29 juillet 2012

Les JO gâchés par les combats en Syrie

James Bond avait pourtant emmené The Queen elle-même dans les cieux pour redescendre avec un parachute dans la tribune officielle, rien n'y fait. Le premier weekend des Jeux Olympiques londoniens était tristement concurrencé par l'assault d'Alep, en Syrie, en préparation depuis 5 jours.

Les Jeux Olympiques sont une grand-messe géopolitique et marketing. La sincérité des athlètes est totale, le mercantilisme également. On a pu critiquer et rappeler les enjeux avant tout commerciaux de l'opération.

Mais cette année, la Syrie s'est invitée dans le spectacle.

Sur leur fil Twitter, quelques journalistes non sportifs boudaient les scores olympiques pour relayer quelques nouvelles du front syrien. L'histoire s'accélérait-elle là-bas? Depuis mars 2011, le conflit a fait plus de 20.000 morts.  A Alep, principale ville du nord-ouest du pays,  l'armée officielle avait décidé de passer massivement à l'offensive pour déloger les rebelles qui contrôlaient quelques quartiers. Ces derniers réclament des armes à l'OTAN. Dimanche matin, une « pluie  de bombes » se serait abattue sur la ville.
Selon les militants, les combats ont repris le matin à Alep, deuxième ville du pays située à 355 km au nord de Damas, où les rebelles retranchés dans plusieurs quartiers résistent à l'assaut des troupes régulières appuyées par des chars et des hélicoptères.
Des blindés ont tenté de prendre d'assaut le quartier Salaheddine à l'aube, bastion rebelle, mais ont été repoussés par les combattants de l'Armée syrienne libre (ASL), formée de déserteurs et de civils armés, qui ont pu détruire un char, a indiqué Abou Hicham al-Halabi, un militant joint via Skype.
De violents combats avaient lieu aussi dans les quartiers de Bab al-Jadid, Zahraa et Arkouba, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Des explosions ont été entendues alors que l'aviation survolait la ville", a ajouté l'ONG qui s'appuie sur un réseau de militants sur le terrain.
Source: afp
Jean Pierre Duthion, un expatrié français, tweetait depuis Damas, samedi soir: « Explosion au loin. #Damas #Syrie ».

En France, Nicolas Sarkozy a eu l'indécence de critiquer en off l'attitude de François Hollande. « On m’a critiqué sur la Libye mais moi au moins, j’ai agi. Il faut être plus ferme contre le régime de Damas, beaucoup plus ferme. »


13 commentaires:

  1. Mon dernier billet traite de cela, justement et explique les problèmes à ses origines et les conséquences que cela implique...
    Oui, Sarkozy est un inconscient, ce n'est pas nouveau, heureusement, ce qu'il pense pour l'instant, on s'en fiche, il n'est plus président.
    Mais vigilance

    RépondreSupprimer
  2. De plus en plus il appert que le confit syrien ressort davantage de la guerre civile portée à bout de bras par des intérêts étrangers à des fins de recomposition géostratégique.

    Une façon comme une autre de faire la guerre. Mais qu'on cesse de nous prendre pour des benêts, vous y compris Juan, et de vouloir parer de jolies vertus une entreprise orchestrée de toute pièce à partir de l'étranger avec des ressources considérables procurées par l'étranger.

    Quiconque est un tant soit epu sensé comprend que des combattants civils aussi valeureux soient-ils ne peuvent rien contre une armée comme celle de l'Etat syrien !

    Les militants de l'Ira en savent qqe chose n'est-ce pas !!! C'était pourtant pas des petits bleus n'est-ce pas. Pas davantage que ceux de l'ETA ; voire même la guerilla des Farc !

    Alors pensez donc que pèsent qqs menues escouades de combattants civils spontanément insurgés ne possédant en propre pour l'essentiel que leur immense bravoure !


    The Syrian opposition: who's doing the talking?

    The media have been too passive when it comes to Syrian opposition sources, without scrutinising their backgrounds and their political connections. Time for a closer look …


    ==> http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2012/jul/12/syrian-opposition-doing-the-talking



    Traduction en Français ==>

    L’opposition syrienne : qui produit le discours ?

    Les médias ont été trop passifs au sujet des sources de l’opposition syrienne, sans s’intéresser à leur nature et à leurs affiliations politiques. Il est temps d’y regarder de plus près…

    ==> http://mounadil.wordpress.com/2012/07/16/syrie-et-propagande-guerriere-un-article-essentiel-de-charlie-skelton/

    RépondreSupprimer
  3. Rien ne vaut une ancienne starlette comme Sarkozy pour nous rappeler les mauvais films.

    RépondreSupprimer
  4. Moi, j'ai écris une lettre à BHL pour lui faire part de mon inquiétude sur la situation en Lybie.

    RépondreSupprimer
  5. En France, Nicolas Sarkozy a eu l'indécence de critiquer en off l'attitude de François Hollande. « On m’a critiqué sur la Libye mais moi au moins, j’ai agi. Il faut être plus ferme contre le régime de Damas, beaucoup plus ferme. »

    qu'est ce qu'iol attend , il est vacances permanentes
    BHL n'a qu'à le prendre dans ses valoches

    RépondreSupprimer
  6. Bravo SARKO : une vérité qui dérange les partisans du Mou du Mollusque palourde 1er

    RépondreSupprimer
  7. Oui Sarkozy a agi: il a filé des petits fous à Assad...

    sinon voici le speech que j'ai prononcé à Bellecour sur la Syrie...
    http://www.romainblachier.fr/2012/03/france-syrie-democratie.html
    en espérant l'action

    RépondreSupprimer
  8. Parait qu on aurait vu SARKO roder autour d Alep en djelaba et burnous

    avec des boites d allumettes !!!

    qui c est qui va lui tirer les noreilles a ce chenapan ???

    RépondreSupprimer
  9. PALOURDE 1 ER a envoyé un tweet à ASSAD avec ses petits bras musclés aux chamalows : " heuuuu cher heuuu bachareuuuu z auriez pas vu heuuu ma tour efffeil en allumettes heuuu MOIJE françois pignon chui invité heuue au diner de C de heuuuu l ' elysée

    RépondreSupprimer
  10. mistral on t'a reconnu derrière ton faux nez

    au fait c'est pas ton sarko chéri qui avait invité bachar à l'elysée et au défile du 14 juillet ?

    RépondreSupprimer
  11. chuuuuut ne le repetez pas !!

    les socialos français font encore partie d e l internationale socialiste des diktateurs du magreb et africains ; ils allaient passer des vacances chez eux recevaient des cadeaux somptueux

    mais chuuuuuttt !

    mitterrand avait reçu en cachette en bon faux derche le colonel kadhafi sur l ile de crète
    tatie danielle avait reçu et embrassé Castro aux jardins d el elysée
    mais chuuuut !!!

    melanchon a declaré que Cuba n est pas une diktature
    mais chuuuutt !!!

    mais chuuuut çà risque de donner des nausées aus antisarkos

    les socialos français ont du sang sur les mains mais chuuuuttt !!!

    RépondreSupprimer
  12. Si l'équipe de "Streaptease" cherche des sujets haut en couleur, on a ce qu'il faut ici !

    Avant qu'ils la comprennent celle-là !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.