18 septembre 2013

les Roms, enjeu électoral, cible de lynchage.

Ne soyez pas surpris. Ce sera immonde, mais l'immonde n'est pas encore atteint. Il ne le sera jamais.

Il n'a pas de preuves, mais une intuition, des indices, une "intime conviction".
"La coïncidence est trop forte. Ce sont eux, je le dis et je l’affirme. J’accuse, même ! S’ils veulent me faire un procès, qu’ils le fassent. Je suis prêt à répondre en justice si j’accuse ces gens à tort.
Cet homme, c'est un élu, le maire de Croix, dans le Nord. Il s'appelle Régis Cauche, nous étions le 13 septembre.

La recrudescence de vols, surtout de volailles dans une ferme de sa commune, c'est donc, selon lui, la "faute des Roms". Quelques-uns ont installé un campement pas loin. Alors quand il est accompagné d'un journaliste, en visite dans sa commune, il évite toute retenue, il se lâche rapidement, il compatit avec l'une des victimes de ces vols sans coupables. Le journaliste de la Voix du Nord ne s'y trompe pas, il y a un contexte pré-électoral. Le recul n'est plus de mise: "À quelques mois des municipales, l’arrivée des Roms sur sa commune constitue pour lui un réel pépin électoral" écrit-il.

Avant de se quitter, il lâche une dernière formule, plus ignoble que le reste, irresponsable comme d'autres:
"Et si un Croisien commet l’irréparable, je le soutiendrai."
 Bien sûr, depuis, de nombreuses bonnes voix se sont exprimées, à gauche comme à droite contre ces propos. La sénatrice UMP locale a toutefois apporté son soutien... Mais la boîte de Pandore n'est plus ouverte, elle est carrément renversée.

9 commentaires:

  1. y a pas de bijoutiers à Croix ? bien sûr que oui
    alors préparons une nouvelle page FB

    RépondreSupprimer
  2. Sauf que des roms, y'en a plein les rues, plein tous les coins où ils peuvent faire des campements, plein les structures d'hébergement, les restaurants municipaux ... qu'ils ne parlent pas français, mais dans l'immense majorité des cas, le roumain ... et qu'il faudra bien qu'on prenne des dispositions, au niveau de l'Union Européenne ... qu'on donne des moyens à la B.R.P = Brigade de Répression du Proxénétisme : car les types qui vont manger au restaurant municipal, c'est pas dit qu'il n'aient pas des filles sur le trottoir et ça ... ça me gonfle, tu ne peux pas savoir !
    Arrêtons de faire les anges !
    C'est cette posture qui fait un tapis rouge à Marine Le Pen. J'espère que tu vas finir par le comprendre.
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai aucune tolérance particulière pour la rapine, le vol, l'insécurité. Mais je déteste ce genre de propos d'un élu de la république contre une communauté et non des personnes identifiées.

      Supprimer
  3. Quand l'un d'eux essaie de me taxer, tu verrais sa tête quand je lui dis :
    "Lasă-mă în pace, du-te acasă: Ești o rușine pentru România !"
    =
    Laisse moi tranquille, rentre au pays : tu fais honte à la Roumanie !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non , rien compris . S'ils viennent chez nous c'est parce que ce sont les roumains qui ne veulent plus d'eux .

      Supprimer
    2. Bien sûr, je ne comprends rien. Et si je te comprends toi, nous serions la poubelle de la Roumanie ?C'est bien cela ?
      Alors là ! Même pas en rêve !

      Supprimer
    3. Si la Roumanie était capable d'éprouver de la honte, elle traiterait ses Roms différemment, et ils y resteraient.

      Supprimer
    4. @ Ladyapolline,

      Si on considère les Roms comme des déchets, alors, effectivement, il n'est pas possible d'accepter de devenir "la poubelle de la Roumanie".

      Si on les considère comme des êtres humains, le point de vue est différent.

      Supprimer
  4. D'un côté, des types ignobles qui font du racolage électoral en donnant libre cours à leur "racisme ordinaire" et de l'autre, le vide sidéral, le silence assourdissant des élites et des gouvernants. What else ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.