Et Sarkozy dut se taire. Ou presque.

Lundi, la campagne s'est arrêtée l'espace de quelques heures.

Un meurtre, horrible, avait frappé la France, choqué son peuple et faire taire le candidat sortant. Mais pas le président.

Aura-t-il la limite que la décence impose ?

L'horreur, 3 fois.
La semaine dernière, nous étions sidérés, comme ces familles de soldats. Pas un mot ou presque, le choc. Un premier militaire, abattu en pleine rue à Toulouse, le 11 mars. Il s'appelait Imad Ibn Ziaten. Sur le coup, le Figaro expliquait qu'il « n'avait aucun antécédent judiciaire ». Puis, 4 jours plus tard,  deux autres militaires, parachutistes, Abel Chennouf et Mohamed Legouad, étaient abattus devant un distributeur de billet à Montauban. Un troisième était grièvement blessé. Le Figaro évoqua la « piste du loup solitaire ».

Lundi matin, vers 8 heures, trois enfants et un enseignant, père de deux d'entre eux, étaient flingués dans une école juive à Toulouse: Gabriel Sandler (4 ans), Arieh Sandler (5 ans), Jonathan Sandler, leur père de 30 ans; Myriam Monsonego (7 ans).

Vraisemblablement, il s'agissait du même tireur que celui qui avait tué les trois militaires français à Toulouse le 11 mars puis à Montauban jeudi dernier. L'arme comme le scooter utilisé par le dément étaient les mêmes .

Ce drame a presque suspendu la campagne, à gauche comme à droite.

Sauf pour Nicolas Sarkozy. Il était « président ».

Nicolas Sarkozy a pu endosser son costume de Monarque pour se rendre sur place, dans l'établissement scolaire de confession juive Ozar Hatorah où avait eu lieu la fusillade. Il y a délivré un court discours de menace et de condoléances. Il était accompagné de Luc Chatel, son ministre de l'Education nationale, et de Richard Prasquier, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France.

Cela ne suffisait pas. De retour à Paris, depuis l'Elysée, il livra une courte déclaration: « Je suspend ma participation à la campagne électorale au moins jusqu'à mercredi, jour de l'enterrement de nos trois soldats que je présiderai. » Il avait l'émotion sincère, mais l'incapacité de maîtrise. « Jamais notre pays n'a connu une fusillade dans une école. C'est la République toute entière qui est mobilisée pour faire face à ce drame. » L'épaule droite tressautait. Il tenait son pupitre avec ses deux mains comme s'il craignait qu'il ne s'envole. On devait oublier ses dérapages du weekend à Lyon - nous y reviendrons dès mercredi - , sa noyade médiatique sur M6 de dimanche, ou son attaque contre la pauvre ville de Morlaix.

Au même moment, il déclenchait le plan Vigipirate écarlate, une première en France. Cela permet beaucoup de choses, sans contrôle et partout en France. Même Claude Guéant est inquiet: «C'est sûr qu'il est passé déjà trois fois à l'acte et ce sentiment d'impunité qu'il arbore est un élément qui nous inquiète». La DCRI penserait à un islamiste ou à l'ultra-droite.

Campagne suspendue, vraiment ?
François Hollande avait effectivement annulé son émission du soir prévue sur CANAL+, tout comme son meeting à Rennes du lendemain. Ce mardi, la campagne officielle démarrait et les chaînes de télévisions et radios étaient contraintes à l'égalité des temps de parole. Dans l'après-midi, le Conseil constitutionnel avait confirmé les 10 candidatures pour ce fichu scrutin, après examen des parrainages reçus.

Mais Nicolas Sarkozy, lui, sortait de tout décompte. Il suspendit son site de campagne, laFranceforte, mais l'Elysée.fr prenait le relais: une large mention de l'hommage du soir dans une synagogue parisienne, la video de son discours du soir, son communiqué de presse à chaud. C'est encore Sarkozy qui annonce que le tueur des trois assauts est la même personne, quelque part vers 20h35.

Même le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel avait accepté de suspendre le décompte des temps de parole sauf celui du Monarque qui, en « mode président » parlera jusqu'à mercredi sans contrôle ni plafond.

D'autres que lui se seraient contenté d'une manifestation publique, comme François Mitterrand à l'époque d'autres attentats. Lui avait besoin de plus. Un déplacement filmé, une  intervention le soir à 19h15 depuis l'Elysée. Puis à nouveau, nous promit-il pour mercredi, une présence aux funérailles des militaires. Difficile de faire la part des choses, entre l'instrumentalisation et le nécessaire devoir de représentation présidentielle.

Ces militants qui dérapent
Quelques militants sarkozystes n'apprécièrent pas que d'autres candidats que le leur puissent s'émouvoir publiquement à leur tour.

 « Et pendant ce temps là, dit que sa campagne est suspendue mais se rend à Toulouse avec son dir comm et ses soutiens. » écrivit l'une des égéries UMPistes sur Twitter. Elle se reconnaîtra. D'autres furent pire et sans limite. Exemples:
@antpaoli: Le tueur retrouvé, que feront et prétexteront encore les socialistes ? #fh2012 #ns2012

@neo_matrx: comment appelez vous ce crime M. Hollande? RACISTE? Ah non, le mot n'existera plus. Vous êtes ridicule


@AymericCH: un vrai vautour ce bon à rien de FH,idem pour cette caravane de politiciens de gauche présent à la syna.


 @MlleKate: @portuguesh4113: Un petit referendum sur la peine de mort ? #NS2012 #Toulouse #finilatolérance

@Touareg_1: Si vous saviez comme j'ai HONTE du comportement de l'autre CON de FLAMBY-descendre aussi bas #NS2012
Pourtant, lundi soir, la quasi-totalité de la classe politique et des candidats du moment étaient à la synagogue Nazareth à Paris, pour un hommage aux victimes du jour. C'était émouvant. A Toulouse, des milliers de personnes, juives ou non, s'étaient rassemblées.

35 commentaires:

  1. fumier ! attaquer encore sarkozy même dans ce genre de moment alors que sa conduite hier n ' a pas du tout été recuperatrice !

    j espere que la meme chose arrivera à vos enfants...oui j espere que l'on buttera vos enfants de 3 balles dans la tete

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quelle connerie que cette remarque! combien sont-ils en France des enfants tués presque chaque semaine? Quand on tient des discours de haine, de stigmatisation, on n'a pas le droit de jouer le compatissant devant la folie d'un esprit haineux et malade! Sarkozy a banalisé le discours de rejet de l'autre: il doit se rattraper et livrer un message de paix et de fraternité entre les humains, et surtout, qu'il cesse de faire peur!

      Supprimer
    2. C'est tout à fait le genre de la maison, remarquez!
      Parfaitement en ligne avec "Casse-toi pauv' con" et "Couillon, va!"
      Citation de feu Mitterrand par le Canard: "Le RPR a l'âme vulgaire".

      Supprimer
  2. Tristesse
    Certains politiques devraient peser le poids de leurs mots dans cette campagne...

    RépondreSupprimer
  3. Ce sont nos enfants et nos frères en humanité, tombés sous les coups déments d’une barbarie sans nom et sans visage, dont nous portons le deuil.

    Ces meurtres, soit qu’ils relèvent de la démence pure, soit qu’ils résultent d’un projet de haine raciale ou politique, autre forme de démence, nous interpellent tous sur la manière dont nous entendons faire vivre les principes et valeurs du pacte républicain.

    Force est de constater, dans le deuil, que ces tueries où les victimes semblent avoir été ciblées en fonction de leur origine ou de leur religion, s’inscrivent dans un contexte politique et social où se développent les stigmatisations violentes de groupes humains et l’exploitation outrancière des peurs.

    Nécessaire d’unir nos fraternités pour faire échec aux passions mortifères et vivre une république laïque plus solidaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien dit ! Je suis parfaitement de votre avis !

      Supprimer
  4. apres avoir attisé la division en nous parlant de viande casher ou hallal
    d immigration (evidemment pas n importe laquelle celle d afrique et du magrehb )le pompier pyromane continue son oeuvre sans aucune honte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Restons dignes. Evitons le débat politique en ce moment de tristesse.

      Supprimer
    2. Bonjour
      Oui faut dire que la haine a été attisé ces derniers jours,je ne sais pas, mais voilà le résultat,alors qu'on devrait essayer de parler fraternité plutôt que division.
      que c'est triste,mes condoléances à tous ces gens quellle que soit leur couleur,ou leur religion.

      Supprimer
  5. Les 3 militaires tués sont d'origine arabe et peut etre sont ils de confession musulmane,ceci n'a pas été mentionné et encore moins commenté dans dans les communiqués de presse télé et radio.
    Alors que tout le monde crie au crime raciste et antisémite aprés l'odieux assassinat de l'école juive de Toulouse.
    Cela génerait il quelqu'un que l'auteur de ces actes ignobles, qui frappe indistinctement juifs et musulmans soit un déséquilibré certes, mais admirateur des théories d'extreme droite et quelque peu stimulé part les thémes racistes et xénophobes qui émaillent le discours de certains hommes politiques français ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si cet ignoble tueur était venu d'un pays voisin ? un pays où l'extrême droite est plus nombreuse qu'ici?

      Supprimer
  6. Alors que l'ordre brun menace, des petites mains sorties d'on ne sait ou trouvent le temps de taper sur Hollande dans les réactions de lecteurs de la Presse quotidienne régionale. Regardez surtout sur Sud ouest. Abject.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La presse étrangère elle tape sur sarkozoro. solange

      Supprimer
  7. Devons nous rester passif (digne) devant l'indignité et l'ignominie de certains hommes politiques français qui attisent les sentiments les plus répugnants et font de la politique avec de la m...e ?

    RépondreSupprimer
  8. Oui la haine continue de fleurir sur les réseaux surtout du coté UMP alors ils vont perdre, sarkozoro va surement faire une gaffe d'ailleur juppé la déja faite en critiquant les propos de bayrou. merci pour la correction Juan. solange

    RépondreSupprimer
  9. http://www.rue89.com/2012/03/20/la-fusillade-de-toulouse-vue-de-la-presse-etrangere-230362

    RépondreSupprimer
  10. Vu de la Turquie : Comment s'étonner que de tels actes puissent être perpétrés en France alors qu'un discours assimilable à de l'ostracisme envers les minorités est distillé au sommet de l'Etat, depuis des années ? France Inter 11H .

    Heureusement, la sur - communication foireuse, discrète et néanmoins subliminale, l'émotion et l'irrationnel, ne duperont personne à 32 jours du scrutin.

    Malheur à celui, supposé responsable, qui aura rompu la trève républicaine en surjouant le président régalien.....

    Et ce que tout le monde attend d'abord aujourd'hui, c'est la mise hors d'état de nuire de l'ennemi public n°1, sans délai.

    Le protecteur naturel des victimes est attendu comme jamais en cette tragique circonstance.

    La tolérance zéro, en quelqque sorte.

    Andy....

    RépondreSupprimer
  11. Les bras m en tombent... Vous etes un grand malade, votre tentative de recup au profil d Hollande est minable. Ca promet pour la suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mon pauvre, pourvu que vos bras qui vous en tombent vous empêchent d'écrire ou de voter, mais qu'ils vous permettent néanmoins de prier pour les victimes.

      Supprimer
  12. Suspecter la mouvance islamique, au même titre que celle de la droite extrême, c'est fort de café quand des parachutistes d'origine maghrébine se font descendre. L'agitation de la menace de l'ennemi de l'extérieur permet de masquer le climat délétère créé par la surenchère UMP/FN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que, ce qui reunit les victimes et par la meme donne une idée des motivations du tueur: est la religion et l'origine ethnique il ne faut pas etre parano mais pas faussement naif non plus!

      Supprimer
  13. Tout est dit. La campagne est suspendue, une sorte de couvre feu est déclarée, le président reprend le contrôle médiatique au moment où chaque candidat devait avoir un temps de parole égalitaire, ceci..et j'ose l'écrire, ressemble à un coup d'état.

    RépondreSupprimer
  14. merci pour ce billet, qui m'a inspiré

    RépondreSupprimer
  15. à qui profite le crime ?
    qui sème la peur à travers le pays parce que cette méthode barbare est la seule qui reste à sa disposition à deux mois à peine d'une échéance qu'il se doit remporter sous peine de perdre son immunité diplomatique et de voir toutes ses affaires gravissimes lui revenir en pleine figure,sans oublier les plaintes déposées contre lui pour crimes contre l'humanité en attente de réglement;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais... faut pas pousser non plus, c'est quoi ce délire?

      Supprimer
    2. Eh ben moi, que je le veuille ou pas je pense comme vous. je le crois tellement capable du pire.

      Supprimer
  16. Hollande se comporte en notable des campagnes, en affichant tous ces bons sentiments.
    Mais en l'espèce, ce temps de pause dans la campagne profite à Sarko, qui lui, même sans parler, représente le pays protecteur et fédérateur.
    Hollande aura beau être partout ou NS sera, il fera "tache" et donnera l'impression d'être de trop dans le tableau.
    Cela me rappelle trop d'autres évènements durant d'autres campagnes, qui ont toujours profité au sortant.
    Bien sur, le monstre qui a commis ces atrocités se fiche probablement bien de tout ce cirque autour de ces élections.
    Je crois qu'il serait bon que le PS reprenne sereinement sa campagne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certain que le petit discours auprès des enfants profite à Nicolas !
      Même devant les gamins, il ne peut pas s'empêcher de faire peur !

      Supprimer
  17. Il apparait comme particulièrement evident, aprés ce drame affreux, que cela permet à son emminence d'ètre au dessus de la mélée et de se poser en défenseur de la veuve et de l'orphelin.A vomir.N'oublions cependant pas qu'il est à l'origine des réductions des forces de police. Qui sème le vent...............

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement ce n'est pas Sarközy qui récolte la tempête mais de pauvres innocents. Le seul "châtiment" ne sera que sa non réélection. Faisons en sorte qu'il en soit ainsi.

      Supprimer
    2. Parfaitement! Faisons-le! Et même qu'il soit éliminé dès le premier tour, si possible.

      Supprimer
  18. Toutes mes pensées ce soir , vont aux petites victimes,à leurs familles , ainsi qu'aux familles des précédents dames

    RépondreSupprimer
  19. Après tout ce que j'ai pu lire depuis le début de la campagne et bien je dirais juste une chose .

    SARKOSY = SATAN

    Ou du moins l'un de ses fervent serviteur .

    J'ai rien trouvé d'autre pour le qualifier.

    RépondreSupprimer
  20. Avez-vous vu l'intervention de Guéant suite au siège du tueur?
    J'ai l'impression et j'espère qu'il se rend compte que ses propos n'ont pas été anodins, ainsi que ceux de Madame Lepen, dans le déclenchement des pulsions et actes meurtriers de ce déséquilibré:
    pour moi, la peste brune et Al Kaida, même combat, même racisme et mêmes conséquences.
    Par contre, je pense que Sarkosy hier a juste succombé à l'émotion, ce qui aurait été logique ou normal pour un citoyen normal mais pas pour un président, à mon avis.
    Cela est juste une énorme bourde de qualqu'un qui n'a pas réfléchi aux conséquences de ses paroles en tant que chef de l'état, juste un père qui a oublié qui il est d'abord: le chef de notre nation, ce qui demande sans jeu de mots: de la hauteur.
    Nazis, salafistes, pro-sionistes ont tous le même dénominateur: la haine de l'autre!
    Et les sympathisants de Lepen, autres blocs soits disants identitaires sont aussi condamnables que des ultra-fondamentalistes musulmans !
    Ne tombons pas dans le piège!

    RépondreSupprimer
  21. Deux questionnements : n'aurait-il pas été plus habile de "planquer" près du domicile de Merah et de le "cueillir" à sa première sortie comme il a été fait pour Mesrine si je me souviens bien ? celà aurait au moins économisé les deniers publics.
    Enfin, pourquoi attendre 11 heures du matin pour lancer l'assaut alors qu'il était sensé n'avoir pas dormi depuis 3 heures du matin la veille ? il n'aurait pas dormi jusqu'à ce que le Raid arrive ?
    Peut-être qu'il fallait faire "monter la mayonnaise" pour le journal de midi ? Non, non çà c'est du mauvais esprit....

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

CE QU'ILS ONT DIT

RUBRIQUES

1914-18 (1) 2017 (3) activite enfant (4) agence de notation (2) agriculture (15) alain soral (3) Alliot-Marie (94) Angela Merkel (4) annonce garde enfant (2) antisémitisme (4) asile (1) assurance maladie (3) austérité (12) Ayrault (108) Balkany (2) Barbier (2) Bedos (1) Bernard Tapie (6) Bertinotti (3) Besson (8) Bettencourt (2) bfm (2) bijoutier (1) blog (364) blogosphère (54) blogueurs (24) blogueuses (22) Borloo (82) Boutin (1) Bretagne (3) Brignoles (6) budget (8) Buisson (5) Cambadelis (1) canalplus (1) candidat (10) carla bruni (92) Cazeneuve (12) censure (53) Centrafrique (4) Cesar (2) Chirac (2) chroniques (387) chômage (157) cinema (1) Closer (2) commerce (2) contrat de travail (62) Copé (39) CopéGate (6) cotisations (4) coupdegueule (11) Crédit Lyonnais (1) culture (37) Cécilia (77) Darcos (71) Dati (233) dette (3) Dieudonné (10) dimanche (4) Droite (579) ducon (403) Duflot (9) Défense (92) délinquance (3) députés socialistes (4) ecologistes (4) Education (166) EELV (6) Eglise (2) election legislative (1) election municipale (3) entreprises (5) Environnement (197) Eric Besson (83) Eric Doligé (1) Error (2) espionnage (1) Europe (255) Fabius (11) Facebook (1) fachosphère (7) famille (3) Filippetti (4) Fillon (479) Finances (367) fiscalité (347) Florange (1) FN (5) France (483) Françafrique (121) François Hollande (276) front national (36) front populaire (2) frontaliers (1) Fukushima (1) Games of Thrones (1) garde d enfants (2) Gattaz (3) Gauche (263) gauchosphère (9) Gayet (1) Google (1) gouvernement (1157) grunen (1) grève (1) Guaino (2) Guerre (6) Guéant (71) Hamon (2) heures supplémentaires (71) Hidalgo (2) Hollande (415) Hortefeux (237) humour (100) identité nationale (155) immigration (310) impot (1) impots (2) impôts (1) incompétence (96) industrie (3) indépendance (99) infowar (8) Insécurité (167) international (483) inégalités (296) ipsos (1) Iran (1) Islam (2) Israel (1) IVG (1) juan (1) Juan Politic (384) Julie Gayet (6) Juppé (35) justic (1) justice (431) Kouchner (110) Lagarde (156) Le Foll (2) Le Pen (30) libre-échange (1) logement (3) Mamère (1) Mandela (2) manifestations (69) mariage gay (5) Marisol Touraine (6) Maroc (1) Marseille (1) Martinon (45) Maurice Lantourne (1) medecin (1) MEDEF (5) Melenchon (8) Merkel (1) Ministre (47) Montebourg (5) Morano (2) Morin (36) Moscovici (14) médias (429) Mélenchon (9) météo (1) nostalgie (1) Obama (3) ONU (1) OPA (1) Opinion (497) Pacte de responsabilité (3) Palestine (1) Parlement (103) Parti Socialiste (100) pauvreté (6) PCF (1) Pierre Estoup (1) plans (1) plein emploi (75) police (252) politique (1043) politique budgetaire (19) polémique (230) polémiques (57) Poutine (3) pouvoir d'achat (69) povcon (50) prison (26) prole (1) promess (1) promesses (1666) prostitution (1) Précarité (52) Président (519) Pécresse (47) qatar (1) racisme (1) Rajoy (1) reacosphère (3) religion (31) repentance (20) retraite (165) Rom (5) Royal (1) Russie (1) réac (2) récidive (40) réforme (5) régions (1) Santé (122) Sapin (11) sarkofrance (2370) Sarkozy (3678) securite sociale (5) service minimum (51) smic (1) solidarité (1) sondage (92) Standard and Poor's (1) Suisse (1) Surveillance (20) Syrie (5) Ségolène Royal (5) sénateur (2) Taubira (14) territoriale (1) theorie du genre (1) Thorez (1) tireur fou (2) Touraine (1) Transatlantic Trade and Investment Partnership (3) travail (4) TVA (1) UMP (698) vacarme (67) Vallaud-Belkacem (21) Valls (131) Valérie Trierweiler (4) vincent peillon (6) violence (118) voeux (1) Vrauche (1) wauquiez (6) Woerth (158) Xavier Bertrand (77) écologie (2) économie (184) élections (383) élections européennes (4) éthique (963)