La campagne est terminée. Et nous ?



Et soudain, ce fut calme, incroyablement calme.

François Hollande était à Tulle. Nicolas Sarkozy quelque part à Paris. 

Nous étions contraints au silence. La campagne officielle est terminée depuis vendredi soir. Nous sommes suspendus. Il le fallait.

Nous pouvions refaire le match, ces mois écoulés, ces dernières années ou les quelques semaines intenses de bataille politique que nous venions de vivre.

Nous pouvions nous interroger sur ce qu'il faudrait améliorer, sur ce qui a manqué, sur ce qui nous a énervé. Le Web a-t-il été utile, déterminant ou anecdotique ? A-t-il participé à l'excitation, à la tension, aux dérapages en tous genres ? A-t-il aidé à dynamiser ou dynamiter ce scrutin ?

Pour celles et ceux qui suivent, comme lectrices/lecteurs ou blogueuses/blogueurs, l'actualité politique générale ou particulière depuis 5 ans sur un rythme quotidien, cette interruption forcée est un moment curieux et rare.

Le 6 mai, à 20 heures et quelques secondes, une autre page s'ouvrira pour le blog Sarkofrance. Je ne sais pas encore laquelle. Je n'ose écrire qu'il faut raccrocher les gants, pour rester dans une métaphore sportive chère à certains commentateurs. Quelque soit le résultat, il y aura toujours à faire.

Pour ce tour, ce dernier du scrutin, il faut déjà voter, peu importe votre vote.


44 commentaires:

  1. Merci Juan pour toutes ces années de blog
    ça doit être une impression bien curieuse de te dire que tu ne blogueras plus ainsi à partir de la semaine prochaine.
    je te souhaite que cette expérience t'ouvre des horizons inédits et encore plus enrichissants.

    RépondreSupprimer
  2. C’est indiscutablement la campagne électorale la plus surréaliste que la France ait jamais connue qui vient de s’achever : on pourrait la comparer à l’histoire classique du fou qui cherche ses clés non pas dans la rue où il sait qu’il les a perdues et qu’ elles se trouvent forcément, mais dans une autre parce qu’elle est mieux éclairée.

    La France et l’ Europe sont prioritairement confrontées à un grand nombre de difficultés, qui relèvent toutes de la façon dont elles se sont organisées pour faire face à la mondialisation ; cette organisation en fait la zone mondiale où la croissance est la plus faible, et la plus compromise pour l’avenir, tous les autres problèmes qui l’assaillent (hausse du chômage, désindustrialisation, difficultés croissantes à financer ses système de protection sociale, d’éducation, de justice, de sécurité, de défense, etc.) n’en étant que les conséquences ; au point que les écologistes ont dû mettre en sourdine leur discours sur la décroissance, à l’heure où celle-ci et ses effets douloureux s’imposent à tous : faire l’apologie de nos malheurs n’est pas électoralement très porteur !

    Or, on a vite constaté que tous ceux qui prônent une « autre logique » sous la forme de « la démondialisation et de la fin de l’ Union Européenne sous sa forme actuelle» ont plutôt perdu du terrain en 10 ans (présidentielle de 2002):

    -aussi bien à « droite de la droite », où Marine Le Pen, avec ses 17,9%, a fait un peu moins bien que Jean-Marie Le Pen et Bruno Mégret (total cumulé de 19,2 %),

    -qu’à « gauche de la gauche », où Mélenchon, Dupont-Aignan Poutou et Arthaud, avec leur total cumulé de 14,6 %, ont fait moins bien que Laguillier + Chevènement + Hue + Besancenot + Glucksmann ( 19,14%) ; quant à Montebourg, il a vite oublié le terme de « démondialisation » qui lui avait assuré un succès relatif aux primaires socialistes ;

    Très vite aussi, les sondages, confirmés ensuite par le premier tour de l’élection, ont détaché du lot les deux candidats entre lesquels se jouerait la Présidence : Hollande et Sarkozy, les deux mêmes qui s’étaient fait photographier ensemble à la « une » de Paris-Match pour prôner le OUI au référendum sur le TCE ; or, il faut bien être conscient de ce paradoxe : ce sont LES MEMES ELECTEURS qui ont assez massivement (par 55% de leurs voix) répondu NON au TCE et qui portent aujourd’hui nettement en tête de la présidentielle les deux champions du OUI qu’ils avaient désavoué lors de ce référendum ; tout se passe comme s’il y avait, dans la majorité de l’électorat, une dissociation entre ce qu’on juge souhaitable et ce qu’on juge possible, entre le rêve et la réalité...

    D’où cette étrange campagne, où les deux seuls candidats susceptibles d’être élus auront parlé de tout, y inclus du prix du permis de conduire et de l’immunité juridique du Président de la République, mais pas de l’essentiel : quelles modifications des principes sur lesquelles l’Union Européenne est si mal organisée pour affronter l’inévitable mondialisation et sur les raisons de la crise des dettes souveraines qui nous condamnent à l’austérité ? Ils ne l’ont abordé que sous l’angle du rythme auquel il faut réduire nos dépenses ou augmenter nos recettes, de la nécessité d’inscrire l’équilibre budgétaire dans la Constitution ou la croissance dans un nouveau traité européen, à défaut de débattre sur la façon concrète d’ atteindre des objectifs sacralisés par leur inscription dans un texte...

    Mais au lieu de vouer aux gémonies les deux candidats que nous avons nous-mêmes désignés pour le deuxième tour, il faudrait être bien conscient qu’il ne s’agit là que des conséquences du choix de l’électorat, de NOTRE choix majoritaire, et de l’illustration de toutes nos contradictions que nous n’arrivons pas à surmonter : NON aux traités européens, OUI à ceux qui ne veulent pas en sortir.













    Elie Arié

    RépondreSupprimer
  3. Oui, chaque voix compte!
    Mais on espère vraiment la suite des aventures de Juan, après ce 6 mai!
    Merci en tout cas:)

    RépondreSupprimer
  4. même état d'esprit.
    Merci ...
    Yve

    RépondreSupprimer
  5. Merci à Vous...
    Votre URL est programmée parmi les 8 onglets disponibles.
    J'ai copié sous Word de nombreuses pages de Vos 5 années.
    Il y a quelques temps j'ai lu que Vous envisagiez de compiler toutes Vos chroniques... Faites-le.
    Cordialement
    Marc P.

    RépondreSupprimer
  6. Bien sur Sarkofrance devra s'arrêter demain, du moins je l'espère. Quel sera son nouveau nom ? "Vigilance", On retrousse les manches", On nettoie tout", "Critique de la raison pure", La France d'en bas qui remonte",...
    Pas évident de retrouver un titre aussi évocateur. J'attends la suite avec impatience.
    Et je commenterai ça sur mon blog

    RépondreSupprimer
  7. en tout cas merci et ...no pasaran!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour juan,
    Bonjour d'un lecteur assidu, toujours. Commentateur, quelques fois et pas toujours de façon régulière, en fonction de ma propre activité.

    Le Web a été utile, très utile même. Retraité, c'est l'attente du billet de l'un ou de l'autre de nos blogueurs préférés, c'est l'ouverture par la fenêtre virtuelle sur un monde que nous ne parcourons plus, à cause de l'age ou de la maladie ou encore par manque de moyens. Tous les midis, TF1 nous montre un petit coin de notre pays, vous, blogueurs, nous montrez ce qui l'anime avec les questions, les débats.

    Quelque soit le résultat de dimanche soir, vous même et tous vos compères, les leftblogueurs vous ne pourrez pas raccrocher votre clavier parceque vous avez créé une dynamique de liens et ce me sembvle très important en ces temps d'individualisme forcené.

    A vous lire, les un(e)s et les autres, j'ai essayé de vous imaginer dans votre vie, dans votre activité professionnelle, avec les vôtres... cela ne restera, sauf imprévu, qu'un rêve mais, il restera bien présent dans nos mémoires.

    Merci Juan et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. voter
    bien voter
    gagner
    savourer la victoire en attendant le 3ème et le 4ème tour (législatives)
    et le 5ème , celui de la finance, surement pas le plus facile
    tenons-bon ! voilà notre programme

    RépondreSupprimer
  11. "Je n'ose écrire qu'il faut raccrocher les gants", justement c'est bien la question que je voulais poser, mais au fond de moi j'ai sans aucun doute un début de réponse que l'avenir me confirmera, ou pas.
    "ne rien laisser tomber et combattre l'injustice".
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  12. Je ne suis pas Sarkofrance depuis 5 ans, même si j'y passais depuis plus longtemps que je n'y poste. J'y ai trouvé un écho aux idées que j'avais déjà concernant le pouvoir en place( en tout cas en partie )dans la mesure où je ne suis pas socialiste. Cet écho, ce partage de ressentit, de ressentiment qui avait besoin de sortir et de s'exprimer aussi, tout cela m'a fait beaucoup de bien.
    je vis dans une région où beaucoup croient encore que si on est à gauche on va débouler le couteau entre les dents et tout prendre. Les discours nauséabonds de certains trolls rencontrés sur ce blog reflètent hélas la réalité de ce que beaucoups de gens pensent par ici, la gauche des assistés des fénéants etc...Quand j'ai abordé ces questions autour de moi IRL, je me suis heurté à la bétise "je voterais pas pour lui c'est physique" à la mauvaise foi "je ne sais toujours pas pour qui je vais voter " (par une proche qui a voté Lepen au 1er et qui votera Sarko au deuxième sans surprise, par tradition on vote à droite et on ne réfléchi pas, mais elle prétendra le contraire devant moi...bref.
    Pour tout dire ici on vote à droite depuis toujours, on aime les curés et les enterrements et là ou Sarko n'est pas arrivé en tête au premier tour c'est que c'était Lepen. Autant vous dire que je me sens parfois comme cernée.
    Alors pour moi le net dans cette campagne dégueulasse (et là je parle de la campagne électorale) que nous avons subi ça a été l'équivalent d'une bouffée d'oxygène face à la bétise ambiante. Cela m'a obligée à creuser un peu, à étayer mes arguments pour tenter de convaincre au moins de voter blanc (faute de mieux) certains indécis qui auraient tendance à voter à droite par réflexe...J'y suis même arrivée :)
    Et sans vous,toi Juan mais aussi les commentateurs de ce blog Rosa, Coup de grisou, jpd83, bbc007,bobcestmoi, Brucolaque , tous les "vigilants" les journalistes encore dignes de ce nom comme ceux de médiapart et tous ceux que j'oublies, je n'aurai peut-être juste pas osé parce que ici la politique on en parle pas.
    Alors merci.
    Quoiqu'il arrive j'espère
    1-qu'il s'en aille enfin
    2-que tu continues
    Noum
    http://noumland.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, être citoyen ou citoyenne, avoir le droit de l'ouvrir:)
      Bisous

      Supprimer
    2. Idem ! Grand merci, Juan. Et à bientôt ! Togram

      Supprimer
  13. Maintenant que les trolls se sont calmés et que le post anonyme est possible (les autres possibilités filtrées servaient trop BigBrother Google), un grand merci à Juan, avec l'espoir de consulter son blog sous d'autres cieux.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour tout, et votons bien !
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  15. Merci Juan,
    Tu es un grand soldat de l'ombre. OUI, oui, c'est sérieux: ce travail quotidien de "moine-templier (même si le mot est sujet à grimaces)a beaucoup fait pour nous donner du courage. Je suis certain que ce que tu as fait laissera une trace. Ne serait-ce que dans les archives du "Sarkozisme"

    RépondreSupprimer
  16. La campagne est terminée. Et nous ? Resterons-nous là, passifs, résignés, comme beaucoup d'entre nous l'ont été pendant cinq ans ou participerons-nous plus activement, comme vous l'avez fait en tenant ce blog et continuerez à le faire, je l'espère ? L'élection d'un nouveau président, de gauche, ne doit pas nous faire perdre notre sens critique. Rien ne nous sera donné, pas plus qu'à lui. L'histoire s'écrit au présent.

    RépondreSupprimer
  17. Je ne sais pas ce que sera demain .Ce blog a commencé par un cri du coeur comme pour beaucoup.
    Mon pseudo révèle aussi ce choc et cette colère au lendemain du 6 Mai 2007 . J'espère que demain nous tiendrons non pas notre revanche mais nous rendrons cette justice à ceux qui souffrent mais aussi à celle qui nous a redonné à beaucoup l'envie de croire en la politique , Ségolène Royal !
    On a tendance à l'oublier dans cette campagne mais son esprit est là qui nous hante . D'ailleurs c'est elle qui nous a réunis à l'origine sur ce blog . Elle a d'ailleurs été pendant cette dernière campagne une des actrices les plus remarquables et les plus fidèles depuis l'élection de Hollande à la primaire .

    Certes comme le dit Anonyme de 06:16 cette campagne est bizarre et est bien le reflet de nos contradictions . Nous avons sans doute les présidents que nous méritons , il faut donc croire qu'en 2007 nous avons été en-dessous de tout .

    Cinq ans de gâchis pour revenir à la case départ ( enfin je l'espère) , mais la machine à remonter le temps n'est qu'une chimère , malheureusement .5 ans de casse systématique , l'ampleur de la tâche qui attend Hollande s'il est élu sera donc colossale .

    Comme Noum , que je remercie au passage , j'habite aussi à la campagne où il n'y a pas ou peu d'immigrés et pourtant j'entends partout les mêmes litanies , les mêmes fausses vérités sur les immigrés . 5 ans que Sarkozy les a désignés comme étant la cause de tous nos maux, il est bien évident que ça a laissé des traces !

    Mais la solidarité d'un clan (l'UMP) ne peut excuser la lâcheté de certains qui se disent pourtant "républicains" et qui n'ont pas bronché lors de ces prises de décisions , lors de l'expulsion des Roms et des enfants qu'on venait chercher à la sortie des écoles . Ils ont même voté comme un seul homme , avec l'aval ( ce n'est pas un jeu de mots) de la droite de la droite , toutes les lois les plus répressives .

    Je ne sais pas quelle sera la suite ,sous quelle forme continuera le combat pour la justice et la dignité ,mais j'espère de tout mon coeur que demain soir ce blog ne s'appellera plus Sarkofrance .
    Merci immensément Juan !

    RépondreSupprimer
  18. UN GRAND MERCI JUAN,

    Depuis seulement quelques semaines, (j'ai découvert ton blog tardivement), j'ai eu la NETTE impression de ne pas être SEUL.

    Il nous faut croiser les doigts en espérant que les Français ne soient pas STUPIDES après ces 5 années.

    Merci et encore merci.

    Cordialement.

    Michel

    RépondreSupprimer
  19. http://blogs.mediapart.fr/blog/olivier-perriraz/290412/lettre-jean-ferrat-par-philippe-torreton

    RépondreSupprimer
  20. Mon cher Juan, je ne te connais pas mais j'ai quand même l'impression de te connaître un peu à travers ce blog.

    Plus que quelques heures à attendre... en espérant que le résultat soit celui que nous espérons!

    Merci pour tout et bon courage pour la suite, quelle qu'elle soit!

    Stef

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour tout Juan, autant pour ton travail de vigilance citoyenne que pour le réconfort moral face à cette lugubre période d'histoire qui doit finir demain.
    MERCI
    MERCI
    ET ENCORE MERCI !

    RépondreSupprimer
  22. Maintenant que j'y pense, FranceHollande ça sonne moyen comme nom de blog. Merci est un mot bien faible pour ces 5 années de sacerdoce !

    RépondreSupprimer
  23. Merci Juan,
    Quelle persévérance et quelle constance!
    J'espère que vous suivrez aussi le prochain président avec autant de vigilance.
    Le net a été très utile pour cette campagne car il a permis:
    - à tout un chacun d'échanger des idées beaucoup plus largement que juste avec la famille, les amis et les voisins/collègues
    - d'empêcher les candidats, quels qu'ils soient, de faire passer leurs mensonges couverts par la presse traditionnelle. C'est fini: à peine un faux chiffre était-il prononcé que ça faisait déjà le buzz.
    Et vous, Juan, avez été un phare citoyen durant ce quinquennat pas comme les autres! Encore merci.

    Le Renaclerican

    RépondreSupprimer
  24. quelle pugnacité, cela force l'admiration!! Mais La vigilance citoyenne ne s'impose t-elle pas aussi avec le parti socialiste, tant il est vrai que la doctrine néolibérale élitiste est également bien installée au sein du PS ?

    RépondreSupprimer
  25. Je suis d'accord avec 1984 mais avant tout prenez un grand repos avec votre petite famille.
    J'ai été très heureux de vous lire chaque matin.
    Hasta la victoria siempre

    RépondreSupprimer
  26. c'est incroyablement calme, mais en ruine.
    Maintenant c'est à la Justice de prendre le relais, il y a de quoi faire.

    RépondreSupprimer
  27. NON, je n'oublie rien.
    Parce que ses fonctions ministériels d'il y a 7 ou 8 ans l'impliquaient sur un sujet dans lequel je m'étais engagé, parce que ce Chef d'Etat sollicité, se positionna dans l'indifférence ou le mépris vis à vis de citoyens respectueux envers lui et sa fonction, parce qu'il n'a pas cru bon ou utile de répondre à l'ultime sollicitation d'il y a un mois, je ne pourrai pas voter en faveur de Nicolas SARKOZY qui ne fut pas un bon président pour la France et une majorité de citoyens.
    Espérant que les Français n'ont pas la mémoire courte !

    RépondreSupprimer
  28. Salut Juan
    quand je pense à tout ce que tu as du t'avaler comme tonnes d'immondices, de contre-vérités en mensonges, de propositions immondes, de temps passé à explorer l'haïssable pour nous en rendre compte, je ne peux que saluer ton incroyable courage.

    Et quand je pense à ce que ta famille a du sacrifier pour que tu poursuives obstinément ce grand-oeuvre d'altruisme, j'ai envie de les saluer bien bas et de les remercier pour leur abnégation.

    Non Sarkofrance ne me manquera pas au-delà de la semaine de passation.
    Mais toi, oui, assurément.

    Prends le temps de prendre soin de toi et des tiens.
    Et puis peut-être, choisis un thème qui te fasse vraiment plaisir pour en dire du bien à longueur de pages et te purger ainsi de toute cette boue. Alors, peut-être reviens nous...

    Bien à toi
    grosha

    RépondreSupprimer
  29. Merci infiniment de nous avoir ouvert les yeux.
    La vérité finit toujours par l'emporter.

    RépondreSupprimer
  30. Merci encore Juan,
    ta chronique me fait du bien et les commentaires qui l'accompagnent aussi. Enfin disons la plupart du temps. Sais-tu ce qu'est devenu Bidochon ? Il en tenait une sacrée couche cet ostrogoh !
    Roan

    RépondreSupprimer
  31. Depuis cinq ans déja j'ai suivi Sarkofrance... Merci et Bravo, pour ce "VRAI TRAVAIL". Maintenant au vote, en éspèrant ne pas pleurer ce soir... Courage, ne vous trompez pas de bulletin, perso je n'ai pas envie de revivre cela. Pour la bonne cause et plus de bonheur pour tous, adieux Juan et encore merci pour cette régularaté.

    RépondreSupprimer
  32. Ton travail a été remarquable durant ces 5 années. Tes écris ont offert une bouffée d'oxygène pour de nombreuse personnes et surtout nous permettent de ne pas oublier. Ce fut un plaisir de te lire tous les jours.
    MERCI Juan

    RépondreSupprimer
  33. Merci Juan.
    Impossible de rester silencieuse.
    J'espère que vous continuerez à bloguer. Vous êtes doué. C'est vrai que le sujet était "hors sol". Je me suis souvent retrouvée dans vos analyses. Allez, en vieillissant je deviens émotive, gros poutou et A+.
    (de 64, 51 et 19 ans ; nous avons tous votés FH) ! A ce soir. JBL1960

    RépondreSupprimer
  34. Merci Juan, je penserai à toi en glissant mon bulletin dans l'urne. Je vote socialiste depuis des années dans une ville sarkozyste jusqu'au bout du carré Hermés. Merci d'avoir soulevé les tapis et mis à jour tous les immondices. Merci d'avoir ouvert les yeux des indécis.

    RépondreSupprimer
  35. Le jour le plus long ...
    5 ans à suivre ce blog, un grand merci à vous pour toutes ces investigations sur la honteuse sarkozie. Comme dit Poutou qu'il gégage lui et toute sa clique.

    RépondreSupprimer
  36. Bravo et Merci, Merci, Merci....c' est grâce à vous, à rue 89 découvert dès le premier soir où j' étais si mal
    .....que je me suis sentie moins seule durant ces 5 années . Ma journée commençait invariablement par ici .....Ce serait bien d' en faire un livre pour laisser une trace de ces 5 années à nos petits-enfants .

    RépondreSupprimer
  37. Ce sera show : EFFEHACHE 50,3 % ENNESSE 49,7 %

    Bravo et Merci à vous.

    RépondreSupprimer
  38. Merci Juan.
    Je n'ai rien à ajouter sinon... Croisons les doigts !

    RépondreSupprimer
  39. MERCI POUR TOUT!

    FIDELE LECTEUR DEPUIS LE 7 MAI 2007

    ENDEUILLE DES LORS ET ENJOUE A L'IDEE DE ME DEVETIR DE CE MANTEAU SOMBRE

    BIENTOT LE RETOUR AUX COULEURS,A LA VIE

    DANS QUELQUES HEURES,UNE VRAIE LIBERATION ET UN REGAIN DE RESPIRATION

    UN SEUL MOT:CONTINUEZ!!!!!!!!!!!!!!

    FRATERNELLEMENT DU CONTINENT AFRICAIN.

    RépondreSupprimer
  40. @SarkoPlusJamais7 mai 2012 00:21

    Je ne vais pas être très original, mais un grand merci à toi Juan.

    RépondreSupprimer
  41. J'espère que François Hollande sanctionnera l'irresponsabilité de cette personne qui, hélas, faisait partie de son équipe de campagne présidentielle :

    http://www.20minutes.fr/presidentielle/929577-presidentielle-safia-otokore-met-ligne-videos-liesse-ps-avant-20h

    Elle fait honte à l'intégrité du nouveau Président.

    RépondreSupprimer
  42. En tout cas Merci pour ce blog très intéressant !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.