5 mars 2014

Pourquoi Nicolas Sarkozy devait virer Patrick Buisson

Un hebdomadaire avait accusé l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy d'avoir enregistré son patron à l'Elysée, à l'insu de son plein gré. Voici que le Canard Enchaîné publie quelques extraits. 

Patatras...


Buisson, le boulet

Nicolas Sarkozy devait virer Patrick Buisson. L'homme lui a fait perdre l'élection présidentielle de 2012. Pour la France, le même conseiller, ancien d'extrême droite jamais reconverti, a poussé son opportuniste de patron à casser toutes les digues idéologiques qui attachait la droite républicaine à la République. On mesure encore combien Nicolas Sarkozy suivant cette ligne Buisson a dégradé la politique toute entière. Buisson ne voyait la France que chrétienne, presque catholique, avant d'être républicaine.

Sarkozy devait se débarrasser de Buisson. L'homme était encombrant. Apprendre qu'il a espionné son propre patron au bureau est quelque chose de stupéfiant. Après avoir nié - et menacé de porter plainte, Buisson a reconnu les faits, devant l'évidence.

Sarkozy pense à 2017. Il y a fort à faire. Sarkozy est prêt à tout, sauf à un programme. On le sait depuis longtemps.

Dans les colonnes du Canard Enchaîné ce 5 mars, les extraits de l'un des enregistrements clandestins réalisés par Patrick Buisson quand il traînait à l'Elysée sont édifiants. On imagine l'immense feuilleton qui débute. Pour l'heure, le Canard ne dévoile qu'un moment, le verbatim du 27 février 2011 après-midi. Sarkozy va remanier. On lit, on entend la voix calme et précise de Patrick Buisson, un summum de complaisance fayotte à l'encontre du Monarque de l'époque ("C'est très bien", "c'est pas mal", "c'est très fort", "Je trouve que tu fais très présidentiel" ; "Entre la manière dont tu apparais et ce que tu fais, il y a un président dont la densité ne cesse de monter.")

Il n'est pas certain que Sarkozy en sorte indemne. On le (re)découvre sans pitié pour ses proches, comme lorsqu'il éjecte l'ami de 30 ans, Brice Hortefeux, du gouvernement.

Sarkozy inquiet

Nicolas Sarkozy devait éjecter Buisson car il a d'autres chats à fouetter. L'affaiblissement d'un Copé déjà hors jeu pour 2017 n'est pas une bonne nouvelle. Le président de l'UMP se fait même menaçant à l'encontre de l'ancien mentor. François Fillon fourbit ses armes. Juppé se voit en recours ultime. La jeune garde ronge son frein.

Pire, on n'a pas finit de découvrir son bilan. L'Inspection générale de l'administration a remis un rapport dont quelques extraits ont donc fuité inévitablement dans la presse. Et voici qu'on nous promet des révélations explosives: les auteurs "ont mis à nu un système mis en place depuis plus d'une dizaine d'années et monté en puissance à partir de 2008, visant à minorer la délinquance." Les meilleures techniques restent les plus simples: minoration des faits, report d'enregistrement, et destruction "pure et simple" de certains faits... 




Lire aussi:

 

 

 

2 commentaires:

  1. En effet Patrick Buisson est vraiment "spécial" dans son genre. Ce qui ne nous avait pas tout à fait échappé jusqu'ici quand même.
    Sur les statistiques de la délinquance, il y a une certaine lassitude à entendre qu'elles sont fausses dès qu'elles sont publiées, ou biaisées selon les syndicats de police, l'opposition, le ministère qui en change les paramètres de sorte que toute comparaison avec les précédentes nécessite un laborieux recolement. Bref il s'avèrerait donc fondé de dire que le sentiment d'insécurité contredit par les statistiques est un critère plus juste (au doigt mouillé) que de lire des dizaines de tableaux qui ne nous apprennent rien.
    C'est beau l'administration.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas faux. Je serai satisfait quand la délinquance ne sera plus un sujet politique.

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.