Sarkozy cherche la France silencieuse chez Le Pen

Jeudi 19 avril, il était sur Europe1, puis à Saint-Maurice, dans le Val-de-Marne, puis dans le Figaro et enfin sur TF1. La campagne du premier tour touchait à sa fin. Pour ces dernières heures, Nicolas Sarkozy aggravait sa posture frontiste. Il ne s'agissait plus que de chiper le plus d'électrices et d'électeurs possibles à Marine Le Pen pour être le plus haut possible dimanche.

« Le peuple de France, il aime le respect. »

C'était l'une des formules de campagne, prononcées ce dernier jeudi d'avant le premier tour. Respect ? La formule était curieuse.

Respectait-il seulement cette campagne ?

Fraudeur sur Europe1
Le matin sur Europe1, il était à l'antenne, comme ses 9 autres concurrents. Il chargea son rival jugé principal, François Hollande, qui venait de défendre un vrai coup de pouce au SMIC. Sarkozy était évidemment hostile, mais pourtant favorable au pouvoir d'achat. « Voilà donc une proposition qui dit : 'les bas salaires, on va les augmenter'. Dans le même temps, on supprime les heures supplémentaires défiscalisées et on augmente les cotisations salariales. Cette campagne doit servir à dire la vérité ».

Il mentait. La défiscalisation des heures supplémentaires, coûteuse en recettes fiscales et en emplois, restait une arnaque censée masquer la hausse des déremboursements et de la TVA pour tous.

Fatigué ou inconscient qu'il était président, il se dit « pas choqué » par des fuites sondagières sur les résultats du scrutin avant 20 heures. Un Président qui légitime une infraction à la loi de la République... Avec lui, tout restait possible...

Où est passée la France silencieuse ?
A Saint-Maurice, dans une petite salle mal équipée en drapeaux français et peut-être 2.000 personnes à peine, il débuta par un appel à cette majorité silencieuse, en fustigeant , évidemment, les médias. L'omniprésident, l'homme du Fouquet's  « L'autre jour, un journaliste aimable ... positif... m'a dit qu'est-ce que c'est... le peuple de France à qui vous voulez parler ? » Et il partit dans un éloge de l'effort et du mérite de « ce peuple de France que je connais, dans lequel je me reconnais », de l'histoire et de la tradition.


C'était son grand jeu, le numéro désormais connu du candidat du peuple fâché avec les médias, les bobos, la France d'en haut. Même son épouse Carla organisait des réunions Tupperware dans son hôtel particulier, Villa Montmorency dans le 16ème arrondissement de Paris pour convaincre ses richissimes voisines.

Il cherchait la France silencieuse, «qui ne casse pas, qui attend les élections pour s'exprimer ». Dans l'après-midi, on sentait qu'il enrageait de ne pas la trouver. Il priait désormais à voix haute, mais ses prières étaient des cris de rage : « Le peuple français va donner une leçon à tous ces gens comme jamais il n'en ont reçu une avant... Jamais on a vu de telles forces mises en avant. Et malgré tout, je sens le peuple de France exaspéré à un point qu'on n'imagine pas dans certains milieux et dans certaines élites.»  Nous promettait-il la guerre civile ou la décapitation pour cause d'anti-France ?

« Le peuple de France, il n'aime pas l'injure, il est courtois». Souvenez-vous du « casse-toi pov'con ».

Seul contre les médias
Le président des Riches sonna donc la charge contre les médias, et pas des moindres. Ce fut la radio publique France Inter, dont il avait nommé, seul, le PDG, et, par ricochet, le directeur d'antenne, qui en pris pour son grade

« Le peuple de France, il ne se reconnaît pas dans une radio de service public qui quand on donne la parole à un auditeur, il insulte celui qui est l'invité. » Ou encore: « L'audiovisuel public doit parler à tous les Français ». Nicolas Sarkozy pensait à sa propre expérience, la veille sur France Inter. Il eut cette salve assez inédite, terrifiante si l'on y pense. Si terrifiante qu'il fallait la retranscrire, la lire à voix haute et la comprendre. L'homme était prêt à tout.

Quand on écoutait ce qu'il lâcha contre France Inter cet après-midi, on se disait que s'il était réélu, il nommerait jusqu'à la standardiste.
« L'autre jour, j'étais dans cette radio, et un reportage était fait sur les militants de l'UMP.... Et tout à fait au hasard, avec un souci de l'apaisement et la mise en valeur que l'on connait, que l'on vit et qui nous va très bien, ... contre lequel naturellement je ne prononcerais pas un mot au risque d'être accusé de ne pas être démocrate car naturellement vous avez compris bien sûr qu'il faut faire très attention à ce qu'on dit... y avait une dame, une militante de notre famille politique qu'on interrogeait, et au hasard, on l'avait choisi où ? En Seine-Saint-Denis.

Cette dame m'a dit quelque chose qui m'a touché: je ne me reconnais pas dans ses mots, mais je lui reconnais le droit de les dire. Elle a dit, "Monsieur le président, on n'en peut plus...On n'en peut plus parce qu'on a peur, et c'est toujours les mêmes qui nous font peur"...Et la personne qui l'interrogeait (NDR: Patrick Cohen)... 'mais qui sont...' Et on voyait bien la ficelle qui n'était pas une ficelle mais un câble... Un câble qui n'était pas un câble mais un immeuble... Un immeuble qui n'était pas un immeuble mais une arrière-pensée qui était devenue une pensée... On voulait me servir sur un plateau une déclaration naturellement... 


Et elle dit, cette femme, "Mais enfin, vous savez très bien que ce ne sont pas des Portugais"... Je veux répondre à cette femme...Et je voudrai devant vous le dire... Je le fais devant la presse, pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté... 

Ces mots, exprimés par cette femme, ne sont pas les miens... Et sans doute que quand on les regarde avec une longue jumelle...quand on n'habite pas dans ces villes, quand on ne met pas ses enfants dans des écoles qui sont devenues ghettos, on peut juger sévèrement cette femme, mais moi, je conteste qu'on donne des leçons à cette femme quand on habite des quartiers où il n'y a aucune violence et qu'on met ses enfants dans des écoles qui sont privilégiées !
La gauche caviar n'a aucune leçon à donner au peuple de France ! »
La droite saumon avait-elle une quelconque leçon à donner aux bénéficiaires du RSA ? Aux chômeurs de longue durée ? Aux dé-remboursés de l'assurance maladie ?

Cette saillie était exemplaire de cette avant-dernière journée avant le premier tour: Sarkozy devait la caricature de lui-même, sans réaliser sans doute la portée de ses propos. Il fustigeait lui-même son propre échec en matière de lutte contre l'insécurité. Il en appelait évidemment aux sympathisants ou aux électeurs tentés par le Front national.

« On va leur montrer qui sont les Français !! »

Seul contre tous
Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, responsable des règles d'égalité des temps de paroles imposées aux médias audiovisuels depuis deux semaines, fut également étrillé.

« La conception extraordinaire de l'égalité à la Française, c'est neuf contre un. (...) Et en plus, il ne faut pas se plaindre. Je passe dans des émissions à des heures extraordinaires entre deux personnes que je ne connais pas, qui viennent tous les cinq ans comme une sorte de festival de Cannes qui s'arrête et qui ne recommencera pas. C'est une démocratie formelle qui étonne le monde entier et que même les Français regardent avec beaucoup de scepticisme ».

A quelques heures de la fin d'un tour, le Monarque prenait peur et s'énervait. Tel un personnage à la Titeuf, on l'entendait désormais couiner un « C'est pô juste » fort mal venu. Il s'agaçait qu'on ne le traita pas avec davantage d'égards et de privilèges.  Au Figaro, il répéta le même jour: « je suis seul contre neuf candidats ». Quelle injustice ! Voulait-il supprimer les « candidats inutiles » ? Cela faisait des mois, 4 ans ou presque, qu'il s'était acharné à détruire, décourager toute candidature à droite.

A la faveur d'une campagne ratée, il nous demandait d'oublier ses 150 déplacements en province par an depuis 4 ans, avec estrade ou tables rondes, caméras d'Elysée.fr et 1.000 à 2.000 participants à chaque épisode, le tour retransmis sur toutes les chaînes et la Web-TV présidentielle. Combien d'interventions sur des sujets sans actualité ? De discours radio-télévisés sur un agenda décidé par lui seul ? Rappelez-vous ce moment grotesque, le 18 janvier janvier dernier, quand il mobilisa 10 chaînes de télévision françaises simultanément pour la même interview.

Sarkozy se rêvait-il en Poutine avec sa démocratie contrôlée ?


A la remorque de Le Pen?

Le soir, le candidat sortant faisait sa dernière interview à Parole Directe, une quinzaine de minutes sur TF1, en fin de journal. On se rappelait combien il avait été désagréable contre Laurence Ferrari et François Bachi, le 12 mars dernier. Cette fois-ci, il faillit rater l'essentiel. il n'y a pas de mesure phare, répondit-il à Mme Ferrari qui s'inquiétait de son programme. Puis il se resaisit. Il avait 5 minutes et finalement 5 mesures:

- La formation professionnelle, « un droit pour chacun quelque soit son âge, mais un devoir, l'impossibilité de refuser un emploi correspondant à sa formation ».

- sur l'immigration, « la France ne sera pas un pays qui se ferme » mais nous avions trop d'immigrés. Laurence Ferrari s'inquiéta: vous cherchez l'électorat du Front national. « Non, Je ne suis pas un homme dur ». Puis il fit ce lien, ignoble, entre immigration et chômage. C'était la suite du discours de Grenoble, en quelque secondes sur TF1, quelque part vers 20h34. « On ne peut pas demander des efforts aux Français et pas aux étrangers » s'indigna le candidat sortant.

- l'éducation, avec 80.000 enseignants de moins depuis 5 ans. Le voici qu'il promettait une enveloppe financière pour chacun des 100.000 élèves en difficulté. Sans argent ni budget.

- le RSA, imposé de 7 heures de travail hebdomadaire forcé, faute de quoi, il sera supprimé. Le Président des Riches savait être ignoble.

- Les retraités enfin. Il défendit enfin sa grande idée du weekend dernier, celle-là même que son ancien ministre Eric Woerth avait refusé voici deux ans, avancer au 1er du mois le paiement des retraites.

Nous comprîmes que son projet se résumait finalement à supprimer les indemnités chomage en cas de refus d'emploi et du RSA en cas de refus des 7 heures de travail forcé hebdomadaire. Il oublia d'évoquer ses grandes idées de référendums et de constructions de  bureaux pour les professeurs de collèges. Il oublia surtout, comme dans son programme, toute mesure sur la finance.  Il avait oublié toute mesure sur les banques pour son prochain quinquennat...

L'homme avait compris qu'il n'avait plus rien à perdre.


62 commentaires:

  1. A quelques heures de son KO technique, le candidat sortant n'est ni brut ni soumis.

    Mais un peu quand même.

    Andy...

    RépondreSupprimer
  2. il va avoir deux jours pour réfléchir au pourquoi du comment de la branlée qu'il va prendre ce dimanche
    mais est-il encore capable de réfléchir ?
    bob

    RépondreSupprimer
  3. Mon dieu que cet homme a du mépris pour les francais, je n'ai jamais vu ça, c'est à se demander pourquoi un 2eme mandat? il vous déteste, il vous méprise et il veut continuer pour 5 ans? C'est bien la preuve qu'il est là pour son immunité. Solange

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Juan d'avoir courageusement, jusqu'au bout, suivi les déblatérations de cette maladie qui nous a présidé. Je n'ose pas imaginer ce que ça peut faire de se mettre dans l'obligation de suivre chaque meeting, chaque TV d'un si délictueux personnage.
    Je salue ton courage et ton abnégation !

    Les derniers sondages montrent un Hollande largement en tête et 3 candidats au coude à coude pour la seconde place. Peuple de gauche, ne flippe plus et propulse Mélenchon devant la Haineuse !
    Salut et fraternité
    grosha

    Que les ignobles soient derrière !

    RépondreSupprimer
  5. Avant le grand combat, je conseille à la racaille UMPiste de lire la lettre de Guy Mocquet ! LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne pas oublier le jogging en Ray Ban, l'échauffement c'est important.

      Supprimer
    2. les plus prévoyants s'équiperont d'un pot de vaseline, cela risque de faire un peu mal...

      Supprimer
    3. Guy Môquet? Connais pas. C'était il y a 5 ans. Je ne m'en souviens plus d'avoir prononcé ce nom. Je suis passé à autre chose. Je suis en plein Malaparte (non, pas Bonaparte!), ex adhérant du parti fasciste, à qui nous devons, comme le rappelle le dernier Canard, "Monsieur Caméléon" et "Kaputt", auxquels l'on peut ajouter "Sodome et Gomorrhe" qui eurent la fin que l'on connaît.

      Supprimer
  6. un peu de pub pour des potes de sarkofrance et de juan

    http://www.marianne2.fr/Et-si-on-dressait-le-portrait-de-Sarkozy_a217022.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui très bon article comme toujours de mémé kamizole qui a son style bien a elle

      Supprimer
    2. Coucou boudeficelle! heureuse de ton retour, la majorité silencieuse dont il nous rabat le oreilles ne serait pas par hasard les francais qui résident à l'étranger? avec toutes les belles promesses qu'il leur fait, surtout qu'ils ne font pas partis des sondés? Solange

      Supprimer
    3. Parfaitement bien saisi! A lire et à faire lire.

      Supprimer
  7. Cet homme est sidérant d'ignominie ; à la fin de toutes ces années,il arrive encore avec ses propos à descendre plus bas l'abjection.
    Je croise les doigts, mais comme on va respirer... Togram

    RépondreSupprimer
  8. Sarközy a raison de nommer la standardiste de France Inter. C'est un poste stratégique permettant de ne laisser passer que les réactions des trolls auditeurs.

    RépondreSupprimer
  9. Dimanche l'UMP passe au Karcher.

    Attention écartez vous, il va y avoir de la merde partout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous voulez dire de la szar. N'oublions pas le Guano...

      Supprimer
  10. Dimanche soir représentation exceptionnelle
    "Les dernières heures d'Eva Braun"
    avec dans le rôle principale Nadine Morano

    A ne pas manquer sur toutes vos chaines !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lui sera décerné au cours de la soirée "le caniche d'or" récompense théâtrale UMPisse !

      Supprimer
    2. Bien trouvé!

      Supprimer
    3. Ne vendons pas la peau du caniche avant de l'avoir tué... Dimanche prochain, ce ne sera que le premier tour et je pense tout de même que Sarkozy arrivera à le passer (en espérant qu'il sera derrière Hollande, ce qui est probable, mais pas encore tout à fait certain).

      Les dernières heures (ou les derniers jours) ne commenceront vraiment, espérons-le, que le dimanche 6 mai, sans oublier que la passation des pouvoirs ne devrait avoir lieu qu'aux alentours du 15 mai.

      Stef

      Supprimer
    4. Vous avez bien raison Steff, il ne faut surtout pas vendre la peau du caniche, etc..... On dancera la Carmagnole le 6 mai. Alors, là OUI, il faudra faire la fête! (abc)

      Supprimer
    5. Madam' Veto avait promis (bis) / De faire égorger tout Paris (Bis)
      Mais son coup a manqué / Grâce à nos canonniers
      Dansons la carmagnole / Vive le son, vive le son
      Dansons la carmagnole / Vive le son du canon!

      Monsieur Veto avais promis / D'être fidèle à son pays
      Mais il y a manqué / Ne faisons plus quartier

      Amis restons toujours unis / Ne craignons pas nos ennemis
      S'ils viennent nous attaquer / Nous les ferons sauter.

      Antoinette avait résolu / De nous faire tomber sur le cul
      Mais son coup a manqué / Elle a le nez cassé

      Son mari se croyant vainqueur / Connaissait peu notre valeur
      Va, Louis, gros paour / Du temple dans la tour

      Les Suisses avaient promis / Qu'ils feraient feu sur nos amis
      Mais comme ils ont sauté / Comme ils ont tous dansé !

      Quand Antoinette vit la tour / Elle voulut faire demi-tour
      Elle avait mal au coeur / De se voir sans honneur.

      Lorsque Louis vit fossoyer / A ceux qu'il voyait travailler
      Il disait que pour peu / Il était dans ce lieu.

      Le patriote a pour amis / Tout les bonnes gens du pays
      Mais ils se soutiendront / Tous au son du canon.

      L'aristocrate a pour amis / Tous les royalistes de Paris
      Ils vous le soutiendront / Tout comme de vrais poltrons!

      La gendarmerie avait promis / Qu'elle soutiendrait la patrie.
      Mais ils n'ont pas manqué / Au son du canonnier

      Oui je suis sans-culotte, moi / En dépit des amis du roi
      Vivent les Marseillois / Les bretons et nos lois!

      Oui nous nous souviendrons toujours / Des sans-culottes des faubourgs A leur santé buvons / Vive ces francs lurons!

      Supprimer
    6. caniche, c'est pas mal pour Sarko, aussi

      Supprimer
  11. « Le peuple de France, il n'aime pas l'injure, il est courtois»
    Faudrait qu'il le dise à ses trolls, alors!
    passons sur son pitoyable niveau de français aussi!

    RépondreSupprimer
  12. En pensant à ces cinq longues années d'arrogance, de mépris, de mensonges, de cynisme politique, de clientélisme, de destruction de notre système social, éducatif, sanitaire, judiciaire, etc. En pensant aux bras d'honneur ostentatoires qu'il nous a montrés à chaque fois que nous avons essayé (trop gentiment) de lui faire comprendre qu'il faisait fausse route, nous devons prendre conscience que maintenant c'est nous qui le tenons! Cinq ans de saloperies contre un jour (deux maximum) - pensons y! C'est maintenant!

    RépondreSupprimer
  13. Sarkosy a cherché à régner par la peur et la terreur: mais quand on cherche à faire peur , on rencontre la Colère des français!
    La Colère, elle est là, c'est un inconscient collectif qui se lève!
    la France est comme cela: elle a toujours refusé la Peur!
    La colère des français, du peuple de France comme ils disent ,elle va s'exprimer dans les urnes et puis tant mieux car si on était quelques années , des centaines d'années en arrière, je crois que la populace, et c'est pas un gros mot, le peuple il l'aurait pendu ou guillotiné!
    Aux urnes citoyennes, citoyens!
    Christine

    RépondreSupprimer
  14. le sident de la rép fait vraiment dans son froc...

    son appel à la triche qui ne le choquerait pas se télescope avec l'appel à la sanction de la justice envers les fraudeurs.....

    jpd83

    RépondreSupprimer
  15. Merci à Juan d'avoir tenu bon.
    A présent il est temps de procéder à un grand nettoyage de printemps.
    Et d'avaler un bon vermifuge pour chasser durablement les parasites :
    FH2012 - 2 prises à 15 jours d'intervalle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je remercie Juan d'avoir tenu bon au cours de ces cinq longues et pénibles années. Et je lui conseille un second vermifuge pour nettoyer son blog des messages parasites et injurieux dont l'invasion commence à devenir préoccupante.

      Bon courage! Encore seize jours à tenir!

      Stef

      Supprimer
    2. eh! et moi aussi je remercie Juan !

      L'invasion des clopotes, est le signe de son utilité à la victoire !
      et c'est souvent désopilant!
      Merci les cloportes !

      Supprimer
  16. http://legauloisdechaine.blog.lemonde.fr/2012/04/20/le-pot-dadieu-a-sarko-machines-a-voter-citoyens-attention/ bientot à dimanche soir compagnons de lutte, allez surveiller les urnes et les procédures de PARTOUT

    RépondreSupprimer
  17. Le retour des morts vivants


    Flamby l'incompétent et toute sa clique,
    Fabius le contamineur de sang,
    Lang le mongolien schizoïde,
    Aubry l'islamiste aux 35 heures,
    DSK le délinquant sexuel millionnaire,
    Ségolène la bravitude écervelée
    et Delanoe le croqueur d'hommes, vous souhaite un agréable quinquennat.
    Au menu profs, allocs, titres de séjour et impôts à volonté, hallal pour tout le monde !!!
    Vive la France, vivent les français ! Et longue vie au Gauchistan !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la niche, le troll!

      Supprimer
    2. Dont feed the troll20 avril 2012 13:08

      « Le peuple de France, il n'aime pas l'injure, il est courtois» ah ah ah
      bien vu, Jacky et Juan!

      Supprimer
    3. Quelle haine ! Madame, Monsieur l'auteur de ce dégueulis nauséabond vous devriez vous calmer car vous risquez de retourner toute cette vaine colère qui vous habite contre vous-même, vos proches ou vos voisins. L'alternance démocratique est-elle aussi hideuse que vous semblez l'exprimer ? Dans quel monde et à quelle époque pensez-vous que nous vivions ? Vous m'avez l'air d'avoir subi un sérieux lavage de cerveau...votre réaction est totalement inadaptée à la situation.

      J'ajoute d'autre part que votre haine vous égare, et je souhaiterai que vous adressiez des excuses aux personnes handicapées porteuses de trisomie, aux homosexuels,aux personnes atteintes de pathologie mentale, aux professeurs, aux musulmans. Merci d'avance. Et un bon conseil : quel que soit le résultat des élections, soignez-vous.

      Supprimer
    4. DES millionns et des millions de français vont voter MARINE LE PEN
      VIVE LE FRONT NATIONAL

      Stéphanois

      Supprimer
    5. elle va déchanter la narine, et ses gars avec.
      Je sens un score minable mais chtttt

      Supprimer
  18. LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLLLLL!

    Y a des utopitres socialos qui comptent sur la Gôche et ses baltringues pour ramener de l’ Ethique dans la vie politique de C’Pays.....on croit réver
    Amnésiques ces doux réveurs ?
    Faut croire.....Lol....
    Tous les scandales de la Mitte et ses disciples corrompus qui paradent sans vergogne encore aujourd ' hui , les Mafias du sud....les Mafias du Nord...les bourrages d’urnes entre copines , c’est cela l’Ethique de Gôche ?
    De l’Ethique venant de la Gôche ?
    Impossible....sont tous pourris
    Savez -vous les gogos qu’il y a plus de mis en examens de pourris de gôche que de pourris de droite ?
    Alors pour l’Ethique apportée par les Gôches ; vous repasserez !

    bande de charlots

    socialos va !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Couché, le troll!

      Supprimer
    2. Dont feed the troll20 avril 2012 13:09

      « Le peuple de France, il n'aime pas l'injure, il est courtois»
      Oh comme c'est bien vrai
      pour une fois qu'on peut être d'accord avec le roi des Trolls...

      Supprimer
    3. Hey Duschmoll ! C'est bien connu, les puissants se protègent entre eux. Et s'il y a plus de pourris de gauche mis en examen c'est parce que la république irréprochable de votre tout petit chéri n'a pas tenu ses promesses d’irréprochabilité. Une promesse non tenue. Pouvez-vous m'expliquer pourquoi elle n'a pas été tenue ? Ca m’intéresse. Est-ce à cause de la crise inouïe ? des exigences de l'Europe ? des syndicats ?

      P.S Et si vous souhaitez répondre, s'il vous plaît baissez d'un ton et veillez à mettre votre haine pitoyable de côté. Les Français n'aime pas l'insulte ni l'agressivité.

      Supprimer
    4. laissez nous tranquilles, retournez au fig. et apprenez ce qu'est l'opposition dans un pays démocratique, ou qui le redevient.

      Supprimer
  19. A tous les trolls umpistes : vous n'êtes vraiment qu'une bande de naïfs niais, car c'est vous qui paierai la note de toutes les merdes que votre champion laisse derrière lui. L'UMP va exploser et c'est Marine Lepen qui ramassera les débris. Si tout va bien vous en avez pour 15 ans dans l'opposition! On dit merci à qui ?? A Nicolas bien sûr...

    RépondreSupprimer
  20. «C'est pô juste» Sarközy seul contre 9 tout petits, mais vraiment tout petits candidats. Il faudrait avantager les "favoris".
    Chiche! Il suffit de s'inspirer du système de confrontation dans les tournois tennistiques avec des têtes de série. On aura l'avantage inespéré d'une élimination immédiate en 3 sets comme Sarközy/Cheminade (51/49, 49/50, 48/52)
    Plus sérieux, ne vous démobilisez pas et mobilisez vos proches.

    RépondreSupprimer
  21. Melanchon un illuminé, l'aspirateur à voix du PS, ses militants feraient carrément mieux de voter Arthaud ou Poutou, plutôt que pour ce guignol qui va tout simplement les faire voter Hollande au second tour, Mélencon n'est d'aucune utilité, c'est un VOTE STÉRILE !
    Mélenchon faux rebelle du système, Franc-Maçon, pote avec Patrick Buisson et Brice Hortefeux et comble de tout, appelle à voter pour François Hollande au second tour. Un escroc qui dupe le peuple manipulée par sa grande gouaille.

    Stéphanois
    vive le communisme!vive MELENCHON!La FRANCE communiste ,les français sont vraiment à côté de la plaque. A l'heure ou tous les pays communistes deviennent capitalites , en FRANCE on fait l'inverse.

    DES millionns et des millions de français vont voter MARINE LE PEN
    VIVE LE FRONT NATIONAL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. difficile à suivre....
      poussif comme le FN

      Supprimer
  22. Le retraitement du combustible usé de Fukushima est envisageable à la Hague en France.

    TOKYO - Le combustible nucléaire usé entreposé dans les piscines de désactivation de la centrale accidentée de Fukushima pourrait être effectué sur le site de la Hague en France si le gouvernement japonais le souhaite, a déclaré vendredi à Tokyo le président du groupe Areva, Luc Oursel.

    Le retrait du combustible des piscines est confié aux concepteurs de la centrale qui ont les compétences requises, mais nous avons proposé que la France joue un rôle dans le retraitement, a-t-il expliqué lors d'une rencontre avec des journalistes francophones.

    On pourrait imaginer qu'une partie de ce combustible soit pris en charge dans l'usine de la Hague si le gouvernement japonais le souhaite, a-t-il ajouté.

    Traiter du combustible usé qui a été exploité au Japon ou ailleurs fait partie des missions de ce site, a argué M. Oursel, contrant par avance une éventuelle levée de boucliers en France.

    Il y aura bien sûr le cas échéant des mesures particulières à mettre en place, une pédagogie à faire, mais il faut avoir une approche rationnelle, a-t-il insisté.

    http://www.romandie.com/news/n/_Le_retraitement_du_combustible_use_de_Fukushima_est_envisageable_a_la_Hague_67200420121427.asp

    RépondreSupprimer
  23. Et bien on s'active en tout sens (comme des poules sans têtes ou en passe de la perdre ? - et je pose la question tout à fait sérieusement) à l'UMP ou dans les officines proches.
    On ne peut que leur conseiller d'aller vers ceux qui n'ont pas fait leur choix entre les dix candidats. Ici, pour ce que j'en vois, chacun est sûr de son vote. Et le fait d'être copieusement insultés, injuriés ou méprisés ne pourra que conforter le sentiment peu amène qu'il se font de N. Sarkozy et de ses soutiens.
    Il est donc bien affligeant de voir ainsi tant d'énergie gaspillée en vain à tenter de rabaisser les choix d'autrui. C'est hélas un spectacle auquel nous avons eu le temps de nous accoutumer ces 5 dernières années.

    RépondreSupprimer
  24. Eh bien voilà,après onze ans à s'essuyer les pieds sur la démocratie et la république française,on se retrouve avec des fous sarkozistes la bave aux lèvres et la rage au coeur qui révèlent leur vrai visage.Baroin,Fillon,Copé et cie pourront continuer à parler d'effraction et d'Antifrance!Toussa pour la simple alternance!Pourvu que leur Lider Minimo ne soit mème pas au second tour...voilà qui serait réjouissant.Mmouaahh aah aah!

    RépondreSupprimer
  25. Merci Juan pour ce bon article.
    A l'image des trolls présents sur ce blog, sarko pèterait-il les plombs pour s'en prendre à la démocratie? Après tout, s'il avait laissé borloo, boutin, villepin se présenter, il ne se serait pas retrouvé avec 9 candidats contre lui. Erreur tactique de sa part mais bien sûr, c'est la faute aux autres!..
    Plus que 2 jours. L'heure du pronostic:
    - hollande 28
    - sarko 23
    - la marine 19
    - melenchon 12
    - bayrou 10
    - eva 3
    - nda 2
    - poutou >1
    - arthaud 1
    - cheminade <1

    S'il doit y avoir surprise, ce sera l'effondrement de sarko au détriment de la marine.
    A suivre..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me risque :

      - hollande 30
      - sarko 22
      - la marine 22
      - melenchon 12
      - bayrou 10
      - eva 3
      - nda 2
      - poutou >1
      - arthaud 1
      - cheminade <1

      Supprimer
    2. 22-22 mais qui au 2eme tour?

      Supprimer
    3. Hollande largement en tête car le misérable a une tête de vaincu. Il doit faire face à des forces considérables...
      les Hollandistes n'iront pas ailleurs, ils ont trop la trouille.

      Les gugusses du FN ne rejoindront pas le Tzarkk car ils ne sont pas si cons que ça

      c'est pou cela je cois que le combat n'est plus pour la première place mais pour la deuxième...

      grenouille, retourne dans ton bocal ...

      Supprimer
  26. Merci pour les articles et ce lieu de qualité et d'ouverture, les articles et les commentaires ont alimenté ma réflexion ces derniers mois.
    J'ai entendu Eva Joly ce matin sur France Inter, avec un petit pincement au coeur, je ne voterais pas pour elle, pour des raisons évoquées souvent ici et ailleurs, la priorité cette fois ci est ailleurs. Il n'empêche que les idées qu'elle défend sont belles, justes, valables et porteuses d'avenir. De cet avenir qui peut permettre à un autre modèle de société de s'épanouir.
    Dimanche ce ne sera que le premier vers cet autre monde en votant contre Sarkozy et pour Hollande, à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec vous: Eva est une "vieille âme", bien en avance sur son temps. Les accords législatifs entre ps et verts ont un peu "tués" la campagne de joly, dommage pour elle (tant mieux pour hollande) mais si hollande passe, j'espère qu'il pensera à elle pour un ministère de la justice, par exemple!

      Supprimer
    2. Bonsoir, je suis d'accord avec Isabelle, une des révêlations de la campagne, c'est bien Eva Joly, et c'est un vrai symbole français car elle a vraiment choisi la France, elle, elle a donc un grand mérite et je salue sa détermination, son humilité et aussi sa pugnacité, avec elle et Montebourg, notre République a des chances de devenir enfin exemplaire.
      Bisous à tous et à Noum

      Supprimer
  27. Et n'oublions pas:
    "Mais moi les dingues, j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j'vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins d'Paris qu'on va l'retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle... Moi quand on m'en fait trop j'correctionne plus, j'dynamite... j'disperse... et j'ventile..."
    Peuple de France, montrons-lui qu'il n'est pas et n'a jamais été notre représentant!

    RépondreSupprimer
  28. Question de vocabulaire: pourquoi "droite saumon"? A cause des pages saumon qui sont celles de l'économie? Ou à cause du poisson préféré des Français (et, depuis qu'il est produit dans des fermes aquacoles par exemple au Chili et autres habitats pas naturels pour eux, il n'est plus aussi cher), ou du saumon fumé (idem que précédemment, et quand on veut faire un joli plat et qu'on a beaucoup d'enfants qui en ont marre des oeufs et du jambon, on peut faire des tagliatelles -beaucoup- joliment décorées de quelques lamelles de saumon fumé de chez Lidl, €2.40 et on a un repas pour 5 ou 6.) Ou alors c'est saumon d'autre chose que je ne connais pas?
    Moi je disais Droite Fouquet's, on pourrait dire la Droite Crillon, en plus ça fait "crions". :D

    RépondreSupprimer
  29. La France est en danger
    la racaille sociale gauchiste risque de prendre le pouvoir

    aussi unissons nous pour empecher ces erreurs ces tares ces degenerés de prendre le pouvir et de couler le pays

    votons bien votons droite

    RépondreSupprimer
  30. La France silencieuse, c'est les gens qui assouvissent leur haine en votant FN, ce sont ceux qui se sentent pris en otage (disent-ils) par ceux qui font grève pour défendre les acquis sociaux, en gros, c'est la France qui ne bouge pas et qui attend que les autres aillent gagner quelques acquis sociaux pour en bénéficier à leur tour, la France silencieuse c'est celui (ou celle car la parité existe en ce qui concerne la bêtise) qui ne trouve pas normal que le chômeur en fin de droit ait droit au RSA. Bref, c'est la France des lopettes.

    RépondreSupprimer
  31. bonjour Isabelle
    J'espere que ce lien que je t'envoie pourrait'aider a mieux apprecier Eva Jolie.http://www.actionfrancaise.net/craf/?Eva-Joly-a-Madagascar-la-photo-qui.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

#Hollande

#Fun

#Sarkozy #Droite

ABONNES