27 novembre 2013

Cette curieuse enquête IFOP qui minore le vote FN

C'est un secret de polichinelle. La gauche, qu'elle soit d'opposition ou de gouvernement, ne parvient plus à convaincre. On cherche les indices qui prétendraient le contraire.

Un sondage de plus, réalisé par la méchante Ifop propriété de Laurence Parisot, devrait interroger plus d'un responsable politique.

L'enquête a porté sur 13 cantons affectées par une fermeture industrielle significative entre 2009 et 2011. L'Ifop a ensuite mesuré la progression du vote Front national entre 2007 et 2012. Et elle comparé l'évolution du vote FN entre le département dans son ensemble, avec celle dans les cantons affectés en particulier.

1. "Les fermetures d'usines ont un impact réel mais pas massif sur le vote FN". C'est même le titre du compte-rendu qu'en font les Echos. En moyenne, le FN a récolté à peine 2 points de mieux à l'élection présidentielle dans ces cantons que dans le département dans son ensemble. L'Ifop avait réalisé la même analyse entre 2002 et 2007, pour constater que Marine Le Pen avait mieux mobilisé les mécontents que son père. Et qu'elle faisait même mieux que le Front de gauche et l'abstention.

2. L'étude sous-évalue le passé récent, c'est-à-dire les 18 derniers mois depuis l'élection de François Hollande, puisqu'elle ne les traite pas.

3. L'étude sous-évalue aussi l'impact départemental de ces fermetures d'usine. L'ambition de l'Ifop, dans ce travail, n'était finalement qu'une analyse "micro-locale". On peut penser en effet que les fermetures d'établissement retenues ont eu un impact plus large que sur le seul département: Gandrange,  Molex, Continental, Faurecia, etc.


7 commentaires:

  1. Ce que ne dit pas l'IFOP et dirait beaucoup mieux que moi, Emmanuel Todd, est que la structure familiale a Gandrange est différente de la structure familiale a Saint Nicolas de Redon, l'alcoolisme est plus élevé chez les célibataires a Saint Nicolas de Redon et le nombre de débile mental est proche de celui des left-blogueurs entrain de me lire.
    C'est pas rien, hin ?

    RépondreSupprimer
  2. La structure familiale est a Emmanuel Todd ce que la colonne est a Buren, c'est chiant, c'est toujours la même chose mais ça plait aux bobos.

    RépondreSupprimer
  3. C'est comme les albums de Hugues Aufrey, c'est toujours les même chansons.

    RépondreSupprimer
  4. Au PS, les banquiers de gauche, non rigolez pas, pensaient récompenser Juan pour son engagement desinteresse, en lui donnant la direction d'un journal, ils se disaient il est jeune, porte des TEE shirt fashion, Technikart ou Libe serait bien.
    Et puis très vite, le magazine Okapi (le magazine des collégiens 8-12 ans) s'est vite impose plus réaliste. En tout cas si cela se fait, moi je continuerais a te lire dans Okapi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, Juan, je continuerais a te lire, je suis reste tes jeune d'esprit et cela ne me dérange pas que l'on me parle comme a un môme de 8 ans.
      Cordialement.
      Un left-blogueurs qui tient, quand même, a rester anonyme.

      Supprimer
  5. Et alors ? Qu'est-ce que veut démontrer ce billet, qui me semble plus que fumeux...?

    RépondreSupprimer
  6. "La gauche, qu'elle soit d'opposition ou de gouvernement, ne parvient plus à convaincre" dis-tu, Juan. Tu as tort, car celle que tu appelles la gauche de gouvernement a réussi à convaincre, mais de ne plus voter pour elle. Et ça, c'est du sûr, tu peux m'en croire, et pour longtemps. Comme disait l'autre, avec une gauche comme ça, on n'a plus rien à craindre de la droite.

    Et il est inutile de se référer aux instituts de sondage (qui suivent le sens du vent) à moins d'être sourdingue, pour se rendre compte que les sociaux-libéraux sont sur le toboggan qui les mènent vers la sortie. Notre Grand Président n'en a que plus de mérite de continuer à tracer sa (dé)route en oubliant ses engagements et en méprisant les Français.

    Il inspire une telle confiance que chaque je vois sa bobine, je pense à la réplique d'un des personnages de film pas très fréquentable et mal intentionné, qui n'a pas l'élégance de nos éminences, mais est très explicite. Sa méthode pour flouer les naïfs : "chausse pied et vaseline".

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.