9 juillet 2013

Sarkozy est enfin reparti.



Elles étaient toutes là, en direct, devant cet ancien garage. Toutes les chaînes d'information se pressaient rue de Vaugirard devant le siège de l'UMP.

La voiture arrive, elle était suivie par des cameramen motorisés depuis les Champs Elysées. "Il" en sort. "Il" est là. Nicolas Sarkozy se précipite, entouré de gardes du corps. Il serre rapidement quelques mains. Une petite "foule" d'environ 200 personnes, pour l'essentiel âgées, l'accueille en scandant son nom.

"Lui seul arrive à créer cet évènement" commente l'un des passeurs de plat."C'est le retour de l'image" complète Michael Darmon pour iTélé. "Nicolas Sarkozy s'est rasé".

"L'UMP traverse aujourd'hui une nouvelle épreuve" commente Jean-François Copé. "J'ai été très ému, très touché" par les donations et les 4.000 nouvelles adhésions." Le Sarkothon aurait rassemblé 2,2 millions d'euros en 3 jours.

Nous parlions du retour d'un fraudeur.  Car, ne l'oublions pas, Nicolas Sarkozy avait fraudé lors de la dernière élection présidentielle.

A 17h24, il prononce un discours devant environ 800 cadres du parti. C'est bien un retour. "Sarkozy le Retour" clame BFM-TV, une vignette en permanence accrochée à l'écran. "Le Retour de Sarkozy" plagie iTélé dans ses bandeaux déroulants. Son compte Twitter, silencieux depuis le 6 mai 2012, est réactivé pour l'occasion.

Dans la salle, il rit, mais pas nous: "Je ne sais pas si je sais encore faire un discours"... 

Il commence bizarrement: " Ceci n'est pas ma rentrée politique. Le jour où je reprendrai la parole ce sera pour parler aux Français de la France." Il poursuit comme un discours de campagne. On lui a refourguer quelques vieux slogans. "Nous avons changé de siècle, nous ne pouvons pas porter une grille de lecture du 21 siècle avec les idéologies du 20ème siècle". Ou encore, le retour de la Rupture: "On parle de crise économique, financière, politique...Il y a une crise qui me préoccupe beaucoup plus, c'est la crise des idées politiques".

Il fallait se pincer pour le croire: "Je continuerai mon chemin avec le souci du recul, de la réflexion, de l'écoute, de la paix dont j'ai besoin après tant d'années d'exposition."
Moins de 45 minutes plus tard, ils sortent tous, le show est terminé. Les caméras sont encore là. Les ténors et sous-ténors de l'UMP s'esbaudissent de tant de curiosité médiatique. Sarkozy est "un peu" une "rock star" d'après Valérie Rosso-Debord.

Quelle misère.

Ils sortent tous, sauf l'intéressé. A 18h23, le voilà enfin. On s'épuise, les caméras sont bousculées. On entend son "Bonjour" si caractéristique.

Il repart.

Finalement, il n'est pas revenu.

Il voulait juste qu'on ne l'oublie pas.

Au cas où.






17 commentaires:

  1. tonton cristobal est revenu
    mais sans son trésor

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Sarkozy le trésor, du moins sa caution solidaire.

      Supprimer
  2. allez hop ! je vous laisse quelques jours...le temps que l'image de cet infame personnage disparaisse du site que je visite chaque jour...je ne peux plus ouvrir la page sans tomber dessus et ça me gâche ma journée...bye...à +...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus que le personnage, c'est l'image qui est infâme, ou plutôt l'intention qui est abjecte et répugnante. Moi je n'adhère pas à ces pratiques ...

      Supprimer
  3. La mafia hongroise ? NON MERCI !
    On a déjà donne, 600 milliards ça nous a coûte...

    Avant d'aller parler aux français de la France, faudra qu'il aille parler des affaires aux juges.

    RépondreSupprimer
  4. Si ça doit durer à ce rythme pendant 4 ans. Je ne sais pas si je vais supporter.SVP Juan essayez de nous parler d'autres choses. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison le fragile, on va parler du sarkozyste Sebastien Patoche, l'exception culturelle de droite, qui n'aime pas les bobos.

      Quand il Pete, il trou son slip !

      Supprimer
  5. D'ailleurs si un juge avait la gentilesse de lui pourrir ses vacances de milliardaires en le convoquant pour un long long entretien.....

    RépondreSupprimer
  6. 5/07 : SARKO, la faillite tout azimut
    5/07 : SARKO pas candidat, mais tj en campagne
    5/07 : après l'antisarkozysme
    6/07 : SARKO inédit
    6/07 : comment SARKO rate son retour
    7/07 : SARKO, ces tweets de légende
    8/07 : SARKO revient
    9/07 : SARKO est enfin reparti
    ......
    ou comment on ne peut plus cacher ses obssessions. SARKOFRANCE suit les consignes du pouvoir - le (petit) doigt sur la couture du pantalon - sus à SARKO, à croire qu'ils ont vraiment la trouille d'un retour.

    Signe de fragilité ou de faiblesse ?

    Pendant ce temps il n'y a aucune actualité gouvernementale ?

    Attention SARKOFRANCE est en train de rater sa saison 2 !

    RépondreSupprimer
  7. Pendant ce temps il n'y aucune actualité gouvernemental ?

    Mais si, les socialistes achètent des raids au Maroc et ouvrent des comptes au Brésil et au Canada pour planquer l'argent qu'ils volent aux français. Et surtout ils préparent leur vacance chez leur potes marchands d'armes et trafiquants de drogue, c'est du boulot faut réserver les jets prives, acheter les cadeaux, les Rolex...
    Bonne vacance Ulysse .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bp.

      Il suffit que SARKO revienne l’espace d’une réunion UMP pour que SARKOFRANCE déraille et ressort ses billets haineux envers SARKOZY .

      Il faut que SARKOZY ait bien du charisme pour affoler ainsi SARKOFRANCE.

      Quand HOLLANDE limoge BALTHO et pas MONTBOURG, il ne prend pas de risque.

      HOLLANDE ne prend pas de risque, c’est pour ça qu’il n’a pas de charisme, c’est un président normal, quoi !

      Bonne vacances @ Justice

      Supprimer
  8. Il ne vous vient pas à l'idée que si M. Sarkozy revient c'est pour vous ? C'est un homme de cœur, vous savez... Je suis certain que votre détresse l'a ému. Continuer de vous priver de votre seule raison d'écrire (et d'essayer d'être) lui aura paru trop cruel. Le geste est beau. Vous voilà relancé.

    RépondreSupprimer
  9. @Jacques Etienne,
    Enfin un militant UMP qui a compris les antisarkozystes primaires, évidement qu'il nous manque cet homme de cœur, d'ailleurs nous souhaitons tous qu'il revienne dans la course et en tête et a fond la caisse.
    Les voix du coeur sont impénétrables, mais je vais quand même mettre une bougie a saint infarctus , la dernière fois cela a bien marcher c'était pour Pinochet !

    RépondreSupprimer
  10. @ Juan

    Même avec une brève apparition au cours de laquelle il n'a rien dit sinon qu'il ne revenait pas encore, il aura réussi à vous faire renommer votre blog "Sarkofrance".
    Et si, en réalité, c'était là, son seul objectif?

    RépondreSupprimer
  11. Et bien l'objectif est atteint.

    une autre question du club de bridge des retraites UMP de Neuilly ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.