25 novembre 2013

Ce que Najat Vallaud-Belkacem veut contre les violences faites aux femmes.

Elle a obtenu 66 millions d'euros, pour trois ans. Najat Vallaud-Belkacem est la ministre du sujet du jour, l'un de ces sujets que malheureusement l'actualité oublie, et que tous aimeraient voir disparaître rapidement faute de cas.

Mais des cas, il y en a, toujours et nombreux. On reste même coi devant l'ampleur du phénomène.

La ministre des Droits des femmes a présenté un plan triennal de 28 mesures qui en comporte quelques-unes plus particulièrement sociales. Car il s'agit aussi d'améliorer les "chances de sorties" de ces femmes qui veulent fuir la violence.

1650 places (mais seulement en 2017) s'ajouteront au tiers des places d'hébergement d'urgence réservées aux femmes victimes de violences. Est-ce suffisant ? Non. Le 115 est débordé, la ministre l'a reconnu ce lundi matin sur France Inter. Dans une video mise en ligne ces jours-ci, l'association Paroles de femmes teste le numéro d'appel pour l'hébergement d'urgence.

Mais les services du ministère répliquent qu'un numéro spécial et global, entièrement et exclusivement dédié aux femmes victimes de violences, sera justement accessible 24h sur 24 à compter de janvier prochain - le 3919.

Le projet de loi pour l’égalité, prochainement adopté, prévoit également l’éviction du conjoint violent du logement du couple etle  maintien de la victime dans le logement "lorsqu’elle le sollicite."

Autre mesure, la levée des obstacles à l'accès au logement social pour les femmes victimes de violences, dans le cadre du projet de loi ALUR. En l'occurrence, la location ou la propriété d'un logement par le conjoint violent n'empêchera plus l'accès au logement social. Et les documents pour justifier d'une séparation seront moins stricts.

Les CAF et Caisses de MSA seront aussi rappelées à l'ordre pour mieux prendre en compte la séparation ou la rupture de vie commune dans la détermination des droits au revenu de solidarité active. Mais la ministre, en liaison avec les Finances, souhaite aussi créer une "désolidarisation Précoce et effective des dettes" dès l'année prochaine.

Les femmes étrangères victimes de violences ou de la traite seront exonérées de taxes sur les titres de séjour (260 euros sur la primo-délivrance 260€; 106€ pour le renouvellement des titres de séjour)



AXE 1: ORGANISER L’ACTION PUBLIQUE AUTOUR D’UN PRINCIPE D’ACTION PARTAGÉ : AUCUNE VIOLENCE DÉCLARÉE NE DOIT DEMEURER SANS RÉPONSE

1.1: Ne laisser sans réponse pénale et sociale aucune violence déclarée
1.2: Créer une plateforme téléphonique d’écoute et d’orientation
1.3: Doubler le nombre des intervenants sociaux en commissariats et en brigades de gendarmerie
1.4: Consolider la réponse sanitaire et assurer la coordination des politiques publiques
1.5: Organiser une réponse à l’urgence en cas de viol
1.6: Garantir aux femmes victimes de violences l’accès à un hébergement d’urgence dédié et adapté aux besoins grâce à 1 650 solutions supplémentaires
1.7: Lever les obstacles à l’accès au logement social des femmes victimes de violences
1.8: Tenir compte de la situation des femmes victimes de violences dans le calcul des droits au RSA et mettre au programme de travail du Gouvernement la question de la désolidarisation précoce et effective des comptes et des dettes
1.9: Exonérer les femmes étrangères victimes de violences et de la traite des taxes sur les titres de séjour
1.10: Organiser autour du préfet et du procureur de la République un nouveau pilotage départemental des réponses apportées aux violences

AXE 2: PROTÉGER EFFICACEMENT LES VICTIMES
2.1: Renforcer l’ordonnance de protection 2.2: Généraliser le téléphone portable d’alerte pour les femmes en très grand danger (TGD)
2.3: Poursuivre le déploiement des référents pour les femmes victimes de violences au sein du couple
2.4: Consolider l’accueil de jour
2.5: Développer les stages de responsabilisation pour prévenir la récidive
2.6: Développer les marches exploratoires et la prévention situationnelle
2.7: Soutenir la création d’espaces de rencontre parents-enfants et l’accompagnement protégé

AXE 3: MOBILISER L’ENSEMBLE DE LA SOCIÉTÉ
3.1: Renouveler le plaidoyer pour agir : le programme de l’Observatoire national des violences faites aux femmes
3.2: Mobiliser les agents du service public et les professionnels à travers un programme transversal de formation initiale et continue (et 8 annexes)
3.3: Assurer le respect des droits des femmes dans le champ des médias et d’internet
3.4: Prévenir les comportements sexistes et les violences en milieu scolaire
3.5: Prévenir les comportements sexistes et les violences sexuelles dans le milieu universitaire
3.6: Prévenir les comportements sexistes et les violences sexuelles dans le sport
3.7: Prévenir le harcèlement sexuel et des violences au travail
3.8: Prévenir et lutter contre les mariages forcés et les mutilations sexuelles féminines
3.9: Informer et sensibiliser le grand public
3.10: Prévenir les stéréotypes sexistes et les violences faites aux jeunes femmes dans les DOM
3.11: Poursuivre la mobilisation internationale initiée par la Convention d’Istanbul


Lire aussi:

10 commentaires:

  1. J'admire le timing, avant les fêtes de fin d'année et les soldes de janvier. Bravo Najat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mauvaise langue !
      Elle ne fait ça que par générosité féminine... Ou féministe... ou populiste...
      Et puis, comme ça, comme pour la fermeture de Fessenheim, comme pour la mise à plat de la fiscalité, comme pour le changement en général, c'est MAINTENANT qu'on en parle, mais c'est après avort été viré du gouvernement, en 2017, qu'on le mettra en place

      Supprimer
  2. Faudrait des cours de galanterie a l'école, en plus des cours de morale.
    Les cours de galanterie, l'air de rien, cela amusera bien la galerie pendant une semaine et fera oublier les chiffres du chômage et du commerce extérieur.
    Je suis pas énarque mais j'ai plein d'idées d'énarque, celle la c'est cadeau, je suis de bonne humeur aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  3. D'un autre coté, ce n'est pas parce qu'il y a d'autres trucs qui doivent être traités que celui ci doit être mis de coté...

    C'est son taf', elle le fait, et ce serait stupide (voir carrément trés con et demago de bas étages) de le lui reprocher.
    Mais bon.. Ceci est un autre sujet.

    RépondreSupprimer
  4. Deux beignes, la Najat ! Et passons à autre chose…

    RépondreSupprimer
  5. 1.1: Ne laisser sans réponse pénale et sociale aucune violence déclarée
    Ca marche aussi si cette femme, seule avec deux enfants, se fait virer de son boulot parce que, par exemple, l'un des deux est souvent malade, qu'elle est obligée de s'absenter souvent et que du coup est se retrouve à la porte ?
    1.3: Doubler le nombre des intervenants sociaux en commissariats et en brigades de gendarmerie
    Comment on fait ?. J'habite dans une petite ville avec une gendarmerie et 8 pandores. Il y a deux ans, gendarmerie ouverte du lundi matin au samedi soir.
    Aujourd'hui, cette même gendarmerie est ouverte le lundi de 14h à 18h et le samedi de 14h à 18h. Entre les deux, tu ne peux pas te faire agresser, cambrioler, etc. Merci, Valls, de nous aider à lutter contre l'insécurité. C'est plus facile contre une gamine de 15 ans.
    1.5: Organiser une réponse à l’urgence en cas de viol
    Voir le point précédent ! Pas de viol hors le lundi et le samedi après-midi.
    1.9: Exonérer les femmes étrangères victimes de violences et de la traite des taxes sur les titres de séjour
    Valls les aidera bien à choisir le bon charter...
    1.10: Organiser autour du préfet et du procureur de la République un nouveau pilotage départemental des réponses apportées aux violences
    Une idée, comme ça : arrêter l'implantation des caméras pour privilédier l'implantation de personnels humains !!! Par exemple, pour rouvrir des gendarmerie à temps complet !
    2.4: Consolider l’accueil de jour
    Ca existe déjà : le lundi et le samedi après-midi que j'vous dis...
    2.5: Développer les stages de responsabilisation pour prévenir la récidive
    Le STAGE : l'arme atomique secrète de tous nos politiques. D'une efficacité redoutable, surtout dans le cas des violences. Carlos Gohn, le PDG d'Orange, de Gad, de Goux, etc, ils y seront conviés ?
    2.6: Développer les marches exploratoires et la prévention situationnelle
    CA, c'est beauuuuuu... Oh putain, faut que je le note ce terme pour le mettre dans mon prochain poème...
    3.1: Renouveler le plaidoyer pour agir : le programme de l’Observatoire national des violences faites aux femmes
    Ils vont se faire violence à corriger leur propre travail...
    3.3: Assurer le respect des droits des femmes dans le champ des médias et d’internet
    Comme l'a fait Sophie de Menthon en prétendant que ce qui a pu arriver de mieux dans la vie de la femme de chambre américaine a été de se faire violer par DSK ? Et, Sophie de Menthon continue d'officier sur RMC et iTélé. Et, c'est une féministe. C'est elle qui le dit.
    3.5: Prévenir les comportements sexistes et les violences sexuelles dans le milieu universitaire
    Ca existe depuis très longtemps, et mis en place par Ségolène Royale, Najat ! Appliquer la loi contre le bizutage serait déjà un très gros progrès. Crois moi, Najat.

    Najat, ton ambition est très belle. Encore faudrait il se mettre au courant de ce qu'il se déroule en bas, chez les Français qui font vivre ce pays dont un grand nombre ont voté pour vous, non pas pour entendre de litanies et de belles intentions, mais pour voir le résultats d'actes politiques !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais qu'on peut râler, protester, hurler contre ce gouvernement. Je déteste sa réforme des retraites, Valls, l'ANI et quelques autres choses encore déjà développées ici. Mais quand il y a quelque chose qui va dans la bonne direction, on peut aussi applaudir sans perdre son statut de critique ;-)

      Supprimer
    2. Statut de critique, la il se paye notre tête, notre ami Juan.

      Supprimer
  6. Encore faudrait-il qu'il y ai des compétences pour aller dans le bon sens.
    Et, une gendarmerie, service public, qui n'est plus ouverte que 1 jour sur 7, alors qu'elle l'était 6 jours sur 7 il y a quelques mois encore (et que la population a augmenté dans le patelin), ce n'est pas simplement "quelque chose qui va dans le bon sens : il s'agit d'une réalité de terrain !!! Et moi, je critique à partir de ce que nous, France d'en bas, vivons sur le terrain de la vie. Je ne critique pas sur des ouïs dire. Je n'applaudirai que le jour où il y aura cohérence entre des écrits ésotériques, pour 99% des Français, de nos gouvernants et politiques et la réalité du terrain que 99% des Français vivent !
    Par contre, à NVB je reconnais encore un bonus : elle ne maîtrise (pas encore ?) la langue de bois ! Il suffit de voir comment elle s'enferme dans une spirale d'incohérences lorsqu'un journaliste la presse, un peu, sur ses marges. Et ça, ça lui laisse encore un peu d'humanité...

    RépondreSupprimer
  7. J'applaudis des deux mains Vincent PEILLON, pour son initiative, effective, de son plan contre le harcèlement à l'école ! Comme je l'ai applaudis lorsque, envers et contre tous, il a prolongé des 4 jours les vacances de la Toussaint, lorsqu'il a mis en place la semaine de 4,5 jours (même si elle est en partie bancale). Et je suis parent d'élève des classes populaires, pas bobo.
    Je n'applaudis pas lorsqu'on économise 15 milliards en, entre autre, supprimant des aides aux associations, et NOTAMMENT au Planning Familial qui, par définition, est LE lieu d'accueil pour les Femmes ! Du coups, beaucoup de centres vont fermer leur portes.
    Incohérence et incompétence de NVB vous dis-je...
    http://www.bastamag.net/article3518.html

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.