11 mars 2014

Un Marocain torturé écrit à Hollande

Les relations franco-marocaines sont loin d'être au beau fixe.

Il y a quelques années, sous ce régime de Mohammed VI que l'on dit éclairé, un jeune boxeur marocain, trentenaire et en bonne santé, a été arrêté à sa descente d'avion à Rabah. Direction les geôles parmi les plus terribles du royaume, le centre d'interrogatoires de Témara. Nous étions en 2010 et certains croyaient le Maroc en route vers la démocratie.

Après quelques jours de torture à l'électricité, de privation de sommeil et de nourriture, Zakaria Moumni avoue l'improbable - un extorsion de 1.200 euros à l'encontre de deux Marocains qui se présentent même pas au procès quelques mois plus tard. Après 18 mois de détention, Zakaria Moumni est enfin libéré, gracié par son Altesse Sérénissime.

Il y a quelques jours,  Moumni a écrit à François Hollande, pour réclamer "une enquête approfondie, indépendante et impartiale."

L'homme qui est visé est Abdellatif Hammouchi, chef du contre-espionnage marocain. Fin février, il s'était vu notifier une convocation par un juge d'instruction français alors qu'il était de passage à Paris. Hammouchi fait l'objet de plusieurs plaintes, notamment pour complicité de torture.

Alors, monsieur le Président ?


Lire aussi:

 

6 commentaires:

  1. Mais à quel titre Hollande pourrait-il intervenir dans le fonctionnement de la Justice ou de la police marocaines ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà qui peut pas l'faire ici dans nos contrrrées, d'ce côté-ci de la Channel, le Prrrésident, aloors quand c'est à l'étranger, c'est pas du pas possib'.
      En plus, d'une si y commence, y est pas prêt d'en finir vu que la liste des tortureurs, des tortionnaires, enfin bref ..., comme vous voulez, vu que la liste, elle est maousse costaude et y risque de s'brouiller avec pas mal de gens, qui sont superarmés et influents. Suivez mon regard.

      Là, Juan, j'te reconnais pu, tu voudrais qu'il ait rien que des embarras, not' François ou quoi ? L'excite pas comme ça, y s'rait capab' de sortir l'arme nucléaire et d'appuyer sur le bouton. Juste pour qu'on voit qu'il est pas une demi-portion. Déconne pas, Juan !

      Supprimer
    2. @elieArié: appuyer la demande d'enquete.

      Supprimer
    3. Hollande intervenant dans une enquête marocaine sur le directeur de la DST marocaine à propos d'un Marocain victime de tortures au Maroc?
      Imagine-t-on le roi du Maroc intervenant en France au sujet d'une enquête française sur le directeur de la DST française à propos d'un Français victime de tortures en France?

      Supprimer
  2. L'enquête est française puisque la plainte a été déposée en France contre ce ministre marocain. Evidemment les faits se sont déroulés au Maroc, et c'est embêtant car on voit mal un juge français solliciter l'aide de la police marocaine pour impliquer un ministre marocain et un président français soutenir son magistrat pour faire avancer l'enquête quitte à envenimer les relations de son pays avec le royaume chérifien au niveau international. Bouh le vilain.
    A défaut ils pourront toujours parler du bon vieux temps, causer du protectorat marocain et évoquer émus le souvenir de Lyautey.

    RépondreSupprimer
  3. A mon avis, cette information devrait circuler en toute liberté sur tous les supports médiatiques du web. Après, contraindre F. Hollande d'intervenir [pourquoi plus lui, qu'un autre ?] je me pose la question de cette "subtilité".

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.