30 septembre 2013

Chômer tous les jours, sauf le dimanche

C'est donc une réunion surréaliste, ce lundi matin, qui se déroule chez Jean-Marc Ayrault.

La ministre Marisol Touraine, la veille, avait cédé à cette improbable pression des "travailleurs du dimanche". Car il y avait prétendument urgence, 22 magasins sur plus d'une centaine, des enseignes Leroy Merlin et Castorama, avaient bravé l'interdiction prononcée par un tribunal la semaine précédente.

Quel affront !

"A l'évidence le statu quo n'est pas tenable", avait donc déclaré la ministre de la Santé, sur France 5. "Il y a des salariés qui ont envie de travailler dimanche, des gens qui ont envie de faire leur courses le dimanche".

Il fallait se pincer.

Les services de Matignon, ce dimanche, ont donc confirmé que Michel Sapin (Travail), Benoît Hamon (Consommation), Sylvia Pinel (Commerce) et Pierre Moscovici (Economie), allaient se retrouver dès potron-minet pour discuter de cette affaire.

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a toutefois voulu modérer les ardeurs léo-lib de sa consoeur: la réunion du lundi se déroulerait "en gardant à l'esprit que l'intérêt des salariés reste de préserver le droit à un repos dominical".


La France compte 5 millions d'inscrits à Pôle Emploi.


10 commentaires:

  1. Et allez ! Ça recommence !!
    On croyait que cette vieille lune néolibérale. ne réapparaitrait pas sous la gauche.........mais si !!
    J'ai l'impression de radoter mais encore une fois, le dimanche est fait pour profiter de sa famille, ses amis, aller faire un tour et prendre l'air. Pas pour aller consommer dans une grande surface parce qu'on ne sait pas quoi faire d'autre ! " Tiens, si on allez faire un tour chez Casto ? " Sans se préoccuper de savoir si la pauvre fille derrière sa caisse est vraiment ravie d'être là ou si elle n'a pas eu le choix au vu de son contrat de travail ! Bien sûr," àlatélé", on va voir tout plein de gentils employés qui rêvent de travailler le dimanche ( on devra vérifier s'il n'ont pas leur carte UMP incognito, ha,ha! ) et JP Pernaut nous expliquera combien nous sommes un pays rétrograde et gangréné par les syndicats, blablabla!! Mais moi, qui bosse ( et c'est normal ) 2 WEnds sur 3 et pas mal de nuits dans un hôpital, je dis haut et fort: pas touche au repos dominical

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "le dimanche est fait pour profiter de sa famille, ses amis, aller faire un tour et prendre l'air. Pas pour aller consommer dans une grande surface parce qu'on ne sait pas quoi faire d'autre ! "

      je ne sais pas si vous avez intégré dans votre réflexion que chacun est libre d'employer son temps comme il le veut et que si l'un d'entre nous n'a pas envie de profiter de sa famille, ses amis, aller faire un tour et prendre l'air le dimanche, je ne pense pas que vous soyez en mesure de lui imposer votre conception personnelle du dimanche.

      Bon, maintenant, si vous analysez le monde à travers vos conceptions perso sans intégrer celles des autres, je comprends que ce monde vous déçoive: il est désobéissant.

      Supprimer
    2. certes mais il est pas obligé d'imposer aux autres de bosser le dimanche

      Supprimer
    3. Mais....

      Qui impose quoi et à qui ?

      Personne n'impose rien il me semble....

      Supprimer
  2. dans les sondages on demande toujours
    souhaitez vous que les commerces ouvrent le dimanche ?
    mais jamais
    êtes vous pret à travailler le dimanche ?
    j'suis pas sur que la réponse serait la même

    RépondreSupprimer
  3. On sent comme une désillusion ces derniers temps chez vous, Juan, me trompe-je ?

    RépondreSupprimer
  4. Et dire que ce cirque provient d'une plainte déposée par Bricorama, à l'encontre des Casto et Leroy, pour des histoires de dérogations du dimanche . Du coup, on fait un coup de billard à trois bandes : on fait revoir le texte sur le travail du dimanche, on fait en sorte de discréditer les syndicats et on instrumentalise les salariés !
    A pleurer !

    RépondreSupprimer
  5. Et pendant ce temps là, personne ne se pose la question des salaires minables de la grande distribution, qui obligent les salariés à faire du rab pour pouvoir joindre les deux bouts..."travailler plus, pour gagner plus" qu'il disait...Ils sont où les responsables qui nous gouvernent qui fustigeaient ce concept quand ils étaient dans l'opposition ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1

      le gvt se fait discret sur ce problème de salaire.

      Pourtant, plus de salaires: plus de rentrées fiscales, plus de TVA, plus de cotisations....
      Ok, une partie ira en épargne, ça ne me semble pas non plus une hérésie d'épargner, mais les cotisations pour ne parler que de ça, c'est aussi de l'épargne quelque part...

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.