le réformé de la caserne Balard a de beaux restes...On est mort de trouille, avec Carla. Il ne faut pas qu'il fasse du mal à son petit coeur. Pendant une trêve, ce serait trop com.

    31 jours

    Andy....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sarko a l'habitude. N'oublie pas qu'il a arrêté HB à lui tout seul en 1993! ;)

      Supprimer
    2. HB c'était Charles Pasqua;comme quoi la prise en otage d'enfants n'est pas une nouveauté en France.Et le type tué par Pasqua n'était pas un islamiste.

      Supprimer
    3. Nicolas Sarkozy, maire de Neuilly, ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, reçoit la médaille du RAID à la suite de cette prise d'otage de Neuilly... !!!

      L'idéal pour SARKO, HB, Érick Schmitt, un entrepreneur chômeur dépressif, retient en otage une classe de maternelle....Encore un assistaille pour SArko - Madelin et la maternelle n'est pas loin du drug store où il mange son ron - ron...avec Gaubert.

      Andy.....

      Supprimer
  3. Nécessaire d’unir nos fraternités pour faire échec aux passions mortifères et vivre une république laïque plus solidaire.

    RépondreSupprimer
  4. Merci Juan pour ces renseignements, comme je ne peu plus le blairer aussitôt que je vois sa face de rat je change de poste, pauvres enfants devant notre manipulateur patenté, sans guaino il ne sais rien dire, tout ce qu'il faut espérer c'est que cet épisode ne lui soit pas profitable. En passant je voudrais savoir si le site RESEAU VOLTAIRE est un site fiable, parce que ce matin encore il parle de juppé et de sa clique peut-on s'y fier? Solange

    RépondreSupprimer
  5. ...tous les candidats sérieux refusent de parler de leurs bilans et encore plus de leurs programmes. Nous avons réussi à les convaincre que les électeurs sont amnésiques et myopes, que la ­campagne n'est pour eux qu'un spectacle et qu'ils ne s'intéressent ni au passé ni à l'avenir. Il était alors facile de démontrer aux candidats la nécessité de sortir chaque jour une idée nouvelle, faisant oublier celle de la veille. Peu importe le sujet, l'important est qu'on en parle. Il faut ne pas rester immobile, donner le sentiment d'un dynamisme illimité et, surtout, éviter d'être taxé de routinier ou d'ennuyeux : qui voudrait passer les cinq prochaines années avec un président rabâchant sans cesse les mêmes idées, de peur de se contredire?...

    Un billet de politique-fiction de Attali à lire ici
    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/note-secrete-sur-la-conduite-de-la-campagne_1095372.html


    Mais au-delà, faire le buzz, suspendre la campagne, c'est encore faire campagne, ramener la couverture médiatique à soi, dès le lendemain de la re-prise de la Bastille.

    L'indécence, l'impudeur de cet homme est sans limite.
    Beurk !

    RépondreSupprimer
  6. Je me suis trompée de billet, merci Juan pour ces renseignements je le blaire plus donc quand je vois sa face de rat je zappe, pauvres enfants devant notre manipulateur patenté, quand guaino n'est pas proche, il ne sais rien dire, j'espère que ces évènements ne lui seront pas favorable. Une question le réseau voltaire est-il un site fiable?ce matin il y a des choses sur juppé très intéressantes. Solange

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    Le souci est que ces évènements tragiques seront favorables à NS car il surfe sur la sécurité malgré un bilan désastreux.
    La minute de silence demandée aux établissements scolaires y compris en maternelle a-t-elle un autre sens que le sens de la récupération politique en effet ?
    Si cette minute de silence prend tout son sens auprès des institutions, je doute de son effet en école maternelle et élémentaire. Ca sert à faire peur une nouvelle fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il aurait du faire lire la lettre de Guy Moquet
      zut , c'est vrai, il l'a déja fait

      bob (la seule façon pour moi de passer, c'est en anaonyme)

      Supprimer
    2. boudeficelle21 mars 2012 07:56

      il surfe sur la sécurité et tout ce qui se présente ,et se taire 3 jours il ne sait pas ,tout est bon pour ce fossoyeur ,même insuffler la peur dans les écoles , quelle honte ,le mot respect a t il été rayé de la langue française ?je suis dépitée ,scandalisée et surtout peinée de ce que ce pays est devenu

      Supprimer
  8. je suis l'auteur du commentaire infame d'hier

    je suis l’auteur du commentaire infame
    voilà ce que j’ai envoyé à l’auteur de ce blog
    bonjour,
    je voulais m’excuser pour mon message ordurier et infame d’hier.
    je l’ai écris par pur rage de vous voir tout le temps critiquer nicolas sarkozy avec presque toujours enormement de mauvaises fois.je veux bien que l’on attaque sarkozy sur le bling bling, karachi,bettencourt mais vos attaques sont très souvent sur son apparence ( regardez là son rictus, etc), j’ai lu quasiment tous vos posts, auriez vous pu ecrire le 1000 ème si sarkozy etait le gros dictateur digne d’un POutine qui n’hésite pas a faire flinguer une journaliste comme Anna Polikovskaia ? Avez vous été enlevé en pleine nuit comme tel blogger Syrien ? La liberté de la presse en France est t’elle bafouée, censurée ? alors que chaque semaine Marianne, libération et autres font ( souvent avec raison) des unes au vitriol avec sarkozy ?
    en tout cas, je vous prie de m’excuser, il ne s’agissait nullement d’une menace envers vous ou votre famille, juste d’un message infame posté par rage.
    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur

      Je vous remercie de votre message. C'est très courageux et aimable de votre part. J'avoue que votre commentaire m'a glacé le sang hier.

      je peux tout à fait comprendre votre rage à mon encontre à force de lire mes billets. Je perds sans doute le recul par moment. J'écris aussi sous le coup d'un mélange de raison et d'émotion. Il m'aurait été impossible, sinon, de tenir depuis 255 semaines. Je sais parfaitement que nous ne sommes pas en dictature.

      Merci pour vos excuses. Je vais corriger de ce pas un billet rédigé ce matin.

      Cordialement

      Supprimer
    2. Cher Juan,
      Je vous remercie de votre blog, cela fait deux commentaires que je vous laisse et je n'ai pas été censurée ou empêchée de les mettre, ce qui arrive très souvent sur les sites des journaux dits classiques et ce que je ne comprend pas.
      Encore merci et félicitations

      Supprimer
    3. SarkoFrance suscite la haine mais accuse le président.

      CQFD

      Supprimer
    4. JP 12H17

      tres courageux; bravo.

      Supprimer
  9. je ne suis pas pour la minute de silence dans les écoles ,
    que des parents explique avec des mots choisi ,ce qui c'est passé si les enfants en parlent oui ,quoique ceux de maternelle ne doivent meme pas savoir, pourquoi expliquer a de jeunes enfants que l'école puisse devenir un lieu ou l'on peux mourir,qu'est ce que ça apporte ,laissons l'innocence en paix

    que sarko aille faire son cirque auprès de tout petits, leurs faire peur ,je suis indignée, outrée,
    mais quand va t il avoir un peu de décence
    qu'on laisse reposer ces pauvres petits victimes de la folie d' hommes
    qui dans leurs tours d'ivoire fabrique des monstres
    France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la décence? dites-vous? Mais c'est un vocable qu'il ne connait pas, il ne l'a pas appris à l'école!(abc)

      Supprimer
  10. La minute de silence dans les écoles c'est la volonté de tout gouverner, même nos sentiments et nos émotions.
    Le seul intérêt de cette minute de silence : le triste sire s'est tu pendant une minute. Formidable !
    Père Plex

    RépondreSupprimer
  11. Minute de silence à l'école, pourquoi pas, (sauf maternelle, faut pas pousser) mais...
    Une de mes filles, lycéenne, y a eu droit mais sa soeur, étudiante en master à l'IUFM et donc future prof. des écoles, non. Pourquoi ?

    RépondreSupprimer
  12. EN DIRECT. Toulouse : l'opération du Raid toujours en cours, les négociations interrompues - 11H40

    Et pendant ce temps là Woerth court toujours.

    Andy....

    RépondreSupprimer
  13. Sarko,l'ennemi public n°1 des chômeurs, médaillé du RAID en 1993 après l'épisode Human Bomb ( sic ), éliminé des J O de Pékin en 2008, ira chercher ses prochaines médailles avec les dents.

    S'il le faut.

    David Douillet, Bernard Tapie, Christian Clavier, Gérard Depardieu, Christine Boutin,Jean - Pierre Elkabach, Arnaud Klarsfeld, et Rachida Dati ne font qu'un derrière leur idole, Nicolas le Pen....

    Ils sont touchants.

    31 jours

    Andy.....

    RépondreSupprimer
  14. Merci Juan.Au plaisir de vous lire.

    RépondreSupprimer
  15. Ce qui me laisse perplexe c'est que le mec était suivi par la DCRI et qu'il ait pu acheter des armes de guerre et tuer à maintes reprises sur une semaine!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement cet illuminé était repertorié comme individu dangereux et il a pu malgré cela assassiner en toute impunité,de plus il avait été localisé grace à l'IP du PC de son frere et par dessus le marché il utilisait son propre scooter un model suffisament rare pour etre reperé facilement.
      Il a pu malgré cela frapper à 3 reprises sans etre inquieté!

      Supprimer
    2. Attendons la fin de l'enquête pour nous interroger sur les conditions d'exécution des crimes de ce lâche. Je hais la politique de M. SARKOZY mais les faits sont là. Un homme ignoble a tué des hommes dont des enfants.Soyons dignes, ne nous égarons pas dans des supputations complotistes.

      Supprimer
    3. Je ne parle pas de complot mais seulement de disfonctionnement au minimum !
      En ce qui concerne la diginité je la dois aux familles des victimes mais pas à ce ramassis d'incompétents, qui ont fait du mepris, du cynisme, et de l'indignité leur marque de fabrique !

      Supprimer
  16. Ce déséquilibré avait essayé, selon l'Express d'entrer dans la Légion étrangère et en a été recalé...
    Cela prouve qu'il est bien raciste, puisqu'il s'en est pris à des paras d'origine étrangère mais qui avaient réussi à entrer dans l'armée, eux.
    Il a blessé un antillais, alors qu'il a écarté une mamie de son chemin...
    Le FN pavoise alors que ce dément est l'exacte reflet du miroir des néo-nazis. C'est juste le hasard de sa naissance qui n'en a pas fait un Breivic.
    Nos valeurs républicaines devraient nous protéger de ces horreurs et au lieu de cela...
    Il faut mettre hors là-loi toute personne qui prétend que son semblable est inférieur sous prétexte de son origine ou de sa religion, que cette personne soit un imam fou, Marine Le Pen ou un ministre.
    Pas de traitement de faveur

    RépondreSupprimer
  17. Autre question : la DCRI, ça sert à lire les fadettes des journalistes, ou à surveiller le territoire ? Non, par ce que le suspect, il est allé en Afghnanistan et au Pakistan. La DST, ça servait à ça.

    RépondreSupprimer
  18. Nicolas Sarkozy ne se taira jamais. Il ne peut pas. Il ne sait pas faire.
    De toutes mes forces, je ne veux en reprendre pour 5 ans ;
    5 ans de haine, de stigmatisation, d'outrance, d'excès, de vulgarité...
    Et bien pour cela, il n'y a qu'une solution : VOTER !
    Que nous respections la douleur des familles ; Fort bien.
    Mais NS lui ne respecte rien, RIEN.
    Combien sommes-nous à souffrir de et par cette société infâme ? TROP !
    Combien sont-ils à nous maintenir la tête baissée ! PAS ASSEZ !!
    Aussi, nous pouvons prendre le contrôle et modifier le cours des choses... Je ne suis rien, je ne possède rien, je finirais probablement ma vie dans la misère mais surtout je n'attends rien de tout ce monde là. Par contre si une étincelle d'espoir et de changement devait jaillir ; Je soufflerai de tout mon coeur, au risque qu'il s'arrête. Heureusement pour moi je suis athée. Pauvre, mais libre. JBL1960

    RépondreSupprimer
  19. Je ne peux m'empecher de rapprocher cette affaire de celle de TARNAC ou l'on s'est empréssé de mettre sous les verrous sans l'ombre d'une preuve en fabriquant un pseudo complot terroriste un groupe de gentils idealistes.
    Alors que la en presence d'une forte suspicion voir de preuves materielles on a autant tardé à agir pour mettre hors d'état de nuire un dangereux criminel !

    RépondreSupprimer
  20. De Dakar à Villepinte en passant par Grenoble, ses discours xénophobes et stigmatisant toutes les minorités ont contribué à diviser les français, à les monter les uns contre les autres.

    Il voudrait profiter maintenant honteusement d'un acte barbare pour tenter de récupérer une présidentielle désespérée pour lui. Il en appelle aujourd'hui au prestige sacré de l'unité nationale lui qui n'a eu de cesse de souffler sur les braises, cyniquement...

    Sarkozy veut imposer le silence, Sarkozy veut suspendre le débat démocratique ..

    La manoeuvre du pompier - pyromane est pitoyable, dérisoire.

    « Pape Clément, chevalier Guillaume de Nogaret, roi Philippe, Carla Gilberta Bruni Tedeschi, Nicolas Stéphane Sarkozy de Nagy-Bocsa, avant un an, je vous cite à comparaître au tribunal de Dieu. Maudits, vous serez tous maudits, jusqu’à la treizième génération de vos races ! »

    L'An 2012, J - 31

    Andy...

    RépondreSupprimer
  21. Plus c'est gros !!!

    Hollande vient de perdre la présidentielle.

    Le comportement du président est salué par tous les observateurs y compris par la presse de gauche.

    Celui qui s'est parjuré en créant une polémique après avoir sois disant suspendu s camapgne, c'est Hollande ! qui a osé faire porter la responsabilité du drame de Toulouse à Nicolas Sarkozy.

    Ca restera une tache sur celui qui voulait être président.

    Au point que les responsables juifs du CRIF ont été obligé d'intervenir et de mettre immédiatement le hola.

    Hollande a perdu la présidentielle et ne sera peut etre pas au second tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous trouve assez comique et en plus limite, de récupérer l'acte d'un dément empli de haine( d’où qu'il vient ce climat de haine...) pour tirer sur François Hollande car il a raison: Le tueur au scooter est un raciste antisémite, qu'il se réclame d'Al Kaida est juste un détail pour cacher son racisme.
      Quand à l'intervention du CRIF, sans vouloir vous vexer, vous avez fumé quoi?

      Supprimer
    2. A ce régime on peut mème penser que sarko ne passera pas le premier

      Supprimer
  22. Comme à l'école maternelle de Neuilly... devant les caméras... Il va nous escalader la façade, et dézinguer le tueur. C'est LUI le sauveur. Faites le taire!

    RépondreSupprimer
  23. Je suis saisi des commentaires sur ce site ou certains oublient que des enfants juifs ont été tué dans une école.

    A force d'être antisarkozyste primaire, vous perdez toute notion de la réalité et des valeurs.

    RépondreSupprimer
  24. Des enfants ont été tués.
    On a tué des enfants.
    Qu'ils aient été tués à cause de leur religion rend cet acte encore plus abjecte.
    Il n'y a aucune différence entre tous les enfants du monde.
    ne pas être de l'avis de Sarkosy n'est pas encore un délit mais relève de la liberté d'expression, Monsieur Anonyme

    RépondreSupprimer
  25. Je suis anti-sarkoziste. Primaire secondaire peut m'importe du moment qu'il dégage.
    Mais là je crois sincèrement qu'Hollande n'avait rien à lui envier pour ce qui est de récupération si ce n'est les moyens car il n'est pas le président.
    A vouloir faire comme si, il a juste eu l'air con...
    Quand à Sarkozy, il est le président, s'il n'avait rien fait cela lui aurait aussi été reproché. il a fait le président et comme il le fit pendant 5 ans, il le fit mal (je pense en particulier au fait de dire à un enfant ça aurait pu être toi ), mais ça ce n'est pas une surprise...maintenant j'ai peur car il va pouvoir rebondir...et il ne va pas s'en priver.

    RépondreSupprimer
  26. Mais qu'est-ce que Hollande a dit qui puisse faire croire à une récupération?
    C'est quand même le chef de l'opposition: et Noum, si je puis me permettre, votre argument très juste à propos de Sarkosy correspond bien à ce que Hollande a dit, si il n'avait rien fait ou dit, on lui aurait reproché.
    En ce qui concerne Sarkosy, ce sont tous ses proches et son entourage politique anti-démocratique comme Buisson, qui sont dangereux.
    Ce sont ces idées de haine qui ont fait la différence entre le français et son "identité", la viande kacher ou allal, les civilisations qui ne se valent pas, l'homme africain qui n'a pas de trace dans l'histoire etc....Ces idées qui font qu'un français assassine des français musulmans et juifs en riposte démente.
    Laisser impuni le racisme des uns favorise le racisme des autres.
    De plus, toute la petite cour de l'UMP a mis la France dans un sale état matériel aussi, parce que lorsqu'on oublie certains principes républicains, on récolte ce qu'on sème....là, il y aurait à discuter...
    Donc pour ce qui est de Sarkosy:
    En lui-même le personnage ou la personne est un être humain, ne l'oublions pas.
    En tant que personne, il a droit au respect, en tant que président, il a des comptes à rendre au peuple

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "En tant que personne, il a droit au respect"

      AH OUAI !

      et "le voyou de la République" c'est quoi ? une amicale critique démocratique ?

      Et après on lit ici que c'est le président qui est antidémocratique ?

      C'est le président qui a des idées de haine ?

      Remettez vous tous sérieusement en question !

      Ce que la gauche devra faire après la branlée qui s'annonce.

      Supprimer
    2. C'est la démocratie: on peut attaquer quelqu'un sur ses idées, quand il en a des assez claires: vous, ce n'est pas votre cas...c'est le moins que l'on puisse dire.
      Vous avez, en tant que personne, le droit de cracher sur ce blog votre avis franchement bancal...
      On a le droit de détester la politique de quelqu'un.
      Pour ce qui est de l'élection, la mettre au niveau d'une bagarre de rue, cela en dit long sur le personnage...
      1789, 1830, 1870, la Résistance, cela ne vous dit rien?
      Encore faudrait-il avoir un peu de culture et d'intelligence, sans vouloir vous vexer.
      Avec tout mon respect, l'Histoire n'est pas fait pour les chiens

      Supprimer
  27. il y a qq mois les commentateurs disaient que sarko était foutu sauf coup du sort extraordinaire
    et miracle
    à un mois de l'élection , un mec suivi depuis des années par la DCRI tire dans le tas puis est retrouvé en qq jours, cerné et va être arrêté sous les yeux du monarque (référence obligée à human bomb à neuilly)
    je trouve que ça fait beaucoup de coincidences

    bob

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous trouver ... un conseil arrêter de chercher

      Supprimer
  28. Je voudrais rajouter une chose:
    citation de Madame Le Pen( dans le Point):

    Pour Mme Le Pen, "tous ceux qui ont essayé de profiter politiquement de ces assassinats sont disqualifiés".

    ce serait un comble de rentrer dans la logique de ce personnage....d'ailleurs très discrète quand on pensait à la piste néo-nazie:
    http://www.lepoint.fr/societe/les-musulmans-craignent-l-amalgame-le-pen-monte-au-creneau-21-03-2012-1443711_23.php

    RépondreSupprimer
  29. Rosa L
    Ce n'est pas ce qu'il a dit c'est ce qu'il a fait et comment.
    Je crois sincèrement que se précipiter dans une école pour faire sa minute de silence n'était pas nécéssaire. Je me suis mal exprimée en parlant de "récupération" pour ce qui concerne Hollande j'aurais du parler d'une réaction inapropriée qui donna l'impression qu'il s'agissait plus de court-circuiter le "trop" du présidendidat que d'une réaction spontanée. Se mettre dans la roue de Sarkozy pour ce qui est de l'émotionnel n'est jamais une bonne idée. Il aurait du trouver un moyen d'exprimer sa peine et sa solidarité aux familles autrement. Ce n'est que mon avis qui vaut ce qu'il vaut. Je ne cherche en aucun cas à défendre Sarkozy que ce soit clair. Je suis d'accord avec tout l'article ci-dessus.On est sur Sarkofrance on parle de Sarkozy. Mais cela ne m'empêche pas de déplorer le climat général d'une campagne où je ne trouve pas que l'opposition soit finalement assez ...opposée

    RépondreSupprimer
  30. C'est votre opinion et je la respecte mais force est de constater que la cellule riposte de l'UMP a tiré la campagne au niveau du Caniveau.
    Attendons de voir et en tant que Quidam de base, je peux dire que si Sarkosy est réelu, il n'aura aucune limite, puisqu'il ne pourra pas se représenter.
    Au deuxiéme tour de 2007, j'ai voté contre: Ségolène Royal alors que je n'était pas convaincue mais je pensait que le mal était plus grand du côté de Sarkosy

    RépondreSupprimer
  31. Houla! la! la! il devient énervant ce blog, trop de mec et de nana que l'on ne voyait pas avant et qui viennent ici pour s'engueuler, ça commence par faire beaucoup, je crois que je ne suis pas prêt de revenir visiter ces pages!
    Raz le bol!!!

    RépondreSupprimer
  32. "C'est votre opinion et je la respecte mais force est de constater que la cellule riposte de l'UMP a tiré la campagne au niveau du Caniveau"

    Suis-je censée le prendre pour moi? si c'est le cas alors je me suis mal fait comprendre...
    Sachez toutefois qu'on peut ne pas être pro hollande sans être sarkozyste pour autant et sans avoir Jamais voté Sarkozy...
    En ce qui concerne le niveau de cette campagne je suis tout à fait d'accord.

    RépondreSupprimer
  33. Non, pas du tout, Noum.Ce n'était pas pour vous.
    Pour relever le débat, voilà ce que la politique de Sarkosy donne pour la France
    http://lexpansion.lexpress.fr/economie/la-france-est-elle-devenue-moins-attractive_288567.html

    Quand on rejette les autres, on en tire les conséquences.
    nb: j'aime bien Mélanchon, Villepin, Bayrou, je ne suis ni de droite ni de gauche, avec un petit penchant à gauche donc je comprend qu'on puisse ne pas être d'accord avec Hollande.

    RépondreSupprimer
  34. :)Mercic'est sans doute idiot mais ça me soulage. l'idée qu'on pu me penser Sarkozyste m'aurais vraiment peinée. ça c'est pour l'anonyme qui croit qu'on s'engueule. .
    nb: puisqu'on en est aux confidences je serais appolitique tendance de gauchedu coup en ce moment je penche plutôt vers celui qui veut changer le système qui nous mené là.
    cordialement

    RépondreSupprimer
  35. Enfants juifs,militaires d'origine arabe, assassin musulman d'origine algerienne, pourquoi tant de sous categories de français. Le peuple français est il segmenté au gré des nauseabonds projets politiques d'un parti et d'un homme,relayé par une presse servile.
    Il est des individus corrupteurs, qui salissent ce qu'il touche, les idées comme les hommes, n sarkozy en fait partie.
    A l'issue de son quinquennat la France est un champs de ruines socialement, économiquement,sans parler de l'image de notre pays à l'étranger.

    RépondreSupprimer
  36. On peut ne pas être d'accord et dialoguer: cela s'appelle un débat. Bon, il est sûr que Madame le Pen ou Monsieur Copé, par exemple ne pratiquent pas le débat d'idée...pour l'anonyme, au cas-où sa remarque s'adressait à nous et non aux trolls des frontistes et umpistes fanatisés.
    Et puis encore heureux qu'on puisse échanger. C'est la marque des imbéciles de ne pas tenir compte de l'opinion des autres quand elle est argumentée ( rerenvoi à plus haut)
    Bonne soirée à vous
    PS: j'aime bien Cohn Bendit aussi

    RépondreSupprimer
  37. j'ai trouvé là une partie des réponses à mes interrogations.

    http://www.huffingtonpost.fr/anne-nivat/toulouse-afghanistan_b_1369228.html?ref=france


    http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/80421/date/2012-03-21/article/toulouse-le-nom-du-suspect-aurait-ete-repere-des-le-premier-meurtre/

    Une pensée pour toutes les victimes.

    jpd83

    RépondreSupprimer
  38. Si l'on arrive avant l'échéance à faire reconnaître le bilan de Sarközy tout au long de ce quinquennat pourquoi ne ne pas l'étendre aux députés quant à leurs actions. La démocratie si tant est qu'elle existe encore est de juger aussi ces élus supposés représenter le peuple.

    RépondreSupprimer
  39. On peut ne pas être d'accord et dialoguer: cela s'appelle un débat !

    RépondreSupprimer
  40. Ne parlez plus d'enfants juifs.par essence un enfant n'est qu'un petit d'homme,et n'a le qualificatif de juif ,musulman , catholique ou autre que parce que ses parents le lui ont accolé. noir ,jaune ,rouge, blanc ou marron ,par définition n'est que pureté et innocence.S'attaquer à un enfant c'est s'attaquer à l'hummanité, et est le crime le plus odieux qu'il soit.si les hommes sont vraiment les enfants de Dieu (ALLAH, BOUDHA ou AUTRES ),s'attaquer à eux,ou pire à leurs enfants,c'est s'attaquer à DIEU lui-mème et ne mérite pas la moindre considération,et surtout pas le moindre pardon.

    RépondreSupprimer
  41. tout le monde semble oublier un détail : cette tuerie à eut lieu pile poil, à la minutes près, le jour J, attribuant les temps de paroles égalitaires entre tous les candidats. Ce jour là, le candidat sarkozy fut omniprésent sur les médias. Ce jour là le thème de la sécurité fut LE thème politique. Ce jour là et les jours suivant, rien d'autre ne pu exister. Ce jour là fut celui d'une campagne présidentielle ne perdant pas une minute pour imposer la peur, la haine, les divisions, le racisme, la sécurité, la douleur, la perte, la mort, et son cortège nauséabond d’instrumentalisations, de chantage affectif à la suspension de campagne, sa dramatisation médiatique ou seul règne en maître Nicolas Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  42. 1 ) On voit beaucoup sur les plateaux télé l'ex - juge Jean-Louis Bruguière, sur France 2 ou France 5, par exemple. Le sulfureux magistrat...( AZF,RWANDA,kARACHI )pour nous parler renseignements...profil et profilage. Un peu dérangeant cette présence ...malgré tout. Le responsable actuel de la DCRI n'est - il pas présentable ?

    2 )A propos de la dignité de la cérémonie de Montauban, hier.

    "Pourquoi attendre un tel massacre pour prononcer ces mots simples ? Pourquoi attendre que retentisse la sonnerie aux morts pour décrire positivement la sublime complexité de ce que nous sommes tous, nous, Français ? La tragédie n’a pas de vertu. La violence criminelle, démente, abjecte encore moins. Reste, pour les vivants, pour les vivants, un espoir : qu’une fois chassé, le naturel ne revienne pas au galop". NICOLAS DEMORAND

    Pourquoi ?

    Andy



    Aller à : Navigation, rechercher

    RépondreSupprimer
  43. Copé brise l'union nationale prônée par Sarkozy

    http://www.liberation.fr/politiques/01012397436-l-ump-brise-l-union-nationale-pronee-par-sarkozy

    Au soir de la cérémonie de Montauban et en dépit des recommandations de Sarkozy es - qualité de président.

    Copé notamment, en appelle «François Hollande et ses alliés Verts à garder la dignité qui convient». Avant de dérouler lui-même un argumentaire pro domo, vantant le bilan du quinquennat sarkozyste, les peines planchers, la rétention de sûreté, les caméras de surveillance, ou la loi d’interdiction de la burqa. Pour le leader de l’UMP, c’est l’occasion de dénoncer «l’ambiguïté permanente» de la gauche sur la sécurité et la laïcité.

    Copé,ENA promotion " Liberté-égalité-fraternité" (1987-1989) Copé, Génération France, a pour slogan « 0% petites phrases, 100% débat d'idées »

    Copé a déjà ses signatures pour 2017.

    J - 1865 pour Copé. Courageux.

    Une minute de silence.

    Andy....

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

VIDEOS DE GAUCHE

VIDEOS DE DROITE