26 août 2013

Après Fillon, Copé: la surenchère conservatrice à droite

Surréaliste démarche... Voici Jean-François Copé qui livre à son tour ses grandes propositions politiques pour l'après-2017. Et c'est la stupeur, la grande surenchère à droite. Où s'arrêteront-ils ? La direction choisie les placent quelque part entre Margareth Thatcher et Marine Le Pen. Un assemblage incohérent et improbable.
"Notre pays porte des chaînes que notre œil ne voit pas. La France doit se libérer de ces chaînes et refaire confiance à chaque Français, avec ses forces et ses faiblesses."  Jean-François Copé, 23 août 2013.
A droite, on a donc décidé de faire la course au pire - destructions fiscales, réduction des services publiques, retraite à 65 ans.

L'ancien ministre et actuel président - contesté - de l'UMP ne pouvait laisser à François Fillon le monopole de l'initiative libérale à droite. Dans une interview au Figaro Magazine, il livre ces idées. Il les a complété ce weekend lors d'un meeting de rentrée à Chateaurenard. En comparaison, Sarkozy était social-démocrate, et Chirac un franc communiste.

1. Le discours se veut thatchérien de la grande époque. Grandes tirades sur l'idéologie socialo-communiste et contre la bureaucratie, nous voici en 1979 ! L'homme a conservé un logiciel du siècle d'avant. L'accusation est drôle quand on sait combien Hollande, flanqué de son secrétaire général adjoint Macron, est accusé de social-libéralisme à outrance !

2. Il n'y a pas que l'intention qui est caricaturale, les idées promettent un choc, la nouvelle République des Riches. Copé débute d'abord par quelques mensonges et outrances: ainsi, accuse-t-il le gouvernement de "réduire à néant le statut des auto-entrepreneurs, je me dis qu’il voit le monde à l’envers". A-t-il la réforme Pinel ? Le moins que l'on puisse dire est qu'elle ne change pas grand chose !

3. Copé voudrait commencer les 6 premiers mois de son mandat en 2017 par gouverner par ordonnances ("consacrer les six premiers mois de l’alternance à mener par ordonnances"). Rappelez-vous les cris d'orfraie quand Hollande expliqua la même méthode quand il ne s'agissait que du logement ?

4. Copé a des idées pour l'Education: bien que l'autonomie des universités soit un bel échec, il veut "l’autonomie des chefs d’établissement du secondaire", tout comme "l’examen d’entrée en 6ème, le développement massif de l’apprentissage".

5. Plus grave, il souhaite réduire de 10% la dépense publique. "Soit 130 milliards de dépenses en moins". On cherche les détails, Copé reste flou. Détruire 130 milliards de services publics, ça se cache le plus longtemps possible.

6. Cela ne suffit pas. Copé nous promet 20 milliards de hausse de TVA... Il faut bien financer les 40 milliards d'euros de réduction d'impôts qu'il assume pour les entreprises et les plus fortunés.

7. Comme tout le monde, de gauche à droite, l'homme veut "simplifier" nos réglementations. Le choc de simplification, un concept galvaudé, est repris avec bonheur tant il s'inscrit parfaitement dans le choc libéral que l'actuel président de l'UMP envisage: "Il ne faut pas craindre de s’atteler à la réécriture des codes, de l’urbanisme, du travail."

8. Notez le dernier: réécrire le code du travail pour le simplifier ? Il faut " réformer notre modèle social" assure-t-il. Copé précise: "alignement sur le régime d’indemnisation du chômage allemand, avec la dégressivité des allocations, un programme de lutte contre la fraude avec des sanctions renforcées comme la coupure des allocations, un travail hebdomadaire pour ceux qui touchent le RSA et bien sûr une vraie réforme des retraites." La formule est connue: le chômage trouverait sa cause dans un régime trop généreux... Cinq ans après le déclenchement de la Grande Crise, on croit rêver...

9. A Chateaurenard, dimanche, Copé complète sur l'immigration: contre les clandestins, il s'agira de supprimer l'aide médicale d'Etat. Une mesure dangereuse pour la santé publique, mais réclamée par le Front National.

Pour finir, on se souviendra que ces bonnes leçons d'un apprenti candidat qui se prenait pour de Gaulle (sic!) s'accompagnaient en coulisses de conférences rémunérées par quelques autocraties africaines.

On applaudit la grandeur.

On applaudit.



Ce que Jean-François Copé a dit au Congo par francetvinfo
http://www.jeanfrancoiscope.fr/wordpress/2013/08/figaro-magazine-lump-doit-preparer-lavenir-de-la-france


14 commentaires:

  1. C'est juste à droite tous des croutons conservateurs et passablement rassis.
    Pas comme à gauche où l'on règle tous les problèmes à coup de hausse de taxes, d'impôts, et même de contributions.

    RépondreSupprimer
  2. 2017 c loin ...


    Alors laissons l'anecdotique pour les priorités du moment : ce qui se passe autour de la Syrie.

    Quiconque suit cette actualité a pu remarquer à quel point les gouvernements des pays membre de l'Otan, la France, Grande-Bretagne et Etats-Unis en tête, de concert avec leurs alliés régionaux (Qatar, Arabie-Saoudite, Turquie entre autres) :
    - veulent le renversement du régime syrien en place ... à n'importe quel prix ... fut-ce au prix du déclenchement d'une guerre mondiale !
    - militent depuis qqs temps pour une intervention militaire directe face au constat d'échec de la guerrilla menée par les troupes djihadistes massivement soutenue logistiquement par ces mêmes gouvernements
    - cherchent donc un prétexte pour intervenir sans l'accord du conseil de sécurité (véto russe et chinois)
    - ont pour ce faire défini un fil rouge depuis plusieurs mois : usage d'armes chimiques
    - se sont ainsi donné la possibilité d'orchestrer eux-mêmes le franchissement du fil rouge ...

    Car la question qu'il convient de se poser est :

    "à qui profite le crime ?"

    Si on prend pour argent content la version officielle force est de constater qu'on prend le régime syrien pour un repère de crétins ... et qu'on ne considère pas autrement l'opinion publique prise à témoin d'une telle manipulation aux grosses ficelles. Mais en certaines circonstances, quand l'émotion l'emprote sur l'esprit critique, plus un mensonge est important, mieux il passe !

    Et si l'on estime qu'Assad serait assez audacieux pour tenter un coup pareil au risque de fournir un prétexte inespéré à ses adversaires qui ne cherchent que cela, pourquoi ne pas considérer que ces mêmes adversaires sont eux-mêmes capables d'un tel forfait, d'une telle ignominie ... sachant précisément qu'ils ne cherchent que cela !

    Autrement dit l'enjeu le plus vraisemblable de la situation ne consiste pas à déclencher une intervention rendue nécessaire par l'usage de gaz mais en un usage de gaz nécessaire pour une intervention.


    Pour avoir des informations complémentaires par rapport à la propagande ambiante :

    ==> http://www.silviacattori.net/article4742.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A propos d'usage d'armes chimiques n'oublions pas cette déclaration de Carla del Ponte. L'ancienne procureure du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie expliquait début mai :

      "Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin. Nos enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu'à présent, pour le moment, ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin"

      ==> http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/les-rebelles-syriens-ont-utilise-des-armes-chimiques-selon-une-enquetrice-de-l-onu_318233.html

      Supprimer
    2. A propos de la guerre menée en Syrie, on entend souvent parler de Takfiris. Voici ce dont il retourne :

      Takfiri - littéralement "excommunication" - désigne des groupes armés cruels, adeptes d’une idéologie extrêmement violente qui se caractérise par sa propension à jeter l’anathème non seulement contre des non-musulmans, mais aussi —voire prioritairement— contre d’autres musulmans dont le point de vue diffère. En Syrie, le takfirisme s’est cristallisé contre les Alaouites et contre les Chiites - particulièrement contre le cheikh Mohammad Hussein Fadlallah (1935-2010) leader spirituel du Hezbollah - assimilant son humanisme et son ouverture d’esprit en matière de démocratie ou de mœurs à de l’apostasie. Ces groupes sont généralement armés et financés par l’Arabie Saoudite, le Qatar et les émirats du Golfe.

      Source ==> http://www.silviacattori.net/article4742.html#nb2

      Supprimer
    3. Syrie : qui veut une guerre mondiale ? Qui la cherche ? Qui la provoque ? Dans ces conditions, reposons la question : à qui profite le crime des armes chimiques (l'équivalent des Armes de destruction Massive irakienne) ? Pourquoi ce zèle de la France à travers un Fabius plus que jamais va-t-en-guerre ? Celui-ci parle de riposte proportionnée. Comprendre : aussi proportionnée que le fut le couloir de non-survol instauré en lybie !!

      "L'option militaire est également loin d'être partagée par la Russie. "Satisfaite" de l'accord donné par Damas à une enquête de l'ONU, elle a appelé les Occidentaux à ne pas commettre d'"erreur tragique" en ayant recours à la force. Une intervention en Syrie aurait des conséquences "extrêmement graves", a affirmé un communiqué du ministère des affaires étrangères russe.

      Une initiative militaire sous l'impulsion des Etats-Unis ne serait pas une "partie de campagne", a également averti le ministre de l'information syrien, Omran Zoabi, cité dimanche par l'agence de presse officielle SANA. "Si les Etats-Unis franchissent cette ligne rouge, il y aura de dures conséquences pour la Maison Blanche", a ajouté l'Iran."

      ==> http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/08/26/une-intervention-militaire-internationale-en-syrie-est-vouee-a-l-echec-assure-al-assad_3466203_3218.html

      Supprimer
    4. Syrie : le crime de trop appelle une riposte

      Edito du "Monde". L'attaque chimique dépasse largement le seul cadre de ce conflit. Ne pas réagir avec fermeté serait ouvrir la voie à l'ensauvagement de notre ère à l'échelle mondiale [1]

      ==> les TRES grands mots sont de sortie : le comble du cynisme, de l'inversion et du renversement des rôles ! Le pompier pyromane crie au feu au motif d'empêcher de se répandre l'incendie qu'il a lui-même orchestré pour s'introduire dans la place !

      Et tout cela advient non pas sous Sarkozy mais sous son alter ego de l'umPS ! Avec en force d'appoint des médias hystériques ... Il faut que les réels enjeux politiques et géostratégiques soient conséquents pour orchestrer de telles escalades à propos d'un conflit prétendument 100% syro-syrien !!

      1] http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/08/26/syrie-le-crime-de-trop-appelle-une-riposte_3466412_3208.html

      Supprimer
    5. Tu ménage pas ta peine mais les gens ne veulent pas entendre qu 'on les prend pour des cons.
      Jean-Francois Khan disait encore recèlent, sur Sarkozy nous (Marianne) avions tout dit, tout écrit et cela n'a servi a rien.
      Bonne continuation.

      Supprimer
  3. Copé fait de la surenchère réac pour exister face à Fillon, il est ridicule tellement il est dans la caricature.

    RépondreSupprimer
  4. 7. "Il ne faut pas craindre de s’atteler à la réécriture des codes, de l’urbanisme, du travail."
    Il y en a un qui a voulu réécrire le code de l'urbanisme.
    Mais c'était (heureusement) juste avant la tempête Xynthia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui qui voulait que les maires s'affranchissent de contraintes administratives ubuesques et puissent enfin délivrer des permis de construire dans des zones inondables ?
      Ah, un grand moment, ça oui !
      Vaison-la-Romaine, c'est déjà oublié ?

      Supprimer
    2. Le même qui voulait instituer les sub-primes à la française, juste avant la crise de 2008 ?
      Un visionnaire assurément, ce type !

      Supprimer
  5. Et ça va durer 10 ans, au moins...

    RépondreSupprimer
  6. A côté MLP compte tranquillement les points. Se rend-elle compte qu'elle se fait dépasser sur sa droite ? Probablement. Pareil feu de paille ne saurait durer longtemps.

    A propos de la guerre, je ne saurais trop conseiller le Mémorial 14-18 : l'Histoire se répète de façon troublante.

    RépondreSupprimer
  7. Après SarkoFrance, CopéFrance ;-) ?

    Plus serieusement, Copé ne durera pas (esperons)

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.