19 juin 2012

155 députées, qui est dépité ?

C'est insuffisant, mais c'est déjà énorme.

La parité ne se mérite pas, elle s'impose.

La nouvelle Assemblée nationale comprend 27% de femmes.

L'humanité quelque 51%.

Ce score pitoyable mais encourageant est du à l'obscure résistance de l'UMP et du Nouveau Centre, mais aussi à quelques lâchetés majoritaires


10 commentaires:

  1. C'est vrai, je l'ai souligné hier dans mon billet du matin...les députés sont censés être nos représentants...on en est encore loin...

    RépondreSupprimer
  2. A propos de femmes, ...gendarmes.

    Hier encore quand j'écrivais sur ce blog que le sens de l'histoire était pour les idées de Nicolas Sarkozy,Juan nous expliquait que c'était une parenthèse et les autres rigolaient.

    Si la peine plancher avait été appliqué par le juge laxiste qui a remis en liberté l'assassin des deux gendarmes, cet individu serait en prison et elle vivante.

    Hollande va supprimer les peines plancher. C'est dans son programme.

    Mais la gendarmerie grogne, la gendarmerie est en colère, le peuple n'aime pas.

    Les "journalistes" nous cachent le nom de l'assassin. Les "journalistes" n'ont rien dit jusqu'au lendemain des législatives.

    Abdallah Boumezaar est un criminel. Mais à mes yeux ceux qui l'ont laissé en liberté ou qui veulent supprimer les peines planchers sont bien plus dangereux pour la société.

    Disparu le sarkozysme ??? en pleine actualité oui.

    RépondreSupprimer
  3. @Mistral
    Toujours les mêmes idées courtes:
    Un gars est condamné à 2 ans de prison. Il en fait et ressort. Il commet un autre délit: Il est condamné et ressort encore. Faudrait-il le laisser en prison toute sa vie? Tout ça parce qu'un autre aura tué à sa sorte de prison?
    "Abdallah Bouzemaar est un criminel", dites-vous. Certes. Mais vous exhibez ce nom avec jouissance comme s'il portait en lui-même la source du délit. Ca s'appelle du racisme. Dois-je vous rappeler que le dépeceur de Montréal et tous les autres noms qui ont fait dernièrement l'actualité, assassins de fillettes ou de vieilles dames, n'avaient pas un nom arabe?
    Et ce Bouzemaar qui n'avait jamais tué, aurait-il fallu qu'il reste en prison jusqu'à sa mort? Il y en a des milliers qui sont comme lui, dealers et violents. Il n'y en aura heureusement pas dix qui tueront un jour. Faut-il que tous ceux qui s'amenderont payent pour une minorité d'individus irrécupérables ? Et comment distinguer les uns des autres?
    Les idées courtes c'est pacile. Ca s'imprime sur les bulletins de vote UMP ou FN.
    Mais le plus grave c'est quand vous suggérez qu'un juge ou un homme politique serait plus dangereux qu'un criminel:"Abdallah Boumezaar est un criminel. Mais à mes yeux ceux qui l'ont laissé en liberté ou qui veulent supprimer les peines planchers sont bien plus dangereux pour la société"
    Terrifiant. Ce n'est plus du Le Pen, c'est du Hitler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous perdez votre temps avec cet abruti.
      Ignorez-le...

      Supprimer
    2. Moi, j'suis pas d'accord avec andré. C'est vrai que ce serait intéressant d'avoir un type de droite, qui sache écrire deux lignes sans faire de fautes et qui puisse énoncer, même une seule idée. Pas vrai, mon gros mistral. Mais, dans le fond, ça détend de lire chaque jour les élucubrations haineuses d'un beauf vindicatif incapable d'avoir le début du commencement d'une pensée construite et argumentée. Une figure, qui donne à voir ce que sont de nombreux penseurs de droite. Hein, mon gros mistral ! Et qu'est-ce que tu fais ce soir ? Sortie avec ton pitbull pour écumer les rues mal fréquentées de ta ville à la recherche d'un immigré, réunion des umpistes du quartier pour préparer le prochain loto ou soirée pantoufles devant ta télé en train de rêver que t'es Rambo ? Personnellement, je penche pour la troisième solution, mon gros ! J'ai raison ?

      Supprimer
    3. Je fais du bénévolat et je t'emmerde

      Supprimer
    4. Tiens la censure reviens.

      Juan n'aime pas les idées qu'il n'aprouve pas.

      Bon signe.

      juan a peur du sarkozysme.

      Supprimer
    5. Même le frère de ce criminel comme sa mère disent que le juge qui la laissé en liberté et n'a pas appliqué la peine plancher est responsable de la mort des gendarmes.

      Combien de mort encore ?

      Combien de laxisme ?

      Que l'usurpateur aille dire à la famille, aux enfants de ces femmes qu'il faut supprimer la loi sur les peines plancher.

      Qu'il ait les couilles de leur dire en face.

      Qu'il ose le bouffon

      Supprimer
  4. avec ségolène il y aurait eu une femme de plus à l'assemblée

    RépondreSupprimer
  5. Encore une idée à la c.. sur la parité. Et donc j'imagine que nos belles âmes l’élèverons de même si l'assemblée était composée à 75% de femmes en affirmant que nous, hommes, ne sommes pas représentés !
    C'est en fait uniquement la traduction d'un communautarisme de bas étage qui fait de l'appartenance biologique le critère de la représentation politique...une idée qui n'a pas vraiment eu de résultats heureux dans le passée. Le principe de l'assemblée national est précisément d'affirmer, dans la continuité des principes de la révolution française, l'universalité du fait représentatif. En somme je me moque que les députés soient hommes, arabes, roux, femmes, "issus de la diversité" (dans la novlangue néoracialiste) du moment qu'ils représentent mes idées en défendant l'intérêt national. C'est le talent qui importe.

    donc pour terminer sur une note de poésie contemporaine, osef de la parité.

    [au lieu d'instaurer une "représentativité" dévoyée, il faudrait plutôt prendre en compte la présence des femmes dans les appareils politiques qui forment les futures députées, examiner les systèmes de cooptations - qui sont très utilisés par les femmes par exemple - , faire des maths (si 1H / 1F se présente et que l'H. est élu et pas la F., c'est pas un problème de parité, c'est un résultat de vote. Bref, arrêter de se contenter d'un tableau simpliste qui permet à la "gôche" de se présenter comme le camp du bien et permet au bobo de dormir tranquille.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.