25 août 2013

Un weekend politique en 5 videos


"Le pire, c'est de reprendre les mots de l'adversaire, pour dire que le problème, ce n'est pas le financier, c'est l'immigré" Jean-Luc Mélenchon, que nous critiquons ici et ailleurs souvent, avait parfaitement raison. Parfaitement raison. La politique est une affaire d'actes et de discours.



Mélenchon accuse Valls de reprendre "les mots... par francetvinfo

"Quand on s'attaque à une mosquée, quand on s'attaque à un cimetière, quand on s'attaque à une femme dans la rue, on s'attaque à la République." C'est Manuel Valls qui prononce ces mots, samedi à la Rochelle. Ils sont forts, ils viennent tard. Manuel Valls a-t-il compris qu'il avait dépassé les bornes depuis longtemps ?



Valls : "Oui, l'islam est compatible avec la... par francetvinfo

La politique, c'est de la preuve. Ségolène Royal ouvre cette université d'Eté du PS. Elle est "ovationnée", l'épisode Falorni est oublié. "Nous avons été élu pour mettre fin aux scandales financiers, comme celui de la banque DEXIA, la banque des collectivités locales qui a coûté 6 milliards d'euros aux contribuables." 


Plénière d'ouverture : Ségolène Royal par PartiSocialiste

 Christiane Taubira vole la vedette. Acclamée à l'Université d'été des écologistes à Marseille, elle est aussi chaleureusement applaudie à La Rochelle. Taubira n'est pas socialiste, faut-il le rappeler ? "La prison courte peine aura contribué à dé-socialiser." Cette formule, peu reprise, est décisive du débat qui nous agite. La prison est si contreproductive qu'elle transforme en délinquants endurcis de petites racailles.


Plénière Justice : Christiane Taubira par PartiSocialiste

La dernière video du weekend est sans espoir. Jean-François Copé, à Chateaurenard, attaque justement Taubira d'une formule: "c'est l'impunité qui créé la délinquance". Et il assène mensonge sur mensonge sur la réforme pénale de la Garde des Sceaux: réduction automatique des peines ? C'est faux, Copé n'avait pas écouté Taubira (cf. video ci-dessus). Réforme laxiste responsable de l'insécurité ? La réforme taubira n'a même pas été voté. Le sarkozysme judiciaire est tout entier encore en vigueur. De quoi parle donc Copé ?

Copé fustige la réforme pénale de Taubira - 25/08 par BFMTV

7 commentaires:

  1. On voit que la rentrée politique approche avec à l'horizon une année 2014 très électorale. Sarkofrance esquisse qqs gestes de rassemblement et cogne l'adversaire. Une oeillade à JLM ; une accolade à Ségolène ; une ovation pour Christiane ; un bisou à Manuel et enfin une mandale à Copé !

    Valls quant à lui fait du Sarkozy ... y compris en alternant les émotions ; martial un jour, empathique le lendemain : il y a à manger pour tout le monde. De la copie conforme. Certaines âmes délicates vont encore vomir ; à juste titre ...


    On attend le prochain billet sur la battaille resucée contre le Front national à défaut d'un billet sur la vraie gauche. Celle qui parle à gauche et n'oublie pas de placer son programme clairement à gauche. En annonçant tout aussi clairement qu'il donnera forcément lieu à un affrontement dont le peuple aura sa part.

    Y compris les bobos que leur condition corrompue n'aura pas définitivement habitués aux douceurs d'une collaboration confortable avec l'ordre établi sous (fausse) bannière de gauche fournie généreusement par l'aile modérée de l'umPS qui elle-même navigue sous pavillon de complaisance depuis trop longtemps.

    Des pavillons qui sont à la politique ce que les paradis fiscaux sont à l'économie : des cancers qui affectent en profondeur l'équilibre d'une société.

    Affaire à suivre ...

    RépondreSupprimer
  2. 5 vidéos et un article sur Médiapart :

    http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/240813/l-alarme-d-edgar-morin


    Article de Morin à lire et relire !!!!

    RépondreSupprimer
  3. Du discours de Vals j'ai retenu: "l'Islam est compatible avec la démocratie" et qu'il a, au final, proclamé la France "république laïque" comme Sarkozy. Dans aucuns textes fondateurs de notre république n'apparait le mot laïc, ni même dans le titre de la loi de 1905. Cette loi impose la laïcité dans la seule fonction publique. Pourquoi faire croire aux français que cette directive s'applique à tout le domaine public, services de l'Etat et espaces communs? Si ce n'est interdire les religions et en particulier l'Islam du débat démocratique.
    Robert Spire

    RépondreSupprimer
  4. Les principes de la République française sont : l’indivisibilité, la laïcité, la République sociale, la démocratie ; ils sont inscrits dans la constitution.


    amen....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Indivisibilité, oui.
      Ben, c'est oublié...

      Supprimer
  5. Laissons l'anecdotique pour les priorités du moment : ce qui se passe autour de la Syrie.

    Quiconque suit cette actualité a pu remarquer à quel point les gouvernements des pays membre de l'Otan, la France, Grande-Bretagne et Etats-Unis en tête, de concert avec leurs alliés régionaux (Qatar, Arabie-Saoudite, Turquie entre autres) :
    - veulent le renversement du régime syrien en place ... à n'importe quel prix ... fut-ce au prix du déclenchement d'une guerre mondiale !
    - militent depuis qqs temps pour une intervention militaire directe face au constat d'échec de la guerrilla menée par les troupes djihadistes massivement soutenue logistiquement par ces mêmes gouvernements
    - cherchent donc un prétexte pour intervenir sans l'accord du conseil de sécurité (véto russe et chinois)
    - ont pour ce faire défini un fil rouge depuis plusieurs mois : usage d'armes chimiques
    - se sont ainsi donné la possibilité d'orchestrer eux-mêmes le franchissement du fil rouge ...

    Car la question qu'il convient de se poser est :

    "à qui profite le crime ?"

    Si on prend pour argent content la version officielle force est de constater qu'on prend le régime syrien pour un repère de crétins ... et qu'on ne considère pas autrement l'opinion publique prise à témoin d'une telle manipulation aux grosses ficelles. Mais en certaines circonstances, quand l'émotion l'emprote sur l'esprit critique, plus un mensonge est important, mieux il passe !

    Et si l'on estime qu'Assad serait assez audacieux pour tenter un coup pareil au risque de fournir un prétexte inespéré à ses adversaires qui ne cherchent que cela, pourquoi ne pas considérer que ces mêmes adversaires sont eux-mêmes capables d'un tel forfait, d'une telle ignominie ... sachant précisément qu'ils ne cherchent que cela !

    Autrement dit l'enjeu le plus vraisemblable de la situation ne consiste pas à déclencher une intervention rendue nécessaire par l'usage de gaz mais en un usage de gaz nécessaire pour une intervention.


    Pour avoir des informations complémentaires par rapport à la propagande ambiante :

    ==> http://www.silviacattori.net/article4742.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A propos de la guerre menée en Syrie, on entend souvent parler de Takfiris. Voici ce dont il retourne :

      Takfiri - littéralement "excommunication" - désigne des groupes armés cruels, adeptes d’une idéologie extrêmement violente qui se caractérise par sa propension à jeter l’anathème non seulement contre des non-musulmans, mais aussi —voire prioritairement— contre d’autres musulmans dont le point de vue diffère. En Syrie, le takfirisme s’est cristallisé contre les Alaouites et contre les Chiites - particulièrement contre le cheikh Mohammad Hussein Fadlallah (1935-2010) leader spirituel du Hezbollah - assimilant son humanisme et son ouverture d’esprit en matière de démocratie ou de mœurs à de l’apostasie. Ces groupes sont généralement armés et financés par l’Arabie Saoudite, le Qatar et les émirats du Golfe.

      Source ==> http://www.silviacattori.net/article4742.html#nb2

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.