4 août 2012

Il faut offrir des vacances à Geoffroy Didier

Il est conseiller régional d'Ile de France, UMP bien sûr. C'est une jeune pousse (35 ans), élevée par Brice Hortefeux, l'ami de 30 ans et quelques de Nicolas Sarkozy.

Il avait besoin qu'on parle de lui. Avec son compère ex-frontiste Guillaume Peltier, il vient de lancer la Droite Forte.

Geoffroy Didier a la diatribe facile, la formule rarement délicate, l'argument très court. Ces derniers jours, il a voulu se faire (bien) voir au sein de camp/clan en dé/recomposition en publiant un communiqué de presse contre François Hollande. Le texte vaut qu'on le cite en intégralité:
Lorsqu'on est un président apparemment normal, on prend sans doute le train pour se rendre sur son lieu de villégiature face à un mur de caméras sur le quai de la gare. Mais lorsqu'on est un président véritablement normal, on paie aussi ses vacances privées comme chaque Français qui gagne sa vie.

Le domaine de Brégançon appartenant à l'Etat et François Hollande s'y rendant en famille pour des raisons privées et non professionnelles ni officielles, il n'y a strictement aucune raison que le contribuable soit sollicité afin de payer sur le budget de l'Etat les vacances privées de Monsieur Hollande et de sa compagne.

Que son propriétaire soit une personne privée ou l'Etat, la jouissance privée d'un lieu exige le paiement d'une somme d'argent, comme pour tous les Français qui travaillent l'année pour payer la location de leur lieu de vacances. François Hollande doit, par conséquent, payer sur ses deniers personnels ses vacances strictement privées et familiales. S'agissant de Brégançon, le montant pourrait être de plusieurs dizaines de milliers d'euros pour trois semaines de villégiature.

Depuis sa prise de fonctions, Monsieur Hollande semble, en réalité, avoir la normalité bien sélective. Car une chose est au moins certaine aux yeux des millions de Français : la normalité, ce n'est naturellement pas de faire payer ses vacances privées par de l'argent public.

Geoffroy DIDIER
Secrétaire national de l’UMP
Conseiller régional d’Ile-de-France.
Le fond de l'argument était crétin (un président de la République est d'astreinte permanente ET logé 365 jours par an aux frais de la République). Emanant d'un ancien sbire de la cellule Riposte de Nicolas Sarkozy, l'argument est presque drôle. Nicolas Sarkozy se comportait avec les biens publics (Elysée, flottille aérienne, etc) comme s'ils étaient siens. Geoffroy Didier était l'apprenti d'un cordonnier sans chaussures. En juillet 2011, il était resté bien silencieux sur les vacances prolongées de Carla Bruni-Sarkozy, au Fort de Brégançon. Elle se reposait seule le ventre rebondi par sa grossesse avancée, sans que le jeune sbire francilien n'y trouve rien à redire.

Mais ce n'est pas le premier fait d'armes du sieur Didier. En mars dernier, il fustigeait « la gauche Carlton ». Quelle classe, n'est-ce pas ?

Diplômé de Sciences-Po, de l'ESSEC et de Harvard, Didier a rapidement été placé par son mentor Hortefeux dans les coulisses de ses ministères. Il débuta conseiller politique (sic!) auprès de Brice Hortefeux Place Beauvau. En mai 2006, il assumait le secrétariat d'un improbable mouvement baptisé la Diagonale, censé rassembler les « Sarkozystes de gauche ». A l'époque, Eric Besson était encore au parti socialiste.

Sarkozyste de gauche ? En 2011,  il échoua à se faire élire conseiller général en 2011, imposé par son mentor du Val d'Oise contre l'avis de l'UMP locale. Il se fit remarquer dans la campagne en utilisant quelque slogan du Front national pour son propre compte : « Non aux minarets dans le Val d’Oise / Non à la burqa dans le Val d’Oise ».

Dans l'UMP de la reconstruction, il est Secrétaire national en charge de la Protection des riverains et de la Lutte contre les nuisances aéroportuaires.

Il a déjà sa biographie au Who's Who.

On imagine qu'il trépigne de rejoindre le Siècle.




15 commentaires:

  1. "Il est conseiller régional d'Ile de France, UMP bien sûr. C'est une jeune pousse (35 ans), élevée par Brice Hortefeux, l'ami de 30 ans et quelques de Nicolas Sarkozy."

    un geoffroy DIDIER ça va
    c'est quand y en a plusieurs que ça pose des problèmes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est jeune, ça lui passera, mais il est déjà très antipathique et affreusement insupportable, et ça n'ira qu'en s'améliorant LOL LOL

      Supprimer
  2. Vous êtes certains tous les deux qu'il a réellement tous ces diplômes? Une vérification s'impose. On assiste à plus que de la crétinerie, là. On assiste à une déstructuration du cerveau apparentée à une forme de sociopathie. Le papa Sarkozy est parti et les repères sont à la baille.

    RépondreSupprimer
  3. Là on est dans le gôret de concours, je pense qu'il va me plaire, le Geoffroy.
    En tout cas, il a faim de reconnaissance, le porcinet, et les conneries il va nous les enfiler comme des perles et mieux encore que la Morano.

    RépondreSupprimer
  4. Il a une autre allure ue ces démagos laxistes faux jetons députés socialos

    Longue carrière à vous Mr Didier !

    RépondreSupprimer
  5. Je me rends compte que la Pravda stlinienne SARKOFRANCE censure les opinions qui les dérangent
    hahahahaaa !!

    vous pouvez me radier completement

    ne vous génez pas parce que moi je ne vais pas me géner

    Moi j ai un blog de droite ainsi que d autres amis a moi et on ne censure jamais même les insultes les plus dures et il y en a à foison

    les de gauche ont çà dans leurs gènes : la censure le délit d opinion la stigmatisation l inquisition

    mais on vous pardonne votre QI est du noveau de la civelle du pois chiche du flocon d avoine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Continuez de creuser...

      Je suis de Droite, certainement pas celle que vous décrivez, si mal, cette Droite haineuse qui a peur de son ombre

      Vous avez tout de la spécifité UMP : incapable de rédiger un texte court dans un français correct et élémentaire, vous sortez sans doute de l'Ecole F. Lefebvre avec Morano, Dati pour profs LOL

      Supprimer
  6. "...même les insultes..."

    Excellent !

    RépondreSupprimer
  7. Il est certain que les histoires de ce Geoffroy Didier feront plus pour accélérer son ascension au sein de l'UMP, et c'est là son objectif, que pour influencer les Français. Si elles sont du niveau que celle-ci, on n'a pas trop de soucis à se faire. Il n'est le premier clone FN à s'épancher dans les média.

    RépondreSupprimer
  8. Il est pathétique de constater à quel point la droite ne supporte pas d'avoir été rappelée à la normalité en étant défaite par un homme qui précisément a fait de la normalité son premier slogan de candidat !

    Ces gens qui croyaient avoir renversé la table sont désormais sous la table ! Et partis comme ils le sont, englués dans l'amertume et la détestation de soi qu'ils projettent sur autrui, ils ne vont pas se relever de si tôt !

    Encore de bonnes parties de rigolade en perspective que les commentaires avisés et acérés de Juan au sujet des sorties ubuesques de cette fine équipe de jeunes pousses à la Boris Boilon qui appartiennent déjà à une époque surannée ! Retour à la normalité oblige ... Elles auront duré le temps d'une éphémère illusion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boris Boillon... la fine fleur des jeunes pousses de l'équipe Sarkozy... l'arrogance la fleur au fusil, insupportables personnages lui et le Didier !

      Supprimer
    2. G Didier et Boris Boillon mix de Michael Vendetta et David Martinon, le pauvre exilé à San Francisco LOL... ont un point commun leur père en politique, il y a aussi le fils indigne, Guillaume Peltier, ex FN dont le modèle serait peut être Patrick Buisson... Jeunes Pousses deviendront elles grandes, peut être, en tout cas je les trouve un peu fanées, déjà, trop de "vu à la télé"...

      Supprimer
    3. Dans la torpeur de l'été il a voulu exister, ses propos sont inappropriés, voire imbéciles. Mais lui aussi -il l'a dit- y penser le matin en se rasant... pour l'instant il devrait surtout se répéter 'lécher, lasser, lyncher'.... très rapidement il agace un peu trop, un peu trop vite... Son objectif est 2032 pas avant, il aura alors 55ans, et bcp d'eau sera passée devant l'Elysée, en attendant qu'il se fasse rare ! Dès qu'il apparaît ns zappons, il est déjà trop estampillé 'vu à la télé'

      Supprimer
  9. Monsieur Geoffroy Didier est un homme arrogant qui n'écoute que lui et n'a aucune compétence pour redresser la France. Il interrompt chaque fois son interlocuteur quand il est en difficulté et n'a pas vraiment de réponse à donner sur le sujet.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.