6 août 2012

10 raisons pour lesquelles Copé devrait gagner... l'UMP

Voici 10 raisons de penser que l'actuel secrétaire (désigné) de l'UMP devrait l'emporter à la présidence de l'UMP en novembre prochain.

1. Copé sillonne la France depuis des mois et encore cet été pour convaincre les tréfonds de l'appareil militant. François Fillon a préféré se reposer chez un millionnaire italien. Il ne débutera que le 19 août sa tournée des fédérations, un pied dans le plâtre. Copé a déjà le soutien officiel de la fédération des Bouches du Rhône, comme celle du Languedoc-Roussillon.

2. L'image de Fillon est écornée: son parachutage dans une circonscription totalement acquise (le bourgeois VIIème arrondissement de Paris) et son séjour Bling Bling en Italie ont terni l'image de courage et de sobriété qu'il avait tenté de se construire ces dernières années.

3. Le positionnement politique de Fillon n'est pas clair au sein de la droite. Il n'est plus crédible en sarkozyste pur jus. Pas davantage en gaulliste social depuis qu'il a embauché Eric Ciotti comme directeur de campagne. A l'inverse, Copé est « au coeur » d'une droite libérale en économie et sécuritaire sur le reste.

 4. Fillon s'est créé de très solides inimitiés un peu partout au sein de l'UMP (Dati, Morano) à l'occasion de la dernière campagne électorale, sans gain évident en image.

5. Les primaires UMP sont fermées: ne peuvent voter que des militants (cf. point 1). C'est d'ailleurs la première fois qu'ils votent vraiment. Les précédents scrutins internes étaient artificiels (cf. la désignation de Nicolas Sarkozy en 2004 comme président puis en 2007 comme candidat). Les militants UMP ont la rage. Ils n'assument pas les défaites présidentielles puis législatives. Copé est totalement sur cette ligne qui refuse à Hollande la légitimité de sa victoire. Fillon est plus en retrait.

6. La multiplication des candidatures risque d'affaiblir Fillon davantage que Copé: NKM, en particulier, mord davantage sur son "électorat" que sur celui de Copé.

7. On peut penser que Copé tient l'appareil du parti comme il « tenait » le groupe UMP à l'Assemblée nationale qu'il présidait jusqu'en 2010.

8. On peut aussi penser que Nicolas Sarkozy préfèrera Copé à Fillon.

9. Copé a pris le temps de construire son propre réseau, via le club Génération France. Un club richement doté qui fonctionne comme un micro-parti au service de l'homme. Fillon a tout à construire.

10. Copé est parvenu à rassembler des personnalités assez variées autour de lui. Le récent ralliement du centriste Jean-Pierre Raffarin en est une parfaite illustration. Il peut aussi compter sur le libéral Hervé Novelli, le fidèle Christian Jacob, ou l'ancien sarkozyste Roger Karoutchi.


7 commentaires:

  1. oui mais il pourrait couler à pic dans une certaine piscine

    RépondreSupprimer
  2. il n' a plus sa courroye de sécurité

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que Playboy du Drugstore avec un pied dans le plâtre, ca va pas le faire ! Steve Mc Queen aurait pu mais Fillon non !
    Donc il reste Jean-François et ses réseaux.
    Le FN devait lui faire la peau, mais avec les fachos c'est toujours pareil, tout dans la gueule et rien dans le pantalon, on peut vraiment pas compter sur eux.

    Ils vont être content les habitants de meaux...

    RépondreSupprimer
  4. IL FAUT SOUTENIR ESTROSI ! c'est la droite forte qui sent la fiante, le fumier et le LOL foireux. l'UMP d'en bas, celle qui est proche des anciens pied noirs et autres crevards (OAS etc..)

    Avec ça, aucun problème en 2017.

    RépondreSupprimer
  5. Curieux équipages que, d'un côté, Copé avec des soutiens comme Raffarin et Villepin et, de l'autre, Fillon avec Ciotti et Larcher ! Y a-t-il des différences sur le fond ou s'agira t-il, comme souvent, d'un choix de personne et de réseaux pour désigner celui qui conduira l'UMP avec l'ambition avouée de devenir le candidat de la droite en 2017 ? A condition de passer à travers les gouttes ... judiciaires.

    RépondreSupprimer
  6. Un avenir radieux, à moins qu'il ne doive entonner la célèbre chanson de Gainsbarre : "c'est plein de chlore au fond de la piscine, j'ai bu la tasse, tchin, tchin .." et faire une croix sur son ambition présidentielle.

    RépondreSupprimer
  7. D'accord pour soutenir Estrosi mais ...
    avec Douillet et Morano en support, le trident de la mort, l'équipe invincible, pire que les neuf plaies d'Egypte, allez UMP 2017.

    VOTEZ ESTROSI !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.