21 août 2013

La Sarkofrance en 2025

Et ta France, en 2025, tu la vois comment ? 

L'exercice est subjectif. Imaginons la Sarkofrance en 2025 - c'est-à-dire la France dans 10 ans si Sarkozy avait gagné ses élections en 2012. Imaginez un second mandat pour parachever trois quinquennats à droite depuis 2002.

Imaginons qu'on en paye le prix une décennie encore après.

Cette France-là est donc plus blanche, plus chrétienne, plus âgée, plus endettée, plus insécure.

La Sarkofrance est plus blanche. Non pas que Nicolas Sarkozy ait conduit une politique raciste - nooooooon, bien sûr. Mais "Sarkozy 2" est parvenu à ses fins buissonniennes. Accordons-lui le bénéfice de l'efficacité. Il a bien raté son premier quinquennat, mais il a réussi le second. Du coup, les temps forts de la campagne 2012 sont appliqués. C'est le grand ministère de la lutte contre la délinquance et la défense de l'identité nationale. Pour filtrer le regroupement familial, décourager l'immigration étudiante, expulser les conjoints étrangers, et supprimer le droit du sol, il a fallu jouer gros, dur et frontiste. Pour faire bonne figure, il a bien sûr assoupli l'accès à la nationalité française... pour nos voisins européens du "premier cercle", c'est-à-dire nos amis allemands,

La vingt-quatrième loi sécuritaire du 11 août 2016 a créé plusieurs nouvelles interdictions: contre les attroupements de mineurs de plus de trois personnes, contre l'adresse à policier sans invitation. Elle a créé de nouvelles sanctions: l'expulsion des délinquants étrangers - cela soulage nos prisons, et qu'ils purgent leur peine dans leur pays même s'ils ont été jugés sous nos lois, n'est-ce pas normal ? L'application de cette disposition a provoqué quelque gêne. En Arabie Saoudite, par exemple, le vol récidiviste était puni d'amputation.

On a aussi créé des prisons-dortoirs - des alcôves ont pris le relais des anciennes cellules. Le prisonnier reste allongé et sous sédatif pendant 20 heures sur 24. Ainsi, on a pu quadrupler le nombre de places, sans renfort ni constructions.

La France est plus chrétienne. L'Islam a finalement été jugé incompatible avec les valeurs de la République par la loi du 30 juillet 2015. Elle suivait le second débat sur l'identité nationale. Cette dernière suivait les élections européennes où l'UMP et le FN ont fait liste commune. L'enseignement des valeurs chrétiennes a été rendu obligatoire dans les écoles publiques.

La France est plus âgée. Nos mômes se sont barrés. Les Français font moins d'enfants.

Le code du travail a été profondément remanié: des patrons "libres" négocient "librement" avec leurs employés tout aussi "libres" la durée de travail dans l'entreprise. Il n'y a plus de durée de référence. Du coup, même le seuil de déclenchement des heures sup' se négocie par entreprise. Pour les CDI, la période d'essai est devenue à durée indéterminée. Elle se prolonge comme on veut.

En 2025, il n'y a quasiment plus de chômeurs. Il y a certes quelques 5 millions de "non-travailleurs": des gens qui touchent un RSA porté à 500 euros par mois contre 25 heures de travail par semaine. Un million de ces 5 millions ont plus de 62 ans. C'était une façon habile de baisser le coût du travail. Pour ceux qui cherchent un "vrai" travail, ils sont contraints à accepter une offre "raisonnable" dans les 6 mois, sinon ils perdent leur statut de chômeur - et les allocations qui vont avec.

En 2025, le gaz de schiste représente  12% de l'énergie consommée, intégralement extrait et transformé en France. Il a permis de baisser la facture pétrolière et gazière. Mais on a dû interdire l'accès au public des plateaux des Cévennes et de l'Ardèche, jusqu'à Nîmes et Montélimar. Dans ces deux villes, l'eau n'est plus potable. Chaque été, la production s'interrompt faute d'eau.

Car en 2025, le réchauffement climatique a placé la France au niveau de chaleur que l'Espagne des années 1970. Il fait 30 degrés en moyenne d'avril à octobre. La canicule des étés 2015, 2017 et 2018 a coûté la vie à 10.000 personnes avec une régularité terrifiante chaque été, principalement âgées.

En 2025, la Sarkofrance est en faillite. La France a demandé l'aide structurelle à l'Europe depuis 2018. La Troïka a pris le contrôle l'année suivante. Sarkozy à peine réélu avait lancé ce second Grand Emprunt, 100 milliards d'euros, la course en avant. Henri Guaino, devenu secrétaire général de l'Elysée entre 2012 et 2015, était parvenu à convaincre. La France est en faillite parce que l'impôt ne rentre plus. La solidarité est mis à mal.

La TVA est à 25%. Tout le monde la paye, surtout les pauvres.  Cela devait financer la Sécu, les retraies et tout le toutim. En 2025, nous étions à la 8ème réforme des retraites. Bien sûr, l'assurance maladie a été privatisée à moitié, mais cela n'a pas suffit.


Cette France-là ressemble à une autre que nous ne connaissons plus, qui n'a peut-être jamais existé sauf dans quelques esprits dérangés.

On aurait dit une chanson de Sardou.



14 commentaires:

  1. Bouh ! Pas très optimiste, l'ami Sarkofrance ! Il est certain qu'une telle France, on ne pourrait que la quitter, ne serait-ce que pour éviter aux enfants la pollution chrétienne de l'enseignement.

    Si se concrétisaient de telles prévisions, ce ne serait tout simplement plus notre pays, mais une sorte d'annexe de l'Espagne franquiste reconstituée. Il y a eu une guerre d'Espagne, faudrait-il en venir à une guerre de Sarkofrance ?

    RépondreSupprimer
  2. pas optimiste mais plausible surtout si la gauche continue à s'entretuer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, la gauche ne s'entretue pas, Le Ps étant un parti de droite.

      Supprimer
    2. et la merluche est le génie des karpathes

      Supprimer
    3. Que vous a-t-il fait, Merluche, comme vous l'appelez ?
      Il vous a empêcher de faire carrière en politique, dans le bled où vous habitez ?
      Vous faites, d'après ce que j'ai pu lire, de la charity business, ça ne vous suffit donc pas pour occuper votre temps ?
      Où avez-vous vu que ce gouvernement mène une politique de gauche ?
      Allez, argumentez au lieu de faire des réponses dignes du niveau de certains membres de l'UMP !

      Supprimer
  3. Et Valls ? l'a pas un tiot boulot dans ce foutoir ?

    RépondreSupprimer
  4. Dans 25 ans Jean-Michel Jarre en paraitra toujours 24 et vous serez tous vieux. Ha ha ha mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'ouarf, dans 25 ans ce sont les lombrics qui retransmettront mes billets....

      .... et peut-être mon fils aura-t-il pris la relève.

      Quant à Jarre, aura-t-il toujours assez d'oxygène ?

      Supprimer
  5. Je viens de découvrir votre blog, très intéressant.
    Je viens par ailleurs de créer le mien
    http://mondialpolitique.canalblog.com/

    Si vous avez le temps de me lire
    à bientôt

    RépondreSupprimer
  6. Je ne te remercie pas pour avoir relancé mes anciens cauchemars disparus depuis 1 an ;)

    RépondreSupprimer

  7. Demain tu nous donnes un autre possible pour 2025 ? :

    "En 2012 Sarko a été battu et Hollande élu..."

    RépondreSupprimer
  8. ça fait peur je sens que je vais en faire des cauchemars

    RépondreSupprimer
  9. @sarkofrance
    Cachet ... Cachet... Cachetssss

    RépondreSupprimer
  10. Et 2025 sans uchronie ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.