2 avril 2014

Valls, quel curieux gouvernement

La liste vient de tomber. La première équipe Valls est effectivement resserrée. 

Parmi les surprises, Christiane Taubira conserve son portefeuille à la Justice et Bernard Cazeneuve, un moment annoncé à l'Elysee, hérite de l'intérieur; Arnaud Montebourg hérité de l'Economie.

Ségolène Royal récupère le grand ministère promis un temps aux écologistes. 

Le gouvernement Valls serait il plus à gauche que Manuel Valls lui-même ?


Laurent Fabius : Affaires étrangères et Développement à l'international

Benoît Hamon : Éducation nationale, Enseignement supérieur et Recherche

Ségolène Royal : Écologie, Développement durable et Énergie

Bernard Cazeneuve : Intérieur

Stéphane Le Foll : Agriculture et porte-parole du gouvernement

Jean-Yves Le Drian : Défense

Arnaud Montebourg : Économie, Finance, redressement productif et numérique

Najat Vallaud-Belkacem : Droits des femmes, Ville, Jeunesse et Sports

Michel Sapin : Finances et des Comptes publics

François Rebsamen : Travail, emploi et dialogue social

Marisol Touraine : Affaires sociales

Marylise Lebranchu : Décentralisation, réforme de l'État et de la fonction publique

Aurélie Filippetti : Culture et communication

Christiane Taubira : Garde des Sceaux, ministre de la Justice

Sylvia Pinel : Logement

George Pau-Langevin : Outremer


9 commentaires:

  1. J'ai fait mon billet une seconde avant toi, nananère.

    Comme tu dis que Valls est à droite de la gauche, son gouvernement est forcément plus à gauche que lui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait mon billet avant tout le monde. Double nananère.
      Et en effet, le gouvernement peut difficilement être plus à droite que MV.

      Supprimer
    2. Un Gouvernement "Copains d'Avant" ;)
      A suivre

      Supprimer
    3. Du calme ... Triple nananère ... j'ai fait des liens vers chez vous ! ;)

      Supprimer
  2. Je te l'avais dit ;-)
    Un premier ministre qui triangule la droite et qui gouverne à gauche, parce que si Valls veut un jour gagner la Présidence, il n'a désormais d'autre choix que de séduire à gauche. En politique, l'homme compte moins que le contexte politique dans lequel il évolue. Toujours - et c'est pas tant pis.

    RépondreSupprimer
  3. Pour séduire à gauche il faut des biscuits, or des biscuits y en a point (voir le Canard enchaîné de ce jour page deux les reproches de l'ex-premier ministre à Hollande qui ne dit pas la vérité sur la gravité de la situation des finances du pays aux français, c'est vrai que Hollande trimbale sa pusillanimité depuis longtemps et que le nombre de ceux qui s'en plaignent va croissant, bientôt Valls dans le tas ?). C'est Bruxelles d'abord que ce dernier devra séduire, puis les patrons avec ce pacte de responsabilité dont on attend toujours de découvrir les détails croustillants. Sans parler du pacte de solidarité qui devrait consister finalement à réaffecter la PPE. Pfiou, l'imagination est au pouvoir c'est certain.

    RépondreSupprimer
  4. Huhu! Après avoir parié sur un Hollande crypto-socialiste (pari perdu), nous voilà rendu à espérer la même chose sur Valls ?
    D'accord avec Dedalus, et d'accord avec les doutes de Brucolaque. Gouverner à gauche suppose d'aller au carton contre la troïka et le marché. Hypothèse qui m'enchante : quitte à prendre des coups, autant les rendre. Mais sacrée hypothèse ! Entre Hollande, Valls et Sapin autour de Montebourg, çà fait une bonne camisole, sur le papier...
    Pour l'instant, c'est toujours dévaluation interne et coupes budgétaires.

    A défaut, ce sera un 1er ministre qui triangule la droite et qui gouverne... a droite. Et l'humiliation aux élections. Y en a qui ont essayé, si si...
    A vrai dire, à ce stade, on ne saurait dire qui triangule qui ;-)

    RépondreSupprimer
  5. A quoi bon... de toute façon le gouvernail branle du chef !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ! Le chef branle le gouvernail !

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.