28 avril 2014

50 milliards d'euros: revivez le feuilleton

Ce fut un feuilleton, qui n'a pas connu son épilogue ce mercredi 16 avril 2014 quand Manuel Valls a faussement improvisé une annonce des détails de la découpe.

Cela fait plusieurs mois que cette affaire dure, dans le doute et la douleur, le fantasme et la nausée.

Au début, il s'agissait de réduire nos déficits.

Dès novembre 2012, Hollande promet... 60 milliards d'euros d'économies, puis, on oublie le chiffre.


Plan de 60 milliards d'euros : l'annonce choc... par rtl-fr

En janvier, Hollande balance son Pacte de Responsabilité et le fameux 50 milliards d'euros d'économies sur la dépense publique. La "baisse du coût du travail" a pris le dessus.


Voeux 2014: Hollande propose un "pacte de... par BFMTV

Fin mars, Valls remplace Ayrault à Matignon, et se dépêche de détailler ces fameux 50 milliards.


Valls annonce 50 milliards d'économies sur 3 ans par SIPAMEDIA

Et voici qu'on arrive à 21 milliards de coupes dans la Sécu.



50 milliards d'économies : le détail par LCP

Mais ce n'est pas de l'austérité.


Eléments de langage : quand le gouvernement... par liberation

1 commentaire:

  1. Il y a un article court, mais très révélateur dans le dernier numéro de Marianne : "la face obscure du socialisme". Sans compter ses exploits passés des socialos rappelés par Jean-Claude Michéa : « les deux répressions de classe les plus féroces et les plus meurtrières, qui se soient abattues, au 19ème siècle, sur le mouvement ouvrier français ont chaque fois été le fait d’un gouvernement libéral ou républicain (donc de gauche au premier sens du terme) : celle ordonnée par Cavaignac en 1848 puis celle de Thiers contre la Commune en 1871". Quand je pense qu'il y en a, qui parlaient et parlent encore de trahison des socialos. La violence physique et verbale des socialos envers les Français modestes (rappelez-vous les injures envers les électeurs : populistes, corporatistes, réactionnaires ...), leur politique de classe sont des valeurs intrinsèques du socialisme. Dans le fond, le fait qu'ils continuent à mener une politique de régression sociale est une excellent service qu'ils nous rendent. Il sera beaucoup plus aisé de les foutre dehors.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.