1 mai 2014

Ce que Jean Quatremer et quelques autres ne comprennent plus.

Le fait est anodin, mais répétitif. Non sans quelque humour, l'envoyé spécial du Figaro de Liberation à Bruxelles tweete sa joie de voir le Portugal réussir une levée de fonds sur les marchés à l'excellent taux de 3,75% à 10 ans.

Ce serait la preuve du redressement réussi grâce aux mesures de choc de la Troïka.

 Quelques jours auparavant, un autre de ses confrères, Brice Couturier sur France Culture, usait de l'exact même argument à l'encontre de Coralie Delaume: la Grèce venait d'emprunter à son tour sur les marchés, preuve que les opérateurs lui faisaient à nouveau confiance après 7 années de purgatoire austéritaire.

La Grèce est en déflation, les prix y ont baissé de 1,4% sur un an (janvier 2014). Le Portugal s'en sort peine mieux, avec une timide +0,2%.


Source: Challenges

Le chômage reste endémique, sans perspective de retour au plein emploi.

Source: Challenges
 
La pauvreté progresse. La Grèce est le pays d'Europe où la pauvreté a le plus progressé en 2012: elle a plus que doublé en un an, pour atteindre 24% de la population ! Entre 2008 et 2013, le revenu des ménages a baissé de 14,8 %, rapportait récemment le Figaro. Le chômage des jeunes a triplé en 3 ans.


Dans ces pays, la dette publique atteint des proportions hallucinantes de la production nationale.

L'Europe est engagée dans une spirale jamais contredite, jamais contrariée depuis 2008: le tassement puis la baisse des salaires affaiblit le pouvoir d'achat et donc la consommation; les fortes rémunérations - d'actionnaires et/ou d'"executives" - s'envolent; les Etats perdent des recettes fiscales et contraignent leurs dépenses; les entreprises perdent des clients, contraignent leurs masses salariales; etc.

Que quelques éditocrates ne comprennent pas ce B-A BA ci de la vie économique est tout simplement hallucinant.

4 commentaires:

  1. Ceux qui non rien comprit ceux sont eux.

    La pauvreté a progresses en Europe de façon inquiétante plus de 100 millions de pauvres ; 28 millions de chômeurs. Et pour tous dire, un exemple réelle ; en France une couple d’ouvriers avec deux enfants adolescents. Lui 1530 euros pars mois ,je connais sont salaire il travail avec moi, elle 1050 euros part mois je la connais depuis l’enfance sont père a travail avec moi jusqu'à la retraite .les gamines étudiants a l’université de Besançon juste droit a de l’ALP pour leur appartement aucun bourse pour étudiant. Voila plus au moins le quotidien de la majorité des familles ouvrières de France ! Ils ne sont pas marier et donc font une déclaration au impôt séparé, lui a les gamines a sa charge et ne paye pas d’impôt, elle pour la premier foi en 2013 a payé 700 euros d’impôt ! Voila la réalité pour plus de 50% des français ! Ils ont construit il y a environs cinq ans 1000 euros pars mois sur 25 ans, ne parte jamais vraiment vacance, et a la banque ils sont toujours a découvert ! Ils sont tout de même heureux lui a longtemps connu le chômage, et je lui et proposé de travailler avec moi il y a environs 8 ans, je ne regrette pas même si lui a des qualités et fait des études pour être mieux, mais sa lui demanderais de quitté la région et sa vie de village qu’il aime !

    RépondreSupprimer
  2. http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140430trib000827739/c-est-en-france-que-les-inegalites-de-revenu-augmentent-le-moins.html?utm_content=buffer73346

    RépondreSupprimer
  3. Hallucinant en effet... ils(nous) sont hallucinés... Se réjouir d'une meilleur capacité d'emprunt alors que c'est le surendettement chronique la source du problème est un contresens.... Et ce sont encore et toujours les banques qui profitent de cette spirale infernale.

    Que faire d'autres que d'annuler cette dette que nous traînons depuis le milieu des années 1970 ? Les politiques pourraient retrouver des capacités d'action qu'ils n'ont plus (ex:Alstom) et... S'interroger sur le financement de l'action publique par le privé est peut être le chemin a envisager, mais qui osera ?

    RépondreSupprimer
  4. Quatremer est inconsistant. Capable de passer des tweets grotesques et ridicules, pas de problème, mais capable d'argumenter et de convaincre, c'est autre chose ! Qu'un pays emprunte à 3.75% à 10 ans ne confirme en rien ses théories fumeuses. Cet événement veut juste dire que les prêteurs ont la certitude d'être payés au vu de l'expérience de ces dernières années ; Ils seront payés grâce à la Troïka, à ses mesures de rétorsion et à la sévère cure d'austérité infligée aux citoyens de ces pays.

    Quatremer est cynique, un sale type qui se moque comme d'une guigne de la situation économique et sociale de ces pays et surtout des conditions de vie dramatiques de la majorité de ses habitants. Peu importent qu'en Grèce, par exemple, un jeune sur quatre soit au chômage, que le nombre de suicides augmente fortement, qu'une partie de la population ne puisse plus se soigner décemment, que la diminution des salaires et des retraites conduisent à la misère.

    Quatremer est indécent. Il tweete comme un collégien farceur, content de ses bonnes blagues sans se préoccuper le moins du monde de la détresse des autres, sans la regarder en face.

    Quatremer incarne à merveille l'UE : un monstre cynique, sans pitié, qui se prosterne servilement devant les privilégiés et se rit des plus faibles.

    Votez contre cette Europe-là le 25 mai en votant contre l'UMP et le PS !

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.