23 avril 2014

Le Buzz du pauvre. #Numero2 : qui est riche en France ?

L'Observatoire des inégalités a mis à jour les seuils de pauvreté, de richesse et le niveau de vie des classes moyennes pour les principaux types de ménages. Faites vos comptes...



On est considéré "riche", en terme de revenu et non de patrimoine, quand on dépasse le double de la médiane de sa catégorie.

Ainsi, sont "riches" les personnes gagnant mensuellement plus de 2.917 euros (*) quand elles sont seules, 3.960 euros quand il s'agit de familles monoparentales, 5.693 euros pour les couples sans enfants, 6.842 euros pour les couples avec un enfant,  7.683 euros pour les couples avec deux enfants et 7.535 euros pour les couples avec trois enfants ou plus. A l'inverse, les catégories populaires (soit les 30 % du bas de l’échelle des revenus)  perçoivent par mois "au plus 1 183 euros pour une personne seule, 2 251 euros pour un couple sans enfant et 3 100 euros pour un couple avec deux enfants."

L'Observatoire prévient: "Toutes ces frontières sont critiquables".

 A bon entendeur...



(*) après impôts et prestations sociales.


3 commentaires:

  1. Juan, peux-tu nous indiquer où se trouvent ceux qui nous gouvernent sur le graphique ? Et tous ces politiciens professionnels, qui cumulent, selon les cas et de manière cumulative, des indemnités confortable en tant que conseiller municipal, de communauté, général, régional, député, sénateur, ministre ? Attention, ce n'est pas une réaction populiste - je précise au cas je serais lu par des malfaisants - mais uniquement le souci du sérieux budgétaire. Je mène le même combat que notre bienaimé Président : rétablir l'équilibre budgétaire de notre pays. J'apporte ma pierre à l'édifice, comme dirait l'autre.

    RépondreSupprimer
  2. A mettre en perspective avec le billet suivant (et le documentaire passionnant à voir) :
    http://sarkofrance.blogspot.fr/2014/04/les-ghettos-du-gotha-retour-sur-la.html

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.