4 juillet 2014

N'oubliez pas Dieudonné.

Il ne vous oublie pas.


L'une des videos de "l'humoriste" vaut le détour. Dieudonné s'adresse à Ruth Halimi, la mère d'Ilan Halimi. Ce dernier a été tué après plusieurs jours de torture en janvier 2006. Ce fait divers qui en disait long sur l'état d'un certain pays.

Dans son adresse "Youtubesque" à la mère du défunt, Dieudonné fustige les deux films français consacrés à cette affaire.

"Dans show-business, il y a le mot business (Dieudonné sourit). Il y a les DVD tout ça, ils vont se frotter, ils vont se régaler. Avec la promo qu'ils ont... Ils sont allés faire la promo à l'Elysée... A mon avis, ils vont vendre des gommes, des stylos, des briquets et même des slips. "

Dieudonné ne sait rien des conditions de production de ces films. Il ne connait rien de ce "show-business" là. Le premier film est déjà sorti, c'est un échec commercial si certains pensaient qu'il fallait que ce soit un succès. Ces sujets intéressent rarement le grand public.

Le succès commercial de Dieudonné lui-même interpelle. Sur quoi remplit ses salles ? Avec quoi attire-t-il quelques centaines de milliers de visionnages sur YouTube qui, en retour, lui reverse quelques dizaines de milliers d'euros publicitaires ?

Dieudonné fait du "bizness" sur les Juifs. 

D'aucuns appelleraient cela de l'antisémitisme commercial.

Ce n'est plus un combat, c'est une affaire.

Dieudonné a une boutique. Il commercialise "des gommes, des stylos, des briquets et même des slips."

Avec des "messages".




4 commentaires:

  1. Nous vivons la période de notre histoire la plus dangereuse depuis 1945. Nos politiciens sans éthique finissent par détourner les Français des urnes. Notre chance est que l'extrême droite se discrédite autant que les autres partis dit "républicains". Narkozy aura fait plus de mal en profondeur qu'il n'y paraît, il essaye de prouver à tous que l'on peut tout faire quand on est au pouvoir et cela en toute impunité. Sortira-t-il blanchi une fois de plus ?...

    RépondreSupprimer
  2. Et à la boutique socialo, y a même pas de briquets, ni de stylos …

    RépondreSupprimer
  3. Et des slips, n’y pensez même pas ! Les bobos portent des caleçons – y paraît – et c’est trop sexué, ça respecterait pas la parité.

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.