25 avril 2014

Le SMIC pour les cons

C'était une chronique qu'il ne fallait pas rater.

Charline Vanhoenacker, qui officie chaque matin, très tôt, sur France inter avec Eric Delvaux, livrait une chronique détonnante et pleine de vérité sur la récente idée de Pierre Gattaz à propos du SMIC jeunes. C'était le 17 avril dernier, mais on s'en souviendra longtemps.

"Ne boudons pas notre plaisir... Car oui le SMIC pour les jeunes c’est une bonne idée. On va enfin pouvoir faire construire nos smartphones par nos enfants. Et ensuite, si ça fonctionne, Pierre Gattaz nous proposera de replanter des champs de coton dans toute la France… Quelle manne pour l'emploi des 15-25 ans !"

La voix était comme toujours souriante tant le sujet est grave. La joyeuse journaliste livrait tout haut ce que nous pensions très fort.

A écouter ici

10 commentaires:

  1. Les champs de coton? Y avait pas d'autres exemples? Les cons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non, c'est le bon exemple. Après le SMIC jeunes, l'esclavage ?

      Supprimer
  2. Je voulais mettre un commentaire un peu sexiste, limite raciste (tendance antisémite) mais avec une pointe de pornographie pour faire chic, et je me suis rendu compte que ça pourrait heurter tes valeurs humanistes.
    Je me contente donc d'un partage sur touiteur.

    RépondreSupprimer
  3. tout ces bobos assistes qui vivent de subventions (la presse en general) et qui critique un patron qui bosse lui. On se pince.

    RépondreSupprimer
  4. le stagiaire qui arrive a l'age de la retraite, il trouve ca bien lui le smic jeune. Il aurait meme bien aime en beneficier du smic.

    RépondreSupprimer
  5. Replanter des champs de coton, pourquoi faire ? Il y a suffisamment de places dans nos rues pour y mendier et y faire la manche sans compter les postes de laquais pour prendre en charge nos petits marquis dans des chaises à porteur ! Les milliards des riches feront le bonheur des manants. C'est la théorie du ruissellement décrite par les économistes libéraux. Alors, arrêtez de critiquer Monsieur Gattaz, qui ne cherche qu'à sortir notre pays de l'ornière, vous devriez plutôt le remercier.















































    RépondreSupprimer
  6. bah y'a déja la zone de LOW COST au sud : Espagne, Portugal, Grece, pourquoi se faire chier ?

    RépondreSupprimer
  7. on peut aussi proposer à GATTAZ le smic chômeur , si son indemnité est < au smic on lui donne un sous-smic pour ne pas trop le brusquer quand il retrouve un travail, que le choc "financier" ne soit pas trop important.Avantage ça marche aussi avec les vieux

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.