13 octobre 2013

L'actualité politique, vue par 10 blogs (S01e03)

Troisième tri hebdomadaire sélectif des 10 billets de la blogosphère politique qui nous éclairent.

Le blog Des Pas Perdus n'en peut plus de la Vème République. Nous sommes dimanche soir, le score de Brignoles vient de tomber. La République aussi. "En définitive, la Cinquième République dégoute les citoyen-ne-s de la politique."

"Le Front républicain, une chimerde embarrassante" ? Sans rire ? Oui, sans rire. Megaconnard - c'est son nom - s'énerve. Rachida Dati au Grand Journal, c'était la goutte d'eau qui fait déborder un vase déjà trop plein.

Un candidat socialiste à sa réélection municipale pense qu'il y a des "troubles de l'élection", dans sa campagne dijonnaise. La blogueuse Olympe nous rappelle que l'idée vient d'ailleurs, chez nos voisins belges. Et il ne s'agissait pas de réélire un maire mâle.

Lundi 7 octobre, Seb Musset s'attarde sur Amazon, et la loi nouvelle qui s'adresserait à elle. Il est écrivain, il va bientôt publier son dernier ouvrage.

Mardi 8 octobre, notre confrère Melclalex livre un billet des plus complets sur l'affaire Bettencourt. On y comprend pourquoi Nicolas Sarkozy n'a pas été innocenté. Il est simplement passé entre les gouttes.

Mercredi, L'Hérétique s'inquiète d'un sondage pour les élections européennes. Le centre-droit qu'il défend a du souci à se faire. Comme la démocratie en général...

Jeudi, Rosaelle est incrédule. Le premier ministre libyen s'est fait kidnapper le matin même. Il sera libéré plus tard. Mais à quoi bon cette guerre d'il y a 2 ans ? Kadhafi est mort, c'est déjà ça, non ?

Vendredi, Marco d'Alter-Oueb remet les pendules à l'heure. "Bien sûr, la gauche est décevante, mais est-ce vraiment suffisant pour laisser le manche à la maquerelle brunâtre ou au nouveau calife qui veut être calife à la place du calife ? Rappelez-vous un seul instant d’où l’on vient."

Vendredi encore, Robert Crémieux, sur son blog hébergé chez Mediapart, explique comment une chômeuse en colère a dynamité l'émission télévisuelle de Jean-François Copé, la veille, sur France 2.

Boum ! 

Samedi 12 octobre, Elooooody revient sur cette obstination frontiste qui a saisi notre microcosme médiatico-politique. Elooooody n'hésite pas à écrire qu'elle ne sait pas, quand elle le sent. Le commentaire politique mériterait davantage de cette franchise dans nos médias traditionnels.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.