5 mai 2014

TAFTA ou GMT: on nous prend pour des cons

TAFTA est l'acronyme du Traité transatlantique en cours de négociations entre les Etats-Unis et l'Europe ("Transatlantic Free Trade Area"), autrement désigné par sa traduction française GMT - Grand Marché Transatlantique.

Compte tenu des enjeux économiques et commerciaux sous-jacents, il devrait être l'un des sujets majeurs de cette campagne européenne. Et pourtant ... il est très diversement et très bizarrement traité par nos partis nationaux. 

 

1. A droite, l'hypocrisie est de mise: l'UMP néglige, l'UDI se divise. L'UMP est quasiment silencieuse sur le sujet. Son premier feuillet de campagne ne mentionne rien sur le GMT. Les paroles officielles se font discrètes sur le sujet. Il n'y a que la préservation de la Politique Agricole Commune qui importe à l'ancien parti sarkozyste. 

Quelques voix discordantes ont tenté de se faire entendre: Xavier Bertrand, Jean Arthuis ou Corinne Lepage.

2. Sans surprise, le Front national braille autant qu'il peut... Marine Le Pen a déclaré "la guerre" au Traité transatlantique. C'est du pain béni, l'incarnation idéale de tous ces thèmes de campagne. Les grands de programme national-socialiste du parti frontiste s'y retrouvent: la défense de la France et ses campagnes, la fermeture des frontières, ce qu'il faut d'anti-atlantisme. Le capitalisme dans un seul pays, voilà le programme !

3. Le PS est maladroit et mal à l'aise. Le manifeste du Parti Socialiste Européen ne fait pas mention de cette négociation. On croit rêver. En France, le PS se réfugie derrière le mandat de négociation voté le 23 mai 2013 par le Parlement, et délivré en juin 2013 à la Commission par le Conseil des chefs d'Etats, qui exclue notamment les services culturels et les marchés publics d’armement des négociations

"Ainsi mandatée, la Commission négocie, mais ce n’est pas elle qui décide. Une fois conclu, l’accord devra être approuvé à l’unanimité par le Conseil des chefs d’états et de gouvernement; puis à la majorité qualifiée du Parlement européen, qui est co-décisionnaire en matière d’accord commerciaux, depuis l’application du Traité de Lisbonne en décembre 2009; puis par chacun des 28 Parle- ment nationaux."  Recueil des Arguments, Parti Socialiste.
Affiche du PG pour les élections européennes
4. A gauche, les partis non gouvernementaux font campagne contre le traité. Le Front de gauche en a fait l'un des thèmes de combat, suivi par Europe Ecologie Les Verts, comme les écologistes au niveau européen, qui sont également actifs.

L'euro-député Yannick Jadot a récemment signé un texte dans Marianne contre le Traité. C'est l'une des dispositions essentielles et mal connues du traité, celles qui autoriserait les firmes à contester en justice des règlementations nationales, que Yannick Jadot conteste le plus.
"Un tel projet remettrait clairement en cause la perspective même d'un projet européen spécifique en abandonnant le pouvoir aujourd'hui réduit mais potentiellement fort des citoyens, des collectivités, des Etats, aux firmes multinationales. On a besoin de l'Europe pour réguler la mondialisation, sinon c'est la mondialisation qui va nous réguler."

Ne comptez pas sur nos médias nationaux pour vous éclairer. L'Europe intéresse assez peu nos rédactions nationales. En France, le débat entre les candidats à la présidence de la Commission européenne - une nouveauté de ce scrutin - ne sera pas retransmis à la télévision nationale.

Quant à parler du Traité transatlantique...


4 commentaires:

  1. http://www.sudouest.fr/2014/04/22/tafta-pourquoi-ce-traite-est-il-en-train-de-mettre-le-feu-a-l-europe-1532903-705.php

    RépondreSupprimer
  2. Merci d'avoir attirer notre attention. Je suis depuis quelque temps ce sujet et je suis abasourdi par l'assourdissant silence des nos élus.

    RépondreSupprimer
  3. Héy tu peux parler de nous ? http://www.nouvelledonne.fr/communiques/ttip-tafta
    Hein on a chez nous une dame qui explique comment Tafta est une sombre saloperie, elle s'appelle Susan George .

    Tu notera aussi mon ami , que tout a été fait pour éviter les débats en planquant les discussions , les textes et autres . Tout ça pour notre bien même selon le président Hollande.

    RépondreSupprimer
  4. je suis quant à moi plutôt ravi que Sarkofrance déflore ce sujet que nous creusons depuis des mois au sein du front de gauche... Juan va-t-il prendre un abonnement chez nous, après avoir été si déçu du PS et d'EELV (tiens ? comme marc Vasseur ? J'espère qu'il ne va pas suivre la même pente...) ? il n’y que les imbéciles qui ne changent pas d'avis..... Suivez mon regard. Et s'il n'est pas assez suggestif, je tiens à précise qu'il est gros, frisé, et qu'il porte de grosses lunettes. au cas où. Souligné au stabylo. Des fois que vous ne sauriez pas de qui je parle. na. et toc. Parceque je suis un gros con de gauche et que je tiens à le rester pour le respect de ma légende personnelle....

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.