Blog politique depuis 2007.

11 mai 2012

Sarkozy dit adieu, Copé contre la fausse France.

Les ministres étaient émus, évidemment, lors du dernier conseil des ministres du quinquennat Sarkozy. Mercredi 9 mai, Nicolas Sarkozy leur a dédicacé l'étiquette portant leur nom qui trônait devant eux. Il a même été «applaudi debout» par les 32 ministres et secrétaires d'Etat.

Quelle émotion!

Le lendemain, Jean-François Copé, secrétaire désigné de l'UMP, lançait la campagne législative de la « vraie » France contre la « fausse » , celle de Hollande.

Finalement, rien n'avait changé. 

Sarkozy a promis d'être là
D'après Gérard Longuet, Sarkozy a déclaré: « ce n'est pas un jour triste, c'est la démocratie, c'est la règle du jeu, quand on accepte d'être élu, on doit accepter de ne plus l'être ».

Ensuite, il est parti regarder la télévision. Le Monarque, qui rendra bientôt sa couronne, se détend devant le petit écran. Il s'est trouvé des bureaux pas très loin de l'Elysée, rue de Miromesnil, à deux pas des Champs Elysées. Jeudi, il a fait ses adieux au personnel de l'Elysée. Avec 5 jours d'avance sur la passation de pouvoir, l'ancienne équipe vide les lieux. Un proche s'est confié à Arnaud Leparmentier, du Monde: « Tout cela ne l’intéresse plus. Il n’a jamais réuni de nouveau sa cellule communication . (...) L’Elysée est éteint et dans les cartons ».

D'après une autre ministre, Roselyne Bachelot, il est impossible que Nicolas Sarkozy se retirer définitivement de la vie politique. «C'est impossible d'arrêter la politique, je suis sûre qu'il n'arrêtera pas la politique. (...) Il nous a dit hier "moi aussi je vais faire de la politique, autrement, à ma place. Je ne vous quitterai pas, je vous aiderai, je serai là".» Hervé Morin, l'ancien ministre, ancien centriste, ancien candidat, ne croit pas non plus à un retrait de Sarkozy. Comment croire Nicolas Sarkozy après les 5 années que nous venons de vivre ?

Le même jour, François Fillon a présenté la démission de son gouvernement. Il se prépare aux législatives, à Paris, dans l'une des circonscriptions les plus à droite de la capitale. Nous l'avions déjà écrit. François Fillon a une conception du courage électoral très relative. Mercredi, Nicolas Sarkozy avait eu des mots très doux, et très faux à propos de son ancien premier ministre. Jamais François Fillon n'avait été premier ministre en 5 ans: « Il n'y a pas eu de couple qui se soit aussi bien entendu dans la Ve République . On était différents. Heureusement qu'on était différents, les deux mêmes, ça aurait été insupportable ».

L'UMP choisit sa France
La campagne pour les élections législatives démarre. Elle promet d'être sanglante.

1. Le Parti socialiste est loin d'être certain de l'emporter aussi aisément que l'UMP en juin 2007. Certes, le rejet de Sarkozy est très fort, bien plus fort que le score obtenu à la présidentielle, à en croire différents sondages post-scrutin publiés ces derniers jours. Environ 60% des électeurs interrogés ne voudraient plus de Sarkozy en politique. Mais justement, Sarkozy n'est plus là. Les législatives sont un autre combat. Le référendum anti-Sarkozy, pour beaucoup, a eu lieu dimanche dernier. Pourtant, la Sarkozie, même sans leader, est encore là, aux commandes de l'UMP.

2. Le Front National est en position forte dans une grosse centaine de circonscriptions. Le temps des triangulaires PS/FN/UMP favorable à la gauche est derrière nous. L'électorat est plus volatile. On a compté plus de 2 millions de votes blancs à la dernière élection, preuve d'une insatisfaction massive. La Droite populaire est objectivement tentée par des alliances locales avec le FN. Mais l'UMP s'y refuse officiellement. L'opposition est toujours divisée.

3. L'UMP a choisi son slogan législatif: « Choisissons la France ». Le message subliminal est évident: la majorité présidentielle ne serait donc pas le camp de la France. Au soir du 6 mai 2012, quelques sbires sarkozystes avaient tenté d'alimenter la polémique sur des drapeaux étrangers brandis marginalement place de la Bastille. Pendant sa campagne,  Nicolas Sarkozy lui-même avait agité la disparition de la France en cas de victoire de François Hollande. Jeudi 10 mai, Jean-François Copé, leader autoproclamé de la droite, n'a guère caché le procès en patriotisme qu'il entendait conduire contre François Hollande: «On a vu beaucoup, beaucoup de gens, beaucoup de drapeaux, sauf le drapeau français. Très bien. C'était dimanche soir. On respecte. J'ai salué comme il se doit au nom de l'idée que je me fais de la République le choix des Français. Maintenant, nous sommes déjà jeudi, quatre jours ont passé, nous pensons qu'il est peut-être bien que l'on puisse maintenant commencer chacun à réaliser ce que ça veut dire François Hollande président de la République! C'est l'intérêt supérieur de notre pays qui est en jeu ». L'intérêt supérieur de la France ? Fichtre ! François Hollande avait-il décidé depuis lundi quelque revirement qui allait précipité la faillite de la nation ? Non. Rien. La passation est pour mardi prochain.

4. L'UMP craint surtout un changement de constitution. Il faudrait les 3/5ème du parlement. François Hollande, titillé par le Front de gauche ou les écologistes, a quelques modifications en tête. La Vème République est à bout de souffle. Hollande avait promis d'y inscrire les principes de la loi de 1905 sur la laïcité; de réformer le Conseil Supérieur de la Magistrature et le statut pénal du Chef de l’Etat; de supprimer la Cour de Justice de la République comme le cumul des mandats. Et pour cela, il faut une majorité. Gross stress à l'UMP.

5. L'UMP ne veut pas non plus être jugée sur son bilan législatif depuis 2002. Depuis lundi, c'est comme si la gauche gouvernait déjà le pays. Pourtant, il faudra bien faire sanctionner une responsabilité collective. Son bilan est celui de Jacques Chirac, aggravé par Nicolas Sarkozy. Son simple bilan social est désastreux, comme le rappelait notre confrère SLOVAR: la simple réforme des retraites est un bel exemple, avec la non-prise en compte de la pénibilité.


32 commentaires:

  1. Raaaa flute! le troll rageux de droite traine au lit... On ne peut mm pas encore rigoler de ses sorties navrantes au café... C'est moche! (je repasse ce soir après mon non-travail pour rigoler^^)

    RépondreSupprimer
  2. jfc étant au moins aussi ignoble que son ex-maître (malgré son oeuvre majeure : j'arrête la langue de bois) nous avons ancore de beaux jours d'indignation devant nous

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour. Tout est encore sur la table. La gauche doit continuer le combat, il lui reste un mois pour la mise en place des acteurs, et cinq ans ensuite pour jouer la pièce au bénéfice des défavorisés d'aujourd'hui. La France qui souffre, celle que Copé ne connaît tout simplement pas, va demander des comptes.

    Il va falloir toucher au portefeuille des plus nantis : cela ne va pas se faire sans cris ni appels démagogiques aux plus humbles, ceux qui justement ont tout intérêt à ce que les très riches payent enfin simplement leur part.

    La campagne présidentielle a été abjecte : celle pour les législatives pourrait devenir sanglante. L'an prochain, ce sont les Allemands qui s'y collent. Un Palais Bourbon fort à gauche (la vraie, pas celle de Valls) pourrait bien donner des idées aux électeurs pour le Bundestag.

    RépondreSupprimer
  4. Copé semble prendre le dessus sur Fillon. L'UMP avait le choix entre rompre avec la campagne concoctée par Buisson et Peltier pour Sarkozy, ou continuer sur la même ligne. Apparemment ce sera la même ligne: sus au voix du FN, stigmatisons l'Auvergnat d'apparence.

    RépondreSupprimer
  5. Une fois la défaite actée, Sarkozy a voulu récurer son image avec qqs séquences sous le sceau de la normalité, de l'humanité, de l'émotion !

    Mais si Sarkozy dégage, la Sarkozisme bouge encore.

    "Jean-François Copé, secrétaire désigné de l'UMP, lançait la campagne législative de la « vraie » France contre la « fausse » , celle de Hollande.
    Finalement, rien n'avait changé."

    Conclusion : Après s'être débarrassé de Sarkozy, reste plus qu'à éloigner le spectre de la Sarkozisme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement il fallait redorer l'image de Sarkozy, lui re(donner) in extremis des airs présentables, affables, pour sauver le Sarkozysme ... autant que faire se peut en prévision de la prochaine bataille que va livrer l'UMP sous peine d'implosion de l'appareil !

      Supprimer
  6. Veut-on vivre encore avec la peur de tout? La crise? la haine des autres?
    Le pire est que ce climat détestable est dans toute l'Europe et continue à menacer les États-Unis, pendant que la croissance et la prospérité se voit partout dans les pays émergents dans les endroits où il n'y a pas de guerre.
    Beaucoup en Europe attendent de Hollande et de la France pour changer ça.
    Parce que la crise, c'est nos banquiers et nos propres vautours qui l'ont créé.
    Mon dernier article:
    http://spartakiste.blogspot.fr/2012/05/ces-intermediaires-qui-nous-ruinent.html
    Et c'est pas l'UMP qui va changer ça!

    RépondreSupprimer
  7. Comment peut clouer le bec de JFC de manière DEFINITIVE????? (abc)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible et pas forcément souhaitable ! A mon avis, il vaut mieux agir que réagir. Ceci n'empêcherait pas de mettre en oeuvre une communication efficace et structurée pour couvrir le caquétement des perroquets bien dressés. En même temps, les voir s'agiter frénétiquement est un spectacle distrayant. Vous l'apprécierez mieux après leur déculottée aux législatives. Confiance !

      Supprimer
  8. La république irréprochable :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120510.AFP5778/une-condamnation-ancienne-du-premier-ministrable-ayrault-refait-surface.html

    Jean Marc Ayrault a attribué sans appel d'offre le marché public de la ville à un ami militant du PS qui a fait de la prison.

    RépondreSupprimer
  9. Le bling bling :

    http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/la-polemique-du-jet-prive-d-hollande-un-depute-demande-des-explications-7747963542

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre nous, contrairement à ce chante Renaud, t'es pas mistral gagnant, t'es mauvais joueur et pas très inspiré. Des morceaux de phrase éparpillés, des adresses mail ... Ami UMP, tu veux faire du prosélytisme ? Je t'invite à regarder à la lettre "p" dans le dictionnaire pour savoir ce que ça veut dire ....

      Supprimer
    2. Mistral, tiens toi au courant stp: j'ai répondu hier sur le sujet. Ton machin n'a aucun intérêt. J'étais bien content que Hollande ne prenne pas un avion de la République pour nous retrouver à la bastille

      Supprimer
    3. Oui, Juan, tu as répondu, mais tu sais bien que l'objectif de ce brave Mistral, c'est d'alimenter les ragots, de créer la polémique ici, pendant que ses amis font la même chose ailleurs. C'est de la guérilla. Des tireurs d'élite, pas forcément très futés, mais peu importe que les propos soient creux ou énormes, ce qui compte, c'est de "balancer", comme on dit vulgairement, et que les pires horreurs continuent à être colportés.

      Supprimer
  10. Le peuple de France:

    http://www.youtube.com/watch?v=s3SGu42r-KA&feature=youtu.be

    La République uni et laïque :

    http://www.yabiladi.com/articles/details/10522/votes-musulmans-faveur-hollande-sarkozy.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mistral, tu dois connaître la réponse : qui, pendant plus de dix ans, tout au long de sa présidence, et dans ses postes de ministre successifs, a développé le communautarisme ? qui a fait la promotion de l'éducation religieuse (le curé au-dessus de l'instituteur ? Qui a fait l'apologie de la scientologie en recevant un acteur américain célébre ? Pour qui certains dignitaires juifs et catholiques, et c'est leur droit, ont appelé à voter pour NS ? De qui s'agit-il ? Tu as le droit à une réponse.

      Supprimer
  11. Si on enlève les arabes et les fonctionnaires, il n'y a plus beaucoup de gens ui ont voté Hollande

    et ca c'est factuel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que vous avez pointé chaque électeur dans chaque bureau de vote le 6 mai dernier et vous avez votre propre institut de statistiques. A propos, pouvez-vous nous dire qui a voté pour l'ancien président ? Des "bons" Français de souche, qui travaillent dans le privé ? C'est ça, j'ai bien compris l'analyse (de café du commerce) ? Nous attendonds une réponse un peu plus argumentée que "ça c'est factuel", qui est du niveau cours préparatoire !

      Supprimer
  12. http://www.lalettrealulu.com/Blanche-Neige-Un-honnete-commercant-harcele-par-les-juges_a265.html

    RépondreSupprimer
  13. François Hollande s'est engagé, le 14 avril dernier, à ne pas s'entourer de "personnes jugées et condamnées".

    "Et si des élus, socialistes ou autres, sont condamnés pour des faits de corruption, ils ne pourront pas se présenter pendant dix ans. Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées."

    Source : http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualite/Hollande-est-pret-a-presider-la-France-interview-502791/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce que tu souhaites que je dresse la longue liste des mis en examen, des condamnés et de ceux qui sont dans la tourmente des affaires depuis mai 2007 ? Là, c'est du solide et il n'y a pas risque de diffamation !

      Supprimer
  14. Ami socialistes l'escroquerie est en train d'être démasquée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez bientôt terminé ?
      Lorsque François Hollande aura nommé Ayrault vous pourrez japper !
      Pour l'instant shut your mouth !

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. T'as raison. Après cinq au pouvoir, les électeurs ont démasqué la supercherie de NS et renvoyé à ses chères études (d'avocat, hi,hi !). Comme quoi, y faut jamais désespérer de la démocratie !

      Supprimer
  15. "Je ne juge pas les personnes. Je dis la règle que je ferai respecter. Vous pourrez me rappeler cette déclaration si je venais à y manquer."

    On te le rappelle escroc, on te le rappelle !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou comme il s'en donne du mal.
      Mais c'est un fait:
      En politique, il n'y a qu'un gagnant et des perdants.Il peut dire ce qu'il veut, c'est du vent, le mistral...
      Au fait: Frédéric Mistral, grand chantre de l'indépendance de la Provence, tenant de la langue provençale...
      C'est curieux comment les racistes tenant de la "France Forte" choisissent leurs pseudos...juste un peu ridicule, non?

      Supprimer
    2. ...un caramel à un franc...... (ancien)....

      bof

      Supprimer
    3. T'es pas un mistral gagnant, ça c'est sûr ! Si tu veux dialoguer, donne-toi la peine de proposer, ne serait-ce que quelques arguments au lieu de morceaux de phrases sans queue, ni tête ou alors, éteins ton ordi et utilise ton temps plus intelligemment. Si tu en es capable, troll !

      Supprimer
  16. Mistral: Pourriez-vous arrêter de polluer ce blog? Merci!

    RépondreSupprimer
  17.  Hollandreou et La troïka c'est maintenant 
    Jérôme Cahuzac, déclare que des efforts "supplémentaires mais justes" seront demandés aux Français
     "On craint que l'équipe précédente n'ait épuisé les crédits destinés aux emplois aidés"
    Une sorte de droit d'inventaire pour détecter les dérapages budgétaires de 2011
    mise en place d'une "opération vérité" sur les finances publiques avec l'aide de la Cour des comptes

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour à tous.
    Je suis nouveau et je débarque,maintenant que l'usurpateur Sarkozy est lui-même,ENFIN,débarqué.
    Quoiqu'il paraît qu'il compte aller voguer sur un grand et beau voilier mis à sa disposition par un tiers...
    Qu'il en profite avant,je l'espère,d'aller méditer à l'ombre d'une cellule v.i.p...
    Mille Mercis à vous Juan,pour tout ces messages et analyses du mercier dans lequel nous avons pataugé durant ces cinq années passées.Je n'ai ni votre intelligence,ni votre vivacité d'esprit...Et qu'il me fût bon et salutaire de lire vos salutaires billets,ceux-ci exprimant mes propres pensées,mes propres dégouts de cette clique affairiste mafieuse...
    Quant à vous "Mistral",cessez donc de pleurnicher sur le sort de votre Guide,arrêter de geindre sur votre petit sort.
    Vous n'avez qu'à vous en prendre qu'à vous même et à votre clan extrême-droitier qui n'a géré le pays que pour ses poches et celles de ses proches,de façons méprisantes et méprisables.
    D'ailleurs,êtes-vous assez naïf pour croire que vous représentez un quelconque intérêt,autre qu'électoral,
    au regard de celui que vous vénérez?
    Et puis ne vous en faîtes pas quant aux actions futures du nouveau pouvoir.Nous l'aurons aussi à l'oeil.
    Hollande tient les rênes.Laissons voir venir...
    Le premier changement me sotte aux yeux,et il m'importe énormiément.Enfin un homme calme,humain et respectueux pour représenter notre pays.En lieu et place de l'agité du bocal que vous regrettez...Ce calamiteux opportuniste qui n'avait
    rien à faire de vous,de la France et qui n'a représenté que lui et les intérêts de ces amis.
    Ne déprimez cependant pas trop,Mistral.Il vous reste Copé et ses dents longues pour vous faire rêver...
    Ceci dit,nous veillons!!!
    .

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.