24 juillet 2013

Quand Cécile Duflot tacle la droite.

Il y aura sans doute à redire sur cette loi même si l'unanimité à gauche semble se faire jour, Front de gauche compris. La loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové de Cécile Duflot déboule à l'Assemblée.

Pour l'heure, avant toute analyse, voici quelques mots de combat, une adresse à une droite finalement désemparée devant l'un des objets de sa conservation sociale, le Logement.

"Je sais qu'il y a sur ces bancs de très nombreux combattants du droit au logement, je sais qu'il est venu le temps de la régulation, celui qui mettra fin à l'exagération de la spéculation et je sais (...) que visiblement, ça dérange", a lancé la ministre dans l'hémicycle lors des questions au gouvernement. (...) Alors je dirai à certains des collègues, sur les bancs de la droite de l'Assemblée, 'Attaquez-vous à notre projet de loi, attaquez-vous à ceux qui défendent le droit au logement!', mais je dirai aussi que c'est au nom de toutes celles et de tous ceux qui ne sont pas dans cette salle et qui ont du mal à se loger, que vos attaques insidieuses ne porteront pas", a-t-elle poursuivi. (...) Je suis heureuse de ce projet de loi, qui remettra le logement au centre du pacte républicain et social (...) et je dirai à ceux qui essaieront d'y faire échec, que je ne suis pas en tungstène, mais je serai solide, et comme diraient les Malouins : 'Qui qu'en grogne !'"

A bon entendeur...

Lire le texte.

3 commentaires:

  1. T'as vu, t'as vu, Duflot elle a du flot.
    La boombastic sister est pas en tungstène.
    Qu'on se le dise...
    Ferme ta bouche, tu fais d'la peine.
    ...
    Bâtard va.

    RépondreSupprimer
  2. on va encore nous dire qu'elle trop ceci ou trop celà

    RépondreSupprimer
  3. C'est à ne plus rien y comprendre : un jour elle pleurniche ; le jour d'après elle montre les biscotos et défie à tours de bras ! Rodomontades réparatrices et préventives ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.