6 août 2012

Pussy Riots: qui les défendra ?

La Russie est un curieux pays, si proche, si loin. 

Vous avez tous entendu parler des Pussy Riots, ce groupe de filles punk-rock en révolte contre un autoritarisme poutinien qui ne scandalise malheureusement plus grand monde.
« Les trois jeunes femmes, en détention depuis cinq mois, jugées depuis fin juillet à Moscou, doivent répondre de "hooliganisme" et encourent jusqu'à sept ans de prison pour avoir chanté en février dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, cagoulées, avec guitares et sonorisation, une "prière punk" anti-Poutine. »

Source: le Figaro
Même Poutine a soudainement réclamé quelque clémence à la justice qu'il contrôle comme l'exercice d'un droit de grâce si monarchique qu'il ne mérite que le mépris. Il n'avait que la trouille d'un emballement médiatique international.

Ecrivez !


5 commentaires:

  1. poutine , le tortionnaire du peuple syrien après le peuple tchetchene
    on est jamais un ex du KGB

    RépondreSupprimer
  2. L'emballement médiatique est déjà là. J'espère que la clémence ne sera pas appliquée (si elle l'est) juste le temps du buzz ...

    RépondreSupprimer
  3. Une fessée, c'est ce qu'elles veulent, je pense...

    RépondreSupprimer
  4. Tortionnaire aussi du peuple russe.
    Togram

    RépondreSupprimer
  5. Histoire de rompre un peu avec les pratiques de l'indignation sélective !

    De simon Jenkins, dans le Guardian, ce 21 août 2012, sous le titre en forme de constat que “l’hypocrisie de l’Ouest à propos des Pussy Riot coupe le souffle”…

    ==> http://www.dedefensa.org/article-pussy_riot_et_notre_hypocrisie_22_08_2012.html

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.