6 juillet 2014

Comment ils défendent Sarkozy



Après la mise en examen pour corruption de leur mentor, les sarkozystes s'agitent.


Revue en 5 videos.





















Jeudi 3 juillet, Nadine Morano répète les éléments de langage.


Vendredi 4 juillet, Henri Guaino réclame la suppression du Syndicat de la Magistrature.

 

Samedi 5 juillet, à la "Fête de la violette" des sarkozystes pur jus, Brice Hortefeux tente de mobiliser.





Au même endroit, Rachida Dati reste groupie.





Sarkozy, lui, est retourné au Cap Nègre. Il fait du vélo devant les caméras, comme avant.

6 commentaires:

  1. S'agiter, parler pour ne rien dire ou réciter la même rengaine...
    Pire que pitoyable cette droite sarkozienne qui n'a pas compris que leur Sarkoléon était cramé.
    Pendant ce temps-là, ils jouissent à bouffer du micro, du meeting, de fêtes à la con face à des illuminés qui passent ou passeront à la caisse pour éponger le bordel financier d'un parti en voie de disparition.

    J'avoue, je sature...

    RépondreSupprimer
  2. Ils font son travail, ils paient à sa place, et lui… il fait du vélo. Mais de quoi ont-ils si peur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'admettre d'être dans l'incapacité de de fonder un vrai parti de Droite Républicaine force de proposition...

      Supprimer
    2. Andrée, on se le demande bien, c'est hallucinant.

      Supprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.