9 mars 2012

Quand Sarkozy lance le référendum contre lui

Jeudi matin, 8 mars, journée internationale de la femme, RMC recevait Nicolas Sarkozy pendant une grosse heure. Ce dernier a joué au candidat du peuple sur cette station qu'il qualifia « de populaire ». Il était content d'être avec Jean-Jacques Bourdin, « qui connaît bien les gens », commenta-t-il.

Mais il se passa l'incroyable. Sarkozy appelait à l'aide.

Il demandait qu'on le débranche.

Sarko le suicidaire ?
La vraie nouvelle fut cette annonce inopinée, qu'on hésite à penser téléguidée:
JJ Bourdin: Si vous perdez cette élection présidentielle, est-ce que vous arrêtez la politique ?
N. Sarkozy: Oui.
Cet aveu, évidemment démobilisateur, était surtout d'une incroyable maladresse tactique, un quasi-suicide politique. Sarkozy continuait sa psychothérapie personnelle en public. Depuis le lancement officiel de sa candidature, le 15 février dernier, son slogan de campagne est inchangé: « aidez moi ! ». Ce jeudi, il répéta: « Aidez-moi à construire la France forte, à faire triompher nos valeurs, notre idéal »

Comme l'expliqua plus tard Jean-Michel Aphatie, Nicolas Sarkozy venait de lancer un véritable Sarkothon, un référendum à le virer de la vie politique le 7 mai prochain. Nous avions envie de crier: « aidez-le ! Aidez-le à partir ! ». Avec un peu de mobilisation, nous avions donc tous, entre nos mains, la faculté d'effacer Nicolas Sarkozy du champ politique.

Ce n'était pas un suicide mais une euthanasie. L'appel à l'aide à mourir d'un homme incapable de se débrancher tout seul.

L'ex-frontiste Guillaume Peltier, nouveau secrétaire national de l'UMP désigné par Nicolas Sarkozy réagit comme il put dans un communiqué: « Concernant son annonce de se retirer de la vie politique en cas de défaite le 6 mai prochain, ce n’est pas un scoop : Nicolas Sarkozy l’avait déjà dit, il le répète en toute franchise à une auditrice ». C'était faux. Sarkozy répondait à Jean-Jacques Bourdin.

Le soir même, Nicolas Sarkozy lui-même, en meeting, tenta d'atténuer l'impact de sa bourde matinale. Il dénonça ainsi « ces responsables politiques qui disent aux Français 'soyez capables de changer de métier, de changer de formation, de changer de région, de changer de logement', mais qui eux-mêmes ne sont capables que d'une seule chose, défendre leur carrière, défendre leur statut et rester quoi qu'il arrive accrochés à leur poste ». Il a du promettre: « Cette campagne, je vais la conduire pour vous emmener à la victoire mais avec authenticité, avec vérité et avec passion ».

Cela fait deux ans qu'il est en campagne. Pourquoi parler au futur ?

Parlait-il de lui ?

Sarko le magicien.
A nos problèmes, Sarkozy répéta ses solutions magiques. Le pouvoir d'achat baisse-t-il ? Il faut travailler plus! « Très bien la formation, encore faut-il qu'il y est des emplois » s'inquiéta Bourdin. Il n'y qu'à « forcer » la formation des chômeurs. Sarkozy découvrit que seuls 10% des chômeurs étaient envoyés en formation. Il ressortit son triste argument de référendum. Le chômage, d'ailleurs, n'était pas réel d'après le candidat sortant.

« Je vous demande de me croire. Je rencontre beaucoup de chefs d'entreprise qui me disent ne pas trouver de candidat à leurs offres. » Mieux encore, Nicolas Sarkozy répéta quelques chiffres infondés, comme ce nombre de 500.000 offres d'emploi insatisfaites chaque année. Pour le chômage des jeunes, il avait aussi sa solution, évidemment inusitée depuis 2007: l'apprentissage et l'alternance. Le 18 janvier dernier, il avait flingué d'une formule le désastreux bilan de sa ministre Nadine Morano en charge de la chose: « Les chiffres ne sont pas bons. (...). Une entreprise sur deux de moins de 250 salariés a moins de 1% de jeunes en apprentissage »

Aux questions des auditeurs, dans la seconde moitié de l'émission, il avait d'autres réponses, toujours grossières. Jean-Jacques Bourdin, malheureusement, avait moins de répartie.

A cet auditeur qui lui rappela sa promesse de résoudre le problème SDF avant 2009, l'encore Monarque répliqua qu' «à aucun moment cet hiver, il n'y eut de morts de froid ». Nous avions honte.

A un autre qui s'inquiétait de la crise du logement, il s'exclama: « Il n'y a pas assez d'offre de logements. Qu'avons-nous fait ? C'est fait, c'est voté, (...) l'augmentation des surfaces habitables.»  Comme si la « libération » des contraintes allait soudainement débloquer les investissements immobiliers du pays...

Sarko le menteur
Pour une fois, la seconde après l'émission de mardi dernier sur France 2, Nicolas Sarkozy dut défendre son bilan. Ainsi, sur le pouvoir d'achat, le dialogue vira en vrille avec Jean-Jacques Bourdin. Pire, il mentit, en public et en direct, en assurant que la France était « le seul pays d’Europe où le pouvoir d’achat a augmenté de 1,4% par an malgré la crise ».

L'affirmation était fausse et archi-fausse.

En France, le pouvoir d'achat avait aussi souffert qu'ailleurs. Les chiffres étaient têtus.

Il a proposé de créer une carte Vitale biométrique, un vieux projet qui datait déjà de 10 ans. Même le Figaro douta de la proposition, toute droit issue du programme ... de Marine Le Pen. « La circulation de fausses cartes Vitale semble relever du mythe » expliqua le journal de Serge Dassault.

Sarkozy rétropédala encore un peu plus sur la polémique halal, mais réitéra son revirement sur le droit de vote des étrangers aux élections locales: « Sur les quinze dernières années, les tensions communautaires ont fortement augmenté ». Il accusa, bien sûr, le Parti socialiste, de vouloir « récupérer le vote communautariste », puisqu'il aurait « perdu le vote populaire ». Et lui, qui semble avoir tout perdu, qui cherche-t-il à convaincre en annonçant son départ ?

Faire le lien, c'est excessif. Ne pas en parler, c'est excessif aussi.

Sarko le féministe
Un peu plus tard, il se rendit à Yssingeaud, rencontrer les ouvrières de Lejaby. Il avait fait virer du trajet les médias de gauche, sauf le Nouvel Obs ou Marianne, après de lourdes insistances... L'établissement avait été sauvé grâce à un coup de fil de Sarkozy à son ami Bernard Arnault. La politique industrielle de Sarkozy se résume à quelques appels téléphoniques à des amis à des moments bien choisis.

A Lejaby, Sarkozy voulait faire d'un déplacement trois coups: la défense des usines, l'illustration de son idée de formation (puisque les salariées de Lejaby devaient se former à la maroquinerie), et ... la journée internationale des femmes. A RMC le matin puis plus tard à Yssingeaud, le Monarque sortit sa proposition du jour, la création d'une agence qui « soulagera la souffrance des mères car le père ne paie pas la pension alimentaire ». On était intéressé. Quelle était cette brillante idée qui avait germé dans l'esprit du Président-depuis-5-ans ?

On n'avait pas compris. Sarkozy semblait proposer un dispositif... qui existe déjà ! Les Caisses d'Allocations Familiales, via l'Allocation de Soutien Familial, assurent déjà le versement des pensions alimentaires ordonnées par les Juges aux Affaires Familiales...

Sur Twitter, son équipe de campagne s'agitait aussi pour démontrer combien le candidat sortant était féministe. « Je rends ce soir hommage à toutes les femmes qui par leur engagement, leur travail, leur amour, et leur courage font la France forte ».  On ne savait plus qui tweete au nom du candidat. Mais les messages envoyés sur ce réseau social sont souvent surréalistes. Nous voulions interpeler Nicolas Princen, ce trop jeune HEC qui gère depuis l'Elysée la campagne internet du candidat sortant: essayez d'être crédible !

Après Yssingeaud, Sarkozy avait un micro-meeting dans la Loire, à Saint Just-Saint Rambert, pas loin de Saint-Etienne. Quelques 200 manifestants l'attendaient. Ils furent chargés par les CRS pour nettoyer les lieux, juste  devant la salle de meeting.

En coulisses, les militants retraités de l'UMP s'activaient pour trouver 50.000 participants au « grand » meeting de Villepinte, ce dimanche. Il fallait du monde pour impressionner l'adversaire. A l'UMP, on appelait à gogo. On avait même loué les services d'entreprises privées en renfort pour récupérer de nouveaux figurants. On a embauché des « professionnels de la relance téléphonique » pour « contacter individuellement les militants ». On a affrété des trains spéciaux de l'autre bout du pays à 10 euros le trajet.

Le soir, Carla Bruni-Sarkozy était invitée sur France 5, dans l'émission C A VOUS, présentée par Alexandra Sublet. Journée des femmes oblige, la première dame trônait là, en toute simplicité. L'émission ne dérangea pas. Elle nous expliqua qu'elle craignait pour la santé de son mari de Monarque. « Il travaille 20 heures par jour, donc j’ai peur qu’il meure, qu’il tire trop sur la corde ».

On comprenait mieux pourquoi Nicolas Sarkozy, ce jeudi 8 mars, nous demanda de le débrancher.

26 commentaires:

  1. Leonetti au secours
    faut faire vite passer la loi sur le droit à l'euthanasie

    RépondreSupprimer
  2. Bon l'agité est de retour, ça devient complètement ridicule, il est vraiment buté comme un âne ce petit nabot, vivement que sa se termine, même sa carlita a peur pour son namoureux de mari, quel spectacle pénible. Solange

    RépondreSupprimer
  3. on ne demande pas mieux que de le débrancher ,il coule lentement mais surement et l'audimat enfin s 'effondre .Plus de crédibilité ,la roue tourne enfin .Je vais bien dormir ce soir en attendant le grand soir ...

    RépondreSupprimer
  4. Le mieux pour sa santé serait qu'il meure au premier tour !
    Par contre, il va arrêter la politique (Copé : ouaiiiiiis !) jusqu'en 2017 (Copé : ouinnnnn !)

    RépondreSupprimer
  5. arrétez! ne souhaitez pas sa mort (pas maintenant!)- nous aurions droit à des funérailles nationales après 8 jours de deuil, Sarko sur un fût canon, Giulia faisant le salut militaire... la Morano , hurlant à la Shakespeare-Brel : "Non, ne me quitte pas!"... arrétez! je vais me mettre à pleurer !

    RépondreSupprimer
  6. En gros, il dit aux députés aidés moi à être élu. Attention si je ne le suis pas, je vous laisse vous dém... débrouillez tout seul.
    ça c'est du panache politique

    RépondreSupprimer
  7. Jacques MICHEL9 mars 2012 à 11:24

    S'il meurt, tout le peuple va se mettre à pleurer en choeur...........Comme en Corée du Nord..........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le peuple ? le peuple du fouquet's sans doute

      Supprimer
    2. Il se dit que le candidat-sortant serait allé consulter une voyante aux fins de savoir ce qu'il adviendrait de lui le 7 mai.

      La voyante au candidat-sortant :

      "Le lundi 7 mai sur le coup de 17 h, à bord d'une voiture officielle, vous descendez les champs-elysées qui sont noirs de monde. Une foule en liesse manifeste sa joie à votre passage. Les gens crient "Ah maintenant ça ira mieux !"

      Là, le candidat-sortant aurait demandé à la voyante si elle pouvaiy visualiser son attitude ...

      La voyante :
      "Je regrette, mais je ne parviens pas à voir car le cercueil est fermé !"

      Supprimer
  8. Puisque qu'il veut un plébiscite sur son nom, votons massivement oui au changement sans Sarkozy...

    RépondreSupprimer
  9. Si c'est vraiment le cas, l'UMP aurait intérêt (pour nous tous) à lui demander un engagement écrit ! Sans quoi il risque de se pointer aux primaires de la droite en 2016 en rejouant le coup de "j'ai vraiment mais alors vraiment vraiment changer..." Imaginons la tête des Fillon, Copé, NKM, Pécresse, Baroin

    RépondreSupprimer
  10. Il a besoin de repos et de méditation: un petit monastère aménagé sur le yacht de Bolloré lui sera sans doute réservé.

    RépondreSupprimer
  11. Pardonnez moi (encore) mais Yssingeaux et non Yssingeaud, c'est peut être un détail pour vous mais pour moi... Enfin bref.
    Depuis quelques temps je ne sais plus quoi penser des annonces du candidat Sarkozy. Sa réponse à la question de JJ Bourdin sur son avenir en cas de défaite me laisse impavide. Qu'il parte c'est tout, s'il venait à quitter la politique en plus tant mieux. De toute manière s'il perd l'élection présidentielle plus personne ne le soutiendra à l'UMP tant la campagne est critiquée de l'intérieur. Vae victis.
    La plus amusante en ce moment c'est Madame Carla Bruni-Sarkozy, candide ou niaise elle fait rire la France avec ses minauderies de femme amoureuse et le décalage qui explose entre la France réelle et le monde d'en haut lorsqu'elle s'exprime sur la modestie voire l'austérité de son doux foyer en son hôtel particulier parisien.

    RépondreSupprimer
  12. Carla Bruni ( guitare et voix ) : Carla a peur que son mari "meure" de surmenage...20 h sur 24 h, il travaille dur, mon mec à moi, avec une énergie incroyable et une humanité extra ordinaire ! S'il n'essayait plus de faire président que voulez - vous qu'il fasse d'autre ?

    On se demande bien, nous les pov'cons....

    A part ça, l'Elysée c'est merveilleux , je n'ai pas fait trop de boulettes jusqu'ici, ce sont des efforts constants....

    Vivement dimanche que SARKO, la bête de campagne, se crash une fois de plus à Villepinte....

    Sarkozy - Cécilia - pour une France forte ! Et Carla pour porte parole...

    Andy...

    RépondreSupprimer
  13. L'escort girl de luxe remplit son contrat auprès de son employeur ! Elle devrait bientôt pouvoir faire marcher la clause de rupture prévue au cas où le CDD de celui-ci ne serait pas renouvelé en avril ou mai prochain.

    RépondreSupprimer
  14. dans la chambre a gaz, tu feras moins le malin juan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la vraie nature des umpistes se révèle avec une grande proximité avec des adeptes de pratiques du 20ème siècle, outre rhin

      Supprimer
  15. Bonjour,

    L'agonie médiatique de cet homme est indécente. Il faut que les cadors de l'UMP mettent fin à cet exhibitionnisme qui fait honte à la France. Jamais, on n'aurait imaginé un tel dénouement aussi tragique que celui d'un homme s'auto-mutilant devant la France entière. Il y a péril en la demeure, il est capable de tout. Arrêtons ça !

    Billet à lire sur l'escort girl http://0z.fr/mqyhZ

    A2N

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. y a pas un vétérinaire qui aura pitié d'un animal souffrant ?

      Supprimer
  16. Deux matheux ont donné gagnant Sarközy.
    http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/03/08/01039-20120308ARTFIG00734-les-maths-donnent-sarkozy-victorieux-avec-503-des-voix.php
    Pauvres pseudo-matheux à qui je dédie le théorème de Cox et Jaynes pour la modélisation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. COMBIEN de matheux ont donné perdant la candidat-sortant ?

      Que d'imagination au Figaro ...

      Supprimer
  17. sarko, le moins populaire des dirigeants européens, le président français a la plus forte notoriété mais ne recueille que 33% de bonnes opinions.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/sondage-presidentielle-2012/20120309.OBS3358/sondage-sarkozy-est-le-moins-populaire-des-dirigeants-europeens.html

    le moins populaire des dirigeants européens voit toujours plus grand ...
    50 000 figurants à Villepinte ?

    Le hall du Parc des expositions de Villepinte.

    1 ) Capacité maximum debout : 30 000 personnes ... , Salle de conférence, Salle de classe, Salle de réunion, Table en U, Salle de banquet, Cocktail ...DEBOUT ...
    www.tourisme93.com › ... › Lieux de réunions et d'événements

    2 )Ce dimanche 11 février 2007 à Villepinte était bien un nouveau jour dans la campagne présidentielle Ségolène Royal.

    "Elle a débuté son discours par un remerciement en forme de clin d’œil aux militants présents : «Vous voilà si nombreux rassemblés. Vous avez dû comprendre qu’il se passait quelque chose d’important aujourd’hui». Vraisemblablement, car à en croire le speaker chargé de chauffer la salle, 20 000 personnes étaient présentes. Et d’autres étaient à l’extérieur. Enthousiasme ou réalité ? Une chose est sûre : il y avait du monde, et certainement plus que prévu il y a quelques jours".

    20 000 personnes et d'autres à l'extérieur...

    http://www.rfi.fr/actufr/articles/086/article_49567.asp

    On n'ose imaginer la marée humaine lorsque Monti,Rajoy,Cameron et Merkel vont entrer en campagne officiellement ...

    Andy....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent Andy !!

      Une méthode éprouvée, testée avec succés en 2007 :

      "L'UMP (nous) se "tromperait" lourdement dans ses comptages"

      ==> http://desmotscratie.net/post/2007/01/19/%5B-UMP-/-MECOMPTES-%5D-LUMP-nous-se-tromperait-lourdement-dans-ses-comptages

      Supprimer
  18. Epuration, précisions.

    Les fadettes, écoutes illégales, enquêtes dévoyées,c'est trop : s’ils accèdent au pouvoir en mai, les socialistes envisagent des lois pour mieux réglementer les pratiques du renseignement français.

    François Hollande a déjà averti que les hauts fonctionnaires de police et de justice «liés au système», à «l’Etat UMP» instauré par Nicolas Sarkozy «auront forcément à laisser la place à d’autres», à commencer par Bernard Squarcini et le directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Péchenard (témoin assisté dans l’affaire des «fadettes»).

    La DCRI et son groupe des opérations spéciales occultes devraient être soumis à une «autorité administrative indépendante» comme le sont les interceptions de sécurité à la CNCIS.

    .............

    http://www.liberation.fr/societe/01012394639-la-gauche-recadre-les-services-secrets

    Le successeur de squarcini, le plus dangereux de la squale connection de sarko sera confiné dans sa piscine....

    Le requin-taupe bleu dit requin mako ( sic ) on ne le répétera jamais assez est redoutable...et sévit le long des côtes françaises.

    Le mako a une couleur de « robe » bleu nuit, un ventre blanc, une nageoire caudale falciforme avec de longues dents effilées et saillantes. Soupçonné dans les attaques mortelles en Egypte en 2010, le mako est capable d’accélérations foudroyantes...

    A épurer, sans modération.

    Andy...

    RépondreSupprimer
  19. Carlita a déclaré qu'ils sont et qu'ils vivent comme des gens modestes ...

    J'ai failli tombé de ma chaise ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces gens sont effectivement dangereux à nous faire des coups pareils sans prévenir ;)

      Elle pensait certainement aux problèmes de tout à l'égout dont le président en personne avait dû s'occuper ; comme n'importe quel quidam en fait !

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.