11 février 2014

Jean-François Copé à poil

Depuis dimanche 9 février 2014, dans la soirée, tout le monde connaît un gentil ouvrage qui s'intitule: "Tous à poil".

Le bouquin, nous racontait Jean-François Copé en cette fin de weekend, était "recommandé aux enseignants" de l'enseignement primaire.




"Ça vient du centre de documentation pédagogique, ça fait partie de la liste des livres recommandés aux enseignants pour faire la classe aux enfants de primaire" affirme Jean-François Copé. "Je m'inquiète que la droite républicaine se saisisse de tout ce qui traîne pour affoler" lui répond, le lendemain, Bertrand Delanoë.

Le président de l'UMP, livre en main, feuilleta quelques pages sur le plateau du grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. Il rebondissait sur une question à propos de l'attitude de l'UMP vis-à-vis des délires soraliens sur la théorie du genre. Comme pour mieux prouver qu'il y a quelque chose qui cloche au royaume de notre service public de l'Education nationale, Copé avait trouvé son exemple. Un bouquin, extrait parmi quelques milliers d'autres que les centres d'information pédagogique lisent et analysent pour le compte des professeurs chaque année.

Un livre vieux de 3 ans que les sbires inquiets de l'UMP sont allés repêcher dans la base du centre de documentation pédagogique, dans une liste d'une centaine de livres sélectionnés en 2009 par une association de parents d'élèves de la Drôme, "L'atelier des merveilles"...

Fichtre... En matière de recommandation d'enseignement, on a vu plus ferme... Copé racontait n'importe quoi...

Nous avions pire pour notre président désemparé de l'UMP.


(référence) 
(référence) 
(référence)



8 commentaires:

  1. le Copé va bientôt avoir son billet pour l'asile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous voulez dire qu'il envisage d'ouvrir un blog ?

      Supprimer
  2. A propos de la politique de régression sociale de nos gouvernants soi-disant socialistes : "Au Parlement européen, le vote du 21 mai 2013 invite les Etats à promouvoir la retraite par capitalisation et à réformer (comprendre « supprimer », puisqu’il faut promouvoir le système par capitalisation) la retraite par répartition, tout en supprimant toute notion d’âge de départ obligatoire à la retraite. Aucun eurodéputés PS ne s'est prononcé en défaveur du texte et même pire. Ont voté pour : Pervenche Beres, Françoise Castex, Jean-Louis Cottigny, Harlem Désir, Sylvie Guillaume, Liem Hoang Ngoc, Gilles Pargneaux, Isabelle Thomas, Catherine Trautmann, Bernadette Vergnaud, Henri Weber. Le PS est bel et bien le parti de l’argent et de la trahison sociale". (L'œil de Brutus).

    RépondreSupprimer
  3. Tous des branleurs pédophiles ?

    RépondreSupprimer
  4. Le niveau politicien atteint le fond, le vaseux est partout, déplorable et porteur de grand danger.

    RépondreSupprimer
  5. Copé aurait mieux fait de parler du livre, "le socialisme selon Léon Blum" de David Frapet préfacé par Hollande. Il y avait de la matière. Il aurait pu parler de ceux qui se retrouvent aujourd'hui à poil grâce à Hollande, Mosco et quelques autres : les "socialistes".

    RépondreSupprimer
  6. il en toujours en réserve des âneries! cet homme est surprenant .. mais où vont ils s arrêter? ( si ils s arrêtent avec le retour du messi on va encore avoir droit a une surenchére reac)

    RépondreSupprimer
  7. Oui, vous avez mis la France à poil
    À poil, à poil, à poil !
    Allons-y les petits mecs et les big macs
    Il suffit de quelques tours de passe-passe
    Pour que la France soit à vos genoux
    À lécher le plus offrant
    C'est à l'école qu'on l'apprend
    Que la pudeur est pour les nuls
    La vertu est dans la mise à nu
    C'est un clin d'œil à Saint Thomas :
    Qui ne croit qu'à ce qu'il voit
    Je suis mon corps, tu es ton corps, nous sommes en chœur et en corps
    Encore ou pas encore ?
    Le cul n'est pas cul-cul, c'est un fin calcul
    C'est la racine même de notre culture
    Un pénis pour exlibris
    Un vagin pour les enfants à jeun
    Toutes les choses sont enchaînées et amoureuses les unes des autres...
    C'est du Nietzsche dévêtu !
    Ne cachez surtout pas ce sein
    Tout le monde veut le voir
    Sinon comment voulez-vous qu'on sache ce que c'est
    Tétez, tâtez, tatouez
    L'école est ouverte, ce sont les maisons qui sont closes!
    L'éducation nationale a juste fait un transfert
    Pour que nos enfants ne soient plus dupes des apparences
    Un cul est un cul ! L'axiome par excellence...
    On déchire le voile, on désire le dévoilement
    Je ne vous voyais pas avant de vous avoir vu
    À poil sur la toile!

    Question élémentaire : La France est-elle encore vierge ou pas ?
    Sinon qu'est-ce que vous attendez pour la dévergonder ?
    Elle a déjà perdu son latin...
    Qu'est-ce que vous attendez pour la traiter de putain?
    Putain irrespectueuse... de ses enfants!

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.