Sarkozy, la honte de la droite ?

A l'écouter, Nicolas Sarkozy aurait du proposer des primaires communes avec le Front National. Cela devenait grave et troublant jusque dans les rangs de la droite. François Bayrou s'indigna. Nicolas Sarkozy feignait de ne pas voir où était le problème.

Nous avions collectivement honte pour la tournure prise par cette campagne.

Officiellement, pas question d'alliance avec le FN. Mais le candidat sortant s'embourbait dans ses arguments.

L'échec...
Depuis 2007 pourtant, Nicolas Sarkozy a échoué à conserver les faveurs d'un électorat protestataire - si tant est que l'on considère l'électorat frontiste comme unique, stable et perenne. Sa promesse de pouvoir d'achat supplémentaire a été emportée par la crise et ses propres bêtises (encourager les heures supplémentaires en période de moindre emploi reste l'une des aberrations économiques de ce quinquennat). Pire, en période de crise, le Monarque n'a pas été le président protecteur qu'il prétend.

La France a été protégée d'une dégradation inouïe grâce à l'inertie de son système social et public si décrié aujourd'hui. Et Sarkozy a été responsable d'une multitude d'entailles au dit système qui ont frappé les plus fragiles en première instances: hausse du coût de la santé restant à charge (via les franchises médicales et les déremboursements); suspension des indemnités chômage en cas de refus de poste; suppression des pré-retraites; augmentation de la TVA sur des produits courants; quasi-gel du SMIC; etc.

La lutte contre l'insécurité, ADN politique du candidat sortant depuis 2002, est un autre de ses échecs, largement commenté. Il s'est caché derrière une baisse de la délinquance  générale, négligeant d'assumer que les atteintes aux personnes - c'est-à-dire les actes les plus graves - n'ont cessé de progresser en 10 ans malgré une boulimie législative hors normes en la matière. Pire Sarkozy a préféré réduire les moyens et les effectifs des forces de l'ordre.

L'immigration fut un bouc-émissaire facile. Mais sur le terrain frontiste, rien n'est trop fort. Le ministère de l'identité nationale fut un gadget inauguré par Brice Hortefeux (what else ?), puis géré par Eric Besson, fut supprimé en 2011. Malgré des efforts inédits pour traquer les clandestins, les expulsions furent en nombre modeste, souvent iniques et inefficaces, et les excès humanitaires répétés. La mise en oeuvre de l'immigration choisie, avec des quotas par métiers et par ethnie fut aussi inefficace qu'ignoble.

... puis la honte
Mercredi 25 avril, Nicolas Sarkozy a été pris en défaut dans sa posture frontiste sur France Info. Il dut confirmer qu'il ne voulait aucune alliance avec le Front National ni avec Marine Le Pen, mais que ses électeurs avaient totalement raison. Marine Le Pen fut qualifiée de candidat républicaine mais Sarkozy réclamait l'urgence de ramener ses électeurs dans la droite républicaine. Jeu de mot ou confusion des valeurs ?

Quand il était président, il dérapait parfois, mais le dérapage restait ponctuel, avant le suivant, quelques jours ou semaines plus tard. Désormais, c'est l'avalanche quotidienne, plusieurs fois par jour. C'était incroyable, inédit, ignoble.

Marine Le Pen riait de la manoeuvre. Un ministre anonyme confiait qu'il voterait Sarkozy en se pinçant le nez. Un autre membre de la majorité, toujours anonyme, souhaitait que Sarkozy soit laminé « pour être sûr qu’il débarrassera le plancher ». François Bayrou dénonça l'humiliation pour la France et le débat public. « Cette course ventre à terre derrière les thèses du Front national est humiliante. Elle est de surcroît vouée à l'échec parce que la France est un pays construit autour de principes qui ne se laisseront pas entacher ».

Mercredi, il était ensuite à Cernay, dans le Haut-Rhin, en Alsace. Il eut ses habituelles phrases creuses, après 5 ans de gouvernance. « J’ai considéré qu’il fallait mettre tout sur la table, dire la vérité, être le plus précis possible » Le gars avait publié son programme il y a quelques jours à peine... Ou encore:  « Je souhaite une société plus juste qui respecte le travail de chacun.» Evidemment, il tenta de faire le débat sur les 3 débats, il cita Martine Aubry quand elle s'énervait contre Hollande pendant les primaires (il le faisait presqu'à chaque meeting depuis février).

Il avait toujours la caricature facile, il s'inventait des histoires, comme celle-ci: « Ou de quelqu’un qui ose dire : « Si vous croisez un riche dans la rue – comprenez quelqu’un qui est au-dessus de 4 000 euros par mois, je cite les bons auteurs – n’hésitez pas à lui faire les poches ! » Il voulait « parler très librement du Front national ». Il se voyait en rempart... C'était triste. Grâce à lui et ses 10 ans de gouvernance sur les thèmes les plus chers aux immondices frontistes - l'insécurité et l'immigration -  le Front National avait donc gagné un gros million de voix et menaçait désormais d'aspirer ce qu'il restait de la droite parlementaire.

Il agita évidemment la menace du droit de vote des immigrés (sans préciser que la candidat socialiste ne le proposait qu'aux élections locales). « Vous voulez garder votre mode de vie, vous considérez qu’il n’y a pas assez de frontières, qu’on ne parle pas assez de nation et que nos valeurs sont importantes. »

... et puis l'oubli
Enfin, il termina par TF1, quelque part vers 20 heures. Provocation inconsciente, Laurence Ferrari était vêtue de rouge. Sarkozy n'était plus dans la salle surchauffée d'un meeting où il se croyait encore tribun, mais devant deux journalistes d'un média qu'il appréciait.

« Après 4 années de crise, je n'ai pas été surpris du tout. Finalement... qu'ont-ils voulu nous dire ? (...) Ils ont voulu nous dire, me semble-t-il, "on veut garder notre mode de vie"» . Le refrain, toujours ce refrain. « Bien sûr, on veut bien s'adapter, devenir plus compétitif, mais on veut garder nos valeurs, nos territoires, nos paysages... la façon dont on a l'habitude de vivre. On veut garder les idées que les parents nous ont transmis, que nous voulons transmettre à nos enfants. »

L'homme de la Rupture devenait le suppôt de tous les Conservatismes ? Il continua ainsi, sans énoncer une proposition, sans même rappeler son propre programme publier pourtant il y a peu. Il évoqua le besoin de « frontières pour nous protéger », de « protéger contre les délocalisations », de « frontières pour nous protéger d'une immigration qui ne serait pas maîtrisée. Bizarrement, Nicolas Sarkozy oublia les mots chômage, précarité, endettement, déficits, affaires. Bizarrement...

Mais, s'inquiéta Laurence Ferrari, « ce message, les Français l'envoient à vous...» Sarkozy haussa les épaules: « ce message, ils l'envoient à tous les responsables politiques ». Puis il compléta: « c'est un vote de crise, je veux l'entendre, je veux le comprendre ».

« J'ai vu que M'sieur Hollande, qu'aime bien plaisanter, ... mais c'est pas une plaisanterie, parle beaucoup du Front National » Aviez-vous entendu Hollande plaisanter sur le FN ? Non. Sarkozy faisait de l'amalgame. Il perdait contrôle. Il répéta que le « le vote FN était un vote de crise ». Il accusa Hollande d'aimer Tariq Ramadan: « M. Hollande parle beaucoup du Front national, mais que dit-il, lui, quand Tariq Ramadan ose appeler à voter pour François Hollande? Tariq Ramadan, l'homme avec qui j'ai débattu... souvenez-vous... vous savez ce qu'il proposait ? Un moratoire sur la lapidation de la femme adultère... C'est monstrueux! Voilà un homme qui appelle à voter pour François Hollande ».

Attardez-vous sur cette séquence. Nicolas Sarkozy, pourtant président de la République pour encore quelque jour, accusait donc son rival à l'élection suivante d'être complice de quelqu'un qui s'accorderait de la lapidation des femmes. Et rappelez-vous que Tariq Ramadan n'a pas appelé à voter François Hollande.

Rien que cela. 

Mais ce n'était pas tout. Sarkozy continua. « Je vois sur le site d'un journal de gauche un appel de 700 mosquées à voter pour Monsieur Hollande». L'affaire était une grossière imposture, rapidement démasquée. L'initiative venait de ... l'un des anciens employés de Nicolas Sarkozy, Abderrahmane Dahmane, si déçu d'avoir été viré qu'il ne cessait les surenchères pour se faire remarquer.

Quelques minutes plus tard, il était si perdu, qu'il s'égara sur ses propos d'il y avait à peine 48 heures.
François Bachy: « vous voulez faire du 1er la fête du 'vrai travail"»
Nicolas Sarkozy: « Non non. Je n'ai pas dit du 'vrai travail'. Je veux faire du 1er mai une fête du travail.»
François Bachy: « Vous avez quand même dit du "vrai travail'»
Nicolas Sarkozy: « Non, non, non, non, c'est une fête pour célébrer la valeur travail».

Nicolas Sarkozy avait perdu tout contrôle. Il avait lui-même parler, publiquement, devant caméras et journalistes, lundi 23 avril, devant son QG à Paris, d'une fête pour le 'vrai travail'.

Ami de droite, tu mérites mieux.

Nous méritions mieux.


117 commentaires:

  1. "Ils ont voulu nous dire, me semble-t-il, "on veut garder notre mode de vie"» . « Bien sûr, on veut bien s'adapter, devenir plus compétitif, mais on veut garder nos valeurs, nos territoires, nos paysages... la façon dont on a l'habitude de vivre. On veut garder les idées que les parents nous ont transmis, que nous voulons transmettre à nos enfants. »"

    ==> il auraitr pu, dû, ajouter : "Et on veut garder un président normal ! "

    RépondreSupprimer
  2. Marine Le Pen fut qualifiée de candidat républicaine mais Sarkozy réclamait l'urgence de ramener ses électeurs dans la droite républicaine. Jeu de mot ou confusion des valeurs ?

    et elle c'est une vraie française , pas comme Hollande qui ne fait pas partie du peuple de France

    dehors, le hongrois

    RépondreSupprimer
  3. à mesure que le 6 mai approche, c'est la panique générale à l'UMP. car en mai, la justice fait ce qui lui plait. et plus d'immunité qui tienne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "en mai, la justice fait ce qui lui plait. et plus d'immunité qui tienne!"

      Ça promet! XD

      Supprimer
  4. Chère Marine, nous voilà !
    Devant toi le Sauveur de la France
    Nous jurons, nous tes gars
    De servir et de suivre tes pas...
    Chère Marine, nous voilà !
    Tu nous a redonné l'espérance
    L'UMP renaitra, chère Marine, chère Marine
    Nous voilà....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alleluia. Va en paix, mon fils ! mais n'oublie pas de semer des petits cailloux blancs sur ton chemin pour revenir chez toi ou tu finiras mal ....

      Supprimer
  5. Le feuilleton "Sarkozy est un menteur" continue.

    Invité de TF1 mercredi, Nicolas Sarkozy a assuré que l'intellectuel suisse musulman controversé Tariq Ramadan avait appelé à voter pour François Hollande, s'étonnant du manque de réaction du candidat socialiste à ce sujet.

    "J'ai vu que M. Hollande (...) parle beaucoup du Front national. Mais que dit-il, lui, quand Tariq Ramadan ose appeler à voter pour François Hollande ? Tariq Ramadan, l'homme avec qui j'ai débattu, qui proposait un moratoire sur la lapidation de la femme adultère ? C'est monstrueux ! Voilà un homme qui appelle à voter pour François Hollande. Je n'ai pas entendu François Hollande dire que cela le gênait", a affirmé M. Sarkozy.

    Interrogée par l'AFP, la porte-parole de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet, a elle aussi assuré que Tariq Ramadan avait appelé à voter Hollande le 11 mars 2012 à Lyon.

    Jeudi 26 avril 2012, vers 10 heures, Tariq Ramadan leur répond sur Twitter. Tariq Ramadan accuse Nicolas Sarkozy de mentir :

    Pauvre@NicolasSarkozy. Il mentait en croyant gagner, ment qd il se sent perdre. Grossièrement populiste, aucune bassesse ne le gêne. Pathétique

    http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120426.OBS7160/en-direct-giscard-votera-sarkozy.html

    RépondreSupprimer
  6. Tariq Ramadan est personnellement contre la lapidation.
    Il n'est pas responsable politique, il ne peut rien interdire dans des pays ou il n'est même pas citoyen. Il leur a donc proposé un moratoire pour discuter du problème et faire évoluer les choses, tant que ça continue la discussion est impossible!
    Au fait, en Arabie Saoudite, Tariq Ramadan ne peux même pas y mettre les pieds, alors que les présidents Français et US sont accueillis comme des grand copains par ce régime anti-démocratique !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai beaucoup de respect pour le travail fourni à la création des tous les articles de ce site, pourtant je trouve que celui-ci est rempli de mauvaise foi. Vous accusez Nicolas Sarkozy quand il déclare ne pas vouloir d'alliance avec le FN alors qu'il évoque incontestablement durant cette période des sujets qui touchent le programme du FN. C'est exact, mais on parle bien de politique ici.
    Une alliance suggère un accord commun entre deux partis, par conséquent dans ce cas, le FN devrait solliciter ses électeurs à voter UMP au second tour. Ici il n'y a pas d'alliance car les deux partis ont des projets qui se contredisent. Néanmoins, et c'est cela que vous critiquez, le candidat essaie "d'attirer" les électeurs du FN. C'est là que je ne comprend pas votre critique : les deux candidats veulent gagner, on ne peut pas le cacher, mais on sait très bien que pour gagner Nicolas Sarkozy a besoin d'une majorité d'électeurs du FN. Quand je parle de mauvaise foi, c'est pour désigner l’amalgame volontaire que vous faites entre une alliance FN-UMP, rejetée par Sarkozy, et sa tentative ( presque désespérée, on peut le dire ) de retrouver des électeurs.

    Par ailleurs, on peut ajouter qu'il n'est pas le seul à vouloir retrouver des voix chez le FN. La visite de François Hollande en Picardie n'est pas anodine puisqu'il s'agit de la région avec le plus de voix pour le FN. Le PS admet lui-même que le but de cette visite est de convaincre certains électeurs du FN à voter PS.
    Je ne suis pour aucun des deux candidats, je pèse juste le pour et le contre et on voit bien avec ces exemples que la campagne tourne en un course au FN, et c'est normal : c'est de la politique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez les électeurs de Le Pen il y a les irréductibles et les paumés, notamment les ouvriers sans espoir. C'est à ceux-là que s'adresse FH sans dévier de son programme, tandis que sarközy fait la danse du ventre à tout l'électorat en reprenant les mots, les thèses et, enfin, le programme du FN. Ce n'est pas très malin, car tout cela est cousu de fil blanc et les électeurs peu ou prou centristes ne le suivront pas. Sans leur adhésion, impossible de gagner, car même avec la totalité des voix FN, cela ne fait que 44 %, largement insuffisant. Donc sarközy se sait perdu et dans son désespoir est prêt à toutes les bassesses pour séduire le FN. Il est encore en 2007. Ah, le bon temps! Le Fouquet's, le yacht de Bolloré. Sic transit gloria mundi!

      Supprimer
    2. Oui c'est évident que NS fait tout pour regagner des voix étant donné qu'on le sait déjà perdant, mais je trouve ça quand même étrange que quelques jours après les résultats, FH organise ses déplacements en fonction des votes FN. S'il se sait gagnant, pourquoi vouloir récupérer des électeurs d'un parti opposé.

      2007... Je crois que c'est à cette date qu'il a perdu cette élection...

      Supprimer
  8. Garder notre mode de vie. Eh oui, nous y voilà. A la bonne heure! Seulement, notre mode de vie ne se limite pas à la question de la viande hallal. Cette dernière doit effectivement être interdite, car nous n'avons pas mis au pas notre propre religion pour nous soumettre à une autre. Comme l'indique le lien ci-après, l'abattage rituel est, dans l'état actuel des choses, une dérogation à notre Code rural pour raison de pratiques religieuses (http://agriculture.gouv.fr/abattage-rituel). C'est donc la religion qui fait la loi. A quand l'abattage rituel d'enfants prescrit par la religion X ou Y qui a aussi droit de cité?! Qu'ont-il fait sarkozy et sa majorité à l'Assemblée pour supprimer cette dérogation? Rien. Sous le tapis!
    A toutes les religions je dis: restez à votre place et respectez la loi commune!
    Ceci étant dit, oui, nous voulons conserver notre mode de vie (si possible celui d'autrefois, d'avant la démolition). C'est un mode de vie où nous pouvons travailler, gagner décemment notre vie en recevant un salaire qui nous permette de vivre correctement. Nous voulons une couverture sociale digne de ce nom, nous voulons un système de santé qui fonctionne et qui ne soit pas un "marché", nous voulons des services publics en ordre, nous voulons un Etat fort qui maîtrise l'énergie, l'économie et la finance afin d'y faire prévaloir l'intérêt commun et de s'opposer à la loi de la jungle dans l'intérêt du grand capital.
    Au lieu de cela, qu'avons nous vu? L'ouverture des frontières, la concurrence des pays ayant un système social à mille lieues du nôtre, où des milliards d'esclaves travaillent pour un bol de riz. Les délocalisations à outrance accompagnées d'affirmations stupides comme celle qui consiste à nous rassurer avec l'illusion que nous allons conserver les emplois "nobles", à forte valeur ajoutée. Ridicule!
    Nous n'avons plus de travail, nous n'avons plus de revenus, alors, dernière étape, l'on en veut à nos économies. Vous souvenez-vous de la solution de sarkozy au problème du logement que nous ne pouvons pas nous payer? L'endettement. Bravo, l'artiste! Seulement, il y a un petit détail. Il faut rembourser. Et avec quoi quand l'on n'a pas de travail et pas de revenus? Cherchez l'erreur! Cela ne vous rappelle rien?
    Oui, nous voulons conserver notre mode de vie d'avant. Pour cette raison, marche arrière toute! Les démolisseurs ultralibéraux mondialistes, sarkozy et l'UMP, du balai!

    RépondreSupprimer
  9. Aujourd'hui la police manifeste son mécontentement, après la condamnation d'un des leurs, je ne suis pas toujours d'accord avec leurs méthodes policières, mais il faut avouer que le profil du gars qui a été tué est encore une fois de plus un peu gênant.

    RépondreSupprimer
  10. que vient faire le profil dans cette histoire ?
    on lui a tiré dans le DOS

    RépondreSupprimer
  11. S'il était retourné en prison, où il aurait dû être d'ailleurs, il n'aurait pas pris une balle dans le dos, cher Monsieur, par profil, je désigne un délinquant, voilà c'est tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai de plus en plus de mal avec certains commentaires.

      Supprimer
    2. @Brucolaque: moi aussi. Légitime défense? quand vous tirez dans le dos de quelqu'un???? Bizarre, non?

      Supprimer
  12. donc la chasse aux délinquants est ouverte et on tire à vue

    du FN dans le texte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  13. Bonjour Juan,

    Pour répondre à ton article d'hier mercredi, je pense que le meilleur service (s'il est élu, bien entendu) que pourrait rendre François HOLLANDE à Nicolas SARKOZY, serait de nommer Eva JOLY Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, en lui donnant CARTE BLANCHE tant pour les problèmes de la droite que pour ceux de la gauche.

    Une République IRREPROCHABLE, comme NS disait autrefois.

    Pour une FRANCE sans soufFRANCE, plus de sarkoFRANCE.

    Bien cordialement et encore merci.

    Michel

    RépondreSupprimer
  14. Fort juste et l'on va rigoler! Hélas, je doute que cela arrive un jour.
    C'est comme ça la politique. C'est une classe à part.

    RépondreSupprimer
  15. je ne vois pas en quoi Mme Artau, M Poutou, Mme Joly ou M Melenchon serait plus démocrate et républicain que Mme Le Pen.

    On peut ne pas être d'accord avec le FN, c'est mon cas, mais il n'y a rien qui ne soit pas républicain dans ce parti jusqu'à présent.

    A moins que de ne pas être de gauche c'est ne pas être républicain, c'est ca Juan ???

    Fascisme de gauche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour vous le racisme, c'est quoi? Républicain ou pas républicain?

      Supprimer
    2. Nous aussi nous avons une race, la race des européens, mais nous nous offusquons pas lorsque l'on se fait traiter de sale français, cela mais arrivé en Tunisie, alors arrêtez de parler de racisme.SVP

      Supprimer
    3. je ne vois pas en quoi Mme Artau, M Poutou, Mme Joly ou M Melenchon serait plus démocrate et républicain que Mme Le Pen.


      vous pouvez nous donner une citation xénophobe de leur part , juste pour notre édification (et y a bien d'autres sujets)

      Supprimer
  16. C'est évident que dans cette réalité augmentée qui est la nôtre, le politique ne peut plus se permettre ce genre d'approximations. Qui s'en plaindra?

    RépondreSupprimer
  17. Que la police tire dans le dos de quelqu'un est inadmissible.
    Mais, curieusement, que ce soit un délinquant qui soit atteint me dérange beaucoup moins.
    Est-ce moi qui ne suis pas normal ou bien les autres ?
    Enfin bref, ce n'est pas le sujet du jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. délinquant ou pas nous sommes dans un état de droit et pas en floride administrée par les bush, cette famille amie de NS

      on n'abat pas un homme de sang froid , même et surtout quand on est policier et qu'on n'est pas ménacé directement

      à noter que cette situation un point de programme du FN

      Supprimer
    2. Entièrement d'accord avec votre jugement, bientot nous allons tous nous faire piller et attaquer et il faudra encore les remercier de nous débarrasser du peu de biens que nous avons, parce que maintenant ça ne regarde plus, si c'est riche ou pauvre, ça pille tout azimut et n'importe qui, bien sûr quand on habite un petit pavillon loin des grandes banlieues, avec son petit gazon bien entretenu, on est à un siècle de la réalité, biensur on peut trouver anormal qu'une petite frappe qui en était pas a son premier méfait, se fasse tirer dessus, mais quand on habite là ou il ne faut pas c'est l'horreur, vous comprenez l'horreur. Et je vais encore me faire taxer de partisan du front.

      Supprimer
  18. Une question me viens soudain et je me disais; tiens je vais la poser chez Juan on verra bien ...Alors c'est théorique hein...
    Voilà,imaginons que je suis un quidam lambda et comme beaucoup d'autres quidam lambda dans un pays que nous nommerons X, je ne supporte plus d'être gouverné par un président que nous appelerons atchoum et sa mafia, pardon son gouvernement que nous appelerons les trop nombreux cavaliers de l'apocalypse...bref
    Alors en tant que pékin moyen pas spécialement encarté pas spécifiquement militant mais drôlement énervé à l'idée qu'en plus ils pourraient mettre ça pendant 5 ans.
    Quels sont les moyens de pression à mettre en place pour inciter le sénat ou l'assemblée nationale à enclencher une PROCEDURE DE DESTITUTION prévue par la constitution « en cas de manquement [du chef de l’État] à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat ». Elle peut porter sur le comportement politique mais aussi privé du président, à condition que ses actes AIENT PORTE ATTEINTE A LA DIGNITE DE SA FONCTION. Elle pourrait être déclenchée en dehors de toute infraction pénale et constitue une sanction politique, et non pénale, du président... je pense que si l'on fait coïncidé avec les points évoqués plus haut, on y est en terme d'atteinte ...enfin voilà alors que faire. La rue? Les courriers, les courriels ? Si quelqu'un a une idée ...une suggestion.
    P.S: merci Juan d'avoir rétablit la situation pour les coms ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, il manque dans notre constitution une chose simple et de bon sens: celui qui donne le pouvoir doit pouvoir le retirer à tout moment. Parce que l'on oublie souvent que dans ce pays c'est le peuple qui est souverain. Il DELEGUE le pouvoir pour des raisons pratiques de son exercice, conformément à sa volonté. Les élus oublient très vite qu'ils ne sont pas là avec un mandat pour faire ce que bon leur semble pendant la durée de celui-ce. Quand un élu prend position sur une loi, ce ne sont pas ses amis politiques qu'il faut consulter, mais ses électeurs, car il est censé les représenter. De même, quand un président se fait élire sur la base de son programme (ou, à défaut, de ses promesses) il doit être destitué s'il s'en écarte sans avoir, au préalable, consulté le peuple qui l'a élu (pour faire face à une situation nouvelle, par exemple). A plus forte raison, lorsqu'il se comporte comme un monarque et se sert du pouvoir délégué pour s'enrichir soi-même, ses amis, etc. ou pour asseoir ou renforcer ce pouvoir, ce qui est le début de la dictature.

      Supprimer
    2. P.S. Lire "... celui-ci.", évidemment. Oui, Juan a rétabli la situation et .... c'est le bordel encore avec les trolls sarkozystes qui exhibent leur connerie sans vergogne, pourvu qu'on les remarque. Comme leur chef de file. Plus que 10 jours et ils repartiront la queue entre les jambes. Encore un peu de patience.

      Supprimer
  19. Bonjour,
    Nicolas Sarkozy est-il compatible avec la droite, s'est interroge l'offensif quotidien Libération, ce jour. Sauf que le problème ne se pose plus en ces termes. Après 10 ans de destruction du pacte républicain, il faut plutôt envisager de le déchoir de sa nationalité, lui qui n’a de Français qu’une grande mère maternel, Mme Adèle Bouvier. Et ça ose faire du racisme avec ça, braquer les Français entre eux, contre les immigrés, les norvégiennes, les musulmans, les fonctionnaires, les chômeurs... !
    Nicolas Sarkozy a trahi les idéaux de la République. Cela constitue une FORFAITURE puisqu’il était censé protéger la République. En une décennie, il est parvenu ( pas tout seul;bien évidemment) a détruire le notion du vivre ensemble. C’est un Crime contre la France, sachant qu’après lui, il y aura deux France(s), l’une progressiste, l’autre FACHO ou néo-pétainiste. Il faudra du temps et de la patience pour reconstruire une harmonie, rebâtir le sentiment d’appartenance à une France une et indivisible, au delà des pratiques religieuses, de la couleur de peau, des origines. Oui, il faudra juger Sarkozy et ses complices pour CRIME contre la France. Pétain l’a été, pourquoi pas lui et sa troupe de collabo de la haine? Billet à lire http://0z.fr/6cWPT

    A2N

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela serait effectivement la cerise sur le gateau, mais avant faut juger, les affaires Bettencourt, Karachi, île de la jatte.............

      Supprimer
    2. tout a fait d'accord avec vous A2N

      Supprimer
  20. j'sais pas moi
    mais on peut imaginer par exemple qu'un référendum d'initiative populaire puisse enclencher le processus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce référendum l'on peut toujours attendre. Ceux qui sont au pouvoir n'y ont aucun intérêt. sarkozy a fait modifier la Constitution à son avantage avec l'aide du collabo Jack Lang, ne l'oublions pas celui-la. Mais pour ce qui est du référendum facile à organiser, il n'y a pas le feu..... La politique, comme disait l'autre, c'est l'art d'empêcher les gens de s'occuper de ce qui les regarde.

      Supprimer
  21. Sinon pour ceux qui trouvent normal ou en tout cas moins grave d'abattre quelqu'un dans le dos (ou même pas d'aileurs) à partir du moment ou c'est un délinquant, pouvez vous donner une définition claire de ce qu'est selon vous un délinquant? un exemple tout bête, demain votre enfant adolescent habituellement sage et studieux décide de se saouler avec ses copains pour voir (ça arrive à des tas de gens bien) ...une fois bien éméchés lui et ses amis décident "d'emprunter" un scooter ils ne se rendant pas bien compte de ce qu'ils font ...s'ensuit une série d'infractions qui aboutissent allons y franchement au décès d'un des gamins. Votre fils, qui est toujours ce même gentil gosse qui vous avait fait un si joli collier de pates/ cendrier en forme de main pour la fête des mères/ pères écope d'un suivi judiciaire. Il peine à se remettre de la mort de son copain dont il se sent responsable et s'enfonce petit à petit dans la dépression, il se met à boire et à fumer du shit espérant anesthésier sa culpabilité, l'année suivante alors qu'il se trouve dans un état second il se retrouve mélé à plusieurs rixes et devient ce qu'il convient alors d'appeler un récidiviste.
    Question , peut on abattre votre enfant?
    pardon pour les raccourcis et la caricature , mais puisque certains ici ne se gènenet pas hein...
    cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne s'intéresse généralement qu'à une forme de délinquance et c'est rarement celle qui concerne par exemple les notables ou hauts-fonctionnaires...

      Supprimer
    2. oui...en parlant de réciviste hein...Sarkozy ....;-)

      Supprimer
  22. Si le gamin a voté Sarkosy entre temps, oui je pense qu'il faut l'abattre !
    -)

    RépondreSupprimer
  23. AMISARKOZYSTE26 avril 2012 18:24

    Le strouph moullande represente un danger pour la France du fait de son incompetence sa lacheté et son laxisme

    il faut reelire Sarko c est le seul qui sait comment gouverner gérer le pays

    RépondreSupprimer
  24. amisarkozyste26 avril 2012 18:26

    moullande , le bouffon d e l europe


    Hollanchon élu avec ses alliés Melenchon et les écologistes anti progrès!

    LA TRABAN C'EST MAINTENANT!

    Heureusement il va faire fluctuer le yuan, faire les euro bonds dont personne ne veut......

    On est sauvés.

    Heureusement que Nathalie Artaud n'a fait que 1% des voix,

    sinon on avait droit la Tcheka du XXI siècle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Schtroumpf sarkozyste qui ne sait pas écrire, à la niche!

      Supprimer
  25. amisarkozyste26 avril 2012 18:29

    Harlem Désir premier ministre (il en faut un!);
    Yanik Noah aux stups et au dopage
    Laurent Fabius, ministre d'état au spectacle vivant et subventionné;
    Martine Aubry, ministre d'état à la culture, aux loisirs et aux piscines;
    Manuel Valls, ministre du temps libre et des contradictions;
    Jean-Michel Baylet, ministre des retraites à taux plein à 55 ans ;
    Michel Vauzelle, ministre du Tourisme et des voyages en Amérique du Sud (sa pratique des chambres d’hôtel, révélée par la Cour des comptes, le rend incontournable à ce poste) ;
    Martin Hirsch, ministre de la droiture et des faux-culs;
    Fadela Amara, ministre de la reconnaissance du ventre;
    Stéphane Le Foll, ministre de la gabegie, des finances et du parc à voitures;
    Jean-Michel Cambadélis, ministre aux amusements de bonne foi (nomination due à sa défense héroïque de Dsk);
    Poutou, ministre de l'éducation nationale et des séquestrations;
    Daniel Cohn-Bendit, ministre de la Défense;
    Michel Sapin, ministre des interwiews éclairantes et lumineuses ;
    M. Le Guen : ministre représentant la diversité des opinions sur l’être ou le mal-être ;
    Julien Dray, ministre de la justice et des montres;
    Valérie Rottweiler, ministre de la censure et des discours interminables ;
    Thomas Hollande, ministre d'Internet;
    Jean-Luc Mélenchon, ministre aux affaires des riches et chargé de la mission spéciale de répertorier toutes les actions civilisatrices de Polpot et de ses amis ;
    Eva Joly, ministre du vent, du pollen et des lunettes;
    Jack Lang, ministre des postes;
    Michèle Sabban, ministre de l'illusion non partagée;
    Jean-Marc Ayrault, ministre de la parole;
    Ségolène Royal, ministre de la femme et du planning familial réussi;
    Arnaud Montebourg : ministre du contentement de soi, des stand-up et de l’information sur FR3 ;
    Pierre Moscovici : ministre de l’irréel et du coupage de cheveux en quatre ;

    Conseillers spéciaux :

    Pierre Delanoé : chargé de l’apparence du Président (coupe de cheveux, teinture, régime) ;
    Jean-Michel Guérini : chargé de la formation des élus aux détournements de fonds ;
    Dominique Strauss-Kahn : chargé des chasses présidentielles;
    Jacques Cheminade : chargé de mission aux voyages sur Mars ;
    Nathalie Arthaud : chargée de mission aux vocalises avant manifestation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. amisarkozyste26 avril 2012 18:30

      j ai oublié le titre : premier gouvernement Moullande

      Supprimer
    2. Cela ne fait aucune différence, car personne ne lit tes conneries, toujours les mêmes. Passe un coup de fil chez le nabot pour recevoir d'autres éléments de langage.

      Supprimer
    3. ah mince c'est dommage, comme quoi un titre de merde ça peut tout gâcher ...non parce que sinon je trouvais ça marrant avant que tu donne le titre. amisarkozyste, t'as bien raison de venir te défouler un peu, c'est tout ce qui te reste en fin de compte.
      gros bisou

      Supprimer
    4. Encore toi, ami sarkozyste ! Tu es le seul ... sarkozysten qui sait écrire ? J'ai bien l'impression que t'es payé à la ligne, mon pote. T'es sponsorisé ou quoi ? Remarque, tu peux pas faire de prévisions sur un gouvernement de droite. Au moins, t'es réaliste ou .... tu crois aux sondages ?

      Supprimer
    5. Qui sait écrire? Il ne faut pas exagérer. Copier et coller peut-être et pas toujours comme il faut....

      Supprimer
  26. amisarkozyste26 avril 2012 18:35

    Le danger socialiste

    tout sauf le PS au pouvoir !


    Vous voulez maintenir la démocratie, la vraie, ne votez surtout pas pour le PS, ni pour son candidat.

    Dès le lendemain de l'élection vous serez roulés dans la farine.

    Vous serez trompés, par celui qui vous a tout promis, par celui qui vous a promis ce que vous vouliez entendre, au mépris de la situation réelle.

    Par celui qui a basé toute sa campagne sur le règne de la calomnie.

    Vous serez roulés par celui qui n'a jamais rien fait, mais qui vous a pro-mis tout et ne tiendra rien car, et il le sait bien, il n'en a pas les moyens.

    Vous serez trompé par celui qui ne vous a promis que du rêve, « réenchanter le rêve »,

    mais vous serez ceux qui déchanteront les premiers car vous êtes les gogos piégés par le baratin de ce bonimenteur.

    Ceux qui sont lucides, ceux qui ne croit pas aux rêves, ceux qui ne croient pas à l'utopie socialiste qui ne profite qu'aux éléphants qui vous trompent et vous tromperont, nous, nous savons ce qui nous attend avec cette engeance, nous savons que c'est tout le contraire des promesses socialistes qu'il faut mettre en place.

    Vous l'apprendrez à vos dépens mais ce sera trop tard.

    Le vote utile n'est surement pas le vote socialiste, partout ils mènent leur pays à la ruine (Corrèze. Grèce, Portugal, Espagne...).

    Basée sur un dogme immuable leur doctrine est figée, leurs idées rétrogrades et anachroniques, inadaptées au XXIe siècle.

    Mais avant de vendre la peau de l'ours, il faut attendre les législatives et la foire d'empoigne qu'elle promet à gauche :

    une rose fanée décolorée, une gauche rouge qui reprend des couleurs, des verts palots en pleine décon-fiture, un parti communiste fossilisé, des altermondialistes à l'agonie :

    tout ce petit monde va vouloir sa part de gâteau, car ils vont considérer que l'élection (éventuelle) du candidat PS leur est due (avec raison).


    Le candidat socialiste est contre l'austérité à vie, mais pour les dépenses imbéciles toujours.

    De toute façon le candidat sortant, comme il le qualifie, n’a jamais utilisé cette expression, il invente des propos qu’il met ensuit dans la bouche de son adversaire, honteux et mensonger.

    Promesse de coup de pouce au Smic.

    Promesse de payer les jeunes à ne rien faire, l'emploi jeune à vie ?

    Promesse de la retraite à 60 ans quand on a commencé à travailler avant 18 ans, mais c'est déjà dans la loi sur les retraites, mais à condition d'avoir atteint ses annuités suffisantes. Ne devrait-il pas assister plus souvent aux séances de l'Assemblée Nationale ?

    Promesse de 60 000 enseignants en plus, Qui va les payer ?

    Promesse de 300 000 emplois jeunes,

    Qui va leur donner du travail, qui va verser leurs primes, d’où va venir l’argent ?

    Il n'y en a plus, les taxes, et le coût de la main d'œuvre, l'impossibilité de licencier bloquent l'embauche :

    nos marchandises ne sont plus compétitives sur le marché international, on vend moins on n’exporte moins, les entreprises ferment ou délocalisent.

    Alors toutes ces promesses ne sont que miroir aux alouettes, que du vent, que de faux espoirs donnés à nos jeunes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous aurons gagné un jour. Toi, tu as été roulé dans la farine (de luxe) le soir même au Fouquet's, ami sarkozyste, et pendant cinq ans. Alors, tu comprends, même si je suis charitable, tes conseils avisés, je p'en pense que je vais m'en passer et, le 6 mai, je penserai avec joie à toi et à tes amis. Plus que dix jours, ami sarkozyste et tu auras cinq ans pour réfléchir. Cinq ans au moins !

      Supprimer
  27. amisarkozyste26 avril 2012 18:37

    Je reprends une phrase inouie du candide candidat strouph farceur Guimauve le conquerant

    "Ils ont gouverné l'Europe et on voit le résultat dans votre département, dans votre ville".

    Ce n'est pas la gestion de l'Europe que l'on voit dans le département ou dans notre ville,

    mais le résultat de la gestion, si l'on peut utiliser ce terme, du parti socialiste qui détient 21 régions sur 23 et 60 % des municipalités.

    Si l'on ne prend qu'un seul exemple, sa gestion du département de la Corrèze, elle est exemplaire de gabegie financière :

    peut-être n'était-elle pas bonne quand il a pris le département, mais une chose est sûre,

    sa gestion a été des plus catastrophiques puisque l'état a été obligé de combler ce gouffre sans fond pour éviter la cessation de payement.

    C’est comme pour la responsabilité individuelle, qui n'existe pas aux yeux du PS, car c'est la société qui est responsable, la gabegie financière du PS, ce n'est pas le responsable qui va payer, mais la société. Ils n'ont aucune morale.

    Ce n'est que moi je.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-prout! C'est au niveau de ton texte stupide.

      Supprimer
    2. amisarkozyste!
      tes arguments per/cutants/tinents et tellement éclairés nous ont tous convaincus! Promis!
      Nous allons tous voter Sarkozy gare à ta brillante démonstration sans aucun partit prit en plus, tu es trop fort. Tu peux donc rentrer chez toi satisfait tel el fier guerrier qui rentre chez lui une fois son devoir accompli! Vas amisarkozyste tu peux retourner dans ton chenil...domicile. Nous avons enfin comprit! BRAVO!

      Supprimer
    3. "grace" à ta brillante démonstration voulais je dire ...mais j'étais trop pressée de te féliciter pour ta force de conviction sans précédent...

      Supprimer
    4. Tu ne connais pas tes dossiers et ça, c'est pas bien, ami sarkozyste. Tu devrais lire et t'intéresser à tes sujets. La dette de la Corrèze, ami, c'est 35 milliards en 2001, 300 milliards en 2007 grâce à la droite, qui était aux commandes (près de 300% de hausse). La dette est aujourd'hui à 360 milliards. Pendant ce temps-là, ton camarade président a augmenté la dette de la France de 600 milliards en favorisant les très riches et les multinationales, en appauvrissant les autres. Avce un million de chômeurs en plus, mais il paraît qu'"il y a une baisse tendancielle de la hausse du chômage en ce moment". Ah, ah ... Pas mal pour un bon gestionnaire. Je crois que tu vas devoir retavailler tes arguments comme ton camarade président. Un vrai travail, si tu vois ce que je veux dire.

      Supprimer
    5. Mille excuses, ami sarkozyste. Je dis que tu ne connais pas tes dossiers et je me laisse emporter par les chiffres. En expert que tu es, tu auras rectifié par toi-même. Pour la Corrèze, c'est 360 millions et pas miliards. La Corrèze, c'est pas la Californie, ni les Hauts de Seine.

      Supprimer
    6. Si vous voulez parler de la Corrèze et bien allons-y :
      de 2001 à 2008 lorsque Mr Hollande est arrivé il y avait une ardoise laissée par le régne de l'UMP de 300 millions d'euros soit de 2004 à 2008 une augmentation de cette dette de 283 %. Donc l'UMP est aussi bon gestionnaire pour l'étât que pour leur région ou ceux sont les pauvres et les faux travailleurs qui l'ont creusés la dette ?

      Supprimer
  28. Du vent et un humour navrant... Vous devriez attendre le passage des juges dans les z'affaires de votre Naboléon....C'est là que ça deviendra drôle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Berthe, du vent, comme je l'ai dit plus haut.

      Supprimer
  29. ils ont fait l'école du rire les jeunes UMP, c'est dommage cette odeur de merde quand ils s'expriment.

    dommage mais logique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle! C'est encore dans la ligne de ma réponse....

      Supprimer
  30. Mai 2007 : élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République.

    Chômage en France métropolitaine, sans compter les départements d'outre-mer : Catégories A, B, C, D, E :

    Mai 2007 : 3 632 400 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mai 2008 : 3 449 800 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mai 2009 : 4 044 100 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mai 2010 : 4 529 600 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mai 2011 : 4 665 600 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    Mars 2012 : 4 920 400 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

    http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/xls/ser_nat_CVS-Wahl87-2.xls

    Evolution de mai 2007 à mars 2012 : augmentation de 1 288 000 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.

    Evolution de mai 2007 à mars 2012 : augmentation de 35 % du nombre des demandeurs d’emploi.



    Chômage en France, en comptant les départements d'outre-mer : Catégories A, B, C, D, E :
    Mars 2012 : 5 216 500 demandeurs d’emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi.
    C’est la page 15 :

    http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-DvF79-2.pdf

    RépondreSupprimer
  31. Moi, je vais voter une grosse bulle, avec un papier lavé avec la lessive OMO, GAMA, PERSIL et autres, tous des enfoirés de gauche ou de droite, rien faire de ces gens, je vous laisse vous défoncer entre vous, vous êtes aussi minables que vos favoris, je viens là occasionnellement, mais je vois qu'il y a toujours les mêmes crétins, inguérissables, on achève bien les chevaux, allez TCHAO, insultez vous bien et refaîtes la France, mais sans moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciao! De toute façon, vous n'avez plus de raison de venir ici, puisque votre candidate a été éliminée. Votre mission a pris fin.

      Supprimer
    2. T'as du vocabulaire et, pas de doute, ce que tu écris, ça vaut le déplacement. Je vais te dire un truc : moi, je respecte celles et ceux qui ont des convictions, même différentes des miennes, mais quand je lis tes injures, tes propos débiles et irresponsables, il faut vraiment que je crois en l'être humain pour avoir du respect. Tu devrais un peu te servir de ce que t'as entre les deux oreilles pour réfléchir. Que ça te plaise ou pas, ce que la politique décide a des conséquences sur ta vie quotidienne. Et c'est pas bonnet blanc et blanc bonnet.

      Supprimer
  32. amisarkozyste26 avril 2012 18:52

    SCOOP SOCIALO

    60000 enseignants supplémentaires

    30000 logements étudiants en plus

    logements sociaux de 20 on passe à 25% le quota de hollande

    du personnel pour aider les immigrés à apprendre la langue française ( les anciennes générations s'intégraient mieux )...

    que de démagogie...!!!!!!!

    PS un parti de sodomites - envaselineurs

    un parti contre la réussite sociale ...

    le parti des assistés des dealers des losers de la cailleura...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le début n'est pas mal pour un troll stupide, illustration de la réussite sociale sous sarközy.

      Supprimer
  33. amisarkozyste26 avril 2012 18:55

    Qu est ce qu un socialo????

    Un socialiste né dans une famille de fonctionnaire ou de la petite bourgeoisie.

    Là il militera dans son école pour les arbres ou la balançoire. Puis au lycée il se syndicalisera. Le socialiste est humain.

    Devant son écran plat 180x180, il se révoltera contre les conditions difficiles que connaissent les gens qui vivent dans les pays pauvres ou les dictatures.

    Il osera même braver les CRS, mais pas trop, criant des slogans qu'il veut de gauche, de sa petite bouche boutonneuse d'ados.

    Il défilera dans toutes les grèves des profs, parce que ce jour-là, il est devenu un grand garçon ou une grande fille, bâtant le pavé tous ensemble : ouais! Ouais !


    Puis le jeune socialiste rentre chez lui bien au chaud alors que ses camarades de classe moins aisés auront été matraqués.

    Mais le jeune socialiste ne se laissera pas démonter, oh que non, il fera demain une marche de protestation pendant la récréation.


    Parfois, le jeune socialiste dévie de sa route.

    Il peut avoir des affinités avec les écologistes, surtout devant la jolie lulu avec son foulard rose et ses jolies seins généreux... mais ne nous éloignons pas du sujet, s'il vous plaît.

    Tous les socialistes ne sont pas Strauss-khanien voyons !

    Il trouvera une certaine tendresse dans l'extrême-gauche où il militera parfois aussi, mais peu de temps, parce que c'est trop dangereux.

    Il y aura des cas rares chez le jeune socialiste.

    Certains d'entre eux pourront militer dans l'extrême-droite. Mais découvert par sa poltronnerie aiguë au combat, il sera refoulé très tôt.


    À la faculté où le jeune socialiste entrera grâce à une bourse dont il n'aura pas besoin mais que ses parents auront arraché bec et ongle laissant sur le carreau un plus pauvre, un gosse d'ouvrier qui en avait besoin vraiment, il se syndicalisera et se promettra de venger le pauvre jeune en question qui finira à l'usine et au pôle-emploi en réussissant tous ces diplômes pour finir fonctionnaire et défendre le pauvre et l'opprimé.


    Ainsi, le jeune socialiste rentre au MJS, mouvement des jeunes socialiste et non, Mon Jupon Serré, comme beaucoup de détracteur de l'UMP le font croire au peuple innocent.


    Ainsi, le jeune socialiste est sur les traces de son père et de son grand-père avant lui.

    Car être socialiste, c'est inscrit dans les gênes.

    Enfin, cela comporte pas mal d'avantages surtout... sinon on peut aller à l'UMP aussi hein !

    C'est pareil et puis il y en a qui ont fait une bonne carrière, comme Besson par exemple.

    Pas le réalisateur de film hein ! Non le petit nerveux là !


    De plus, il faut savoir que le socialiste a toujours une option traître dans sa poche.

    Ainsi, Pierre Laval, socialiste, deviendra premier ministre et véritable dirigeant de la France de 1941 à 1944, grand copain des nazis comme Mitterand, mais ça c'est une autre histoire moins connue.
    Mais revenons à notre socialiste d'aujourd'hui, et ne remontons pas on jusqu'à Mathusalem, et puis à cette époque, il n'y avait pas de socialistes.


    Notre petit socialiste est devenu grand et il est à présent prêt à conquérir le monde avec ses bonnes idées humaines.
    Amen.

    RépondreSupprimer
  34. amisarkozyste26 avril 2012 18:58

    Comment reconnaitre un socialo ????



    Maintenant je sais comment reconnaitre un socialo , avant pas ;

    çà râle tout l ' temps même la nuit

    y a pas à dire , Sarko leur fait de l ' effet!

    Maintenant j ai un test pour denicher ces guignols :

    vous croisez quelqu un dans la rue , vous lui dites bonjour , il vous répond : bonjour ! normal ....

    si vous croisez quelqu un à qui vous dites bonjour , et qui vous répond :

    " Fouquet s " !


    c est un socialo !

    ne me remerciez pas je demnde caca aider

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours pas appris à écrire. Ce n'est pas donné à tout le monde...

      Supprimer
    2. Mais c'est qu'il est drôle, le bouffeur de "socialos" et quels arguments ! C'est du niveau "école maternelle" et encore ! Comme tes histoires de caca (caca aider) ! Retourne sur ton pot avant de faire ton rot, ami sarkozyste ! Il va être l'heure de la sieste.

      Supprimer
  35. Nous méritions sans doute mieux mais pourtant le président des riches a été élu sans doute parce que ses électeurs lui ressemblent. Quoi qu'il en soit il faut mettre très vite fin à ces 17 années ou le RPR aura été au pouvoir. Quant à ces élections, il est inadmissible de devoir subir régulièrement la menace du FN. Il serait temps de réformer les institutions et de passer à une vraie démocratie.

    RépondreSupprimer
  36. amisarkozyste26 avril 2012 19:08

    Conseil d ami

    eloignez d urgence vos enfants de la télé dès qu un socialiste ouvre la bouche

    afin de ne pas lui apprendre le mensonge la vulgarité et la haine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher amisarkozyste,
      comme je le disais tantôt, ici, chacun sait pour qui il va voter, votre temps précieux devrait être plutôt consacré à convaincre ceux qui n'ont pas encore fait leur choix pour le 6 mai prochain.
      Vous n'avez pas une minute de plus à perdre ici pour tenter de refaire le retard de votre champion.
      Allez, courez, volez, cito, longe fuegas et tarde redeas.

      Supprimer
    2. amisarkozyste26 avril 2012 19:19

      qui te dis que je vote Sarko ???

      il me tarde d etre dans l opposition

      rien que pour denigrer accuser calomnier stigmatiser caricaturer salir fouiller les chiottes inquisitionner insulter injurier etc

      comme vous l avez fait vous les socialos pendant dix ans !

      A notre tour de se rouler les pouces

      on va vous faire chier comme jamais vous aurez été emmerdés

      Supprimer
    3. Paroles, paroles....

      Supprimer
    4. à Brucolaque: Ne voyez-vous pas que vous avez affaire à quelqu'un qui tout simplement n'est pas capable de saisir la logique de votre explication? Une sacrée vitrine pour le sarkozysme!

      Supprimer
    5. Je vois, hélas, mais je ne peux m'empêcher de regretter le climat guerre civile virtuelle entretenue par ces "trolls". Ambiance de quasi guerre civile virtuelle et trop malsaine, au soir du 6 mai, nous devrons partager le même destin quel qu'il soit. A quoi bon ces jeux inutiles et crétins ?

      Supprimer
    6. L'ami sarkozyste, sauf votre respect, il en est encore au stade anal : caca, sodomite, on va vous faire chier. Hé l'ami, tu devrais réfléchir et essayer d'écrire quelque chose de sérieux ou je vais commencer à croire que t'es là pour torpiller la candidature du candidat sortant. C'est plus amisarkozyste ou antisarkozyste ? Retire ton masque ou fais un effort ! Prouve-moi que t'es capable de faire autre chose que d'écrire toutes ces âneries

      Supprimer
    7. Dites moi c'est comme cela que vous faites ou essayer de faire de la politique en insultant, dénigrant, calomniant accusant, inquisitionner, salissant, vous revenez en 39/40 du temps de Pétain, mais remarquez aujourd'hui cette campagne est dans les plus bas bafonds et nous avons un exemple tellement flagrant en la personne de Sarkozy que vous ne pouvez que suivre son exemple. PAUVRE FRANCE

      Supprimer
  37. Un troll qui comprendrait le latin? Il aurait fallu utiliser un niveau de langue qui lui soit compréhensible (traduction en langue sarközyste : "dégage ! et descends lentement si t'es cap!" )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste alors qu'il venait précisément de donner une grande leçon de morale :
      "eloignez d urgence vos enfants de la télé dès qu un socialiste ouvre la bouche
      afin de ne pas lui apprendre le mensonge la vulgarité et la haine"
      Il faut plus sûrement éloigner les enfants du net pour éviter qu'il n'apprennent mensonge, vulgarité et haine :
      "on va vous faire chier comme jamais vous aurez été emmerdés"
      Comme quoi l'exemple descendu du sommet a atteint la base.

      Supprimer
  38. Cà vole pas haut chez les trolls umpistes: Aucun fond, dénigrement infantile du concurrent, menaces. On dirait du sarko.
    C'est un compliment!

    Vivement le duel, mercredi!

    RépondreSupprimer
  39. C'est à cause du mot DESTITUTION qu'il a fait une diahrée verbale le petit ou quoi ?

    RépondreSupprimer
  40. amisarkozyste26 avril 2012 20:21

    HAHAHAHAHAAA
    CE SONT LES SOCIALISTES QUI LE CONNAISSENT ET EN PARLENT LE MIEUX DU MOU
    « Hollande, c’est le principal défaut du parti socialiste ! » Arnaud Montebourg, Canal +,
    8 juin 2010
    « Franchement, vous imaginez Hollande Président de la République ? On rêve ! » Laurent Fabius, Sud Ouest, 18 avril 2011
    « Celui (Hollande) qui ne fait rien est souvent plus populaire. » Ségolène Royal, Libération, 14 juin 2011
    « Le point faible de François Hollande, c’est l’inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ? » Ségolène Royal, Le Figaro, 8 septembre 2011
    « Hollande n’est pas fiable. » Martine Aubry, Le Nouvel Observateur, 23 juin 2011
    « Arrêtez de dire qu’il travaille. François n’a jamais travaillé, il ne fout rien ! » Martine Aubry, Le JDD, 30 avril 2011
    « le cumulard mou « Aubry BFMTV 8 juin 2011

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ami sarkozyste, tu es une vraie encyclopédie vivante. Dommage que, dans dix jours, tout cela ne te serve plus à rien. Quel dommage qu'un président plein de qualités, respectueux des hommes, fidèle à ses promesses, protecteur des riches pour nous encourager à le devenir, pondéré et modeste, et je passe l'homme d'envergure internationale, le sauveur du Monde, se retrouve au chômage ! C'est à vous dégoûter de vous dévouer pour les autres. Et, de plus, il faudra qu'il retrouve un vrai travail s'il veut défiler le 1er mai 2013 ! Espérons qu'il y aura encore quelqu'un de charitable qui reconnaîtra ses mérites et lui proposera un poste digne de son rang !

      Supprimer
  41. Je ne suis pas sure de saisir ce que vous voulez dire. On peut attendre de faire un référendum car ça n'arrangerait pas les gens au pouvoir et on est pas pressé car la politique est l'art de ...ce qui les regarde...Donc c'est facile à organiser mais faut pas y compter car ça les dérangerait ?

    RépondreSupprimer
  42. pardon je m'adressais à AnonymeApr 26, 2012 09:53 AM à propos d'un référendum populaire pour la DESTITUTION du président de la république ...

    RépondreSupprimer
  43. Moi je suis pas pour une destitution mais pour la réouverture de Cayene et envoyer le nabaut casser des cailloux, un vrai travail pour ses emplois fictifs de l'Elysee (900 personnes dont 400 bidons)

    EVA JOLY A LA JUSTICE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  44. amisarkozyste26 avril 2012 21:37

    QUI SUIS JE ????

    Mon père était un riche bourgeois (Médecin ORL, propriétaire de plusieurs cliniques) et il militait à l’extrême droite aux côtés de Maître Tixier-Vignancourt et pour l’OAS...
    J’ai passé mon enfance à Bois-Guillaume, ville résidentielle (sur les hauteurs de Rouen) où habitent les plus riches normands. Je fus élevé chez les « bourges du privé », que je critique constamment à « St Jean-Baptiste de la Salle à Rouen ».
    Puis j’ai continué mes études dans la commune des aristocrates et des grands-bourgeois : à NEUILLY SUR SEINE où mes parents avaient acheté une superbe propriété.
    Malgré ma fortune et mon patrimoine estimé à plus de 10 Millions d’Euros, je ne paie pas l’ISF car un montage ingénieux sous forme de plusieurs SCI me rend quasiment introuvable par le fisc français. A la fin des années 70, sortant de l’ENA je sens que la droite va perdre et que Mitterrand est sur la pente ascendante, pour assurer mon avenir je choisis alors de rejoindre le PS.
    Je n’ai jamais dirigé une grande ville.
    Je n’ai jamais dirigé une grande région.
    Je n’ai jamais été ministre ni secrétaire d’état.
    Je dirige malgré tout le département de la Corrèze qui est devenu grâce à moi en 4 ans le plus endetté de France (+ 25% de dette soit 3 fois plus que la moyenne nationale) et le seul où le nombre de fonctionnaires a augmenté de 50% dans le même temps (de 831 à 1231).
    Pour 2012 dans mon département, j’ai déjà fait voter une hausse de 6.5% de la taxe foncière, de 300% les taxes sur les permis de construire. J’ai supprimé : les bourses étudiantes, la gratuité des transports scolaires, les 1000 € de prime de garde d’enfants et diminué presque toutes les aides aux personnes âgées ou dépendantes.

    Je ne déjeune pas au Fouquet's, je vais dans un endroit plus discret mais encore plus chic où j'ai fêté ma récente victoire aux primaires socialistes et où dernièrement j'ai été l'invité d'un assez pauvre, Pierre BERGE. Ma cantine, c'est chez LAURENT dans le 8ème.
    J'envisage d'augmenter de 45 milliards d'euros les impôts et taxes en tout genre car c'est plus facile que de diminuer le nombre de fonctionnaires, je souhaite d'ailleurs en embaucher 65.000 de plus ... Ce qui coûtera 100 milliards à la FRANCE car un fonctionnaire est payé par l’état à vie, sécurité de l’emploi oblige!!!
    Je n’aime pas les riches qui gagnent plus de 4000 euros par mois mais j'en gagne 7,5 fois plus avec mes 30.387 € par mois !!!
    Donc 63% de plus que le Président de la République (19 331 € par mois) que j'accuse d'être proche des riches ...


    Je m’appelle………….François HOLLANDE! Votez pour moi, je vous ruinerai en 5 ans. Le changement c’est maintenant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le rappelle, car tu n'as pas l'air au courant : entre 2007 et 2012, ton camarade président a augmenté la dette de 600 milliards d'euros, il a baissé les impôts des plus riches, la taxation des plus-values des entreprises (amendement Copé), baissé la TVA sur la restauration, supprimé la taxe professionnelle .... désolé, je n'ai pas assez de place pour lister tous les cadeaux faits aux amis, ni les taxes et les impôts qu'il a collés sur le dos des plus modestes. Renseigne-toi, achète une calculette et retire tes oeillères ! 600 milliards et un million de chômeurs en plus, la récession , la baisse du pouvoir d'achat, l'activité économique en berne ... Il te reste dix jours pour réagir et arrêter la spirale infernale. Vote Hollande le 6 mai.

      Supprimer
  45. Et Copé qui barbote dans les piscines, quand il joue pas du piano comme une pince,

    lui faut un vrai travail a lui aussi !

    RépondreSupprimer
  46. Dans le bunker der Sarkozy, ils se chient dans le froc et ils transpirent pour trouver des idées, tu parles, 10 points à ratraper en 10 jours, faudra tout passer au Karcher et à la lessive aux pins des landes

    Faudra être propres pour aller au tribunal, hein ?

    RépondreSupprimer
  47. Félicitations à SARKO !

    La crise a balayé tous les gouvernements sortants

    Grèce, Portugal, Espagne, Italie

    sauf Sarkozy présent au 2ième tour.

    Ce qui constitue une sacrée réussite.

    Une victoire de la compétence et du réalisme..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une victoire, une réussite ! Tu vas un peu vite en besogne. En plus, il a pas l'air heureux ton candidat victorieux. Maintenant, je vais te livrer un scoop : c'est pas la crise qui va le balayer, mais son cynisme, ses mensonges et son incapacité à gouverner efficacement. Le marionnettiste, c'est foutu quand on voit les fils. C'est comme le magicien dont on connaît les tours. Il fait plus recette, le magicien. Il y a un momeny où il faut revenir sur Terre. les naïfs qui l'ont cru, y en a un paquet, ils en sont revenus, crois-moi. Pas le peine qu'il gesticule. On en reparlera le 6 mai au soir.

      Supprimer
  48. Hollande : le flan

    Hollande est comparé à un « Pudding au Caramel (wobbly caramel ) » par le New YorkTimes du 13 Avril.

    http://www.nytimes.com/2012/04/15/magazine/the-soft-middle-of-francois-hollande.html?_r=1

    Le journal U.S., The New York Times, plutôt classé à gauche de l’échiquier politique américain, a publié un article sur François Hollande. Comparé à un « pudding au caramel », le candidat socialiste est décrit comme « un personnage politique de se...conde zone » dénué de charisme. Si les journalistes français étaient aussi lucides...

    Le journaliste commence par dresser un portrait au vitriol de François Hollande « malgré un régime de pré-campagne », il « a l’air légèrement négligé » et ne fait toujours pas le poids. Reprenant la phrase de Martine Aubry, l’article explique qu’au sein même de son camp politique, Hollande est considéré comme une « couille molle ».

    Le très sérieux New York Times revient ensuite sur le bilan politique ridicule de Hollande. Présent à l’élection grâce au prétendu viol de DSK, Hollande s’était même fait doubler par sa propre femme pour la course à la candidature de 2007. Homme politique depuis des décennies, Hollande « n’a jamais était responsable du moindre portefeuille ministériel », ce qui en fait un amateur. Pour le journaliste américain, il a uniquement ses chances grâce à la sarkophobie française. Hollande « n’a pas le cran » pour être un sérieux président.

    Le New York Times poursuit en précisant que le bilan politique d’Hollande est affligeant, qu’il a un charisme d’andouillette, et ajoute qu’il n’y a pas un seul journaliste français pour soulever les évidences qui sautent à l’esprit du premier observateur objectif. Tout le monde sait que François Hollande n’est pas au niveau. Il n’est pas capable de prendre une décision, de dire, non, il n’a aucun charisme. Tout le monde sait également qu’il n’a aucune expérience politique, qu’il est incompétent sur les dossiers (pourquoi ni Mitterrand ni Jospin ne lui ont confié de ministère ?).

    Pourtant, nos journalistes font comme si de rien n’était, n’interrogent pas le PS sur l’inexpérience de son dirigeant et sur ses échecs à répétition. Pourquoi Sarkozy est-il interrogé en permanence sur son bilan et François Hollande jamais ? Pourquoi nos journalistes font-ils semblant de ne pas voir ce qui saute aux yeux de tous les observateurs étrangers ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu bouges encore? Quel festival de conneries! Ca t'occupe au moins..

      Supprimer
  49. Sarko the one26 avril 2012 21:59

    Hollande l incapable !

    Hollande , un incapable notoire est à même de venir au poste suprême pour la première fois, aidé par touts sa bande de profiteurs qui ont déjà tondu la France lorsqu’ils occupaient des postes aux gouvernements socialo-communistes

    Le "Mou" est en tête, pauvre France ! Ce pleutre qui n'ose même pas affronter son rival pour parler des vrais sujets.

    François hollande, quelque soient les résultats dans quinze jours ne représentera que le Parti socialiste :

    30% de 80%, moins les votes blancs et nuls, ça fait moins de 21% des inscrits soit moins de 16% des Français ( 45 millions de votant sur 65 millions)

    Nous sommes dans une république bananière qui plus est en accordant les pleins pouvoirs au Ps, va être comparable à la Corée du Nord !

    Pour les commentaires je trouve que les plus justes ont été les voix de Ms Guaino et Juppé : un vote fait sur le mensonge sans voir la réalité et les terribles effets de la crise. Il est temps de mettre les vraies cartes sur la table.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le juge il va pas lui parler de la Corée du Nord au nabaut, c'est plus le Pakistan - Karachi et Neuilly île de la jatte - Betencourt, tu mélange tout sérieux !
      c'est chiant de parler avec toi...

      Si tu travaille plus si tu as la valeur travaille tu sera plus cohérent dans tes messages.
      Rendez vous au tribunal.

      Supprimer
    2. Le mec qui admire Guaino et Juppé, il mérite le respect. C'est un visionnaire, un homme d'avenir. Malheureusement, les cartes qu'il veut mettre sur la table, c'est pas des cartes de géographie ! une république bananière en Corée du Nord. C'est extra, mais ça mérite pas plus de 2 sur 20. Quand au calcul, c'est pas terrible : 30% de 80% multipliés par 18% ... T'auras pas le moyenne, c'est sûr et tes propos, y sont ni clairs, ni convaincants. Je crois bien que j'vais pas voter Sarko cette fois-ci.

      Supprimer
  50. Sarko the best26 avril 2012 22:03

    Le Retour des morts - vivants


    Flanby l'incompétent et toute sa clique,

    Fabius le contamineur de sang,

    Lang le mongolien schizoïde,

    Aubry l'islamiste aux 35 heures,

    DSK le délinquant sexuel millionnaire,

    Ségolène la bravitude écervelée

    et Delanoë le croqueur d'hommes, vous souhaitent un agréable quinquennat.

    Au menu profs, allocs, titres de séjour et impôts à volonté, halal pour tout le monde !!!

    Vive la France, vive les Français ! Et longue vie au Gauchistan !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Sarko the best", tu as pas pu inventer ça tout seul. Quand est-ce que tu nous sors la compil "sarkonneries, le best of".
      T'es too much ! A mon avis, tu vas trop au cinoche. C'est vrai que ton programme, il donne pas envie d'acheter un ticket, mais le programme d'en face,"Sarko and his friends of the Fouquet's", il est fadasse et la place est très chère. Tu me diras, de nos jours, t'as pas un yacht en-dessous d'un million d'euros.

      Supprimer
  51. Sarko the winner26 avril 2012 22:07

    hé les gauchistos socialistos cocumunistos !!!

    serrez vos couches , vous en mettez partout !!

    on vous suit a la trace !!!

    y a plein d étrons socialos rue de solferino !!!

    si vous voulez on vous fournit les motos crottes pour vous nettoyer !!

    on est humain nous les umpistes !!!!

    hahahahaa!!!! allez goode nighteu !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca tu iras le dire aux juges, pour soutenir ton maître,
      je doute que tu ai une aussi grande gueule, le jour du procès.

      Supprimer
    2. Mélenchon a deux ou trois potes dans la magistrature, c'est eux qui vont s'occuper des dossiers du Nabaut alors "Sarko the winer" il peut se lâcher, les juges communistes, en général ils aiment la franche rigolade. Comme nous.

      Supprimer
    3. y zont vraiment des problèmes avec le caca, nos amis sarkozystes. Amisarkozystes et son "caca chier", "sarko the winner " avec ses moto-crottes" et ses "étrons". Tu devrais faire du music-hall avec un nom comme celui-là : "Sarko et ses moto-crottes". Tu serais plus à ta place. Au lie de salir le papier, tu pourrais nettoyer le sol. Tu serais plus utile à la société.

      Supprimer
    4. Winner of my two! Dernier sondage: 55/45. Et c'est largement en-dessous de la réalité, vu qu'il y a 20 000 chômeurs de plus et autres "bonnes nouvelles" à venir. Sinon, toujours aussi pitoyable à la télé ce soir....

      Supprimer
  52. ça c'est du Zola ! T'as loupé ta carrière, camarade. Avec ta sensibilité (sensiblerie ?), tu pourrais faire pleurer dans les chaumières. Remarque, personnellement, je préférerais que tu nous racontes une histoire de pôv petite fille riche. Ca serait plus gai que le parcours de ce pauvre Besson, qui s'est jeté dans vos bras pour être méprisé par des gars comme toi. Lance toi. Ecris des romans ou des fables. T'as de la matière ave ton président.

    RépondreSupprimer
  53. "Vous permettez LP" La chanson du second tour sur le blog de JEAN PATRICK DOUILLON HUMORISTE : http://douillon.canalblog.com/

    RépondreSupprimer
  54. Un bourdon au milieu des fourmis, c'est bien.
    Ca vous remue au moins le popotin, au lieu de pleurnicher sur votre sort.

    RépondreSupprimer
  55. Mais où est don't feed the troll?

    RépondreSupprimer
  56. Sarko n'est pas la honte de la droite, il incarne au contraire la possible nouvelle droite, la TRISTE DROITE qui flirte avec l'extrême droite.

    Pourtant les arguments en faveur de la dangerosité des idées d’extrême droite ne manquent pas: elles contribuent à ce qu'elles dénoncent (la haine appelle à la haine) en montant les uns contre les autres, en stigmatisant à l'aide de manipulations grotesques...

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

CE QU'ILS ONT DIT

RUBRIQUES

1914-18 (1) 2017 (3) activite enfant (4) agence de notation (2) agriculture (15) alain soral (3) Alliot-Marie (94) Angela Merkel (3) annonce garde enfant (2) antisémitisme (4) asile (1) assurance maladie (3) austérité (12) Ayrault (108) Balkany (2) Barbier (2) Bedos (1) Bernard Tapie (6) Bertinotti (3) Besson (8) Bettencourt (2) bfm (2) bijoutier (1) blog (364) blogosphère (54) blogueurs (24) blogueuses (22) Borloo (82) Boutin (1) Bretagne (3) Brignoles (6) budget (8) Buisson (5) Cambadelis (1) canalplus (1) candidat (10) carla bruni (92) Cazeneuve (12) censure (53) Centrafrique (4) Cesar (2) Chirac (2) chroniques (386) chômage (157) cinema (1) Closer (2) commerce (2) contrat de travail (62) Copé (39) CopéGate (6) cotisations (4) coupdegueule (11) Crédit Lyonnais (1) culture (37) Cécilia (77) Darcos (71) Dati (233) dette (3) Dieudonné (10) dimanche (4) Droite (579) ducon (403) Duflot (9) Défense (92) délinquance (3) députés socialistes (4) ecologistes (4) Education (166) EELV (6) Eglise (2) election legislative (1) election municipale (3) entreprises (5) Environnement (197) Eric Besson (83) Eric Doligé (1) Error (2) espionnage (1) Europe (255) Fabius (11) Facebook (1) fachosphère (7) famille (3) Filippetti (4) Fillon (479) Finances (367) fiscalité (347) Florange (1) FN (5) France (483) Françafrique (121) François Hollande (273) front national (36) front populaire (2) frontaliers (1) Fukushima (1) Games of Thrones (1) garde d enfants (2) Gattaz (3) Gauche (263) gauchosphère (9) Gayet (1) Google (1) gouvernement (1156) grunen (1) grève (1) Guaino (2) Guerre (6) Guéant (71) Hamon (2) heures supplémentaires (71) Hidalgo (2) Hollande (415) Hortefeux (237) humour (100) identité nationale (155) immigration (309) impot (1) impots (2) impôts (1) incompétence (96) industrie (3) indépendance (99) infowar (8) Insécurité (167) international (483) inégalités (296) ipsos (1) Iran (1) Islam (2) Israel (1) IVG (1) juan (1) Juan Politic (383) Julie Gayet (6) Juppé (35) justic (1) justice (431) Kouchner (110) Lagarde (156) Le Foll (2) Le Pen (30) libre-échange (1) logement (3) Mamère (1) Mandela (2) manifestations (69) mariage gay (5) Marisol Touraine (6) Maroc (1) Marseille (1) Martinon (45) Maurice Lantourne (1) medecin (1) MEDEF (5) Melenchon (8) Merkel (1) Ministre (47) Montebourg (5) Morano (2) Morin (36) Moscovici (14) médias (429) Mélenchon (9) météo (1) nostalgie (1) Obama (3) ONU (1) OPA (1) Opinion (496) Pacte de responsabilité (3) Palestine (1) Parlement (103) Parti Socialiste (100) pauvreté (6) PCF (1) Pierre Estoup (1) plans (1) plein emploi (75) police (252) politique (1043) politique budgetaire (19) polémique (230) polémiques (57) Poutine (3) pouvoir d'achat (69) povcon (50) prison (26) prole (1) promess (1) promesses (1666) prostitution (1) Précarité (52) Président (519) Pécresse (47) qatar (1) racisme (1) Rajoy (1) reacosphère (3) religion (31) repentance (20) retraite (165) Rom (5) Royal (1) Russie (1) réac (2) récidive (40) réforme (5) régions (1) Santé (122) Sapin (11) sarkofrance (2364) Sarkozy (3673) securite sociale (5) service minimum (51) smic (1) solidarité (1) sondage (92) Standard and Poor's (1) Suisse (1) Surveillance (20) Syrie (5) Ségolène Royal (5) sénateur (2) Taubira (14) territoriale (1) theorie du genre (1) Thorez (1) tireur fou (2) Touraine (1) Transatlantic Trade and Investment Partnership (3) travail (4) TVA (1) UMP (697) vacarme (67) Vallaud-Belkacem (21) Valls (126) Valérie Trierweiler (4) vincent peillon (6) violence (118) voeux (1) Vrauche (1) wauquiez (6) Woerth (158) Xavier Bertrand (77) écologie (2) économie (184) élections (383) élections européennes (4) éthique (959)