11 avril 2014

Pourquoi Sylvia Pinel a du boulot

C'est le collectif Jeudi Noir qui nous le rappelle. Julien Bayou, l'un de ses ex-leaders, est porte-parole d'EELV.

Sylvia Pinel remplace Cécile Duflot, qui donc n'a pas résolu la crise du logement, au ministère du Logement. Cécile Duflot est, comme chacun le sait, chez EELV.

Notez donc l'ironie.



Cinq idées pour Sylvia Pinel

L’ex-ministre du Tourisme Sylvia Pinel vient de récupérer le ministère du Logement. Tout laisse à penser qu’après trois lois Duflot, elle sera en vacances, mais Jeudi Noir, qui a toujours lutté contre la vacance des logements et des ministres, l’invite à se rendre utile envers les mal-logé-es, dont le sort semble encore pire qu’il y a deux ans.

Voici cinq mesures d’une actualité brûlante pour ministre débutante :

-          En finir avec la gestion au thermomètre, conformément à ce qu’avait promis Cécile Duflot, sans vraiment l’appliquer. Cela implique que le nombre de places d’hébergement ne diminue pas au printemps et qu’un moratoire sur les expulsions locatives soit appliqué, alors que celles-ci viennent de reprendre le 1er avril après la trêve hivernale.

-         Rectifier l’encadrement des loyers. Le Conseil constitutionnel vient de censurer une partie de cette mesure, en estimant que le loyer maximal devrait être fixé au niveau du loyer médian + 20 %, alors que la loi initiale proposait que ce niveau pourrait être réduit par le préfet, par exemple à + 10 % seulement pour l’Île-de-France comme l’avait suggéré Cécile Duflot. Pour compenser cette censure qui change l’esprit de la loi, nous demandons que celle-ci soit amendée pour que le loyer maximal soit fixé au niveau du loyer médian, déjà prohibitif dans les grandes villes, mais aussi de mettre les moyens pour que la loi soit vraiment respectée.

-          Plafonner le plus strictement possible les frais d’agence pour les locataires. La loi Duflot les encadre mais un décret doit définir leur montant exact. Jeudi Noir a démontré que les locataires ne devraient pas être soumis à des frais d’agence qu’ils n’ont pas choisi et dont ils ne profitent en rien.

-          Taxer enfin les bureaux vides ! Cécile Duflot l’avait promis, elle ne l’a jamais fait. Or, les immeubles entièrement vides sont souvent des immeubles de bureaux. Et pourtant, on en construit encore à la pelle, surtout en Île-de-France, malgré la crise. D’après le cabinet Cushman and Wakefield, l’Île-de-France compte 4,43 millions de m² de bureaux vides, un chiffre record ! Et le passage à droite du Grand Paris qui se profile n’est pas de nature à freiner cette frénésie spéculative…

-         Réquisitionner les logements vides, à commencer par le 69 rue de Sèvres occupé par Jeudi Noir et rendu à son abandon depuis bientôt 5 ans, et le 2 rue de Valenciennes qui accueille encore aujourd’hui une soixantaine de mal-logés.

Jeudi Noir demande donc à rencontrer la nouvelle ministre du Logement pour lui expliquer tout bien comme il faut (avant que les agents immobiliers s’en chargent...).

7 avril 2014

10 commentaires:

  1. la sizieme idee est de foutre en prison ces escrors de syndic d'immeuble qui nous rackettent abondament avec l'accord de ces pourris de politiques !

    La France une republique de racket organise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peut on evoquer l'arnaque d'etat de la mise aux normes des ascenseurs ?
      6 milliards d'euros piques dans la poche des francais sous un pretexte falacieux, une arnaque d'etat orguestree par les politiques, ah elle est belle la france !!!!!!

      Supprimer
  2. Un syndic d' immeuble est un proxemete avec ses ouvrier du batiment qui rackette les proprietaires, et tout ca en toute legalite bien sur.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le pire est que maintenant tout les ouvriers parlent le tcheque ou le hongrois et que les prix, eux, augmentent ! allez comprendre...

      Supprimer
  3. C'est aussi pourquoi quand je. vois un ponte sortir du Thinhtank ecolo du 14 eme a Mouton-Duvernet j'ai envie de leur faire un doigh d'honneur.... Fuck off Bastard !

    RépondreSupprimer
  4. Le drame c'est pas mon monologue, c'est le peu d'interet que represente la propagande bobo de Josette. Plus personne ne le lit, cela fait chier tout le monde et son retournement de veste ( tardif) n'y changera rien. et sa defensense de Cahuzac, non serieux ? LOL Mdr
    bon j'y vais j'ai une soiree Uber Hipster ce soir.
    Salut bande de nazes !

    RépondreSupprimer
  5. My God ! Justice, c'est les problèmes de logement, qui t'énervent ou la présentation un peu administrative du texte de Juan ? Juan aurait pas compris que le seul avantage d'un remaniement ministériel, c'est pour les ministres. Ca permet aux petits nouveaux de trouver un job bien payé, pas fatigant tout en cumulant des points retraite. Dans le fond, c'est une manière de lutter contre le chômage et le déclassement des classes moyennes. Sans compter qu'ils ont des logements de fonction, ce qui libère des logements, hi, hi.

    RépondreSupprimer
  6. A PROPOS DE CETTE SALOPERIE ANTI DEMOCRATIQUE DE TRAITE TRANSATLANTIQUE "A l'abri de la presse et de la plèbe, dans un bel hôtel parisien, se tenait hier une rencontre entre le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, et plusieurs dirigeants de puissantes multinationales. Le but de cette sauterie très fermée : discuter en bonne compagnie de l'avancement des négociations sur le Traité transatlantique".
    Merci à Alexandre Coste de Marianne de nous rappeler où se trouvent les VRAIES priorités.

    RépondreSupprimer
  7. Jeudi Noir est contre-productif. Juste dans la com' !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.