26 décembre 2013

2013, heureusement, c'est fini [1]

"Le déclin n'est pas notre destin."
François Hollande, décembre 2012

"La reprise poussive, il faut la pousser" François Hollande, décembre 2013.

5 commentaires:

  1. Et Vive les Bildeberg, hin François ?

    Bientôt les conférences pour Goldman Sachs, encore 3 ans, François !

    COURAGE !

    RépondreSupprimer
  2. Extraits d'un article de Jacques Julliard, qui explique aujourd'hui dans Marianne la politique menée par Hollande : "l'austérité Hollande-Ayrault a épargné les classes populaires et ménagé le grand patronat, afin de ne pas casser la reprise industrielle. Le choc fiscal a donc frappé en priorité les classes moyennes, celles-là mêmes dans lesquelles se recrute désormais le noyau dur de l'électorat socialiste... Cela s'appelle scier la branche sur laquelle on est assis". Réponse aux prochaines élections.

    Demos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois qu'un gouvernement gouverne en privilégiant moins son électorat traditionnel, il faut lui reconnaître son honnêteté, même si on est en désaccord avec sa politique en général.

      Supprimer
  3. Puisque 2013 se termine, saluons les adeptes de la Méthode Coué, que sont Hollande et Sapin, pour l'ensemble de leur œuvre : la baisse du chômage est promise, elle va arriver, elle est sur le point d'arriver, elle est même engagée ... Sur quelle voie, ça on ne le sait pas. Mais elle est sur le point de ne pas tarder de finir par arriver !

    M. Hollande que nous venons de rencontrer a déclaré in extenso et d"un seul trait : "soyez patients, nom d'une pipe, quoi ! Vous étiez bien moins exigeants avec M. Sarkozy, non ? comme l'a déjà fait remarquer sur son blog soc' notre cher Juan ! Mais, pour 2014, croyez-moi, c'est promis, la baisse de la hausse du chômage va pouvoir" ... bip, bip, bip .... Désolé, on a été coupé, Monsieur le Président ! La censure ou la profondeur des propos inaudibles ? Impossible de le savoir.

    Démos pour une interview exclusive du Président en vacances (studieuses).

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.