22 novembre 2013

Hollande: ceux que l'on voit râler, et les autres.

Finalement, le pouvoir a cédé, au moins sur un point essentiel. Il accepte le principe d'une remise à plat de la fiscalité.

Voici cette fameuse liste, non exhaustive bien sûr, de toutes ces professions et catégories de citoyens qui participent du ras-le-bol général par le biais de protestations publiques plus ou moins fortes ou suivies.

Une liste de ceux qui s'expriment, dont la protestation est visible et relayée par quelques médias; relais qui à son tour en encourage d'autres.

Toutes ces protestations n'ont évidemment pas le même poids.

  1. les patrons des grandes banques nationales inquiets d'une trop grande sévérité de la loi bancaire;
  2. des entrepreneurs auto-baptisés "pigeons" qui voulaient conserver une défiscalisation des plus-value de cession mobilière;
  3. les organisations patronales contre la loi d'amnistie sociale (finalement retoquée), le poids des prélèvements obligatoires, ou la "lourdeur des charges sociales et des réglementations";
  4. des vétérinaires à cause de l'interdiction prochaine de délivrer des antibiotiques (le 6 novembre);
  5. des enseignants, à cause des rythmes scolaires (un quart de grévistes le 14 novembre dernier)
  6. les animateurs de vie scolaire, à cause de leur rémunération;
  7. des parents d'élèves contre les rythmes scolaires;
  8. des lycéens à cause de l'expulsion de Leonarda;
  9. les opposants au nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes;
  10. les opposants au mariage gay;
  11. les maires qui refusent d'appliquer la loi sur le mariage gay ou les rythmes scolaires;
  12. les Bonnets Rouges;
  13. les Bonnets Verts qui protestent contre l'augmentation de la TVA dans les transports collectifs;
  14. les syndicats de salariés à cause de l'ANI (en mars dernier);
  15. les opposants à la réforme des retraite (en octobre dernier);
  16. les opposants à la pénalisation de la prostitution (une nouvelle pétition a été lancée en novembre);
  17. les ambulanciers à cause de la hausse de la TVA de 7 à 10% sur leurs transports
  18. les artisans et commerçants auto-baptisés "Sacrifiés" à cause de la hausse de la TVA qu'ils prendront sur leur marge et des autres augmentations d'impôts;
  19. les patrons de clubs de chevaux et de poneys à cause d'une hausse de la TVA décidée par l'Europe; les clients des poney clubs;
  20. quelques Sarkofans qui n'ont pas supporté l'élection de François Hollande;
  21. les policiers à cause de la faiblesse de leurs moyens.
  22. les militaires à cause du gel de leur budget;
  23. les transporteurs routiers contre l'éco-taxe;
  24. des universités en prochaine cessation de paiement (merci qui ?);
  25. des "jeunes ruraux" et des agriculteurs, en Ile-de-France notamment, contre la réforme de la PAC (qui réduit les aides aux grandes exploitations); les restrictions à l'usage des machines agricoles en cas de pics de pollution; et la fiscalité.
  26. des patrons de clubs de foot qui ont décidé de reporter leur grève de novembre contre la taxe à 75% qui frappent les cachets de leurs vedettes;
  27. les salariés victimes de plans sociaux (un millier depuis le début de l'année), de Florange à Fralib, de la Redoute au Lutetia et bien d'autres encore.

Il y a aussi et surtout, ceux qui souffrent et n'expriment pas: les SDF, dont un meure encore chaque jour dans la rue; les chômeurs, pour qui les offres d'embauches à pôle emploi se sont réduites au plus bas niveau depuis 16 ans; les pauvres et les "presque" pauvres, qui survivent. Bref, un bon quart du pays qui souffre, se tait et observe les patrons de poney-club bénéficier d'un micro de chaîne d'informations pour râler contre la TVA.





Crédit illustration: DoZone Parody




10 commentaires:

  1. Moi, je râle contre les râleurs qui ne veulent pas payer d'impôt!

    RépondreSupprimer
  2. et les pauvres (dans tous les sens du terme ) sage-femmes qui n'ont que bien rarement droit à la parole médiatique

    RépondreSupprimer
  3. Je n'étais pas au courant de l'interpellation du leader de Hollande-Demission.fr, ils lui ont choisi une bel chambre dans son nouvel établissement psychiatrique j'espère?

    RépondreSupprimer
  4. il manque les commentateurs de blog victimes de censure par des bobos mal embouchés
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que voulez vous, mon cher, les gens ne respectent plus la révolte, ils vous traitent de fachos a la première contrariété et vous censurent en bombant leur torse.
      C'est a désespérer de la conversation.

      Supprimer
    2. Vous remarquerez que comme certains anciens dictateurs africains, ils aiment a rehausser leur magister de motifs vestimentaires carnavalesques, il est cocasse de les voir ajouter le ridicule au pathétique.

      Supprimer
    3. Absolument, on les préféraient a l'usine ces gredins !

      Supprimer
  5. Cher Juan,

    Dans votre liste (non limitative) des 27, vous avez oublié les inspecteurs et contrôleurs du travail qui protestent contre le plan Sapin, et, d'une manière plus générale, les fonctionnaires qui n'ont pas été augmentés depuis plusieurs années et qui doivent toujours faire mieux avec toujours moins de moyens...

    Jean de Scarpone

    RépondreSupprimer
  6. Nos Présidents sont, et c'est normal en France, de très bons cuisiniers. Après Sarkozy, qui a fait bouillir la marmite, nous avons Hollande, qui ajoute les épices et le résultat est détonant.
    Notons au passage que le Medef est ingrat, puisqu'il n'y a malheureusement aucune manifestation de soutien et que, ni Mario, ni Angela n'ont adressé un message amical à notre bon Président. De quoi vous dégoûter d'être un élève appliqué et obéissant. Hein, François !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.