24 juillet 2014

Nicolas et Carla roulent sans casque

L'opération de com' était presque réussie.



Mais il y avait ce détail qui tue, ou presque.

Les deux roulaient sans casque.


4 commentaires:

  1. A mon avis, ils ne roulent pas. C'est même pire, si le scooter est sur la béquille. Ça veut dire qu'ils font mumuse devant les photographes, tels deux mômes. Serait-ce la mise en scène d'un clin d'oeil "provocateur" envoyé à Hollande ? Genre : "Nous, on a pas besoin de se cacher". Bref, une attitude vraiment puérile, de la part de quelqu'un qui entend que ses fans le supplient de revenir.

    (Souvenez vous, lors de la visite de la Grotte de Lascaux, N. Sarkozy avait refusé de porter la charlotte.)

    RépondreSupprimer
  2. Un évènement plaçant le débat politique à une hauteur inégalable !
    A souligner : le ridicule et l’indécence de deux adultes ayant « quelques heures de vol », qui vivent la dolce vita, pendant que des millions de Français souffrent.

    RépondreSupprimer
  3. si ca avait été Hollande qui roulait sans casque, on en aurait entendu!

    RépondreSupprimer
  4. Pour vous dire le niveau de ces deux tourtereaux : cet extrait pris sur le site d'Atlantico, ce samedi 26 juillet, dans la rubrique people :

    "Carla et Nicolas : la photo de trop ?
    Après le retour de Schumi, celui de Nicolas Sarkozy ? Carla a beau affirmer à "Paris-Match" qu'elle ne "sait pas ce que "son "homme", comme elle dit, décidera au final" —"Vous savez bien que dans les moments cruciaux on est seul", confie-t-elle au mag —, le moins qu'on puisse dire, c'est que "l'ex" bichonne son image. Pour dire la vérité, quand on a découvert la couverture de l'hebdo, où l'on voit le couple en scooter, lui en short mais chemise blanche sport chic, les manches retroussées cool, elle, la jupe relevée très haut découvrant des cuisses fuselées, on s'est demandé si ce n'était pas un "fake" ou une blague. Jouer à Audrey Hepburn et Cary Grant dans "Vacances romaines", franchement, est-ce vraiment le moment ? Sans compter que circuler sans casque, c'est pas bien raisonnable... Mais peut-être y a-t-il un message subliminal dans ce cliché ? Un message à "l'homme casqué" de la rue du Cirque ? Va savoir... Ce qui est sûr, c'est que la prise de vue a été scientifiquement préparée. "Quand elle s'est aperçue qu'elle avait une fougère sur la jambe, pour descendre sur le scoot à la plage publique, raconte en effet "Match", elle a dit à son mari : "Arrête deux secondes. On va croire que je suis tatouée". Ce à quoi il a répondu, hilare : "On t'appellera la tatouée du cap !"" Wouhouhou !"

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.