24 octobre 2013

Sarkozy toujours à l'affut ... pour ne rien dire.

Il parle encore. Mais la presse tarde à relayer. Quinze jours après une intervention devant des chefs d'entreprise, le voici.

Rancunier
"Je vais vous dire pourquoi je vous en veux. (...) Aucun d'entre vous ne s'est mobilisé pour défendre mes réformes"

Désintéressé
"La politique me fatigue, mais vous n'êtes pas débarrassés de mon intérêt pour la France"

Heureux
"Je suis marié à une belle Italienne, j'ai une fille adorable, je gagne de l'argent et la politique "politicienne" ne m'intéresse plus"

Dimanche dernier, Valeurs Actuelles jubilait avec un sondage express: "Sarkozy écrase Hollande". Exercice virtuel, sans rapport avec une réalité que l'hebdomadaire de la nouvelle extrême droite avait oubliée: le pire ennemi de Sarkozy est encore lui-même.

Un confrère commente sobrement cette soudaine présence médiatique de l'ancien monarque: c'est "l'art de faire de l'information avec rien"

3 commentaires:

  1. Un proverbe se glisse subrepticement et s'impose : "au royaume des aveugles, les borgnes sont rois".

    RépondreSupprimer
  2. Si c'est pour rien dire , pourquoi donc en parler ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas faux, mais en même temps, vu le titre de ce blog.

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.