26 janvier 2014

Hollande, Trierweiler: une séparation pour sortir de l'horreur médiatique

Donc c'est fait.

François Hollande a fait publier un communiqué expliquant sa séparation d'avec Valérie Trierweiler.
"Je fais savoir que j'ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler."
Cette dernière a confié d'un tweet publié le même samedi 25 janvier à 22h19 ses remerciements pour le personnel de l'Elysée qu'elle quittait.
Cette séparation, une affaire strictement privée, s'est imposée à ses deux protagonistes comme la seule porte de sortie à l'emballement médiatique.

La France médiatico-politique pourra ainsi passer à autre chose. Rien n'est moins sûr. Comme un dernier soubresaut, certains lâchaient encore quelques articles et compte-rendus sur les derniers jours, les dernières heures, les dernières heures: comment François était "sonné", comment Valérie était "attristée",  comment l'UMP était en colère que son conseil national soit relégué au second plan, etc... Samedi sur les chaînes d'information, le naufrage était en direct.

Cette séparation était comme une nouvelle guerre en Irak, caméras en grappe devant l'Elysée ou la résidence de la Lanterne.

Comme les affaires Leonarda,  ou Dieudonné, cette affaire laissera des traces. Elle a davantage affaibli nos médias politiques qu'ils ne le réalisent.






7 commentaires:

  1. passer à autre chose , les médias ?
    rien n'est moins sur
    suffit de voir comment ils réagissent à la forme de l'annonce

    ils sont TARES

    RépondreSupprimer
  2. Dimanche 26 janvier 2014 :

    Elections européeennes : les listes du FN en tête selon un sondage.

    Les listes du Front national de Marine Le Pen arriveraient en tête aux élections européennes de mai 2014, suivies par celles de l'UMP et celles du PS, selon un sondage Ifop publié par le Journal du dimanche.

    Selon ce sondage, les listes du Front national obtiendraient 23 % des voix, celle de l'UMP 21 % et celles du Parti socialiste et du Parti radical de gauche 18 %.

    Viendraient ensuite, les listes de L'Alternative, le nouveau parti centriste dirigé par Jean-Louis Borloo et François Bayrou, qui récolteraient 11 % des voix, celles de Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon (9 %) et les listes d'Europe écologie-Les Verts (7 %).

    Enfin, Debout la République (le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan) obtiendrait 2,5 % des suffrages, les listes du NPA (Nouveau Parti anticapitaliste soutenues par Olivier Besancenot) aurait 2 % des voix, les 6,5 % des voix restantes allant à diverses autres listes non spécifiées.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/26/elections-europeeennes-les-listes-du-fn-en-tete-selon-un-sondage_4354623_823448.html

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y a pas que les médias que cette histoire a affaiblis. L'autorité du chef de l'Etat est mise à mal, ses escapades mettent le GSPR dans la panade et l'on passe pour des brêles une fois de plus à l'étranger avec un président pris quasiment le pantalon sur les chevilles.
    Ce ne sont tout de même pas les médias qui relaient l'information qui sont responsables du comportement infantile et stupide d'un Président de la République.
    Passer à autre chose certes, parlons de l'enfumage sur la réduction des dépenses publiques alors et cessons de tirer sur l'ambulance médiatique.

    RépondreSupprimer
  4. Et ça lui écorcherait les doigts, à votre président, de s'exprimer en français ? On a une vie commune avec quelqu'un, ou bien on partage sa vie avec lui, mais partager une vie commune, c'est comme avoir un ongle incarné dans la chair !

    Quel con, tout de même…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai ! Mais la formule drolatique "je fais savoir" suivie d'une expression incorrecte sont plus la preuve d'une faiblesse bien humaine d'un homme seul devant ce charivari ! 3 Quel con" ? non! en aucun cas.

      Supprimer
  5. Un rappel au "démocrate" Didier Goux : "votre Président... ?" Mais mon bon monsieur, c'est aussi le tien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que nous nous connaissons mieux, nous pourrions peut-être passer au voussoiement…

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.