5 avril 2012

Sarkozy décroche... à la Réunion

C'est la course contre la montre. Nicolas Sarkozy était à la Réunion, chahuté à son arrivée. A Paris, François Hollande avait dégainé le planning de ses 35 premières mesures. La mort inattendue du directeur de Sciences Po, Richard Descoings, avait aussi troublé l'agenda médiatique.

On oublia presque ces nouvelles arrestations d'islamistes présumés radicaux.

Sarkozy voulait jouer les prolongations de l'affaire Merah.
Après les interpellations de vendredi dernier, les caméras avaient été encore conviées à Roubaix (Nord) et ailleurs. Il y avait encore une vingtaine de suspects à interpeler. On pouvait filmer des policiers du RAID, masqués et en action, extirper quelques présumés potentiels terroristes. On pouvait entendre les voisins des suspects, comme toujours surpris d'avoir cottoyé des gens apparemment si dangereux. La présomption d'innocence et le secret de l'instruction étaient largement bafouées dès ces premiers instants de l'enquête.

Une journaliste d'iTélé témoigna ce matin que des confrères avaient été renseignés la veille au soir de l'intervention policière. « Ce n'est pas moi qui regretterait la liberté de la presse » déclara, non sans malignité, Claude Guéant. La manipulation était évidente: le calendrier de ces arrestations et, surtout, leur médiatisation à 18 jours du premier tour présidentiel, faisaient débat.

Nicolas Sarkozy pouvait espérer occuper les médias avec de si belles images. Las, il fut mis en échec par deux autres surprise. D'abord, un autre drame, la disparition de Richard Descoings. Le directeur de Sciences Po avait été trouvé mort dans une chambre d'hôtel à Manhattan. Puis, vers 8 heures du matin, la publication par l'équipe de François Hollande des 35 premières mesures du candidat socialiste s'il devenait président. Comme nous le tweetions hier, « Sarko n'a pas de programme. Hollande a déjà un planning. »

La surprise Hollande
Il n'y avait pas de temps à perdre. Fidèle à la stratégie du non-débat, Jean-François Copé fut envoyé au front, vers 9h30. Il rejoua la partition bien connue de la caricature en qualifiant les 35 mesures immédiates de « projet totalement décalé des exigences de notre pays dans cette crise et totalement irresponsable ». Mais cela ne suffisait pas.

«J'ai vraiment hâte d'être au débat d'entre-deux-tours. Je vais l'atomiser!»  avait-il expliqué à quelques proches lors de l'un de ces « comités stratégiques » qu'il aimait tenir à l'Elysée ou à son QG de campagne sécurisé de la rue de la Convention. C'était indigne et retranscrit par Nicolas Barotte et Solenn de Royer du Figaro. On ne saurait les soupçonner d'antisarkozysme.


Un sondage, fuité le soir même mais connus des sphères sarkozyennes dès la matinée, indiquaient un redressement au premier tour de ... François Hollande. Et encore une aggravation du handicap de Sarkozy au second tour.


Une déconvenue n'arrivant jamais seule, le Monarque apprit que la Cour de Cassation avait enfin autorisé les familles des victimes de l'attentat de Karachi du 8 mai 2002 à se porter partie civile dans l'autre partie de l'instruction, le volet financier de l'affaire pour les chefs de « corruption d'agent public français, abus de biens sociaux et recel aggravé ». La Cour précisa: « Il se déduit des plaintes des parties civiles que les faits dénoncés sous les qualifications d'abus de biens sociaux, corruption d'agent public français, recel aggravé sont susceptibles de se rattacher par un lien d'indivisibilité aux faits d'assassinats ». Pour le clan Sarkozy, secoué à intervalles réguliers par ce scandale monstrueux, c'est une bien mauvaise nouvelle. Depuis que l'instruction a doublement progressé grâce aux juges Marc Trévidic et Renaud van Ruymbeke, on suffoque devant l'ampleur des révélations. Un obstiné confrère a même créé un blog sur le sujet voici des années.

Sarkozy, barricadé à la Réunion
Les seules images de Nicolas Sarkozy disponibles en Métropole furent celles de son arrivée chahutée à l'aéroport. On entendait des «Sarkozy Président!» mêlés à des «Pov'con». Son déplacement était expresse, 12 heures à peine sur place, l'aller-retour en à peine plus que 24 heures. Les Inrocks avaient recueilli cette confidence curieuse d'un « cadre de l'UMP »: « On n’était pas là pour le fatiguer ni pour faire le tour de l’île à la manière de Hollande obligé de voir chacun des élus. Notre pari était de faire un seul gros meeting pour avoir un moment de rassemblement ».

Il y avait surtout beaucoup de CRS, et 73 gendarmes mobiles rameutés pour l'occasion. Le périmètre avait été sécurisé par les forces de l'ordre pour empêcher d'approcher le candidat sortant. Il fallait montrer patte blanche. Pour preuve, à l'aéroport, même les forces de l'ordre furent mises à contribution pour faire le ménage, témoigna Marion Mourgue, l'envoyée spéciale des Inrocks. Pire, Sarkozy avait décidé d'improviser et tomba sur des manifestants hostiles, en bordure de son parcours.

Il n'y avait qu'une centaine de personnes pour accueillir le candidat sortant.

Plus tard, à Saint-Pierre, la ville avait été vidée, bloquée, sécurisée. « Les accès sont bloqués par les gendarmes mobiles et la circulation limitée. On compte plus de flics et de journalistes que d’habitants… quand on en trouve ! » commente Marion Mourgue.

En meeting, trop tard ou trop tôt, Nicolas Sarkozy scanda de curieuses formules: « Aidez-moi à proposer à la France le projet qui fera de notre pays l'une des grandes nations dans le monde. » Mais de quel projet parlait-il ? On attendait le programme, prévu pour livraison ce jeudi 5 avril. Pour la première fois sous la Vème République, un candidat considéré comme « majeur » n'avait toujours pas présenté son programme à trois semaines du scrutin.

Et il réclamait, en plus, qu'on l'aide.

Il nous a répété qu'il avait « donné » au pays « le meilleur » de lui-même. Justement, il fallait arrêter. Quel pouvait être l'espoir qu'il serait différent, comme il le proclamait à la une de Paris Match ce mercredi 4 avril, puisqu'il avait déjà tout donné depuis 2007 ? A la Réunion, frappée par des émeutes sociales voici peu, il avait sept promesses. Il fallait rester assis, et calme, pour l'entendre énumérer ses mesures qualifiées de « sans précédent » par le site de la France Forte. Attention au choc: « je garantirai la défiscalisation pour les projets économiques d’Outre-mer ! » Désespéré, le candidat sortant promettait le doublement du plafond des défiscalisations en faveur de la Réunion, de 1,5 million à 3 millions d'euros. La dépense, c'est Sarkozy ! Il ajouta d'autres dépenses, puisqu'il fallait être réélu, comme des exonération temporaire de charges sociales pour l'embauche de moins de 25 ans sur le territoire de l’île, ou pour tout emploi créé dans 5 secteurs « privilégiés ». On se demandait: mais pourquoi il ne l'a pas fait avant ?

Jeudi 5 avril, le candidat sortant devait faire quelque annonce pour réduire le coût du permis de conduire et faciliter son obtention. Conduire plus pour travailler tout court. Des réunions au sommet ont été organisées sur le sujet.

Honnêtement, cela sent la panique.

Ami sarkozyste, reste avec nous.


65 commentaires:

  1. plus ça change, plus c'est pareil

    Jeudi 5 avril, le candidat sortant devait faire quelque annonce pour réduire le coût du permis de conduire et faciliter son obtention. Conduire plus pour travailler tout court. Des réunions au sommet ont été organisées sur le sujet.
    ils sauront pas conduire, perdront vite leurs 6 points et devront le repasser, tu parles d'une économie

    bob

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A compter aussi l'augmentation du risque d'accidents. C'est bon pour le PIB ! Accidenter plus, travailler plus, gagner plus... c'est pourtant simple de relever ce pays. Aidez-moi ! Aidez-moi !

      Supprimer
  2. le quinquennat de Nicolas Sarkozy c'est Corruption,abus de biens sociaux,recel,escroqueries,sondages bidonnés,assassinats et j'en passe

    Mais écrire Ami sarkozyste, reste avec nous !? C'est qu'il doit rester des couillons ou des collaborateurs en France ...CQFD
    Eric Claxon

    RépondreSupprimer
  3. Détestable campagne, les vrais sujets restent ignorés : chômage, déficits, dettes, réduction des dépenses publiques, rétablissement d'une fiscalité progressive et équitable qui joue son rôle de redistribution, politique économique, sociale, budgétaire, européenne. Faute de pouvoir discuter des propositions programmatiques puisqu'un des candidats n'a pas publié le sien, faute d'en avoir ? On en est réduit à envisager de se taper ou de s'atomiser, le nez planté dans les sondages. Et pendant ce temps on se demande qui gouverne, personne depuis des mois apparemment. Coté pouvoir on continue à guetter le fait divers pour tenter de légiférer en ayant l'air d'agir. On se vante d'une réforme des retraites dont le financement à long terme n'a jamais été garanti au delà de 2013... Les syndicats sont traités plus bas que terre. On menace de leur passer par dessus pour laisser le peuple trancher. Ce que le peuple tranche généralement ce sont des têtes quand il est lassé du circus politicus.
    Le spectre d'une abstention massive plane désormais lourdement sur l'élection... Ouah j'ai presque peur.

    RépondreSupprimer
  4. oui on attend la livraison du programme ,mais en fait on n attend rien, rien du tout .Tout a été dit ,rien n a été fait et subitement des idées neuves enfin pas tres neuves non plus , lui traversent l esprit .Comme Brucolaque je crains une abstention massive tellement les gens sont dépités par la campagne et tout le reste .Quelle arrogance de se rendre à la réunion après avoir laissé pourrir un conflit sans un mot .dans les iles il n est pas le bienvenu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boudeficelle, j'ai été absentionniste un temps. Dans ma région, aux marches orientales de notre pays, l'abstention (qui résultait me concernant d'un profond dégoût des moeurs politiques) favorise l'extrême-droite, j'ai donc considéré que je m'étais en quelque sorte fourvoyé. Et qu'il était plus important de montrer la force de la démocratie en votant que de vomir sur le système en restant chez soi et en regardant progresser en parallèle le dégoût et les extrêmes.
      Je serai en congés pour le vote du second tour, et pour la première fois j'ai donné procuration à un autre électeur de ma commune pour accomplir ce geste citoyen.

      Supprimer
    2. Bravo Brucolaque! solange

      Supprimer
    3. hé mais je ne plaide pas pour l abstentionnisme ,loin de moi cette idée ,je constate seulement chaque jour le dégout des gens pour cette élection et j arrive à le comprendre .boudeficelle de l'autre bout du monde .bonne journée à tous

      Supprimer
    4. Boudeficelle , nous ne pensons absolument pas que tu es pour l'abstention, mais je tiens à féliciter ceux qui l'était avant et ne le sont plus, bonne journée, solange

      Supprimer
    5. Son programme, on s'en tape! De toute façon, il ment comme il respire. De plus, vous le savez tous, c'est un produit de l'école Pasqua. Comme Charlie, il fait des moulinets pour terroriser les terroristes le temps d'une campagne. Comme Charlie, il se dit que les promesses n'engagent que celui qui y croit. Ignorez le marchand de snake oil!

      Supprimer
  5. Bonjour les "élites parisiennes" non non les amis, c'est carlita qui vous appel comme ça, les antisarkosysme sont les élites parisiens, c'est très drôle quand elle parle celle là. La panique est à bord , je suis d'accord avec toi Juan, Mercier, de la justice continu de placer ses pions pour le futur mais les magistras ne se laissent pas faire, tout le monde est sur ses gardes et c'est tant mieux. solange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens apporter une précision.
      Extrait de la chronique de l'Express de Frédéric Martel:


      - Cette affaire est née dans mon livre puis dans cette même enquête de Marianne publiée en janvier, relayée par plusieurs articles de ce blog où figure une chronologie détaillée. Vous avez dit que « tout était faux ». Et pour commencer vous avez nié que votre fondation ait pu toucher le moindre argent du Fonds mondial. Sur ce point vous avez raison. Relisez mon livre et mon article: je n’ai jamais écrit cela. Au contraire, j’ai expliqué que le Fonds mondial avait chargé votre plus proche collaborateur, M. Julien Civange, de coordonner une opération de communication de plusieurs millions d’euros. Ces sommes ont été versées, non pas à votre fondation (qui ne s’occupe d’ailleurs pas du sida comme je l’ai toujours écrit), mais à diverses sociétés, notamment les siennes. L’objectif de la campagne était une opération de lutte contre le sida, baptisée « Born Hiv Free », dont vous étiez la figure tutélaire, en tant qu’ambassadrice du Fonds mondial de lutte contre le sida.

      - C’est cet ami Julien Civange qui a coordonné cette campagne de 2,8 millions de dollars dont les fonds sont allés à plusieurs sociétés parmi lesquelles « Mars Browsers », à hauteur de 580 000 Euros, une société dont il est l’actionnaire unique. C’est aussi à une autre de ses sociétés, RH et Cie, qu’appartient la marque « Born Hiv Free ». Une large partie de ces budgets ont été attribués « sans appel d’offre », ce qui a suscité audit, enquête, et finalement une légitime polémique d’ampleur internationale. Tous ces faits ont été confirmés par le Fonds mondial.

      - « Mars Browsers » et « RH & Cie », les deux sociétés de M. Civange, sont pour la première une société unipersonnelle au capital de 1000 euros et pour la seconde une SARL d’un capital équivalent avec un actionnaire unique. Ces sociétés ne déposent pas leurs comptes auprès du tribunal de commerce de Paris, bien que, selon l’article L. 232.22 du code du commerce, ce soit obligatoire. Une troisième société est également impliquée dans ce dossier: il s’agit de « La Fabrique du Net », qui a également touché 132 756 euros du Fonds mondial pour réaliser la partie « lutte contre le sida » de votre site personnel carlabrunisarkozy.org. Cette somme n’a pas été incluse dans l’opération « Born Hiv Free », mais en est un complément. Et bien sûr, elle n’a pas fait non plus l’objet d’un appel d’offre. La société « La Fabrique du Net » est elle aussi une SARL avec un actionnaire unique, M. Jérôme Blouin. Celui-ci est proche de l’Élysée, de M. Civange et peut-être de vous-même (voir notamment les enquêtes de Numérama et de Mediapart)."

      lire l'intégralité ici:
      http://blogs.lexpress.fr/sarkozysme-culturel/

      Supprimer
  6. Le Point : Parti pris un peu spécial ce matin. Vous revenez sur les informations que vous publiez dans Le Point sur l'affaire Bettencourt. Alors qu'on soupçonne un financement illicite de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, vous révélez que la justice a beaucoup tardé à explorer cette piste...

    Hervé Gattegno : On peut parler d'un retard à l'allumage troublant. Ce qui alimente le soupçon sur la campagne de Nicolas Sarkozy, c'est la découverte que Liliane Bettencourt s'est fait livrer d'énormes sommes d'argent liquide en 2007, puis encore en 2008 et en 2009. Comme les versements de 2007 ont eu lieu au moment de la présidentielle et que des témoignages évoquent des entrevues entre Nicolas Sarkozy et les Bettencourt, c'est une hypothèse qui n'est pas invraisemblable. Or ce qui apparaît maintenant, c'est qu'en fait cette filière de fonds occultes avait été révélée au procureur Philippe Courroye dès l'automne 2010. C'est l'avocat suisse des Bettencourt qui avait livré cette information. Et, bizarrement, rien ne s'était passé. Mais peut-être qu'en fait ce n'était pas si bizarre que ça...

    Comment fonctionnait cette "filière" ? Est-ce que la famille Bettencourt faisait venir de l'argent dans des valises ?

    C'est plus sophistiqué et plus discret. C'était une société, à Genève, qui organisait le transfert des sommes grâce à ce qu'on appelle un mécanisme de "compensation" : en Suisse, la somme est virée d'un compte détenu par Mme Bettencourt vers celui de la société ; à Paris, la même somme est retirée en espèces et livrée chez les Bettencourt par des coursiers très spéciaux, à une heure précise, avec un mot de passe... Du coup, l'argent ne franchit pas la frontière, rien n'est détectable. Seulement dès 2010, la justice connaissait le circuit, la société. Des documents bancaires étaient saisis. Ils montraient que quatre millions d'euros avaient été livrés dans ces conditions. On peut se demander pourquoi il a fallu attendre 18 mois pour qu'on enquête sur la destination de ces fonds.

    Est-ce que le procureur peut avoir voulu étouffer cette piste ? Pour protéger Nicolas Sarkozy ?

    On ne peut pas l'affirmer, mais on a le droit de le soupçonner. Dans cette affaire, il y a déjà eu plusieurs interventions contestables du procureur Courroye. Il s'est opposé à la mise sous tutelle de madame Bettencourt, puis à la production des fameux enregistrements du maître d'hôtel, qui révélaient que Mme Bettencourt était manipulée par des proches. Dans ces enregistrements, on entendait aussi que l'Élysée suivait cette enquête comme le lait sur le feu. Alors, il n'y a pas de preuve que Nicolas Sarkozy a bénéficié d'une partie des sommes en question - et Éric Woerth, qui était le trésorier de sa campagne en 2007 et qui est mis en examen, a nié tout financement occulte. Mais a posteriori, on peut se dire que l'attitude du procureur, dont chacun sait qu'il est très proche de l'Élysée, est peut-être le signe le plus éclatant que cette affaire met en jeu des intérêts très haut placés.

    Nicolas Sarkozy a dit que cette affaire était "une boule puante" qui ressortait comme par hasard en pleine campagne. Qu'est-ce que vous en pensez ?

    Il a à la fois raison et tort. Raison : c'est une tradition sous la Ve République, et il est clair que les juges n'ont pas l'air impressionnés par l'immunité présidentielle - ça peut paraître inouï, mais c'est comme ça. Mais il a tort aussi : si l'enquête sur ces livraisons d'argent avait été immédiate, cet épisode aurait eu lieu fin 2010. Donc c'est plutôt la passivité de la justice qui fait que l'affaire ressort en pleine campagne. C'est une autre constante de la Ve République : le pouvoir mise toujours sur le zèle des procureurs ; il ne se méfie jamais assez de leur excès de zèle.

    http://www.lepoint.fr/politique/parti-pris/b-comme-bettencourt-b-comme-boomerang-05-04-2012-1448586_222.php

    RépondreSupprimer
  7. Cet article est deuxième dans les sujets de la rubrique actualité de google au sujet de Nicolas Sarkosy!
    celui hébergé pas Marianne
    Bravo Juan!
    Le combat continue.
    Au fait, si Hollande passe et je l'espère, tu feras quoi?
    Un autre blog j'espère
    plus que 17 jours et la Sarkofrance partira!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juan, faudra faire un livre avec toutes tes chroniques !

      Supprimer
  8. Pour Sarkosy:
    http://international.lafranceforte.fr/bilan

    Fiscalité

    « Je me suis opposé à une fiscalité excessive et confiscatoire pour les Français de l'étranger »

    Et lui va sanctionner les évadés fiscaux?
    On voit qu'il les chouchoute et les brosse dans le sens du poil.
    Il privilégie aussi les liens avec les israéliens qui ont la nationalité française de confort puisque là-bas, nombre ne parlent même pas le français mais eux, c'est pas pareil....
    Il leur a prodigué une scolarité gratuite alors que nous, on rame et on doit travailler pour les études...

    Ben, vaux mieux être Français de l'étrangers que français tout court ou à la dernière roue du carosse, réunionnais, voire guadeloupéen!
    peanuts pour eux, même si les promesses pleuvent!
    Et le pauvre gars qui a pas le droit de dire, pauvre con ( on vole pas les injures à Sarko) s'est fait bouclé après qu'une militante violente l'ai agressé à coup de sac!
    Ici, c'est la France, faut pas confondre, pas la France comme en métropole mais celles des colonies.
    Y'en a marre des "sous-français" de Sarko!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 200.000.000 € pour payer les études des enfants d'expatriés !

      Supprimer
  9. Vous avez raison : "Quel pouvait être l'espoir qu'il serait différent, comme il le proclamait à la une de Paris Match ce mercredi 4 avril". En effet dans l'interview qu'il a donné aux quotidiens de l'est de la France, à la dernière question : "Si vous êtes réélu, quel sera votre style? " il répond : "J'ai 57 ans? C'est difficile de changer. Vous savez je suis plutôt classique. Je crois dans mes convictions. J'ai appris du quinquennat la part de solennité et de symbole dans la fonction, très différente de celle d'un ministre."
    Alors : il a changé ou il a pas changé. En fait il change tout le temps c'est son problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faux problème. C'est un peu comme le troll - il ne faut pas l'écouter, ni lui accorder la moindre attention. Nous l'avons vu à l'oeuvre. Ca suffit! Equilibrez le temps de parole! Quand vous le voyez à la télé, quand vous l'entendez à la radio, changez de chaîne! Et, bien sûr, ne perdez pas votre temps à lire Paris Match et Le Figaro!

      Supprimer
    2. Merci du conseil, mais cela fait 5 ans que je ne l'écoute ni le regarde. Je ne lis pas non plus Match et le Figaro et le Journal local de l'est m'est donné par mon voisin après qu'il l'ai lu, mais c'est la page sport qui m'intéresse le plus. Par contre je me suis inscrit il y a peu sur les sites du Figaro.Fr et du Point.fr pour pouvoir commenter, mais je suis rarement publié !

      Supprimer
    3. Bonsoir, Brassus, c'est bien pour cela que j'aime ce site, même les trolls umpistes et frontistes ont droit à la parole, c'est dire...dans les médias ordinaires, ils censurent à tout va
      Bonne soirée

      Supprimer
  10. Ce type est une véritable pourriture qui aime donner des leçons de moral au monde entier alors qu'il a les mains taché de sang.

    Même s'il atomise hollande comme il dit ça ne sera que mensonge .

    Pas moyen de me dévier nain nabo je voterais hollande juste pour voir ta tête de nabo lorsque tu lui transmettra le pouvoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'êtes pas le premier à le dire. Nous sommes des millions.
      Je cite Michel Rocard en 2007 sur France Inter:
      "Ce type est un danger public", ce qui ne l'a pas empêché de lui manger dans la main par la suite. Bon rétablissement, tout de même, Mr Rocard. Les pingouins s'impatientent....

      Supprimer
  11. La stratégie de Sarközy est de reproduire le scenario de 2007 :
    - Il ne peut passer le 1er tour qu'en pompant l'électorat de la droite extrême, au détriment de Marine le Pen.
    - Il lui faut empêcher François Hollande de passer le 1er tour en encourageant l'abstention et en promouvant Jean Luc Mélenchon par battage médiatique interposé.

    Ce que Sarközy espère c'est une confrontation avec Mélenchon au 2nd tour, comme ce fut avec Ségolène Royal en 2007. Hélas dans pareille situation, l'électorat centriste risque de faire défaut à JLM.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien le merluchon mais il faudrait pas qu'il prenne trop la grosse tête.
      Il est bien en contestation mais pas comme force pour gouverner.
      Moi ce sera Hollande au premier et deuxième.
      Avant, j'hésitais, maintenant plus

      Supprimer
    2. L'actu' patriote

      29 mars


      .



      HOLLANDE ET LA "NOUVELLE FRANCE" : "JE VAIS VOUS DONNER DES PAPIERS, ET VOUS SEREZ AUSSI FRANÇAIS QUE LES FRANÇAIS DE SOUCHE DE CE PAYS."

      Le 5 mars 2012, à 15h à EVRY, sous les acclamations délirantes d'un public arabo-français de 6000 personnes ... François Hollande s'exprime :
      « Ici, c'est la nouvelle France, celle qui émerge, celle qui s'engage, celle du futur ... Vous les habitants des cités, islamiques ou pas, vous êtes l’avenir de la France, vous êtes la génération montante, celle qui sauvera ce pays de la ruine, vous affrontez durement la réalité, je n’ignore rien de la difficulté d’accéder au logement , au travail (…) Je sais aussi que l’insécurité n'est pas ce que dit l'opposition », a-t-il lancé.

      « Je veux m’appuyer sur ses quartiers populaires (…) J’aime cette France et j’aime ces Français, je n’oppose personne, je ne stigmatise personne, je ne considère pas qu’il y aurait une anti-France, bien au contraire », a poursuivi le candidat PS. « Moi, je ne veux pas installer la peur, je veux au contraire faire émerger l’espoir » et « je veux rassembler les Français »
      « Est-il normal que ce soient toujours les mêmes jeunes qui se fassent interpeller, suspecter ? »... « Est-il normal que des milliers de personnes attendent des jours dans la nuit, dans le froid, pour attendre tout simplement des papiers français ? Et bien moi, je dis non ! Je vais vous donner des papiers, et vous serez aussi Français que les Français de souche de ce pays ... »

      Supprimer
    3. Dont feed the troll5 avril 2012 à 14:58

      troll raciste, honteux de ne pas être à la hauteur de ce qu'il voudrait être.
      le troll lepéniste dans toute sa splendeur.
      A traiter par le mépris et l'infériorité dont il fait preuve.
      Laissons-le dans ses saletés

      Supprimer
    4. C'est pas bien de nourrir un troll mais c'est bien d'informer:
      Le vrai discours à Evry le 23 Février 2012, c'est celui-là

      http://www.dailymotion.com/video/xoz2tn_francois-hollande-a-evry_news

      Ben le gros menteur au 05:40

      Supprimer
  12. Je ne sais pas ce qui sera le plus plaisant...

    voir la tronche de Hollande quand il sera battu.

    Ou voir sa tronche s'il est élu grâce à l'escroquerie médiatique,quand il aura la France contre lui 3 mois après les élections quand il fera son zapaterro ou son papaandréaou.

    Ami socialiste, dans tous les cas ton réveil va être douloureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dont feed the troll5 avril 2012 à 13:39

      le troll a tendance à aimer s'imaginer le pire même quand cela n'est pas réaliste: il aime la destruction et la saleté.
      Ne pas nourrir

      Supprimer
    2. C'est sur que nous aurons un réveil douloureux avec le cauchemard que nous venons de vivre pendant cinq ans.

      Mais nous aurons la joie de voir la tronche du voyou lorsqu'il va se liquifier en grosse bouse après sa branlée.

      Supprimer
  13. à anonyme (troll) de 04.16
    et ta troche , espèce de tranche de cake, elle ressemblera à quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dont feed the troll5 avril 2012 à 13:36

      Pour savoir à quoi ressemble une tronche de troll:
      http://maniacgeek.wordpress.com/2009/12/15/le-blogueur-et-le-troll/

      Ne pas nourrir.

      Je précise que le troll n'est pas courageux

      Supprimer
    2. On perd ses nerfs petits fonctionnaires socialistes !!

      Tu devrais être heureux

      Ta fraise des bois est en tête de tous les sondages

      Ah moins que t'ai la trouille des lendemain qui déchante.

      Sarkozy a gagné car ses idées ont gagné.

      Quelque soit le résultat de l'élection. Rien ne sera plus comme avant.

      quand à l'imposture Hollande, elle sera vite dévoilé. quand on a pas le niveau, ca se voit toujours.

      Et l'histoire jugera Nicolas Sarkozy et les abrutis qui l'insultent ici.

      Supprimer
    3. ouarf, ouarf, les trolls5 avril 2012 à 22:46

      J'adore la fraise des bois!
      C'est meilleur que la "petite crotte": on en a eu pendant 5 ans
      ouarf....ouarf...

      Supprimer
    4. Dont feed the troll5 avril 2012 à 22:50

      Et bien , c'est la fête quand la brigade n'est pas là!
      Il va falloir nettoyer les déjections

      Supprimer
    5. L'Histoire oubliera ce petit nuisible très vite. J'espère qu'il n'en sera pas de même en ce qui concerne la justice.

      Supprimer
  14. Discours de Ségolène Royal(extrait):
    Et le paradoxe, c’est que ce sont celles et ceux les plus tentés par l’abstention qui ont le plus souffert des politiques de la Droite et qui ont le plus à attendre du changement à Gauche. Les quartiers populaires, nous dit-on, les femmes, les jeunes, les classes moyennes. Les quartiers populaires ? Oui ils sont venus voter massivement en 2007. Oui, on le sait, le repli sur soi gagne du terrain dans ces quartiers. Et je voudrais leur dire à nouveau et sans rien lâcher, en notre nom à tous, que pour nous, les banlieues ne sont pas un problème mais une partie essentielle de la solution. Oui, une partie essentielle de la solution. Et c’est l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique qui va repérer nos talents dans les banlieues pour les emmener en stage aux Etats-Unis et nous, nous ne serions pas capables de repérer tous ces talents ? Mais si, il y a du talent, de l’énergie, de l’envie d’avancer, une force de travail et de créativité, des jeunes qui en veulent, des parents qui luttent pour l’éducation de leurs enfants, des mères seules qui s’acharnent à tenir leur famille debout. Eh bien, nous relèverons ce défi, qui fera que tous ceux qui se sentent en marge, les périphéries urbaines ou le rural profond, tous ceux qui souffrent pareillement des reculs du service public, oui nous ferons en sorte que tous ceux-là puissent prendre part à l’œuvre commune, à égalité de droits et de devoirs et à égalité d’accès au service public.

    Et je pense bien sûr à la France métissée qui a toute sa place dans la République, toute sa place, à égalité de droits et de devoirs. Toute sa place les 22 avril et le 6 mai prochain ! Oui France métissée, tu fais partie de la République, contrairement à ce que tu entends depuis maintenant cinq ans. Voilà la vérité et voilà comment cette France prendra part à notre relèvement commun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Discours à Rennes avant celui de Hollande bien boudé par les médias

      Supprimer
  15. Un petit problème tout de même, Hollande dit qu'il va bloquer le prix du carburant, c'est bien mais il ne dit pas qu'il va baisser les taxes sur les PP, et revenir sur un prix raisonable, il dit aussi qu'il va baisser le salaire du président de 30% mais l'autre ahuri c'était augmenté de bien plus que ça.
    Hollande nous ferait-il donc des coups fourrés pour nous passer la pommade dans le dos? Sincèrement j'apprécie pas du tout! je m'attendais à autre chose, je vais réfléchir!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu, cher ami

      Supprimer
    2. C'est pas le père Noël, mais au moins lui, c'est ni le père fouettard ni la mêre gribiche!
      Il y a un audit à faire pour voir les vices cachés de 5 ans de sarkozysme¨!
      vOUS PRéFéREZ LE PROGRAMME DE SARKO?
      SON BILAN EN PIRE?

      Supprimer
    3. Dont feed the troll5 avril 2012 à 22:48

      je soupçonne un troll qui se répond au 08:02 AM
      Attention à ne pas nourrir

      Supprimer
    4. Dont feed the troll 01:48 PM

      Il y a ceux qui voient des nains de partout, vous ce sont des trolls, c'est une obsession ou quoi?

      Supprimer
    5. Dont feed the troll5 avril 2012 à 23:43

      C'est vous, celui qui est déçu par le programme de Hollande? On peut se poser la question de la sincérité, non?
      Et ben oui, je l'avoue , je deviens intégriste:il y en a qui voit des barbus partout, chacun son truc, moi je préfère surveiller les trolls,si vous n'en êtes pas un, mes excuses.
      Mais entre tous les anonymes, pas facile, surtout qu'il y a des trolls tordus, si si...
      Et en tant que diplômé de la prestigieuse université tolkinienne des élohim, c'est une déformation professionnelle.
      salutations:)

      Supprimer
    6. ouarf, ouarf, les trolls5 avril 2012 à 23:50

      Moi c'est pire!
      je vois un nain partout!!!
      Il saute, il s'agite, il raconte des cracks partout même quand je zappe!
      mdr
      ouarfffff!!!

      Supprimer
  16. Juan, as tu lu cette information, sur Médiapart je crois, concernant l'Espagne ? Les sondages, donnaient à la Droite la majorité absolue et contre toute attente, l'Andalousie a permis de renverser la donne et la gauche reste majoritaire aux législatives. Ainsi, cela nous démontre combien les sondages sont fiables ! Rappelez-vous en 2002 ! Quel intox... Allez, continuez Juan, A+ JBL1960

    RépondreSupprimer
  17. Je viens de lire le programme de Melanchon, je constate que ce type est plus fou que le trou de balle de sarko, incroyable ce type raconte n'importe quoi il est pret de rembourser "les fellations des filles de joie" il veut tout faire ce qui fait plaisir aux français, du jamais vu, il donbne le rêve et le tourni à tous, ce que l'on ferais pas pour régner, un peu de tenue monsieur Melanchon, vous ne mettrez jamais vos fantaisies et mensonges en oeuvre, ce n'est pas possible et si vous trouvez des crétins pour vous applaudir profitez en, cela ne durera pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne manque pas de respect au merluchon, même si on vote pas pour lui, on l'aime bien et il fait ce qu'il veut, il obéit pas à Sarko!
      Et en plus, vu le niveau de Sarko et Le Pen, ce qu'il dit est plus réaliste et au moins ça va pas dans le sens d'arnaquer les pauvres!
      Vive la merluche! Vive Hollande!

      Supprimer
    2. "...ce type est plus fou que le trou de balle de sarko,..."
      Il y a un "de" de trop dans votre phrase, ou alors un "le" à la place de "ce". Recopier 100 fois pour demain!

      Supprimer
  18. Je viens de lire le programme de Sarkozy : Une addition de promesses déjà connues - et quand on sait comment il tient ses promesses....

    Son bilan en pire.

    jpd83

    RépondreSupprimer
  19. Je voterai utile c.à.d FH. Mais pour rester objectif, j'ai téléchargé le programme de JLM http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/telechargez-le-programme-lhumain-dabord/. A quelle page se trouverait pareille proposition stp sur les 35 pages de sa proposition?

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,

    Le FOU de l'Elysée est mort ! Il pourra nous sortir des " barbus" de son chapeau, ça ne changera rien à la volonté populaire de l'envoyer faire un tour du côté de la cellule VIP de la prison de la Santé. Toutefois, il reste 18 jours, c'est assez pour que le FOU et sa clique mettent des bombes dans les transports en commun. Sarkozy joue son va tout, il chute et le château de cartes s'effondre avec tous les protagonistes. C'est dire si tout est possible. Méfions nous de la clique des voyous en cols blancs. Billet à lire http://0z.fr/iOAW5

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. a l'abruti du dessus, un suppo et au lit

      Supprimer
    2. un peu abrupt, certes mais pas ti

      Supprimer
    3. Anonyme Apr 5
      La vérité est pas bonne a accepter, par contre l'abruti qui t'emme... il te pi.. dessus, sale coco, allez donc en bielorussie en chi.. un peu, ça vous remettra les idées plus nettes et ça vous rappelera Staline et Marchais

      Supprimer
    4. Biélorussie : accent et Majuscule : ce n'est pas parce que c'est une dictature qu'il faut maltraiter l’orthographe !
      à : accent
      l'abruti qui t’emmène ? au paradis ?
      il te pinaille dessus ?
      en chichi ? on ne maltraite pas un allié objectif de Hollande !
      allez coco, va en paix.

      Supprimer
    5. Très bien, A2N!

      Supprimer
  21. Olivier Besancenot (NPA) a proposé de "retourner à l'envoyeur" la "lettre au peuple français" que Nicolas Sarkozy a présenté jeudi.

    J'y ai aussitôt pensé !


    "opération retour à l'envoyeur".
    c'est-à-dire à l'Elysée, en le re-déposant dans une boîte aux lettres, sans affranchissement, avec écrit 'retour à l'envoyeur !

    jpd83

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Dans une enveloppe adressée au Président de la République. Sans affranchissement, évidemment.

      Supprimer
  22. Economisons les dépenses de la Sécu. Si jamais vous avez un problème de constipation, inutile de prendre une purge. Il suffit de tenir jusque cela vienne à écouter :
    http://www.dailymotion.com/video/xjjzcs_xavier-bertrand_news?start=510#from=embed

    RépondreSupprimer
  23. Pour Bruel, il est furax à propos des 75%: on voit bien l'adage le coeur à gauche mais le portefeuille à droite!
    Rien à voir avec le sujet mais pour un mou, il en fait des vagues, Hollande.
    Moi je trouve ça bien!
    Au moins, c'est mieux que la TVA "sociale" du futur président-chômeur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "TVA sociale"? Quelle foutaise! Quelle supercherie de com. L'on devrait toujours dire "TVA antisociale", car elle l'est, comme toute TVA d'ailleurs. C'est le plus injuste des impôts, car le quidam moyen qui dépense tout ce qu'il gagne est imposé sur la totalité de ses revenus et au même taux que celui qui ne dépense qu'un pour cent et thésaurise ou investit le reste et n'est, de ce fait, imposé que sur 1 % de ses revenus.

      Supprimer
  24. Un anonyme a ecrit ceci :

    HOLLANDE ET LA "NOUVELLE FRANCE" : "JE VAIS VOUS DONNER DES PAPIERS, ET VOUS SEREZ AUSSI FRANÇAIS QUE LES FRANÇAIS DE SOUCHE DE CE PAYS."

    QUELLE FARCE ! VOUS PLAISANTEZ OU QUOI ? PERSO SI J'ETAIS DU FN JE NE VOTERAIS JAMAIS POUR SARKO .

    IL A DONNER PLUS DE PAPIER AU ETRANGERS QUE JOSPIN , MARINE ELLE MEME LA DIT EN DIRECT LIVE ET A PLUSIEURS REPRISE DONC VOUS VOULEZ NOUS FAIRE QUEL GENRE DE LECON ? JE COMPREND PAS

    AGITER LES PEURS ? TERRORSIME ? FAUT CROIRE QU'ONT EST MAL PROTEGER PUISQU'IL ARRIVE A NOUS FRAPPER ! ET UN PAUVRE PETIT GRINGALET DES CITES EN PLUS LA HONTE.

    QUOI ENCORE ? HOLLANDE VA VIDER LES CAISSES ? C'EST FAIT SARKO A FLINGUER A LUI TOUT SEUL 500 MILLIARS D'EURO.

    QUOI ENCORE ?

    RépondreSupprimer
  25. Ce qui serait vraiment innovant et amusant, ce serait l'élection du président de la République à un seul tour, mais dans laquelle ce serait celui arrivé en second, et non en premier, qui serait proclamé vainqueur; chacun devrait alors en faire beaucoup, pour devancer les 8 autres, mais pas trop, pour ne pas risquer d'arriver premier: changement radical de toutes les stratégies électorales (ruptures d'alliances si les sondages vous donnent en première position, etc.)
    Elie Arié

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.