8 août 2013

Les marginaux détestables d' «Adopteungitan.com»

On va croire, se dire, presque espérer que c'était de l'humour potache.

C'était simplement nauséabond.



Quelques hurluberlus ont créé une page sur Facebook le 1er août, dénommée «Adopteungitan.com». Sa devise ? "Pour tous les gitanophiles,les gitanologues,et les amis des Roms!Une page dédiée aux amoureux des gens du voyage,des manouches,et des voleurs de cuivre!".

Ils ont placé des photos présentant deux fillettes fouillant des poubelles, ou un panneau indiquant "dechetterie" et "gens du voyage". D'autres photos étaient accompagnés de commentaires insultants. Il y avait quelques liens vers d'autres pages aux titres évocateurs ("Le National Emancipé", ou "Black Blanc Beur contre le métissage généralisé voulu par les franc-maçons"). Leurs textes, souvent insultants, sont truffés de fautes de grammaire, de ponctuation ou d'orthographe.

La page était toujours accessible en fin de journée ce 8 août. 

Mais plus d'une semaine après sa création, la page attirait un nombre de "fans" marginaux, moins de 900. 

On sait depuis quelques lustres que les réseaux sociaux ont cet inconvénient de médiatiser au plus grand nombre toute une flopée de marginaux détestables.

Une plainte a été déposée à Marseille par une association, pour "incitation à la haine raciale".
«Nous sommes allés déposer plainte pour "incitation à la haine raciale" sur une page qui se trouve sur le réseau Facebook et qui s'intitule "adopte un gitan.com"», écrit la présidente de «Amaro Drom» (Notre Route), Véronique Labbe, dans un communiqué. «Nous ne pouvions laisser sur un réseau social ce déferlement de haine à l'égard de la communauté gitane», ajoute-t-elle. (Source
 La plainte sert-elle à quelque chose même si la démarche initiale était ignoble ? Oui. Il faut que le scandale soit grand et fort, rapidement grand et fort.

Les inévitables neo-fascistes et xénophobes en tous genres couineront contre cette nouvelle atteinte à leur liberté d'expression nauséabonde.




1 commentaire:

  1. Voir les bonnes pages de ce "spécialiste"


    http://jacques-sigot.blogspot.fr/2011/01/camp-de-concentration-de-montreuil.html
    http://camp-montreuil-bellay.eklablog.com/


    Extrait d’un courriel que j’ai reçu :




    Décidément l'actualité s'intéresse à ceux que l'Administration appelle arbitrairement Gens du Voyage - le plus souvent sans majuscules - appellation étrange qui n'a ni singulier, ni féminin !!!... quand la plupart ne voyagent plus. Mais qui va chercher à les différencier par leurs noms nos Manouches, Français depuis 1419, Gitans, nos voisins du sud depuis des siècles, Roms, en France depuis la fin du XIXème siècle après que l'esclavage a été supprimé en Europe de l'Est où ils étaient "attachés" aux terres des seigneurs et de l'Eglise, Yénisches, ces Tsiganes "blonds" qui ont fui au XVIIème siècle les villages germaniques saccagés par la Guerre de Trente ans ?...



    Jusqu'en 1969 et depuis le 16 juillet 1912, c'étaient nos "nomades" - les anciens se souviennent des anciens panneaux qui leur interdisaient les places de nos villages - gens dits sans domicile ni profession définie, obligés de se signaler des "vrais" citoyens par un carnet anthropométrique, un carnet de circulation et une plaque minéralogique spéciale fixée à l'arrière de leur verdine (leur roulotte hippomobile, pour nous autres gadjé).

    ………
    - C'est pourtant le hasard qui programme ce dimanche à 15 h 30 sur la chaîne LCP, (voir la pièce jointe) le riche documentaire historique (avec reconstitution virtuelle du camp et rencontre avec d'anciens internés et un gardien) d'Alexandre Fronty, puisqu'une chaîne programme assez longtemps à l'avance. Alexandre Fronty, le réalisateur de ce moyen-métrage vient de disparaître brusquement au retour d'un tournage en Orient……………

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.