15 mars 2013

Hollande: Virer un ministre ? Chiche !




C'est tentant. L'anecdote est rapportée par le Canard Enchaîné. Le propos est du maire de Dijon, mais il ne date pas de ce début de semaine mais du 5 mars dernier. François Rebsamen aurait suggéré à Hollande: « vire moi un ministre. N'importe lequel, mais  au moins, fais un exemple. »

Ce gouvernement est assez différent de son prédécesseur. Sous Fillon, le premier ministre était éteint et effacé par le monarque élyséen. Les conseillers de ce dernier disposaient d'un pouvoir trop grand, les ministres étaient soit gaffeurs, soit amateurs, soit perroquets de la parole présidentielle.

Avec Hollande et neuf mois de recul, on pâtit de l'inverse. Il y a bien quelques ministres disparus. Des hommes et des femmes dont on ne se souvient même pas du visage. Nous vous laisserons les chercher. Il y a aussi des courageu(ses)x, car l'exercice d'un ministère en pareille période n'a rien d'une partie de plaisir.

Il y en a encore dont la parole va plus vite que la musique collective, et de façon bien trop libérée pour faire gagner le peloton. Bizarrement, les « pièces rapportées » sont parmi les plus stables, les plus fidèles, les plus solidaires (Duflot, Taubira, Canfin). 

La période est trop grave pour que l'on perde ce temps-là.

François Rebsamen, qui ne fait pas cette suggestion sans arrières-pensées, a bien raison.

Qui sait... 

Un « allègement » gouvernemental pourrait même nous épargner ce type d'anecdote assez détestable, et franchement machiste, piochée dans le même Canard Enchaîné.

Qui sait...


4 commentaires:

  1. Lisez Jacques Sapir sur les effets de l'euro trop cher pour notre économie : "Le problème central est bien celui de l’euro : il organise, en mettant face à face dans les conditions d’une parité inchangeable des pays dont les conditions structurelles sont très différentes, un combat sans pitié dont les travailleurs sont les premières victimes. L’euro est une arène où sont sacrifiés des centaines de milliers, et même des millions d’emplois". Et que fait Hollande ? Allo, il y a quelqu'un ?

    RépondreSupprimer
  2. Peut-être avaient-ils prévu le problème Cahuzac...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut effectivement que le Président et le gouvernement s'occupent des VRAIS problèmes, hi, hi !

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.