19 août 2014

Hollande, Sarkozy, et le cirque de Brégançon

Cela ne pouvait nous rappeler que des mauvais souvenirs, comme si les conseillers élyséens avaient tout oublié, comme s'ils n'avaient rien retenu; comme si certains pensaient encore que ce jeu de communication servait à quelque chose.


Le 15 août 2014, François Hollande était sorti à l'entrée du Fort de Brégançon pour accueillir son premier ministre Manuel Valls.

Cela donnait cela.



En août 2010, quasiment 4 ans auparavant, jour pour jour, une agence de notation venait de menacer de dégrader la note des emprunts français, ce qui provoqua l'ire sarkozyenne, et la même précipitation à convoquer une réunion d'urgence à Brégançon.

Nicolas Sarkozy était également sorti à l'entrée du Fort de Brégançon, mais pour raccompagner son premier ministre de l'époque.

Cela donnait cela.

http://www.youtube.com/watch?v=Zv7Xh99ste4

7 commentaires:

  1. C'était plus drole quand Chirac était à Brégançon : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20010829.OBS7906/chirac-passe-des-vacances-nature.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais et puis quand Dagobert mettait son pantalon a l'envers aussi, hein papy ?

      Supprimer
    2. c'est vrai que je regrette Chirac :-)

      Supprimer
  2. La politique spectacle, les enfumeurs se ressemblent.

    RépondreSupprimer
  3. La différence entre Hollande et Sarkozy, c’est que le premier reçoit le Premier ministre, alors que le second le raccompagnait. Ca change tout.

    RépondreSupprimer
  4. En effet : d'un côté c'est : "comment vas-TU faire le sale boulot" ? De l'autre : "Casse-toi !"

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.