26 mars 2013

Hollande, quelles questions pour un président ?

François Hollande s'exprimera jeudi soir, vers 20H15, malheureusement interrogé par David Pujadas, sur France2.

Quelles questions souhaiterions-nous lui poser ? 

La question, pour quiconque s'est senti plein d'espoir, ou de déception, par son élection puis les 9 premiers mois de cette présidence difficile, est légitime. On peut, certes, abandonner l'envie du changement, ou l'espoir qu'il viendra.

Mais qui a dit que cela serait facile ? Personne, sauf quelques ignares ou irresponsables. Ce quinquennat était promis à la souffrance. Quelques blogueurs et journalistes l'avaient écrit bien avant l'élection. Il fallait lire et réfléchir.

Quelles questions, donc, poseriez-vous à François Hollande si vous l'aviez sous la main ?

Je livrerai les miennes avant l'interview.

9 commentaires:

  1. Pourquoi ne prenez-vous aucun soin de votre apparence ? (Cravate, postures,...)
    Ce n'est pas "normal", mais plutôt anormal, et dessert votre image, et de là , votre crédibilité.

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi ne réglez vous pas une fois pour toute le problème des fuites incessantes dans la presse ?

    RépondreSupprimer
  3. D'un autre côté, vaux mieux les livrer avant qu'après...

    RépondreSupprimer
  4. quand allez vous faire cessez les manigances et les fociférations de L'ump!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Faites que la BCE prêtes directement au états au lieu d'engraisser les banques foireuses!Défaites ce que pompidou à fait en 1973,MAINTENANT!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Monsieur le president pourriez vous demander à Depeche Mode d'arreter de jouer en play-back, SVP ?

    RépondreSupprimer
  7. je suis arreter de travailler depuis novembre,j'ai toujours pas reçu la retraite et le montant par mois?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.