10 septembre 2013

Marseille, le Far West en bas de chez nous. Vraiment ?


Marseille, un jour sans meurtre ? Peut-être, un jour.

La cité phocéenne est l'objet de toute l'attention qu'il convient en cette rentrée. Il y a d'abord ces morts, issus de règlements de comptes entre bandes, gangsters ou dans des milieux interlopes. On ne sait que penser, sauf que ces règlements de comptes en cascade, une quinzaine depuis de le début de l'année sont aussi l'un des signes que cette région reste l'une des plus dangereuses de France.

Certes, cela va mieux à Marseille, paraît-il. Les statistiques, calculées suivant l'exacte même méthode, révèlent que la délinquance y est en baisse: près de 20% de cambriolages en moins, moins de vols avec violence également, etc, etc. Même les règlements de comptes étaient plus nombreux l'an passé, note le Monde.


 A Marseille, les sondages en vue de l'élection municipale de l'an prochain donne le maire sortant en tête sur la base d'un paysage politique éclaté. Pire, le sort des primaires socialistes n'est pas encore réglé. Pire encore, il se trouve quelques socialistes pour regretter Jean-Noël Guérini, cet ancien responsable accusé de corruption , tricherie et autres joyeusetés .

 La lutte contre l'insécurité y est devenu le sujet majeur de ces élections municipales. L'équipe sarkozyste avait sombré, limogeant préfets et responsable vers la fin du quinquennat.

Combien de temps faudra-t-il pour réparer ces dégâts ?



[NDR: je visite Marseille de façon irrégulière depuis 15 ans. Oui, la ville paraît violente, comme bien d'autres. Il y a deux ans déjà, la Cour des Comptes jugeait que Marseille manquait de policiers. Mais ce n'est pas tout. Les saillies verbales de la socialiste Samia Ghali contre les Roms sont dangereuses. Il faut enterrer l'héritage Guérini. ]


Crédit illustration: DoZone Parody

11 commentaires:

  1. L'une des caractéristiques du Blairisme, du Bushisme et du Sarkozysme était d'être fortement marqués par un souci obsessionnel et central de maitrise de l'agenda médiatique. En saturant celui-ci et donc en empêchant toute possibilité de réflexion approfondie ... les sujets se succédant à un rythme élevé et se chassant l'un l'autre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prenez le temps de nous faire part d'une de vos réflexions approfondies, je vous en prie.

      Supprimer
    2. Desmotscratie : +2000. Ahhhh on les a battu!!!

      Supprimer
  2. Je visite aussi de temps en temps Marseille, et je trouve ça de plus en plus crade, délabré, à chaque fois. Je suis toujours surprise par le bruit des sirènes de flics, par le nombre de vigiles dans les commerces et restaurants, par le nombre de gens qui font les poubelles ou mendient. Et cela à deux pas du vieux port….

    RépondreSupprimer
  3. Marseille a toujours été une ville particulièrement gangstérisée, mais il y a toujours eu des chefs (Carbone et Spirito, les Guérini, "Francis le Belge", etc.) assez puissants pour y organiser les trafics et répartir les territoires; depuis l'assassinat de "Francis le Belge", chaque petit gang est livré à lui-même, et dispute en permanence son territoire à ses voisins, d'où les règlements de compte permanents.

    Pour rétablir le calme, il faut que le gouvernement y nomme un gangster en chef...

    RépondreSupprimer
  4. « Je visite aussi de temps en temps Marseille, et je trouve ça de plus en plus crade, délabré, à chaque fois. »

    On se demande bien pourquoi.

    RépondreSupprimer
  5. J'habite en plein centre de la ville et chaque jour, je la vois dépérir.
    Malgré quelques progrès dans quelques domaines.
    L'apparence de la ville commence a évoluer avec la semi-piétonnisation du vieux port, la rénovation de la rue de la république (entre vieux port et Joliette) et l'embellissement de quelques quartiers.
    Mais dans son ensemble, la ville (qui est le regroupement de 112 quartiers)semble laissée à l'abandon. Aucune exigence municipale, des travaux qui n'en finissent pas, aucun contrôle de la réalité du nettoyage, aucune présence policière de la circulation et de ses dérivés (stationnement anarchique, circulation des deux roues sur les trottoirs...)

    la ville semble laissée à l'abandon.

    je voudrais ajouter à l'attention de Suzanne que ses photos datent un peu, notamment la première qui doit avoir 7 ou 8 ans. Depuis les choses ont bien changé et heureusement.

    Il y a une impérieuse nécessité d'un changement de décideurs municipaux pour une évolution de la ville à la condition de s'éloigner des querelles de chapelle et des soit-disant hommes providentiels.

    RépondreSupprimer
  6. Maintenant à propos de far-west, il y a peut être de la marge. Début mai, deux soirs festifs consécutifs sur le vieux-port ont rassemblé quelques 400 000 personnes. Un seul incident (arrachage de collier) recensé.

    RépondreSupprimer
  7. Pierrot, ces photos ont été prises par moi, peu de temps avant que je les mette sur le billet de blog. En juillet 2009.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille excuses Suzanne, je n'avais pas remarqué la date sur l'affiche.
      Quoiqu'il en soi, même si beaucoup reste à faire, la propreté fait de petits progrès dans la ville.

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.