1 mars 2014

Les Cesar contre Christine Boutin

La 39ème cérémonie des Cesar, qui s'est tenue vendredi dernier, fut l'occasion de célébrer quelques films dérangeants pour la vulgate néo-réac ambiante.

Le film écrit, joué et réalisé par Guillaume Gallienne relate une histoire d'identité, zen, drôle et réjouissante.

"L'Inconnu du lac", dont l'acteur principal remportant le Cesar du Meilleur Espoir, est un thriller sur fond d'amour homosexuel.

"Neuf mois ferme", réalisé par Albert Dupontel, pour lequel Sandrine Kimberlain a obtenu le Cesar de la meilleur actrice, s'attarde sur une relation hors mariage et décalée entre une juge et un suspect.

Viva el cinema !



1 commentaire:

  1. et encore elle a du bol
    si la Vie d'Adèle avait été primée , elle nous aurait fait une apoplexie digne de son malaise sur les Champs

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.