Le jour où Nicolas Sarkozy sombra sur M6.

Pour ses 25 ans, M6 nous avait fait un cadeau. La chaîne s'était offert Nicolas Sarkozy. Le candidat sortant était l'invité de Capital, dimanche 18 mars, une émission qui se révéla étonnante.

Après le fiasco médiatique de vendredi dernier, cette soirée fut quasiment exemplaire.

Le premier reportage montra une famille qui vivait à 4 euros près. Tout y passa: l'endettement pour se loger, le coût des transports publics, l'envolée des prix de l'eau, le manque d'enseignants dans l'école publique et les conséquences de la suppression de la carte scolaire.  Un second reportage traitait de la surcharge des hôpitaux. Voici Capital qui nous décrivait les ravages de la réforme hospitalière. Un nouveau coup dur.  Un autre reportage figurait un certain Frédéric qui s'endettait pour se refaire les dents. Sarkozy grinçait des dents en direct. Un quatrième reportage traitait du chômage des seniors. Des quinqua témoignaient de l'absence d'offres d'emploi. On vit aussi un avocat d'affaires détailler les bonus particuliers d'un patron en cours de recrutement.

Face à cette avalanche de mauvaises nouvelles, diffusées en direct et à une heure de grande écoute, Nicolas Sarkozy sombra littéralement. Le candidat sortant parut désemparé. C'en était gênant.

Florilège.

1. Le candidat sortant commença par s'agacer du nombre de normes. Et il promit, juré craché, que s'il était réélu, il supprimerait deux normes chaque fois qu'une nouvelle serait créée. Après la boulimie législative des 10 ou 5 dernières années, l'annonce avait de quoi surprendre. Ce n'était plus une volte-face mais une abdication !

2. Sur l'éducation, Nicolas Sarkozy expliqua qu'il proposait des heures supplémentaires pour les enseignants. Mais rien d'obligatoire, s'étonna le journaliste. Non, reconnut le candidat. Sarkozy dériva sur l'immigration qui, selon lui, était l'une des sources du problème de l'école, et qu'il y avait trop d'élèves à l'école. On croyait rêver. « Vous placeriez votre enfant dans une école publique ?» Sarkozy refusa de répondre.

3. Sur la santé, le candidat sombra. « En France, se soigner est gratuit ». Il oubliait que 5 millions de Français n'avaient pas de mutuelles complémentaires. Quand le journaliste Thomas Sotto lui demanda s'il ne fallait pas jouer sur les tarifs médicaux, le monarque répond à côté, tout en expliquant que les médecins ne gagnaient que 23 euros par consultation.A Thomas Sotto qui lui demanda s'il comptait forcer les médecins à s'installer dans les déserts médicaux, le candidat répondit: « Vous iriez voir un médecin qu'on a forcé à aller à Morlaix?» Il venait de perdre les faveurs du Finistère.

4. Confronté au reportage sur ce commercial contraint de se refaire une dent pourrie, Sarkozy eut cette réponse étonnante: « Franchement, est-ce que vous croyez que le moment est venu à l'annonce de dépenses nouvelles ?»  Et d'ajouter : « Il faut bien comprendre que notre assurance maladie est en déficit. » Le journaliste Thomas Sotto était interloqué. Sarkozy évoqua d'autres soins jugés plus prioritaires, comme le cancer et Alzeihmer. Il faudrait réduire les soins dentaires au profit de la lutte contre le cancer, s'interrogea Sotto.  « Mais certains malades ont besoin des deux soins, pour les dents et contre le cancer » répondit Sarkozy. Devant notre poste, nous étions tétanisés.

5. Sur le chômage, la bataille de chiffres fut réglée en quelques secondes, au profit de Thomas Sotto, il y avait bien un million d'inscrits supplémentaires à Pôle emploi. Mais Sarkozy expliqua que les chômeurs de catégories B et C n'étaient pas vraiment des chômeurs puisqu'ils travaillaient à temps partiel.

6. A propos des seniors, Nicolas Sarkozy pensait avoir la réponse à un reportage encore une fois accusateur: « Depuis 2007, il y a 520.000 seniors de plus au travail.» C'était faux. Sarkozy parlait d'actifs. Certains, nombreux, étaient inscrits au chômage. Il pensait aussi avoir l'annonce du jour: il proposa l'exonération de charges sociales pour toute embauche de personne au chômage de plus de 55 ans embauchée en CDI ou en CDD de plus de 6 mois, une idée partiellement pompée chez... François Hollande.

Nous avions compris. Si Nicolas Sarkozy tardait tant à présenter son programme, c'est il attendait de recopier les mesures des autres candidats, de gauche comme d'extrême droite.

7. Quelle solution pour le chômage qui explose ? Thomas Sotto lança un reportage sur la surcharge de Pôle Emploi, surtout dans les quartiers populaires. Je pensais à mon épouseOn a augmenté de 3000 le nombre de salariés de pôle emploi. » s'excusa Sarkozy, mal en point. C'était faux. Il n'avait augmenté que de 1.850 CDD les effectifs de Pôle emploi, début 2009 et sous la pression des manifestations. Puis de 1.000 CDD nouveaux annoncés le 18 janvier dernier. Mais Sarkozy avait la formule: la formation. « Il faut former ». Le journaliste s'inquiète: « Il est où le stock d'emplois après la formation ? » #Sarkopipo répond: « Ben partout ».

On a compris que le candidat sortant envisageait de récupérer une fraction du budget de formation professionnelle pour les chômeurs, mais sans préciser combien. Tout cela restait flou, bien flou.

8. En fin d'émission, Sarkozy fut interpellé par un jeune patron qui venait de créer son restaurant. Le candidat sortant se félicita de la baisse de TVA sur cette activité. Le patron n'en parlait pas. Pour aider les PME, Sarkozy dégaina trois propositions: « Je vous annonce ce soir que nous allons demander à Oseo d'avancer le crédit d'impôt-recherche. » Ah... C'était tout. Puis, il promit d'obliger les grands groupes « d'emmener des PME avec eux à l'export ». C'était bien flou. Et enfin, pour les PME, il allait « supprimer le privilège du Trésor Public.» Accorder aux banques une priorité de remboursement des créances en cas de faillite sur le trésor public, quelle mesure !  Pour enfoncer son point, il rappela sa menace, l'un des ultimatums nombreux qu'il avait lancé à l'Europe depuis 6 jours: « j'ai donné un an à l'EUROPE pour donner la priorité aux PME.» « L'Europe à 27 ? » s'étonna Sotto... A Berlin, Merkel devait trembler...

9. Séquence Fouquet's, un reportage s'attarda sur ces bonus de patron qui ne connaissent pas la crise. « Mais ils n'ont pas été interdits, les Golden parachutes ? » s'inquiéta Thomas Sotto. Sarkozy s'embrouilla « Mais si si » Mais non, mais non. Un peu plus tard, Sarkozy rempile, et oublie de tacler les abus: « Les actions gratuites, c'est pas ce qui me choque le plus ». Sur Twitter, même Jean-Michel Aphati de RTL s'agaçait: « 12 millions d'euros d'actions gratuites à un PDG dans une entreprise ne choquent pas N.»  Le journaliste insista sur la fiscalité, et notamment la proposition de Sarkozy de taxer les exilés fiscaux: « Ils perdent la nationalité, les exilés fiscaux ? »... Le candidat sortant écarquilla les yeux: « ben non ».

10. Beaucoup de dépenses, mais peu de recettes. Sarkozy rappela ses deux seules idées du moment: taxer d'un impôt minimum les grands groupes du CAC40, sans plus de précision. Et taxer les exilés fiscaux. « Mais c'est symbolique tout ça ! » s'étonna le journaliste. Sarkozy masquait.

11. Le quasi-coup de grâce était pour la fin, sur les prévisions de croissance: « vous êtes plus optimiste que François Hollande » demanda Sotto.  « C'est votre référence » répondit, méchant, le candidat sortant.

La soirée était gâchée. 





58 commentaires:

  1. Dis donc Juan tu as rédigé ton billet tout en regardant le pseudo et virtuel candidat?

    Bref,c'était pitoyable. le changement c'est maintenant!

    RépondreSupprimer
  2. Très bon résumé de l'émission où je n'ai pas vu le président répondre clairement à une seule des questions du journaliste. Sarkozy était très flou et était souvent hors sujet dans ses réponses...

    RépondreSupprimer
  3. La dernière fois qu'un visiteur à offert un livre à Sarkozy, celui-ci lui a dit : Ho un livre, il ne fallait pas j'en ai déjà un. 5ans et pas une visite au salon du livre, nous venons d'avoir le plus inculte et heureusement le plus éphémère des présidents

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore,son livre, il s'en sert pour monter dessus, derrière son pupitre il paraît plus grand!

      Supprimer
  4. Avec Sarkozy ce ne sont pas seulement les dents qui sont pourries, c'est toute la tête.

    Docteur.

    Le jour où Sarkozy sombra sur M6...Il va falloir l'AIDER encore un peu car Sarkozy Fluctua nec mergitur ( Il barbotte encore et ne sombre pas encore complêtement ... )

    Le candidat primaire de l'ump Nicolas Le Pen fait son Santorum :

    -Les tests prénataux

    "Il ne faut pas obliger les médecins à les pratiquer. Il servent la plupart du temps à identifier des déformations du foetus et à encourager l’avortement".

    - Le mariage gay :

    "Pour moi le mariage, c’est entre un homme et une femme, et pas, disons, entre un homme et un enfant, ni un homme avec un chien, ni quoi que ce soit d’autre".

    Last but not least :

    "Je pense que Dieu m’a appelé pour devenir président des Etats-Unis".

    Santorum Vobiscum ! (Et avec votre esprit).

    Sarkozy, un esprit malsain dans un corps malsain...

    A quand Sarkozy sur Arte ?

    Andy...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Sarkozy: un esprit malsain dans un corps malsain..."
      Votre formule est très bien. Félicitations!

      Supprimer
  5. 120 000 personnes pour Mélenchon, le Génie de la Bastille. La courbe de Mélenchon rejoint d'un coup celle de Sarkoshowshow de Villepinte ( 27 562 personnes ... ). Là où Sarko ressuscita d'entre les morts.

    L'institut Parisot- Buissonway peut se tranquiliser. Leur Génie sans bouillir, sera éssoré au second tour...Sarko le voyou est monté aux cieux, il est désormais assis à la droite du Père.

    Son père Charles Pasqua ( SAC et Ricard )

    De l'absinthe -pasticchio à Pinocchio, Sarkozy a bouclé la boucle

    Sarkozy's story telling - The End.

    Andy...

    RépondreSupprimer
  6. Royal * : Sarkozy a «peur» de perdre son «immunité» - C Politique France 5, hier

    * Royal, candidate du peuple en 2007 ( 60 OO0 personnes à Charletty le 1er Mai 2007 et 17 000 000 le 6.

    Et Sarkozy est "survolté ,agité, agressif..."

    La candidate du peuple voit toujours juste.

    Andy....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec toi Andy, finalement ce n'est pas canal plus qu'il falait regarder mais capital et c'est Ségolène qui va parler corruption et non Joly Bravo! je me sent mieux ce matin. Solange

      Supprimer
    2. Oui, et la Sego va s'en donner à coeur joie à partir de maintenant. Quelque chose me dit que ce 1er mai sera un excellent millésime avec Arthaud, Poutou, Mélenchon et Hollande.

      Avec toute cette populace, Merkozy et sa Marie - Antoinette peuvent se préparer pour Sainte-Menehould et Varennes. Pour Jean-Baptiste Drouet, cette fois la tâche sera aisée ...Sur sa pièce de monnaie, comme dans son carosse, Sarko Pinocchio se voit de loin....

      Andy....

      Supprimer
  7. Pour rappeler son bilan,qu"il a vu défilé,comme défilent le derniers jours,rien ne vaut des images.Sarkozy ramené sur planete terre par M6.
    Excellentissimme ton papier à retweeter:)@stefou1

    RépondreSupprimer
  8. boudeficelle19 mars 2012 06:40

    ce pauvre gars n 'a aucune idée de la vie de tous les jours et des tracas journaliers qu il faut affronter dans tous les domaines ?
    5 ans au rmi dans une banlieue triste voilà ce que je lui souhaite
    Et quand la question lui déplait il ne répond pas ou il insulte ,quel grossier personnage ,une tête à baffes et pas moyen de lui fermer le clapet ,aucune retenue ,pas de programme ,rien de du rabachage
    il veut gagner pour échapper au sort qui l attend si la justice veut bien faire son boulot ,mais ça c 'est pas gagné non plus
    pffff plus qu un mois à le supporter, enfin j 'espère
    je n 'ose penser à ce que deviendra la france si par malheur il repasse sans compter les émeutes que ça pourrait déclencher

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n`est pas compliqué. si le nain repasse, c`est la guerre civile...la solution de facilité d`un peuple immature. Les Français sont tellement cons, qu`ils en sont bien capable... de la réélire !

      Supprimer
    2. Un peuple qui a l'habitude de la soumission absolue et de la résignation ne posera jamais aucun problème de ce type à ses maitres. La guerre civile est un vieux fantasme. "Les Français sont tellement cons..." Vous n'êtes pas Français ?

      Supprimer
  9. N'oublions quand même pas que ce sont nos concitoyens qui lui ont offert cette boite a pandore.
    Une fois suffit mes amis j'espére

    RépondreSupprimer
  10. Mince! et moi qui ne supportant plus d'entendre prononcer son nom et encore moins de l'entendre s'exprimer, j'ai fui cette émission hier soir alors que je la suis d'habitude...

    En revanche, j'ai bien apprécié Royal la courageuse qui aura été jusqu'au bout la principale figure de l'opposition à la sarkozie délirante. Vivement que tous ces voyous qui nous font honte se trouvent seuls et abandonnés de l'appui servile d'une partie des médias qui ont oublié le respect de l'éthique et de leur déontologie.

    Chapeau bas à tous les citoyen(ne)s qui ont fait la démonstration de la Bastille hier soir. Je ne sais pas encore pour qui je voterai, je sais, toutefois, pour qui je ne le ferai pas, mais ça m'a réchauffé le coeur et rappelé nos rencontres ségolénistes de ces dernières années.

    RépondreSupprimer
  11. Je ne voudrais pas vous décevoir, mais ce que j'entends autour de moi me fait craindre que rien ne peut changer les convictions des électeurs de droite. C'est malgré tout leur champion et ceux qui grognaient encore il y a peu contre lui, tremblent maintenant à l'idée que la gauche soit de retour.
    Pour moi rien n'est gagné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait d accord ,je crains aussi que la gauche ne soit trop dispersée encore une fois et surtout pas assez solide contre ce bandit et ses sbires prêts à tout pour garder le pouvoir

      Supprimer
    2. Oui Valérie, rien n'est gagné pour la gauche, car elle fait terrrriblement peur! Dilapider l'argent public, c'est trop facile.

      Supprimer
  12. Bonjour à vous,

    Oui, nos concitoyens ont offert cette boîte à ce personnage. Ils ont été conquis par sa prestance, son allocution, son bling bling (pour celles et ceux qui s'attachent aux apparences).
    Il a su aussi parler social à l'époque, sécurité, en bref, il a fait des promesses qu'il n'a pas tenu (pour celles et ceux qui écoutaient ses projets).
    Il a simplement épaté la galerie par son talent d'orateur.
    Son problème, à présent, c'est que les citoyens vont cette fois-ci écouter ce qu'il dit et là, il va devoir redoubler de promesses qu'il ne tiendra toujours pas.

    Se tromper une fois est une connerie, refaire la même connerie, s'est être con.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa prestance et son élocution ? C'est plutôt sa violence et sa vulgarité qui a séduit la frange "beauf" de la droite

      Supprimer
  13. Sur mon blog (http://lysigee.wordpress.com/) je regrettais de ne pas pouvoir citer un journaliste qui pose les bonnes questions et relance sur des réponses dilatoires et mensongères. Je n'ai pas vu l'émission, mais il semblerait qu'il y en ait un sur M6. Merci à Thomas Sotto.

    RépondreSupprimer
  14. SArkozy est un danger public. Il pue la bêtise et la méchanceté. Que les Français aient pu voter pour une telle canaille en dit long sur le niveau aussi bien moral qu`intellectuel de notre pays qui, à tous les niveaux n`a cessé de s`enfoncer dans la pauvreté depuis près de 5 ans. Tout sauf Sarko. Virer ce nuisible de la présidence est somme toute un acte de salubrité public !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas vous avez raison ! La réussite me parait plus facile pour les personnalités et les oeuvres les plus stupides et les plus inutiles. Dans tous les domaines : spectacles, sports, littérature, religions, et bien sûr... politique. Beaucoup de riches le sont grâce à la bétise des pauvres. Père Plex

      Supprimer
  15. Je n'ai pas vu l'émission parce que les blablas de M. Sarkozy (et des autres d'ailleurs qui ne font que répéter les mêmes choses) m'indiffèrent. Mais je me réjouis à la lecture de ce compte rendu. ENFIN une équipe journalistique qui pose les VRAIES questions ! Que chacun fasse vraiment son travail : le changement est bien en route et cela fait du bien ! Merci M6 ! Enfin on va commencer à respirer ce n'est pas trop tôt juste parce que chacun fait vraiment son job. Mais au fait je suis surprise. Il ne le savait pas M. Sarkozy qu'on allait lui passer ces reportages et lui poser ces questions ?

    RépondreSupprimer
  16. Angela amère après la goujaterie de Nicolas - libe.fr

    La chancelière allemande a peu goûté d’avoir été «oubliée» pour un meeting du Président.

    Les premiers tiraillements viennent d’apparaître dans la douce entente qui unissait depuis de longues semaines Angela Merkel et Nicolas Sarkozy. A en croire la presse allemande, la chancelière aurait été franchement agacée par la volte-face du président français qui, après l’avoir conviée à un de ses meetings électoraux, aurait oublié de lui confirmer le rendez-vous…

    Si Angela Merkel n’a pas encore décidé de tourner le dos à Nicolas Sarkozy, selon l’hebdomadaire Der Spiegel de ce week-end, la présidente du parti conservateur CDU a manifesté sa mauvaise humeur devant ses proches collaborateurs en apprenant que le chef de l’Etat ne souhaitait plus sa présence. Elle l’aurait d’ailleurs fait savoir à l’intéressé quelques jours plus tard, en marge du sommet de l’Union européenne à Bruxelles.

    Ach ! Der Kleine salopard sarko....le petit salo...pard de Sarko. Er wird mich das bezahlen....Il va me payer çà....

    Rien à cirer, c'est une histoire de néo- cons.

    Andy....

    RépondreSupprimer
  17. J'ai honte pour la France d'un tel président!

    RépondreSupprimer
  18. Merci de nous donner des nouvelles de notre minimonarque à talonettes. Quel courage de le suivre et de le subir.
    Ce matin, je viens de lire dans la PQR une petite phrase qui a du faire pâlir notre très cher sortant. Elle est signée de JC Juncker : "Nous nous sommes montrés très durs à l'égard de l'assainissement des finances mais très faibles à l'égard de l'autre paramètre important, celui de la croissance".
    Il parlait certes de la Grèce, mais on peut généraliser. Juste de quoi enfoncer le clou. Merkel semble ne plus vouloir soutenir minimo, Juncker non plus.

    RépondreSupprimer
  19. Cher Juan,
    Vous écrivez "Tout cela restait flou, bien flou." On peut aussi comprendre "Tout cela restait fou, bien fou."

    RépondreSupprimer
  20. Sarkozy n'est candidat que pour fuir les multiples mises en examen qui l'attendent et les juges d'instruction qu'ils voulaient supprimer (on sait pourquoi)vont s'en donner à se fendre la poire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès qu`il aura perdu l`immunité présidentielle, les affaires vont remonter à la surface... la puanteur sera vite épurée...

      Supprimer
  21. Billet indispensable ((-:
    Je fais tourner large.
    Bravo Juan

    RépondreSupprimer
  22. Puisque tous ces candidats restent impunis s'ils n'appliquent pas leurs promesses délirantes après avoir été élu, franchement ils auraient tort de s'en priver, vu que nous sommes assez cons pour les laisser faire. On rigole comme au spectacle, l'artiste prenant à témoin des spectateurs pour profiter de leur bêtise, et faire rire la masse qui se parfume de ses odeurs malsaines, alors qu'une fois rentrés chez eux ils replongent dans leur cauchemar, le vaccin ayant terminé son effet, le temps d'un spectacle. STOP. Il faut qu'une règle s'applique à tout candidat qui aura abusé de promesses non tenues, afin qu'il soit viré, après délibération, comme dans une entreprise qui ne se gêne pas pour licencier toute personne qui ne conviendrait pas. Il faut une ligne rouge qui sanctionne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, je crois moi aussi qu'il faudrait sérieusement encadrer et moraliser la fonction gouvernementale par des institutions indépendantes garantes de la démocratie(Conseil Constitutionnel ?). Le besoin en est criant en France. Dans le cadre d'une VIème république, ces institutions de contrôle pourraient déclencher une procédure d'impeachment à la française, procédure qui n'existe pas dans notre droit constitutionnel français et qu'il serait vraiment temps d'instaurer pour mettre des limites à ces comportements intolérables.
      Le simple fait de mentir est une faute lourde, une tricherie et devrait être sanctionné. Si comme le suggère très pertinemment l'un d'entre vous l'on considère un programme de candidat comme un contrat passé avec la Nation, alors ne pas le respecter volontairement devrait aboutir à la rupture du contrat et à l'impeachment.
      Je vais même encore plus loin en suggérant une sorte de sélection des candidats par la culture (indispensable pour représenter notre pays dignement et efficacement) et par le type de personnalité pour débusquer les arrivistes et personnalités pathologiques.

      Supprimer
    2. Je béni le jour où une telle mesure sera mise en place: elle écartera de la politique beaucoup de voyous qui s'y précipitent pour mieux se servir. de vraies sanctions et une responsabilisation de toutes ces personnes, à la place de l'immunité qu'ils se sont octroyer, pourraient assainir enfin la gestion des affaires publiques. merci pour vos bonnes idées

      Supprimer
  23. http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/en-direct-les-attaques-de-royal-c-est-ignoble-selon-guaino-19-03-2012-1913196.php

    et EN DIRECT. Pour Longuet, les propos de Royal sont «abjects»

    ( Ses propos relatif à l'immunité de Sarkozy et à sa peur de ne pas être réelu ).

    Abject est bien le mot.

    En 2008 Gérard Longuet est accusé de faire un rapprochement entre homosexualité et pédophilie en déclarant au Sénat : « C'est extrêmement réjouissant de savoir que l'on promeut en effet des formes nouvelles de sexualité dans l'école et qu'on combat en même temps la pédophilie… Il y a quand même un moment où il faut savoir sur quelles valeurs on s'arrête… ». Interrogé par L'Est républicain, Gérard Longuet répond ne pas avoir souvenir d'avoir tenu ces propos, mais ajoute : « Qu'il y ait un lien entre homosexualité et pédophilie, ça peut arriver. Notamment dans des écoles catholiques, on a pu voir ça ».

    Abjecte son amnésie comme sont abjectes ses relaxes.

    Renvoyé devant le tribunal correctionnel pour « recel d'abus de crédit » dans une affaire concernant la construction de sa villa de Saint-Tropez (Var), il est relaxé en première instance, puis par la cour d'appel de Paris, en novembre 19989. Mis en garde à vue en mai 2001 pour recel de corruption dans l'affaire des marchés publics d'Île-de-France9, il est également relaxé, en octobre 200513.

    Néanmoins compte tenu de l'autorité de la chose jugée, nous ne ferons plus d'abjections, euh d'objections....

    Andy....

    RépondreSupprimer
  24. Un article sans aucune objectivité.
    Si tu veux faire croire que ton chien a la rage, certains croient qu'il suffit de le crier partout haut et fort.
    C'est le sens de cet article, on prends chaque passage de l'émission, et on commente sans même analyser le fons du problème.

    Vous avez du temps à perdre le dimanche soir ...

    RépondreSupprimer
  25. Car vous croyez qu'Hollande va faire mieux ? Si oui, vous rêvez, et le réveil va être dur, très dur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est certain c'est qu'il ne pourra pas faire pire. Le réveil a déjà été très dur. Les Français ne s'en sont toujours pas remis. Cette élection n'est qu'un référendum. L'enjeu est le départ du président, du gouvernement l'ump et affiliés. N'importe qui ferait l'affaire, car ce n'est plus une question d'homme. Hollande ne changera rien, mais le bilan du sarkzozysme est en sa faveur.

      Supprimer
    2. 2 trolls UMP deux!! pour le prix d`un... vivement la suppression des faux journalistes, du Figaro et de TF1. Je crois que ce rêve se réalisera assez vite!!

      Supprimer
    3. ça c'est un vrai argument ! Faute de programme...

      Supprimer
    4. Si on a au autre opinion, on est des 'trolls', bravo, vous donnez une bonne idée à ce qui nous attend avec les sociolos.
      Je n'ai rarement vu autant de haine de la part des vieux gauchistes qu'ici. On dirait qu'ils se sont figés à mai 68. Moi aussi j'y étais mais j'ai compris les erreurs, les hypocrisies et bien changé de camp. Mais ici, wow,

      Je pense que ce serait mieux que F hollande gagne, car comme ça, les haineux vont etre apaisé pendant au moins 6 mois. Car c'est rare que les français soient contents plus que 6 mois après une élection.

      Juste le temps que pauvre Monsieur Hollande (dont je n'ai rien contre personnellement en tant qu'homme) se trouve désemparé par la tâche. Il ne sera peut-etre pas confronté avec une suite de catastrophes pendant un seul mandat qu'a du confronter N.sarkozy, mais si cela est le cas,comme les crises à n'en finir, guerre en Libye, Géorgie, grêves contre ses réformes de retraites etc... je ne donne pas bp de chance à ce Monsieur bien gentil et pleins de bonnes intentions. Il faudrait prévoir la guerre entre courants et manque de réaction et de talents.

      Je votais auparavant à gauche jusqu'à Jospin, mais quand j'ai compris un peu mieux les hypocrisies notamment en immigration (fermer les yeux aux abus, le 'droit à la différence etc), la corruption des syndicats, les erreurs économiques (refus de voir la mondialisation etc) et tant de tabous, j'ai trouvé M. Sarkozy un coup d'air frais.

      Malgré ce que vous dites ligne après ligne, je n'ai pas trouvé son mandat catastrophique. Personnellement depuis déjà avant, j'ai bénéficié pas mal dans ma petite vie modeste. Ce que je n'ai pas apprécié (et on en parle que maintenant) et l'abandon des +50 ans qui perdent leur travail qui était mon cas. Obligé de vivre avec le RMI pendant 4 ans avant ma retraite, je pestais contre l’inaction sur cet état d'affaires. Mais je n'ai rien entendu de la gauche (ils ne proposaient rien de toute façon, ne faisait que des insultes pendant au moins 3 ans jusqu'à Aubry a dit 'stop', pas que ça s'est arrêté).

      Sur d'autres plans, j'ai bien profité de la politique de l'UMP, car mon fils est étudiant et il a eu beaucoup de privilèges, comme élève d'excellence par la politique de la ville qui l'a rendu meilleur de son année et qui lui a donné confiance pour faire un masters, en alternance qu'il apprécie beaucoup, et avec les aides de la CAF pour le logement, et d'autres aides pour le transport je trouve qu'il est extrêmement privilégié par rapport à ma nièce qui habite en Angleterre et qui ne pouvait pas faire d'études supérieures à cause des charges exorbitants et leur système d'éducation étrange.

      Je vis actuellement temporairement en UK et je peux dire qu'ici ça ne va pas bien du tout. Auparavant, je n'ai connu personne en chômage, mais maintenant ça va très mal. Je pense que les français ne savent pas reconnaitre leur bonheur, car toutes ces aides sociales sont pris comme un droit, mais ça ne peut pas durer si on en rajoute !

      J'espère que Hollande ne soit pas encore un autre Mitterrand (il en parle tout le temps comme son héros), car il n'en faut pas beaucoup que la France tombe dans le trou noir de la dette et là, je crains le pire.

      Alors messieurs dames, ne pouvez vous pas avoir un peu moins de haine pour la personne de N sarkozy, qui, je pense a fait son mieux. Vous devez plutot discuter sur les programmes et avoir un meilleur sens de la patrie, ce qui sera le mieux pour tout le monde au lieu de crier votre haine sur une personne.

      Cela fait froid dans le dos de lire certains de vos commentaires et de ce blog. On dirait des obsédés sans aucun sens pragmatique, vivant dans une bulle ancienne.

      Supprimer
    5. bon encore des commentaires formattés par la pensée unique des sondages pré-digérés ... la gauche ne se limite pas a Hollande, il n'y a qu'à observer le rassemblement du FG a La Bastille dimanche dernier pour s'en convaincre ... et j'entends déjà: "ça sera encore pire avec les anciens cocos au pouvoir", "il faut privilégier le vote utile", etc, etc, et merde !
      justement, le vote utile c'est celui de sa conscience, et je suis d'accord que Hollande (ni aucun des candidats) ne changera rien en profondeur. Le seul qui rassemble au nom des idées et non pas sur sa personne, c'est Mellenchon, la preuve: son nom n'est pas hurlé dans ses meetings, les gens crient "résistance" ! et c'est le seul a vouloir établir une constituante pour remplacer la 5-e république.
      pourtant je n'étais pas forcément friand de ce Monsieur fort en gueule a une certaine époque, sénateur pendant 15 ans qui n'a rien fait bouger alors qu'il était au PS.
      alors non pas de haine, mais plutôt une adhésion a autre chose que "je favorise ma position et mes copains d'abord, il faut baisser les charges des patrons, et taxer les plus pauvres par la TVA sociale, en laissant le modèle libéral se démerder avec les laissés-pour-compte"

      Supprimer
    6. il ne faut pas venir lire sur ce site ,mais continuer a se gargariser sur un aussi bon bilan !!! mais surtout voter encore pour lui il va faire pire !!!!

      Supprimer
  26. j'ai l'impression de ne pas avoir vu la même émission que bon nombre d'entre vous.

    "mal au point", "désemparé" ... L'auteur du post a plutôt écrit ce qu'il aurait voulu voir.

    La seule chose qui le rendait mal à l'aise c'est probablement le reportage qui donnait un ton dramatique à toutes les situations présentées. Quelle tête faisiez-vous lorsqu'on vous a présenté le mec qui devait s'endetter pour ses dents ? Probablement la même que Sarko.

    Dans tous les cas, je n'écris cela, absolument pas pour vous convaincre de quoi que ce soit. Vu la tête de l'article et des commentaires, je pense que cela est du domaine de l'impossible tant vous ne remettez rien en question.

    A vrai dire, je ne sais toujours pas pour qui voter, mais j'ai l'intelligence de ne pas reprocher des choses fausses aux différents candidats.
    J'espère que vous apprendrez à en faire autant

    RépondreSupprimer
  27. Pour s'en faire une idée, il suffit de voir sur http://www.m6replay.fr/#/info/capital/44118

    RépondreSupprimer
  28. Tapie votera Nicolas Sarkozy- C'est sur, maintenant.

    Nanard la saumure votera donc comme en 2007.

    Sarkozy a sauvé le système bancaire, sarko a sauvé l'épargne des petits épargnants. Nanard ne suit pas Sarkozy dans ses dérives xénophobes mais Hollande n'a rien compris à ce qui se passe aujourd'hui. Alors.

    Et le fric, c'est chic, aussi.

    Nanard la Saumure était prêt à voter DSK mais avec les histoires du Sofitel et du Carlton.... Bébére rumine sa désillusion....

    Et nanrd la saumure pense que le PSG a fait de gros recrutements....

    Andy....

    RépondreSupprimer
  29. « Mais certains malades ont besoin des deux soins, pour les dents et contre le cancer » répondit Sarkozy. Devant notre poste, nous étions tétanisés.
    Ca par contre c'est vrai, je le confirme, pour avoir été confronté à ce problême il y a quelques années. tout patient qui reçoit des soins d'irradiations à la face pour un soigner un cancer a besoin d'autres soins pour sauver ses dents, sinon c'est la cata, sous l'action des rayons les dents dégénèrent assez vite par un changement de formule de la salive qui devient agréssive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sarkozy ne voit pas plus loin que la fin de son immunité.

      Autrement dit avec ses petites dents de la mer, ses petites dents de lait de la mer, le fils de Pasqua n'est qu'un petit morveux qui drague tous azimuts.

      Et il bave en plus ....POUAHHH !!!

      Francky Louvrier, Franky, svp, un mouchoir pour le Président sorti.

      Président du peuple, admettons, on en a rien à foutre de ce pauv'con, mais qu'il se mouche, bordel de merde !

      Andy....

      Supprimer
  30. Sarkozy n´a aucune idée à présenter au peuple qu´il ne saurait représenter puisqu´il n´en fera jamais parti, il ne sait qu´insulter Hollande est-ce bien constructif ? Je n´ai pas vu sa dernière prestation puisque je sais qu´il a déjà dit ou qu´il dira bientot le contraire. Aucun programme aucune idée des propositions aussi irréalisables qu´incompréhensibles, à ceux qui voterons pour lui après le 6 mai cachez-vous !

    RépondreSupprimer
  31. Je ne vois pas pourquoi foule de gens s'obtine à réclamer un programme aux condidats. En effet, rien ne les oblige à s'y tenir ! Dans une démocratie sérieuse, un programme devrait être sérieusement enregistré comme un acte notarié et les électeurs devraient avoir la possibilité de DEGAGER sans délai celui qui ne respecte pas son programme. Cette dernière possibilité restant à inventer, d'où nécessité d'une nouvelle constitution... d'une 6° République. Père Plex

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. très très bonne suggestion !!! là ils arrêteraient peut être de nous prendre pour des cons et faire de la surenchère comme des bonimenteurs ...

      Supprimer
  32. http://www.legrandsoir.info/je-sais-pourquoi-ils-vont-voter-pour-jean-luc-melenchon-deux-fois-si-possible.html

    RépondreSupprimer
  33. bonjour,
    je suggère a tous les posteurs d'aller faire un tour sur MSN et de commenter un peu plus les articles politiques, ceci afin de contre-balancer les commentaires nauséabonds pro FN.
    contrairement a ce qu'a relevé "AnonymeMar 19, 2012 07:55 AM", la haine, la vraie est située la bas.
    cordialement

    RépondreSupprimer
  34. Il y a un mois j'aurai voté Hollande du bout des lèvres. Mais à suivre les prestations de Sarkozy, de Hollande, de Mélanchon, de Le Pen et celles de leurs lieutenants, ce sera FH. C'est celui qui dans ses discours et argumentations n'a pas oublié de souligner les limites de ce qu'il peut faire aussi de ce que tout prétendant peut raisonnablement faire, au risque des promesses jamais tenues avec Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  35. encore une fois, on l'a vu méchant, méprisant, niant l'évidence, pris les pieds dans le plat. Il refuse d'écouter et de prendre conscience, coupe la parole, et tout ça sans oublier de s'envoyer des fleurs.
    Je me demande encore comment il a pu être élu la 1ere fois, c'est quelqu'un de très dangereux, égoiste, ambitieux et sans scrupules.
    Un pti séjour en HP lui ferait le plus grand bien. Jamais la France n'avait connut de pire politicien. C'est un Poutine en puissance, avec 20 cm de moins. Pitié, aidez nous le faire partir........

    RépondreSupprimer
  36. digitalErmit25 mars 2012 16:10

    Moi qui ai vu en NS un coquelet irrascible et prétentieux il y a une vingtaine d'années environ, je peux me considérer comme un "anti" de la première heure.

    La raison pour laquelle je poste est différente: l'article en lui-même m'a découragé de regarder l'émission en archive, par pure compassion humaine (je souffre de voir un humain souffrir, même si il a donné le bâton pour ça). Je n'ai pas besoin de regarder des gens tomber bas.

    En bref: vous sous-estimez complètement l'impact de l'émission (que j'ai finalement vue) sur le public, tout gonflés de vos convictions personnelles que je partage en substance avec vous. Mais à se fourrer le doigt dans l'oeuil on finit par devenir un jacteur borgne, un piaf qui décrit la moitié du monde en prétendant qu'il est tel.

    Il n'en est rien. Andy, tu dessers la cause avec insouciance et irresponsabilité. Oui ce mec est dangeureux, mais attends un peu avant de tracer une épopée, ça pourrait faire encore plus mal à la France.
    Clairement je suis centriste par défaut (sans ambages, plutôt rose que bleu). Car le partisanisme de tous bords assaille et émousse la citoyenneté, qui est finalement notre seul patrimoine commun, et le ciment de ce pays.

    Partisans, la citoyenneté vous englobe, et si vous rêvez de grandeur alors cessez la jactance, l'objectivité étant le seul moyen du réalisme.

    Bien à vous.


    Adam

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

VIDEOS DE GAUCHE

VIDEOS DE DROITE