Hollande président, et déjà au charbon

Quand Nicolas Sarkozy fut enfin intronisé en mai 2007, il a longuement profité de son moment. Pour le plaisir. François Hollande, lui, dut s'éclipser pour l'Allemagne. Un coup de foudre sur le Falcon présidentiel vers 18h l'obligea à rebrousser chemin pour repartir ensuite. Mais la journée, sa première journée de président, tranchait déjà avec le quinquennat précédent.

« On voit bien la différence avec le président sortant » . L'expression a fait florès, mardi 15 mai dans la bouche des commentateurs de l'investiture. Elle était terrible pour Nicolas Sarkozy, qui certainement, n'écoutait pas.

Vers 9h45, les invités étaient là, quelque 300 personnes représentant les institutions et corps intermédiaires du pays, ceux-là même que le candidat sortant voulait évacuer à coup de référendums. Les proches et soutiens de la campagne étaient rares.

C'était sobre. Hollande n'exhibait rien. A peine était-il souriant, trop ému. En mai 2007, nous nous souvenions de la « montée des marches » de la famille Sarkozy. L'ancien Monarque faisait l'acteur, Hollande assumait la fonction.

La passation de pouvoir fut courte. Très courte. Il paraît, nous a-t-on répété, que Sarkozy voulait que Hollande recase Xavier Musca, son secrétaire général de l’Élysée. Un temps, l'ancien Monarque avait pensé lui confier les rênes de la Caisse des Dépôts. Mais ça s'était vu, et au pire moment, en pleine campagne.

A 10 heures, Nicolas et Carla Sarkozy repartaient en voiture, définitivement, de l'Elysée. A la sortie, rue du Faubourg Saint-Honoré, des militants et supporteurs agitaient leurs drapeaux. Quelques minutes avant, certains huaient les invités qui arrivaient à l'Elysée.  Le couple a prévu de partir 15 jours en vacances en Italie. En tant qu'ancien chef d'Etat, ses voyages sur Air-France sont gratuits. Dès l'après-midi, Nicolas Sarkozy était vu en train de faire un footing au Bois de Boulogne.

Vers 10h10, il suffit d'une phrase, prononcé par Bernard Debré, président du conseil constitutionnel, et ce fut fait. François Hollande était le 7ème président de la Vème République. 

 
« A l'issue d'une consultation électorale qui s'est déroulée dans de bonnes conditions, vous devenez aujourd'hui le septième président de la Vème République. (...) Vous incarnez la France, vous représentez la République et vous représentez l'ensemble des Français. Monsieur le président de la République, toutes nos félicitations »

En 2007, Nicolas Sarkozy s'agrippait à des symboles ici ou là pour rassurer d'une Rupture qu'il promettait si grande. Le jour de son investiture, il était allé discourir en hommage au Bois de Boulogne en hommage à 35 jeunes résistants fusillés en août 1944 à la veille de l'insurrection parisienne contre l'occupation nazie. Sarkozy, déjà, jouait au successeur de de Gaulle. Il jeta aussi à la pâture médiatique une lettre de Guy Mocquet à lire dans les écoles avant les cours de la rentrée des classes. C'était si important pour lui, qu'il abandonna la chose dès la rentrée d'après. François Hollande préféra jouer d'autres symboles, des recueillements et des hommages, Marie Curie, Jules Ferry. Puis à la Mairie de Paris.

Le discours même de François Hollande signifiait une rupture avec le Monarque d'avant. Il ne nous promettait ni la Grande Casse ni la fausse Rupture. Il n'abusait pas de logorrhées humanistes. Il fut sobre. Hollande s'engageait sur la confiance. Il voulait rassurer et non cliver. Nous n'avions plus l'habitude de cette absence de gesticulation verbeuses, de tics nerveux rythmant les saillies verbales. Hollande était droit, ému, sobre.

Chapitre après chapitre, son intervention était un réquisitoire contre la mandature Sarkozy. La confiance retrouvée, c'est « l'unité de la Nation », un gouvernement qui « gouverne », une justice qui «  disposera de toutes les garanties de son indépendance », « une scrupuleuse sobriété dans les comportements » de l'Etat . « La confiance, c'est l'exemplarité. (...) Président de la République, j'assumerai pleinement les responsabilités exceptionnelles de cette haute mission. Je fixerai les priorités, mais je ne déciderai pas de tout, pour tout et partout.»

A l'UMP, les commentaires furent rares. Tôt le matin, Brice Hortefeux était presque apaisé. Il ne parlait que de son affection pour Nicolas Sarkozy. Plus tard, Jean-François Copé fut sans surprise. Il dénonça une « passation de pouvoir décevante, à l'image des grands discours socialistes ». Quels étaient les griefs ? Copé les détaillait: Hollande aurait été inélégant et sectaire « au moment où il refuse de raccompagner Nicolas Sarkozy jusqu'à sa voiture, comme la tradition le veut » « L'inélégance et le sectarisme, c'est donc cela, la "normalité" de François Hollande ? ». Pire, il aurait déjeuné avec des anciens premiers ministres socialistes (vrai, mais il n'y avait pas qu'eux et voulait-il qu'on invite aussi Fillon et Balladur ?). Pire encore, Hollande se serait exclusivement adressé « au peuple de gauche ». Avions-nous écouté les mêmes discours ? François Hollande s'était-il précipité sur les tombes de Léon Blum ou de Rosa Luxembourg ? Même pas.

Copé n'avait que mesquineries et rancoeurs.

Autre symbole, dès le soir, Hollande partait vers l'Allemagne. Son premier vol prit littéralement la foudre et du rebrousser chemin. Il y retourna aussitôt. A Berlin, nul mépris, nulle « méprisance » d'Angela Merkel à l'encontre de celui à Sarkozy reprochait de n'être pas Président avant l'heure. Le mandat fait le président et Hollande fut évidemment reçu avec les honneurs qu'i fallait. Rien n'est joué, tout est à négocier, mais le contact était là. Plus tard dans la soirée, les deux firent une conférence de presse commune. L'ambiance semblait suffisamment chaleureuse pour des discussions normales. Sur le fond, quelques points d'accord (la Grèce dans la zone euro, davantage de croissance), mais la renégociation du fameux traité ne fait que commencer. A Paris, François Fillon avait été remplacé par Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes et président du groupe socialiste à l'Assemblée.

Nous attendions, faussement, le prétendu effondrement du pays promis dans les deux jours suivant l'entrée en fonction de François Hollande.

Il restait encore 24 heures pour que la prophétie outrancière de Nicolas Sarkozy se réalise.

47 commentaires:

  1. il a prononcé 3 discours rassembleurs et refondateurs (école (ferry), recherche et immigration (curie) , relation avec les collectivités (ville de paris))
    et il a enterré le passage en force à la serkosienne
    un excellent début de quinquennat
    certes les peoples retiendront le coup de foudre d'angéla , mais bon faut bien que les enfants s'amusent

    RépondreSupprimer
  2. c'est pas Bernard Debré, mais Jean-Louis debré

    RépondreSupprimer
  3. " Il voulait rassurer et non cliver. "

    Ah ouai ...

    1/ que des ex premier ministre socialiste invité. Les autres, c'est de la merde ?

    2/ Pressé de virer le président Sarkozy avec un comportement anti républicain, c'est une volonté de rassembler ?

    3/ L'hommage à jules Ferry, c'est en fait le remerciement aux enseignants et fonctionnaires qui ont massivement voté pour lui.

    4/ Personne sur les champs. A qui agitait il sa petite main ? Au caméra de TV ?

    5/2h de retard avec le RDV avec Mme Merkel. Incompétent. Il se croit en Corrèze ?

    Pathétique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous trouvez cela pathétique, vous, que l'équipage d'un avion face demi-tour après un foudroiement et que, par conséquent, prenne du retard ?

      Sachez qu'en aviation, lorsque l'on a le moindre doute sur la sécurité du vol, la priorité est de se poser au plus vite.

      Que vous n'appréciez pas le nouvel élu est votre droit le plus strict mais quand même, casser pour casser...

      Supprimer
    2. fasse et non pas face comme je l'ai écrit.

      Supprimer
    3. C'est long 5 ans Mistral!!!! Ne vous mettez donc pas dans ces états, votre coeur vous le remerciera.

      Donc, un ultime rappel : "Sarkozy, c'est fini"

      Supprimer
    4. "Pathétique" , elle est chouette ta nouvelle signature Mistral. C'est marrant comme tu reprends les argument du Copé avec conviction et stupidité :) allé JFC on t'a reconnu. Lâche l'affaire t'es ridicule.
      Illustration de la méthode Mistral/pathétique.
      "Cet enfoiré s'est mit en retard sous prétexte qu'il était mort, fustigeons le donc..."
      Change rien t'es parfait.
      Bise

      Supprimer
    5. Alors, je note, le nouveau mot de la semaine de notre troll invité. Après "escroquerie",c'est maintenant "pathétique", mais, mon pauvre vieux (ou vieille, je ne sais pas après tout), c'est toi qui est pathétique en te se lamentant sur ce pauvre NS. Il est pas gentil, le nouveau président, il n'a pas accompagné le candidat sortant et sorti(par les urnes) et pas invité les anciens premiers ministres et bla, bla, et bla, bla. Plus sérieusement, après ces propos lamentables, ce qui est essentiel aujourd'hui pour la France, et nous lui accordons notre confiance pleine et entière, c'est que le nouveau Président, contrairement à NS, pauvre mistral, va défendre les intérêts de notre pays et non ceux des privilégiés et des multinationales. NS, qui a accepté toutes les exigences des conservateurs allemands en jouant à Superman une fois de retour dans son pays, NS, qui a préparé un traité infâme pour nous soumettre au monde de la finance. Ramener nos déficits à zéro, alors que la plupart des pays européens sont en récession, au bord du gouffre. C'est là qu'on voit le dogmatique, le type qui ne comprend rien à son environnement, qui a comme modèles les Reagan et Thatcher. "There is no alternative" qu'ils disaient. Et bien oui, mon pote, il y a une alternative à cette opération de démolissage de nos pays d'Europe !

      Supprimer
  4. C'est long 5 ans Mistral!!!! Ne vous mettez donc pas dans ces états, votre coeur vous le remerciera.

    Donc, un ultime rappel : "Sarkozy, c'est fini"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas. Je suis même sur du contraire. Il y a beaucoup de rancœur dans l'électorat de droite qui va faire payer très cher ce qui s'est passé.

      Qui finance le pays ? Les fonctionnaires ?

      Qui embauche et crée des emplois ?

      On en reparle bientôt.

      Et je n'attendrai pas 5 ans, ca aussi j'en suis sur. Ca va aller peut être même plus vite que l'on ne le croit ...

      Supprimer
    2. Vous avez raison, il y a beaucoup de rancœur de la part de l'électorat de droite et ce, depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Je vous rappelle que la droite n'avait pas été conviée aux discussions lors de l'établissement du Programme du Conseil National de la Résistance (CNR) pour cause de collaboration. La droite de l'époque était à Vichy.Ce sont également ces gens-là qui vers la fin des années 30 disaient "plutôt hitler que le Front Populaire". Même des gens de petites conditions, les sans voix, la France silencieuse si vous voyez ce que je veux dire, aboyaient avec eux (il y en a toujours eu)et qui après, n'ont pas craché sur les acquis sociaux comme la Sécurité Sociale...
      Eh oui, les générations changent mais pas les mentalités...

      Supprimer
    3. En tout cas, on peut reprocher pas mal de choses à l'UMP, mais pas qu'ils ne soient pas capables de bien indoctriner leur admirateurs.

      Il nous reste un jour avant l'écroulement du pays, Nicolas 1er l'a annoncé, "so shall it be written, so shall it be done"; profitez bien de cette ultime journée Mistral!!!! ;)

      Vivement que les législatives soient derrière nous, qu'on sorte le KAERCHER!!!!!

      Supprimer
    4. C'est évident. sarko ressemblait vraiment à un gourou face à ses disciples...

      Supprimer
  5. Il faudra s'habituer au troll-à-coppé qui écoute "la voix de son maître" et qui répète ad nauseam ses pitoyables éléments de langage.
    Rappelons simplement que depuis 1958 la droite a été au pouvoir 40 ans, la gauche 14 ans.

    RépondreSupprimer
  6. Copé, mesquin? On a du mal à y croire.

    RépondreSupprimer
  7. J'oubliai le pire :

    http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualite/Hollande-est-pret-a-presider-la-France-interview-502791/

    "Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées." F HOLLANDE 14 avril 2012.

    http://lci.tf1.fr/politique/elections-presidentielles/ayrault-premier-ministre-la-droite-fustige-la-premiere-faute-7249264.html

    Ce n'est pas la condamnation de Ayrault qui pose problème.

    Ce qui pose problème c'est que Hollande a menti.

    Cette élection est une escroquerie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Sarkolatres qui crient aux mensonges! Pathétique tout de même!

      Supprimer
    2. @ Mistral,

      Juste un point de droit: la condamnation a une peine avec sursis est prescrite au bout de 10 ans. Donc la prescription est effective. Ce qui implique une règle juridique qui a échappé aux roquets UMPistes: la condamnation est nulle et non avenue.
      En langage courant, cela veut dire que toute personne qui évoque publiquement ce fait commet un délit et peut être poursuivi.
      D’où mon conseil: Fermez la sur ce sujet les roquets.

      Né libre, j’entends vivre librement

      Supprimer
    3. Il ne s'agit pas de prescription qui éteint une action par le fait de l'écoulement du temps et de l'absence d'actes judiciaire venant l'interrompre. Mais d'une réhabilitation de plein droit.
      Le condamné s'étant tenu à carreau la justice daigne lui faire la grâce de passer un coup de propre sur son casier judiciaire.
      Quant aux réflexions de mistral elles semblent omettre un fait démocratique simple : la possibilité de l'alternance politique.
      Il est du côté des perdants cette fois, mais il faut savoir perdre avec un peu d'élégance et de légèreté.
      Il avait sabré le champagne en 2007 et nous avons bu la lie durant 5 longues années.

      Supprimer
    4. L'élection de 2007 était démocratique. Celle de 2012 est une escroquerie du fait d'une campagne médiatique immonde.

      Hollande est illégitime.

      Supprimer
    5. @Mistral : mais à toi, ils t'ont fait le lavage de cerveau extradeluxegold il semble.

      On a compris ton raisonnement, on a pris note, et maintenant vas vomir tes âneries sur des blogs sarkolatres s.t.p.

      Supprimer
    6. Mistral, toi pas escroquerie. Toi, bas du front payé à la ligne pour polluer blog. Alors, toi retourner à la niche de tonton Copé.

      Supprimer
    7. @mistral
      campagne immonde?pas celle orchestrée sur la ligne de patrick Buisson
      campagne immonde?pas celle à la phraséologie empruntée à l extrême droite
      campagne immonde?pas celle qui pointe à longueur de discours des communauté comme à grenoble
      campagne immonde?pas celle qui commence par un communautarisme bien lors du congrès de l uoif pour se terminer en agitant le foulard islamiste
      campagne immonde?pas celle dans laquelle le pdt de la republique dit que l'un des militaires assssiné à Montauban était d'apparence musulmane!!!!
      campagne immonde?Jamais dans les propos de Nadine Morano ou d'eric Ciotti!
      campagne immonde?certainement pas en traitant la compagne d'un candidat de Rottweiller!
      campagne immonde?jamais à l'UMP

      Supprimer
  8. Serait-il possible... éventuellement ... sans trop se démener ... pour ... vraiment arrêter de rapporter tous les faits et gestes et surtout élucubrations et autres bêtises, âneries, etc. du fourbe J.F.Copé qui n'a strictement rien d'autre à cracher que du fiel?

    RépondreSupprimer
  9. Petit vent : Faites une demande au conseil constitutionnel et foutez nous la paix !

    Quelle journée encore celle qui arrive :

    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/16/martine-aubry-ne-sera-pas-au-gouvernement_1701921_1471069.html

    Aubry se tire avant d'être tirée !!!
    Je fais partie de ceux qui ne vont pas chialer

    RépondreSupprimer
  10. @ Mistral mauvais perdant:
    Si on devait faire la liste des promesses non-tenues par Sarkozy pendant son quinquennat, il faudrait prévoir une collection en dix volumes. Et on pourrait également ouvrir une quincaillerie pour y entreposer les casseroles accumulées par la "République irréprochable"
    Juan a consacré de nombreux articles à ces promesses non-tenues. Vous devriez les lire avec attention et humilité.

    RépondreSupprimer
  11. Dans la même interview, Hollande nous dit :

    "http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualite/Hollande-est-pret-a-presider-la-France-interview-502791/"

    " Néanmoins, j’assume, je suis prêt pour présider la France ! Les membres de mon équipe aussi, les premiers textes sont déjà élaborés. Ce n’est pas une anticipation, c’est un devoir."

    Ca pour etre pret il est pret !!!

    L'annonce du gouvernement était prévu à 15h, puis 16h et maintenant un évasif fin de journée ...

    Martine Aubry ne participera pas au gouvernement et c'est déja la débandade.

    On est dans l'improvisation la plus complète.

    On est dans le sectarisme avec la distribution aux amis.

    Pauvre France.

    ESROQUERIE !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waou, waou, calme, le chien-chien à tonton Jean-François ! Il va avoir sa pâtée. C'est un bon toutou, mistral. Il va pas mordre les gens, même s'il est grognon, parce que son maît', il est parti. Waou, waou, bon chien, va.

      Supprimer
  12. Je rejoins ton analyse sur beaucoup de point, Juan.
    j'en ai développé d'autres sur mon blog, je crois que certains continuent à sous-estimer Hollande et surestimer Sarkozy.
    http://spartakiste.blogspot.fr/2012/05/et-lelysee-retrouva-un-president.html
    Son entourage faisait beaucoup dans sa dangerosité.
    Seul, il n'est plus rien.
    Bisous à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne pense pas qu'ils surestiment sarko ou sous estiment hollande! la droite a un probleme d'approche: pour elle le pouvoir n est légitime que s'il se trouve dans son camp; la gauche est illégitime à gouverner, inqualifiée pour diriger l Etat; elle vit chaque élection perdue comme un hold up et chaque élection gagnée comme une restitution (j allais dire restauration)de l objet dérobé.
      qd en 2012 on entend encore des gens crier au loup rouge alors que c'est la gauche qui signer l acte unique europeen(liberal de chez liberal) et qui a engagé nombre de privatisations
      Qd on ne veut pas voir , on ne peut rien voir!

      Supprimer
  13. http://www.elysee.fr/president/les-actualites/communiques-de-presse/2012/nomination-du-gouvernement.13228.html

    Je cite le communiqué officiel : "M. Pierre-René LEMAS, Secrétaire général de la présidence de la République, annoncera aujourd'hui, mercredi 16 mai 2012 à 16h, la composition du gouvernement formé par M. Jean-Marc AYRAULT, Premier ministre."

    IL est 18h42.

    Toujours rien.

    Amateurisme, copinage, incompétence : Le changement c'est maintenant.

    En effet oui.

    Pathétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waououou ..... Il est 18h42. Un chien, qui sait lire l'heure, it's so crazy, my dear. Je veux le même à la maison. Pas moi, j'aime pas les caniches. Waou, waou ...

      Supprimer
    2. @Mistral le troll bas du front: puisque de toute manière le gouvernement de JM Ayrault n'est composé que de ministres forcément incompétents car de gauche je ne vois pas pourquoi tu étais si impatient d' en connaitre la composition!!!
      A demain matin pour tes commentaires éclairés et d'une pertinence rare sur le nouveau gouvernement!!
      Tes commentaires me font trop marrer ,tu es tellement...pathétique!!!

      Supprimer
  14. "A 61 ans, le préfet Pierre-René Lemas va donc quitter la direction du cabinet du président du Sénat, Jean-Pierre Bel, pour devenir, à l'Elysée, le chef de la tour de contrôle présidentielle."


    La retraite à 60 ans.

    Le changement c'est maintenant. Pour sur ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waou, waou, bon toutou, donne la papate, mistral ! Bon travail, on en est à au moins deux "pathétiques" et à deux "escroqueries". Mission accomplie. Tu peux rentrer dans ta niche, waou, waou. Toi aussi, tu as le droit à un peu de repos, c'est pas facile d'aboyer tous les jours après les gens, quand son maît' est parti.

      Supprimer
  15. http://bonspointsetmauvaispointsduboldair.blogspot.fr/2012/05/un-gouvenement-etonnant.html

    mistral, bon toutou, à la niche !

    RépondreSupprimer
  16. Mistral =robot. Cessez de vous fatiguez.
    cordialement

    RépondreSupprimer
  17. arf de vous fatiguer..pardon.

    RépondreSupprimer
  18. bonsoir
    je suis tombée par hasard sur ce blog.
    J'ai lu les sujets et tous les commentaires.
    c'est affligeant...
    je suis expatriée à l'étranger et franchement j'ai honte de mes compatriotes...
    N'avez-vous rien d'autre à faire que répandre votre haine sur un homme, sa taille, sa femme, sa montre?? Il serait peut être souhaitable de regarder autre chose que TF1 ou les guignols de l'info ou même lire paris match! Sans le président Sarkozy, la France aurait été dans une belle panade ces 5 dernières années.Certes, tout n'est pas rose, mais tout n'est pas noir aussi!Notre ancien président, qu'on l'aime ou pas, mérite un minimum de respect, comme le nouveau qui doit forcément faire ses preuves.Au lieu de tout critiquer, bossez! c'est çà qui fera bouger le pays!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figurez vous que vous n'êtes pas seule au monde à bosser.

      Nous aussi, nous travaillons, nous cotisons. D'ailleurs, à propos de cotisations, vous qui êtes à l'étranger, peut-être qu'un jour vous serez bien contente de bénéficier des cotisations de tous ces faignants de citoyens français, parce que j'en ai connu pas mal qui crachaient sur le système social français et qui sont revenu au bercail pour se faire soigner, bien contents d'avoir accès aux soins et autres prestations sociales.

      Lorsque vous rentrez en France, vous roulez sur NOS routes, vous utilisez NOS services publics, Nos infrastructures, financés par NOUS, les grosses feignasses.

      Alors, avant de traiter les gens de faignants, réfléchissez-y à deux fois : les profiteurs ne sont pas celles ou ceux que l'on croit...

      Supprimer
  19. cher Nicolas VDR, votre commentaire confirme bien ce que je disais:l'absence de recherche d'informations...les "on-dit" il est vraisemblable que vous ne savez pas de quoi vous parlez.
    Sachez Monsieur, que lorsque vous êtes expatrié plus de trois mois, vous êtes d'une part radié de la CAf (donc vous ne percevez aucune allocations) et d'autres part vous êtes radié de la sécurité sociale. Vous devez donc pour vous faire soigner en France, souscrire à une assurance sociale française privée qui coute pour ma part entre 750 et 900 euros par trimestre. De plus, Les remboursements sont inférieurs à ce que vous percevez par la sécu française. Mais au final, vous voyez, nous cotisons! car si vous avez un rhume ou un cancer, c'est à vous de vous débrouiller tout seul pour payer les frais. De plus, voyez vous Monsieur, dans le pays où je vis, je travaille de 6h du matin à 22 heures au plus tot; car ici si vous ne vous bougez pas, vous n'avez pas de quoi vivre. Bah oui! il n'y a pas d'aides comme vous dites; et pas de retraite non plus (à moins de cotiser).Et grâce à l'argent que je gagne, je peux partir en France le dépenser et donc participer à ma mesure d'expatriée à la TVA donc... aux impots! Et lorsque je rapatrie une partie de mon argent en France,je suis au final ... Imposée!!! Je ne l'ai pas dit mais oui, la France est pleine de gens qui ne veulent pas bosser et qui passent leur temps à râler et à critiquer. Et c'est en quittant mon pays que je me suis aperçue de cela. Pour ma part, j'ai choisi de travailler dur. A chacun sa vie!En tous les cas, pour répondre à votre post , il y a une expression ici. Je vais vous la traduire: le chameau du milieu de la caravane ne voit pas sa propre bosse mais celle des autres... Réfléchissez-y à deux fois...

    RépondreSupprimer
  20. Si cela vous plait d'être une esclave et de bosser seize heures par jour, c'est votre problème mais daignez accepter que tout le monde ne veuille pas de ces conditions là. Ravalez votre rancœur, vous êtes vraiment un bon valet du capitalisme et en général, cela ne mène pas bien loin. Je répète que si vous reveniez en France, vous pourriez bénéficier du RSA et de la CMU, même si vous n'avez pas cotisé.
    Contrairement à vous, je ne suis pas contre un système solidaire comme celui de notre pays. Visiblement, vous préférez un système où on laisse crever les gens dans la rue - vous l'écrivez noir sur blanc - si ils n'ont pas les moyens de se payer des soins...cela en dit long sur votre humanité...
    En ce qui me concerne, j'ai honte des compatriotes de votre acabit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Savez vous que certaines personnes aiment leur travail ?
      Savez vous que certaines personnes sont leur propre patron et travaillent beaucoup sans pour autant etre esclave.
      la personne que vous critiquez est allé voir ailleurs comment ça se passait. cela ne semble pas etre votre cas. Vous vous rendriez tres vite compte de votre l'arrogance et de la médiocrité de vos propos.

      Supprimer
  21. En 2007 Sarkozy prend les commandes de la France, la France est alors la 6ème puissance économique. En 2012, Hollande prend le relais, la France est alors la 5ème puissance économique. Le saviez vous au moins? Je sais pas où vous avez vu que la France est ruinée. Allez faire un tour dans les pays du tiers monde. François Hollande y arrivera sans doute lui à ruiner la France. Quel programme démagogique, bloquer le prix de l'essence, recruter en masse des fonctionnaires, décréter la croissance à coup de traités, défaire la réforme des retraites, augmentation des aides sociales et des charges pesant sur les salaires et le cout du travail. Ouvrez les yeux. Sortez de votre idéologie. Regardez autour de vous ! Je ne souhaite qu'une seule chose que la gauche fasse aussi bien qu'avec Jospin. Faites les 32 heures, exploser les déficits sociaux, partager le travail, continuer a appauvrir les travailleurs, penaliser le merite, travaillons moins pour gagner moins, et surtout surtout régularisations massives et faites exploser la délinquance et la criminalité. J'ai trop aimé voir la réaction des socialistes en 2002 quand ils se sont fait éclatés dès le premier tour !
    Le socialisme ne marche pas. c'est du communisme édulcoré !

    RépondreSupprimer
  22. Pourquoi tant de haine des deux côtés?
    Est-ce si difficile de s'accorder sur deux points irréfutables:

    1/ au-dela des convictions personnelles, il est de bon sens de souhaiter la réussite du président en place (Sarkozy hier, Hollande aujourd'hui) car elle est synonyme de réussite de la France. Peu de commentateurs sur ce blog ont l'air de le comprendre

    2/ l'investiture d'Hollande a été globalement réussie mais sur un point absolument crucial il a fait une erreur grossière d'absence de cohérence entre les paroles et les actes: comment prôner le rassemblement et souhaiter la fibn des divisions quand on fait preuve de si peu de respect pour celui qu'on a vaincu et qui a recueiller 48.5% des voix (cf. discours où un fait marquant de chaque président est souligné sauf... pour Sarkozy). Vraiment?

    RépondreSupprimer
  23. bernard debré pdt du conseil constitutionnel?
    Y a des fondamentaux à revoir là!!!!!

    RépondreSupprimer
  24. @nicolas VDR
    Dire que la droite dans l entre deux guerre était collabo et expliquer son absence au cnr , c'est limite falsification de l histoire.
    Marcel Deat ça vous dit qch?
    Dans la résistance il y avait de tout, et beaucoup d extrême droite notamment des cagoulards tres anti allemand
    Passy fondateur du bcra ,Georges Bidault n étaient certainement pas à gauche.
    D'ailleurs de gaulle(qui n était pas de gauche me semble-t-il) a dit: à londres je n'ai rencontré que la cagoule et le grand orient!
    Attention aux clichés mon cher, surout qd ils revèlent une méconnaissance de l histoire de france...ou un peu de mauvaise foi

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.

VIDEOS DE GAUCHE

VIDEOS DE DROITE