11 août 2014

Les vacances anormales de François Hollande en 5 points

Il est parti en vacances, enfin.

Pendant deux longues semaines, forcément méritées, l'exécutif français est en congés.

 

1. Hollande fête ses 60 ans ce 12 août. Une nouvelle sans grand intérêt mais qui passionne pourtant ce qui reste de commentateurs "politiques" au boulot. Car en vacances, il faut trouver un sujet de politique intérieure pour meubler entre deux billets sur les risques du bronzage et les intoxications alimentaires au camping. De même, observer Julie Gayet en compagnie d'un "autre homme" pendant cet été permet de réalimenter les rumeurs de séparation d'avec l'actuel locataire élyséen.

2. De simples vacances peuvent déteindre sur tout un quinquennat. Sarkozy avait raté le début du sien en se vautrant dans une débauche Bling Bling qui lui colla aux basques jusqu'à la fin (yacht, Ray-Ban et villa de milliardaire).

3. Hollande a commis l'excès inverse en août 2012. Les éditocrates lui ont fait payer cher ses quelques jours trop "normaux", dans l'un des châteaux de la République, à Bregançon. Il aurait dû rester au "taff", se préoccuper de la Grande Crise. Comme si sa présence à l'Elysée allait changer grand chose. Cette fois-ci, les conseillers déminent le sujet. Ils ne "ménagent pas leur peine" pour expliquer que ces vacances "ne seront pas un arrêt mais une pause".
Pour son troisième été présidentiel, Hollande ne veut donc pas donner l'impression de l'être pour autant.

4. François Hollande n'aime pas les vacances. C'est un dirigeant socialiste anonyme qui le dit au Figaro. Du vrai scoop inutile.

5. Hollande aurait le blues. En août 2012, il était dans l'euphorie de la victoire. Un an plus tard, il croyait encore à sa bonne étoile. Cette année, les mauvaises nouvelles seraient trop nombreuses, trop durables.


7 commentaires:

  1. "Hollande aurait le blues." C'est dur de croire au miracle, de l'attendre en priant fesses serrées et de ne jamais voir l'arrivée de la Sainte Croâssance. Les plus confits en dévotion deviennent mécréants quand jamais le moindre petit miracle ne survient malgré tous les sacrifices sur l'autel du Medef...

    Pourtant onze ministres en procession à l'université d'été du Medef, c'était là de bien belles rogations. Ayrault et Valls et Moscovici humblement à genoux récitant l'évangile selon Saint Gattaz, c'étaient de bien belles prières. Qui ne s'élèvent hélas pas jusqu'à la Sainte Trinité du Pèze, du Fric et du Saint-Profit.

    Des coups à prendre un virage à gauche. Mais ça, c'est aussi crédible que la danse de la pluie ou la danse de la croâssance...

    RépondreSupprimer
  2. Tiens voilà un autre Blues (version-BiBi) sur lequel notre Président devrait méditer :

    "Quand le Malheur s'abat sur toi/
    Demande-toi/
    Demande-toi/
    Quelle part tu y as pris"

    La la la la la

    RépondreSupprimer
  3. Julie Gayet avec un autre homme ??????!!!!!!!!!

    Eh bin merde alors, les bras m'en tombent...
    Sinon des nouvelles de Nabila " nan mais allo koi" ?

    RépondreSupprimer
  4. Le plus drôle : un mariage annoncé... qu'il a été obligé de démentir ( même avec humour) !

    ce mec là avec les femmes c'est la cata ! : le pire c'est avec Marianne !

    RépondreSupprimer
  5. La couverture de Paris Match est la plus cynique et la plus kitch que j'ai vu depuis longtemps. Rassurez-moi, elle n'est quand même pas authentique ?

    RépondreSupprimer

Merci par avance de votre commentaire. Les insultes, les commentaires racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, sexistes ou en général tout sujet contraire aux valeurs humanistes ne sont pas acceptés.
Les commentaires PEUVENT être modérés et donc censurés.