3 janvier 2014

Dieudonné, l'homme d'un système

Il fallut se résoudre à parler de l'humoriste. Depuis une dizaine de jours déjà, l'homme qui aime à frôler l'indicible et cultiver une clientèle incroyablement éparse, a refait parler de lui au point de déclencher l'ire d'un ministre de l'intérieur.

Dieudonné est une personne publique d'importance, un fond de commerce prospère qui lui permet d'agréger quelques millions de visiteurs sur ses video Youtubesques. 

Depuis quelques semaines, nous avons progressivement toutes et tous appris ce qu'était ce geste de la "quenelle", un prétendu signe de reconnaissance "anti-système". L'affaire, à ses début - il y a longtemps, pouvait faire sourire qui ne savait de quoi il retournait. Mais elle s'avéra franchement déplaisante quand il devint manifeste que cette quenelle était d'abord le signe de ralliement de tous les fachos, antisémites et autres nazis que le pays pouvait compter. Quand on reproche à un footballeur millionnaire dénommé Anelka d'avoir publiquement fait le geste, certains prennent sa défense et accusent encore à la dérive liberticide . Si leur "liberté" se réduit donc à partager ce nouveau bras tendu avec quelques néo-nazillards de la pire espèce, on se dit que l'heure est grave.

Car personne, parmi les promoteurs faussement innocents de ces quenelles à répétition, n'osait répondre à cette question simple: quelle autre mouvance politique que l'extrême droite fascisante utilise le dit geste ? Aucune. La "quenelle" est un geste sans interêt autre que l'antisémitisme qu'il véhicule.

Dieudonné, donc, poursuivait son cirque.

Nous aurions préféré que Christiane Taubira, garde des Sceaux, se saisisse la première de la chose, exprime son mécontentement et le dégoût qu'elle ressent. Elle l'a fait, mais après Manuel Valls, ce vendredi 3 janvier, dans une tribune remarquée et remarquable publiée par le Huffington Post intitulé "Ebranler les hommes".

Son texte, mûrement réfléchi, frappe au coeur, appelle à l'intelligence et au réveil des consciences.
"Il est triste, infiniment triste, d'achever une année sur les pitreries obscènes d'un antisémite multirécidiviste. Faut-il que son talent soit stérile pour qu'il n'ait d'autres motifs pour faire s'esclaffer des esprits irresponsables ou incultes ou pervers, qu'une tragédie, un génocide, un indicible drame, de ceux dont on sait qu'on ne guérira pas, car rien ne nous consolera jamais des enfants dont la destinée s'est interrompue, brusquement ; et avant même cette violence de la mort industrielle, qui ne distingue pas, frappe sans rien connaître de ses victimes, la violence de l'arrachement, de la malnutrition, de la maladie, du désarroi, de cet inconnu irrationnellement hostile, la violence de la révélation de parents démunis qui ne peuvent protéger que par l'amour. " (lire la suite)
Dieudonné pratique l'antisionisme humoristique, paraît-il. Rire et faire rire sur quelqu'un parce qu'il est juif, ou supposé tel, en regrettant les chambres à gaz, est-ce encore une simple boutade anti-sioniste ? Non, depuis longtemps, Dieudonné a franchi un Rubicon qu'il croit "révolutionnaire" alors qu'il ne s'agit que d'antisémitisme. La justice tranchera sans doute puisque - faut-il le rappeler ? - la haine antisémite ou raciste n'est pas une opinion mais un délit.
« Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, j’me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage. » Dieudonné.
L'Association FRANCE PALESTINE SOLIDARITÉ (AFPS), ce vendredi 3 janvier 2014, s'est rappelé au souvenir du prétendu anti-sioniste Dieudonné. On ne la soupçonnera pas de "collusion" avec le "Système" forcément "israélite" qu'aime à caricaturer Dieudonné dans ses "spectacles".

Son Bureau national dit ainsi, simplement et clairement, que "Dieudonné, l’imposteur raciste, n’est pas l’ami du peuple palestinien.
"Dieudonné n’est pas un simple humoriste, c’est avant tout un militant politique d’extrême-droite. Et il y a une spécificité. Avec une forme d’expression particulière (humour), un vocabulaire pseudo-​​révolutionnaire (antisystème), et une cible du style fasciste des années 30 (le complot du "pouvoir juif mondial", de la finance mondiale, de l’axe Israël-​​USA …), Dieudonné attire certaines catégories, particulièrement dans la jeunesse, que le Front national serait incapable de mobiliser." 
 Et de conclure: "L’AFPS condamne et rejette toute instrumentalisation de la cause palestinienne au service de délires complotistes racistes qui font le jeu de ses adversaires."

Dieudonné n'est que l'homme d'un système bien connu et délirant, antisémite.

Les choses sont dites.

Nous pouvons être assurés qu'il faudra les répéter.

Bonne année ?



31 commentaires:

  1. http://mounadil.wordpress.com/2014/01/02/la-campagne-contre-dieudonne-vue-par-diana-johnstone-pour-le-magazine-americain-counter-punch/







    il est de bon ton d'attaquer un humoriste, provocateur qui plus est ; l'adversaire c'est la finance non? ON SE DEMANDE QUI SONT LES COMIQUES. BISOUS LES CLOWNS


    Beaux nénés à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel courage, Anonyme ! Et quelle finesse d'esprit ! C'est ce qu'on appelle un commentaire utile...

      Supprimer
  2. Salut

    Je trouve triste de sur-médiatiser un geste qui prend une connotation antisémite véhiculé par les média, alors que sans en parler le petit nazillon ne se ferrais plaisir que lui même ne le faisant, le peuple ignorant sa signification.
    Désormais tout les anti-sémite-système?? frustré et autre débiles ont un signe de ralliement ca qui peut en effet être dangereux. Mais ce seront ce système qui crée la bête.

    dommage

    Pichoux of Mars

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la chose a débordé, largement débordé. Et Dieudonné n'a plus besoin de notoriété à 2M de video vues par video postée.

      Supprimer
    2. Arrêtez de penser que de ne pas parler d'un problème le fait disparaître.

      Si on ne fait rien, si on ne dit rien, le problème se développera, soyez-en certain ! Et vous le subirez.

      Supprimer
    3. Salut Francois

      je ne dit pas que de ne pas en parler, je dit simplement, que de le démocratiser, et en modifier le sens , on crée une bête pire que le problème initial...

      Pichoux de mars

      Supprimer
    4. Le problème n'est pas que quelqu'un fasse tel ou tel geste, mais que des populations de plus en plus importantes se sentent exclues du système parce qu'il n'arrive pas à tenir ses promesses.
      Le débat étant: Les promesses sont-elle viables?
      Si oui, comment y parvenir.
      Attention, ces deux questions sont beaucoup plus compliquées à résoudre qu'un débat sur tel ou tel.

      On parles des Problèmes?

      Supprimer
  3. La quenelle c'est la partie émergée de l'iceberg, et pas la plus inquiétante.
    J'aime bien ce que fait la contre-propagande juive :
    http://www.youtube.com/watch?v=PDe-YZiOZCg&feature=youtu.be

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une propagande sioniste, politique, çà ! !

      Supprimer
    2. regarde la video: c'est de l'extrait brut et sans montage.

      Supprimer
  4. Bon, eh bien si la quenelle est désormais considérée arbitrairement comme antisémitiste par certains, pour ceux qui combattent tous les jours £€ $¥$T€M€ il va falloir trouver autre chose.

    On va en revenir au bon vieux poing gauche levé.

    RépondreSupprimer
  5. Ses minables "spectacles" sont interdits en Belgique et en Suisse entre autres pays, pour trouble à l'ordre public. Et ici, quand, enfin?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a certainement beaucoup d'autres minables spectacles, y compris au JT, y compris en prime time à la télé, et dont les connotations ne sont pas forcément claires non plus. Le seul problème pour ses détracteurs, c'est son succès. Et aussi le fait qu'il n'a sans doute pas les mêmes opinions que les patrons des médias. Il n'en faut pas plus pour le charger à fond :

      A ces mots on cria haro sur le baudet.
      Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue
      Qu'il fallait dévouer ce maudit animal,
      Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.

      Supprimer
  6. il est engraissé par les obscurantistes, inféodés aux fhaine et intégristes religieux, qui se croient intelligents (et héroïques!) en plus!

    RépondreSupprimer
  7. babelouest au service de la bêtise, admire le fn et les intégristes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non. Babelouest a un autre point de vue. Qui n'est pas le mien, par ailleurs.

      Supprimer
    2. Merci Juan. Il ne faut pas se tromper de combat : c'est le Capital qui nous en veut, et surtout qui veut s'engraisser toujours plus à nos dépens. Pour lui tous les moyens sont bons, y compris vilipender un humoriste que je n'apprécie pas, sur un seul point bien précis. La raison ? Peut-être s'agit-il du fait que parmi les tenants de ce Grand Capital figurent des sionistes. Or ceux-ci, par une aberration curieuse, sont intouchables pour £€ $¥$T€M€ actuel. Une affaire seulement politique, quoi ! Gros sous et politique font souvent très bon ménage, il s'agit de POUVOIR. Celui-ci ne supporte pas d'être critiqué.

      Non, je ne suis aucunement fan de Dieudonné. Mais réellement, je déteste, pour les raisons exposées plus haut, ceux qui par calcul le descendent en flammes. Politique, politique toujours !

      Supprimer
    3. Babelouest, vous n'avez visiblement rien compris au personnage de Dieudonné...

      Il n'est pas anti-système. Il se sert d'un combat inter-communautaire pour se faire lui-même du blé et profiter du système.

      On ne peut pas laisser dire que le Capital cherche seul à abattre Dieudonné. C'est le peuple dans son ensemble qui ne peut qu'être révolté face aux propos de ce malade négationniste.

      Supprimer
    4. François, c'est tout le monde que veut abattre le Capital. L'abattre, le tondre, le pressurer au nom du profit maximum. Dieudonné le combat, d'une façon que je n'approuve pas, c'est tout.

      Supprimer
    5. Dieudonné ne combat pas le Capital. Il combat le sionisme qui gouverne le monde. Est-ce que quelqu'un de vraiment sensé peut affirmer aujourd'hui que sans juifs il n'y aurait pas de capitalisme ?

      Supprimer
  8. moi je suis un anonyme courageux qui condanne Dieudonne et soutient le systeme qui va me piquer mon epargne et bientot ma baraque, voila c'est dit.
    ouf...

    RépondreSupprimer
  9. Je suis à gauche et bien à gauche. Je ne crois pas que Dieudonné soit un fâcho ou un antisémite. Il est simplement contre un système qui prétend être propre sur lui et qui instrumentalise les bons sentiments pour faire croire à sa respectabilité.

    Je pense que Christiane Taubira est effectivement une femme d'exception et la seule femme politique humaine et valable de ce gouvernement faussement socialiste.

    On peut reprocher ses "grossièrtés" à Dieudonné et se sentir trahi, mais ce n'est rien à côté de la trahison de la mémoire des morts de la Shoah qui doivent se retourner dans leur tombe devant la politique d'extrême droite du gouvernement israélien devant lequel nos "socialistes" s'agenouillent et se font adouber.

    Les grossièrtés de Dieudonné ne sont rien non plus devant la trahison du peuple de gauche par les fausses promesses non tenues de François Hollande, et je ne parle pas de ce faux-cul de Manuel Valls qui a bien montré ce qu'il était dans ses déclarations sur le peuple Rom. Changer roms par juifs dans ses déclarations et vous aurez une petite idée de la nausée qu'il m'a inspiré.

    Lorsque que l'on ne comprend pas que c'est la misère qui fait puer les gens, qui les fait mendier, qui les fait voler, pour simplement survivre, alors on ne comprend pas non plus les motivations de Dieudonné qui est le miroir de nos malhonnêtetés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas qui est ce Dieudonné, mais ce qui est sûr, c'est que la "bien pensance" de quelques-uns et la manipulation des consciences par les médias et les politiciens fonctionnent à plein. En plus, Dieudonné est parfait dans le rôle de l'idiot utile pour les gentils socialistes (marque déposée).

      Demos

      Supprimer
  10. Qui a vu le sketch de Canal+ "Rendez-vous en parenthèse inattendue" sur le génocide rwandais ? Parce que c'est la preuve qu'on peut se payer une bonne tranche de rigolade sur un génocide sans que les réactions outrées se bousculent...

    Dieudonné est effectivement bête. S'il avait eu l'intelligence de choisir un bon business, il aurait choisi de faire des quenelles contre les musulmans. Auquel cas, il serait célébré par toute l'éditocratie française comme un héros de la liberté d'expression. Il serait invité sur tous les plateaux télé pour parler de son courageux combat contre le fondamentalisme et l'obscurantisme qui sévit dans les banlieues françaises. Son théâtre serait gavé de subventions au nom de la culture menacé par les censeurs islamistes qui prospèrent dans la jeunesse issue de l'immigration. Je caricature à peine. J'attends avec impatience les réactions à la prochaine couverture du Point, de l'Express ou de Valeurs Actuelles sur le "spectre islamiste des fous d'Allah qui font peur aux français et qui fabriquent des terroristes" (les prochaine couv - il y en aura plusieurs sur le même thème cette année - seront fabriqués avec ces mots là).
    Pourquoi dire tout ça ? Dieudonné n'est ni un intellectuel ni un idéologue. C'est juste un fouteur de merde professionnel qui fait son beurre sans scrupules sur les incohérences et les contradictions du système médiatique. Parce qu'en France en 2013, on peut piétiner allègrement les Rroms, les musulmans, les Noirs au nom de la lutte contre le politiquement correct. On peut célebrer l'action des Femens qui vont à poil déféquer dans les églises.
    Par contre, ces mêmes médias - qui incitent par leurs commentaires laudateurs à ne plus rien respecter ni rien sacraliser (puisqu'il faut lutter contre les obscurantismes et pour la liberté d'expression) - s'emballent dans une course effrénée à l'indignation dès lors que ça touche aux Juifs et à la Shoah. Pourtant des choses tout autant dégueulasses sont allègrement prononcées concernant d'autres catégories, sans raffut.
    Si pour l'élite terranovienne, tout ceci est normal, au niveau de la populace bigarrée dont je suis, les différences de traitement sont flagrantes et incompréhensibles. Dans une République qui respecterait réellement chacun, où la loi serait appliquée et défendue de la même manière pour tous les citoyens, où la défense des principes ne serait pas à géométrie variable, Dieudonné n'existerait même pas...

    RépondreSupprimer
  11. vous récitez le discours stupide de ce pauvre taré, qui n’est qu’un joujou dans la poigne du fn et des intégristes islamistes –
    les intégristes racistes cathos ou musulmans sont les hochets de ceux qui cherchent à monter les gens les uns contre les autres pour continuer à s’en foutre plein les poches

    RépondreSupprimer
  12. c'est la preuve qu'on peut se payer une bonne tranche de rigolade sur un génocide sans que les réactions outrées se bousculent...

    C'est faux comme le reste de vos propos, les réactions outrées ne se sont pas fait attendre

    Aucun dialogue possible avec les gagas dans le genre de ce crétin qui se fait un max de blé avec ses imbécilités en flattant les plus bas instincts

    RépondreSupprimer
  13. nous sommes tous anti quelque chose . Mais , nous sommes en France et le droit d 'expression est dans notre constitution . Un pitre se trouve intéressant et gagne sa croute en racontant des âneries , doit - on l ' interdire ... non . Si des crétins sont assez idiots pour payer à écouter , libre à eux . Il y a des années que ce zozo raconte les mêmes histoires , et brutalement un ministre le constate !!! Se foutrait peut être bien de nous , non?
    Nous en arrivons grace à cela à mélanger les intégristes , les roms , les juifs , les noirs , les ...ouf ! Il serait plus simple , et sans histoire , d 'envoyer le contrôle fiscal dans les boites ou passe le sieur , les autres y regarderaient à 2 fois .

    RépondreSupprimer
  14. Ali . Concernant dieudonné , je vous approuve . Pour le reste évidemment que non . Depuis des décennies différentes religions se cotoient dans notre république . Laïc , donc tolérance envers les cultes et opinions divers , elle se voit agressée depuis une vingtaine d 'années par l 'islam .
    C' est là que la république et ses représentants se sont montrés lâche . La laïcité ne doit pas être prétexte pour prétendre , imposer , exiger l 'adoption de coutumes et usages d 'autres pays et religions . Il arrive un temps ou l 'abus devient excessif , et dresse les gens . l 'islam " à la française " était vécu sans problème , l 'islam à l 'iranienne , du taliban , ou de l 'arabie n 'a rien à faire chez nous. Savez - vous qu 'en arabie un immigré clandestin est condamné à mort ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.